[Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
ElBricou
Direction des Services Techniques
Messages : 2590
Inscription : 17 Nov 2005, 11:20:03
Localisation : Montévrain
Contact :

[Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar ElBricou » 21 Mars 2012, 23:42:44

Un bel article fait par un professeur de lettres de première qui montre bien les dangers des NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication) :

http://www.laviemoderne.net/lames-de-fo ... e-web.html

Des exemples comme cela, on en a des tonnes : du debat Sarko / Sego en 2007 à la couverture médiatique et par les réseaux sociaux de l’évènement d'aujourd'hui, en passant par la suppression par les modérateurs de Wikipedia d'articles écrit par les spécialistes d'un secteur mais non sourcés, et le maintient de on dit populaire mais sourcés (en même temps, normal, tout le monde le pense, alors c'est partout sur le web : le serpent qui se mort la queue)

Et pour une fois, je ne remettrai pas ma rengaine habituelle sur les journalistes, mais on ne le dira jamais assez, et on ne le voit que trop souvent ici et ailleurs : attention à ce que vous lisez, et dites. Ayez un esprit critique.

Edit : Il y a un débat sur le forum du site, avec l'auteur de l’expérience. Y'a de très bonnes pistes de réflexions, notamment le fait que ce n'est pas valable que pour le web, ce qui est vrai. Je pense que les NTIC décuplent juste le problème, et qu'il faut faire encore plus attention. Lien : http://www.laviemoderne.net/phpBB3/view ... hp?f=2&t=5
Avatar de l’utilisateur
mathieu.38
Passager
Messages : 5131
Inscription : 22 Mai 2006, 09:59:39
Localisation : Vaulx

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar mathieu.38 » 22 Mars 2012, 08:58:24

Merci pour le lien ElBricou O0
Cà me rappel des souvenirs et çà fait réfléchir.
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 757
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar to8d » 22 Mars 2012, 20:45:23

J'ai transmis l'idée à des profs :)
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5441
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar Billy » 22 Mars 2012, 23:35:41

Ah ouais c'est bien, comme ca quand on voudra travailler sérieusement sur un sujet, on passera des heures à prendre des données remplies de coquilles ! Parfois il faut travailler à l'aveuglette car nous n'avons aucune idée du contenu du sujet. Même en tentant d'être critique c'est difficile. C'est sympa deux minutes pour les lycéens votre idée, mais pour les étudiants c'est quand même moins cool ! Il faut bien que l'on débute un sujet, et si déjà à la base c'est faux, le reste ne va pas pouvoir être bien clair ...

Sans compter le nombre de personnes qui tentent de se renseigner rapidement afin d'approfondir leurs connaissances et qui veulent simplement visiter un site web, sans forcément parcourir toute la toile.

Alors je sais, sur le forum il y a des spécialistes, qui sont parfait et qui passent des heures sur le web, lorsqu'il faut préparer un sujet ils sont tip top (et d'autres qui parlent beaucoup mais qui ne montrent pas vraiment l'exemple) ... Mais nous ne sommes pas tous parfait comme vous. Les informations sur le web sont à la base, faites pour regrouper les informations correctes et donc faire partager son savoir.

C'est sur que c'est hilarant pour les profs ce genre de scénario.

Mais visiblement ils s’ennuient ferme, corriger les devoirs ne les occupe pas assez s'ils passent leur temps à créer des hoax !
Image
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4501
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar amaury » 23 Mars 2012, 09:35:18

Franchement, Billy, tu as lu jusqu'au bout le site et les commentaires ?  :o Le but de la démarche est de montrer plusieurs choses :
  • certains élèves piquent des trucs à droite/à gauche pour aller vite et sans même chercher à évaluer leur pertinence
  • d'autres font des recoupements mais à partir de sources non fiables

Le problème soulevé est grave : lorsqu'on n'a pas le recul suffisant, on prend le risque d'être manipulé et/ou participer à la propagation de visions erronées.

La question sous-jacente est bien celle de l'enseignement à l'heure de la surabondance d'information. On ne peut pas évaluer les connaissances de quelqu'un à la maison puisque les copier/coller sont légion. Sa capacité à réfléchir, on peut apparemment ne la tester qu'en DS... mais en excluant le risque d'utilisation des Smartphones... Il reste maintenant à trouver comment évaluer sa capacité à recouper des informations. J'imagine que les exercices vont se transformer petit à petit en travail bourré de références afin qu'on puisse mesurer la fiabilité des sources. Remarquez, c'est pas plus mal, c'est indispensable dans le monde de la recherche mais aussi dans le monde du travail...
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Passager
Messages : 1975
Inscription : 07 Mars 2005, 22:27:27
Localisation : Grenoble
Contact :

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar Sylvain » 23 Mars 2012, 10:02:10

Et puis de là à penser qu'avant ce professeur tout le web était fiable et que c'est à cause de gens comme lui qu'il ne l'est pas (ou plus).

Image
http://xkcd.com/906/

Image
http://xkcd.com/978/

ou aussi ça
Image
http://xkcd.com/285/
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5441
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar Billy » 23 Mars 2012, 12:26:58

amaury, oui j'ai bien lu le site jusqu'au bout et j'ai compris le principe. Mais je maintiens mon avis : cela est inutile de faire cela !

Nous pour le DUT aux Antilles, dans les rapports de soutenance de stage (entre autres, tout ce qui concerne les comptes-rendus) on nous demande impérativement de mettre la source.

S'il n'y a pas de source, des points seront enlevés.

C'est aussi simple que cela.

Nous avons visités une usine de fabrication de farine en Martinique et on nous a demandé un compte-rendu. Les profs se doutent bien qu'on n'y connait rien. Alors on peut prendre sur internet (sans faire un copié collé du site, les copié-collé pertinents), mais en indiquant la source ! A mon sens, c'est ça la bonne utilisation d'internet dans les établissements scolaires et universitaires. S'en servir comme complément d'information.

La rigueur aux Antilles est bien plus élevée qu'en métropole, et c'est d'ailleurs pour cela que certains abandonnent très vite dans la formation, et que les quelques élèves restants ont des superbes notes à leur examen !
Si la métropole était plus rigoureuse, ce genre d'incident arriverait moins. C'est sur que cela ne disparaitrait pas, mais cela serait moins fréquent.
Image
Avatar de l’utilisateur
Métropaul
Passager
Messages : 2827
Inscription : 29 Nov 2007, 23:13:06
Localisation : Là-bas si j'y suis...

Re : Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar Métropaul » 23 Mars 2012, 18:04:07

Billy a écrit :Nous pour le DUT aux Antilles, dans les rapports de soutenance de stage (entre autres, tout ce qui concerne les comptes-rendus) on nous demande impérativement de mettre la source.

S'il n'y a pas de source, des points seront enlevés.

C'est aussi simple que cela.

Tu crois qu'il n'y a qu'aux Antilles que ce principe est appliqué ? ::) Et au fond, quel est le rapport avec le vrai sujet ?

Pour le reste, entièrement d'accord avec le principe et avec les dires d'Amaury. (Et avec les dessins de Munroe. :)) Un des dangers est bien de fabriquer une "boucle" de fausses infos qui se référencent mutuellement. Ce qui posait problème à une époque où l'information circulait peu et/ou à vitesse limitée prend une toute autre tournure aujourd'hui, où la moindre "information" peut se retrouver diffusée partout dans le monde avant d'être infirmée.
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5441
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar Billy » 23 Mars 2012, 19:28:56

Métropaul a écrit :Tu crois qu'il n'y a qu'aux Antilles que ce principe est appliqué ? ::) Et au fond, quel est le rapport avec le vrai sujet ?


Je parle en connaissance de cause pour les Antilles, parce que je ne m'avancerais pas sur un terrain que je ne connais pas, à savoir les universités de métropole. ::)

Le rapport avec le vrai sujet ? Tu ne le vois pas ? Il est pourtant évident : la méthode de travail demandée par les professeurs.

Les élèves travaillent sous les directives du prof, donc ils sont partiellement responsables de cela ...
Image
petitours
Passager
Messages : 58
Inscription : 14 Juin 2010, 13:18:32
Localisation : Lyon II°

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar petitours » 23 Mars 2012, 22:02:04

Bonjour,

je ne suis pas sûr que le débat sur le plagiat, et la recopie servile sans citer ses sources soit lié aux NTIC.
Je me souviens, qu'au collège ou au lycée, nombre d'entre-nous rédigeaient (tardivement) les fiches de lectures de bouquins qu'ils n'avaient pas lu à partir des éditions "profil d'une oeuvre" ou "Lagarde et Michard", disponibles dans toutes les bibliothèques. Ou d'autres sources moins diffusées (revues, livres ...) quand il s'agissait d'un rapport ou d'un exposé.
LA différence, c'est qu'avec internet ... le correcteur s'en aperçoit beaucoup plus vite.

Les professeurs ont aussi leur part de responsabilité. Combien d'entre-eux recyclent les même sujets de devoirs années après années, ou pillent les annales du bac ou des concours pour proposer leurs devoirs.

A+
Avatar de l’utilisateur
Métropaul
Passager
Messages : 2827
Inscription : 29 Nov 2007, 23:13:06
Localisation : Là-bas si j'y suis...

Re : Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar Métropaul » 25 Mars 2012, 22:52:18

Billy a écrit :Le rapport avec le vrai sujet ? Tu ne le vois pas ? Il est pourtant évident : la méthode de travail demandée par les professeurs.

Précisément : la méthode demandée exige de la rigueur dans la recherche. Avec les machins prépondus disponibles partout, on est aux antipodes d'une démarche de recherche digne de ce nom. Personne ne demande de mobiliser toutes les sources disponibles, mais juste de veiller à la cohérence des informations et de la crédibilité des sources (à défaut de pouvoir en juger la véracité).

Par ailleurs, rappelons que sur le cas raconté par le professeur, il n'était pas question d'effectuer un travail de recherche sur l'auteur, ses amis, ses amours et ses emmerdes, mais d'analyser un texte...
Tomtom
Passager
Messages : 88
Inscription : 02 Déc 2008, 20:36:54

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar Tomtom » 27 Mars 2012, 08:15:59

C'est justement le problème. Le commentaire de texte est un exercice qui suppose que l'on puisse faire "émerger" le sens d'un texte, ou en tout cas construire un discours, très cadré dans la forme, sur ce sens, sans connaître rien du contexte. C'est le type même d'exercice anti-historique. L'entraînement au commentaire laisse démuni les élèves face à la masse d'informations qu'ils peuvent trouver sur ce contexte, ils ne sont pas formés à travailler avec de la documentation. Et certainement pas à la traiter comme une ressource scientifique. Ce n'est peut-être pas de la responsabilité du prof en particulier, mais du type d'exercice auquel ils sont formés, certainement. Cela dit, il semble y croire, à l'émergence magique du sens par la contemplation du texte coupé de son contexte.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4501
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : [Presque HS]Comment j'ai pourri le web

Message non lupar amaury » 27 Mars 2012, 09:32:57

C'est un exercice faisant appel au sensible, à l'artistique... mais aussi à la Culture par le le biais de la perception des références, allusions, etc. Ce n'est effectivement pas un exercice scientifique au sens des sciences "exactes"ou encore sociales. C'est différent.

Bref, le prof constate :
- que la plupart de ses élèves ne font pas le travail qui correspond à l'exercice (dire ce qu'on ressent du texte / essayer de comprendre ce que l'auteur a souhaité transmettre)
- que la plupart d'entre eux poussent la facilité jusqu'à ne pas du tout vérifier la crédibilité de ce qu'ils copient
ça montre qu'il y a des élèves fainéants (c'est pas nouveau... je sais de quoi je parle... ;)) et d'autres qui essayent d'obtenir les meilleures notes possibles en préférant chercher ailleurs plutôt qu'exprimer leur propre pensée, convaincus que ce sera plus efficace !

Là, on rejoint la question de la peur d'échouer, l'idée de savoir comprendre ce que le prof - malgré lui - souhaite entendre. Mais le fait de remarquer que c'est un problème ne donne pas pour autant les recettes à appliquer pour dépasser ça...
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : corail69, Google [Bot] et 51 invités