Revue de presse

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
alecjcclyon
Passager
Messages : 927
Inscription : 27 Juin 2016, 12:13:08

Re: Revue de presse

Message non lupar alecjcclyon » 02 Nov 2019, 14:06:49

Nos amis les verts inaugureront l'extension du T3 le samedi 16 novembre de 10h00 à 13h30.
https://42info.fr/inauguration-commerci ... t-etienne/
Bon écoutez, c'est simple ma passion c'est les transports.
Tipaul
Passager
Messages : 53
Inscription : 04 Mars 2019, 00:58:22

Re: Revue de presse

Message non lupar Tipaul » 27 Nov 2019, 17:28:15

Une petite page se tourne. Notre bonne vieille carte Técély change de design. :'(
https://www.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-adieu-le-rouge-la-carte-tcl-change-de-visage-avec-quatre-visuels/
Lyon Capitale a écrit :Depuis 19 ans, la carte Técély était toujours rouge à Lyon, mais ce 27 novembre marque un grand changement. Quatre nouveaux designs viennent d’apparaître, dont certains qui donneraient presque envie de perdre sa bonne vieille carte rouge.

Adieu carte rouge Técély : depuis ce 27 novembre, quatre nouveaux designs sont proposés pour la carte permettant d'accéder au réseau TCL de l'agglomération de Lyon.

La Soie, Fourvière, les quais de Saône et Gratte-Ciel, ces nouveaux visuels sont disponibles dans les 5 agences TCL. Cela fait 19 ans que la carte était rouge, c'est donc une petite révolution de design.

Pour avoir celui que l'on préfère, il faudra néanmoins avoir un peu de chance puisque la diffusion sera aléatoire. Et pour les têtes en l'air ou amoureux des nouveaux visuels qui ont envie de changer, un renouvellement de carte coûte 5 euros (ne pas abuser néanmoins).

A l'heure où TCL lance le ticket dématérialisé sur téléphone Android, la carte d'abonnement n'a pas encore dit son dernier mot.
Avatar de l’utilisateur
Auron
Passager
Messages : 1402
Inscription : 18 Juil 2007, 18:01:51
Localisation : Lyon 5
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar Auron » 27 Nov 2019, 18:06:59

Ils auraient pu trouver mieux qu'un Renault Agora Line ;D
Conducteur de train à Lyon Perrache...
Et heureusement, je ne traîne plus à Chambéry... :uglystupid2:
Avatar de l’utilisateur
Lodulac
Passager
Messages : 157
Inscription : 01 Avr 2017, 16:11:39
Localisation : Lyon

Re: Revue de presse

Message non lupar Lodulac » 27 Nov 2019, 18:07:14

Elles sont splendides :smitten:
Dommage qu'il faille attendre l'expiration de sa carte :angel:
Mais où est le tram ?
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 28 Nov 2019, 23:08:14

Auron a écrit :Ils auraient pu trouver mieux qu'un Renault Agora Line ;D


C'est une façon de rendre hommage à leur capacité calorifique... :angel:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
alecjcclyon
Passager
Messages : 927
Inscription : 27 Juin 2016, 12:13:08

Re: Revue de presse

Message non lupar alecjcclyon » 30 Nov 2019, 15:03:22

C'est parti pour un an de creusement vers la Gare d'Oullins !
https://www.lyoncapitale.fr/actualite/prolongement-du-metro-b-de-lyon-le-tunnelier-creuse-enfin/
Et Coline s'en alla.
Bon écoutez, c'est simple ma passion c'est les transports.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 30 Nov 2019, 17:03:36

Rendez vous pour le pot de sortie ! :trink: :banane:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 30 Nov 2019, 18:53:34

Encore un pépin ; et un breluquet mal rangé dans la boite à neurones, un.
D'où tu as vu que tu pouvais te permettre ce qui te passe par la cervelle ? >:(
Ce qui rajoute aussi au problème de l'intervention de tiers courageux en cas de souci. C'est le tiers qui 'en prend une' au passage, pas normal.
https://www.leprogres.fr/faits-divers-j ... de-tramway


Un jeune homme de 18 ans a été interpellé vendredi à 23h40 à la suite de l’agression d’une conductrice de tramway, qu’il présente comme une simple tentative de séduction.
Les faits se sont produits au terminus de la station Debourg, à Lyon (7e), où la conductrice est sortie de sa cabine pour repartir en sens inverse.
À la tête d’un petit groupe d’adolescents, l’individu en état d’ivresse a fait des avances à la conductrice, qui les a repoussées. Il s’est alors énervé et l’a saisie par l’épaule, tandis qu’elle tentait de se libérer.
Un passager du tramway est intervenu et, dans la confusion qui a suivi, il s’est fait voler son téléphone.
L’agresseur a pris la fuite mais a été arrêté quelques minutes plus tard.
Il a été placé en garde à vue et a nié les violences, affirmant qu’il s’était montré courtois avec la victime.


Un groupe d'ados... Tiens donc. Le secteur craint, j'avais déjà constaté ça, et c'est récurrent.
Va falloir composer "avec" jusqu'où au juste ? >:(
Droit(s) de douane informel et local à prévoir dans quelques temps ? :coolsmiley:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5523
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar Billy » 02 Déc 2019, 17:02:35

Deux tramways se percutent à Montpellier : 41 blessés au niveau de l'arrêt Lapeyronie

Deux rames de tram sont entrées en collision ce lundi 2 décembre aux alentours de 15 h 30. Selon nos informations, 41 usagers seraient blessés.
Que s'est-il passé ce lundi 2 décembre en milieu d'après-midi à hauteur de l'arrêt Lapeyronie ? Il est trop tôt pour le dire. Une chose est sûre, deux rames de tramways se sont percutées faisant 41 blessés légers. Les secours, dont 80 pompiers et le Smur, sont sur place ainsi que les policiers du commissariat central de Montpellier et le préfet de l'Hérault.

Trafic interrompu
Selon les premières investigations, un tram en aurait accidenté un autre en venant le percuter par l'arrière. Le trafic est interrompu.


https://www.midilibre.fr/2019/12/02/montpellier-deux-tramways-se-sont-percutes-faisant-41-blesses-au-niveau-de-larret-lapeyronie,8576991.php
Image
yanns040586
Passager
Messages : 1432
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar yanns040586 » 02 Déc 2019, 17:44:50

Ah Lapeyronie... (à l'époque c'était écrit "Lapeyronie" dans un sens et "La Peyronie" dans l'autre d'ailleurs)
C'était ma Cité U.

C'est bizarre cette histoire, parce que c'est en ligne droite, ou presque...
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 03 Déc 2019, 22:40:31

Mobilité et TCL à Lyon : l'urgence c'est maintenant !

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/m ... aintenant/

Édito - 2025, 2030, 2040, voire même 2050 : pour ces élections municipales et métropolitaines de Lyon, les candidats ne vont pas manquer de proposer des projets de mobilité à des horizons parfois très éloignés. Pourtant, pour toute personne qui ne se déplace pas en voiture avec chauffeur, l'évidence saute aux yeux : l'urgence, c'est maintenant !

La congestion sur les routes, des aménagements cyclables qui servent de parkings temporaires aux voitures, des transports en commun TCL bondés, des bus coincés dans les bouchons fautes de voies dédiées, des bagages oubliés dans des stations centrales qui bloquent plusieurs lignes de métro ou tramways... certains jours, se déplacer dans Lyon peut prendre des allures de promotion pour le télétravail. La ville continue inlassablement de grandir, le trafic des véhicules baisse doucement tandis que le report vers les transports en commun et le vélo battent des records inédits.

Pourtant malgré ces solides croissances, qui sont très loin d'être des épiphénomènes, la demande dépasse largement l'offre : certains aménagements cyclables commencent à être sous-dimensionnés, les bus, métros et tramways restent saturés en heure de pointe, les renforts d'offre comblent tout juste les retards, sans jamais jouer le coup d'après. L'arrivée de la 4G dans les métros met de plus en plus en lumière les conditions déplorables dans lesquels voyagent parfois les voyageurs. Depuis que le réseau mobile est disponible, apparaissent des "Stories" et autres messages photo à l'appui montrant des quais ou rames bondées.


Vendre du rêve, sans penser à aujourd'hui

Pour cette campagne des élections municipales et métropolitaines, les élus commencent à sortir des projets pour 2025, 2030, 2040, voire 2050. Mais lorsqu'il s'agit de répondre à l'urgence, le concret se fait attendre.

Qui proposera un plan qu'il est possible de mettre en place dès 2020 ? Qui sortira de sa zone de confort et des grands clichés habituels comme le téléphérique ou le fluviale à toute les sauces pour s'attaquer aux problèmes du quotidien ? Qui sera suffisamment proactif pour trouver des solutions rapides sans tomber dans le greenwashing ou promettre des infrastructures qui n'ont pas le moindre centime de financement ? Qui aura le courage de ne pas mentir aux autres, ou à lui-même, sur l'impact d'un projet, de tout poser à plat, d'écouter les habitants de la métropole, les chercheurs, scientifiques dont les modèles mathématiques ont fait leur preuve, de regarder ce qui fonctionne ailleurs ? Qui ouvrira enfin le débat sur l'occupation de l'espace au sol largement dominé par des véhicules toujours plus grands qui ne transportent qu'une seule personne ?

:coolsmiley:

Citoyens, journalistes, associatifs, il est de notre responsabilité de demander aux élus et candidats ce qu'ils vont faire maintenant, sans attendre. Car si les projets à 2025, voire jusqu'en 2050, peuvent faire rêver, qui peut dire ce que deviendra la mobilité d'ici une trentaine d'années ? Construire le futur, c'est être en mesure de proposer des projets qui pourront être mis en place dès 2020. Le reste n'est que promesse qui n’engage que ceux qui y croient et ne vivent peut-être pas le quotidien de milliers de Lyonnais dont la patience touche à ses limites.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 767
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re: Revue de presse

Message non lupar to8d » 07 Déc 2019, 09:52:55

Deux grands tunneliers à bouclier sont sortis mercredi de la chaîne d'assemblage à Zhengzhou, capitale de la province chinoise du Henan (centre), et seront exportés vers la France pour la construction de la ligne 16 du métro parisien.

http://french.peopledaily.com.cn/Econom ... 38604.html
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 07 Déc 2019, 15:41:35

Çà aurait pu être une construction 'locale', sauf qu'il y a 30 ans certaines personnes très pressées de faire du cash immédiat avaient estimé' plus utile au pays' de supprimer ou de vendre une partie de l'outil industriel qui aurait permis de le réaliser... :crazy2:
Pas si loin d'ici, genre St Chamond, au hasard. >:(

Et sinon, très content pour nos amis chinois qui pourront utiliser la liaison ferroviaire fret arrivant à Vénissieux... avec un très bon bilan carbone ! >:D
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 20 Déc 2019, 19:31:41

https://www.leprogres.fr/edition-lyon-v ... e-filature

Chapeau pour la ténacité de la victime !
Il se comporte comme un "charançon" qui pourrit la vie des clients, et va recommencer dans quelques temps ?
Et pourquoi pas une simple tête au carré, au lieu d'un discours moralisateur et une éventuelle incarcération très limitée dans le temps, et qui ne résoud pas grand chose apparemment ? :knuppel2:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 12 Fév 2020, 21:46:06

J'espère que le chauffeur et la passagère blessée vont mieux ! :o
https://www.ledauphine.com/faits-divers ... e-un-talus
Image
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
alecjcclyon
Passager
Messages : 927
Inscription : 27 Juin 2016, 12:13:08

Re: Revue de presse

Message non lupar alecjcclyon » 10 Mars 2020, 19:35:55

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/c ... a-monnaie/
Dans un contexte marqué par le coronavirus, le syndicat FO TCL a adressé plusieurs demandes à Keolis Lyon. L'organisation souhaite notamment que les conducteurs ne touchent plus la monnaie et que les contrôleurs ne manipulent plus cartes et tickets. 
Faute de paiement sans contact, ceux qui veulent acheter un ticket TCL à l'intérieur d'un bus n'ont que deux choix : passer par l'application e-Ticket Android (l'iPhone n'est pas compatible) ou payer directement son ticket au conducteur avec de la monnaie. Dans un contexte marqué par le coronavirus, cette situation n'est plus tenable selon FO TCL. Le syndicat a adressé plusieurs demandes à Keolis Lyon, gestionnaire du réseau.
"Ne plus toucher à la monnaie"
L'organisation a ainsi requis que "les conducteurs ne vendent plus de tickets et qu'ils ne touchent plus à la monnaie", mais aussi que "les contrôleurs ne touchent plus cartes et tickets". Selon FO, Keolis aurait refusé ces deux points. Contacté par Lyon Capitale, le gestionnaire explique "ne pas vouloir rentrer dans une surenchère", "il n'y a aucune consigne ou recommandation de la part de l'Organisation mondiale de la santé sur la monnaie. Ce type de transaction continue aujourd'hui dans les boulangeries, commerces...", précise Keolis. Néanmoins, des gels hydroalcooliques ont été commandés et vont être distribués dans les services, tout comme des gants pour les contrôleurs qui étaient demandés par les organisations syndicales, "même si leur efficacité n'a pas été démontrée".
Des nettoyages quotidiens renforcés
Les nettoyages quotidiens des bus, métros, tramways et funiculaires ont été renforcés ces dernières semaines, avec une attention supplémentaire sur les barres de maintien. Par ailleurs, dans les dépôts, où le serrage de main et la bise sont encore largement pratiqués malgré les consignes gouvernementales, le rappelle des gestes barrières a été intensifié (se laver les mains régulièrement, tousser dans son coude, limiter les contacts comme se serrer la main, les étreintes ou bise).
Dans son point quotidien l'Agence régionale de santé rappelle que l'une des méthodes principales de transmission du coronavirus reste "la projection de gouttelettes, lors de face à face pendant moins 15 minutes, à moins d'un mètre". La bouche est le point d'entrée du virus, ce qui explique l'importance de se laver régulièrement les mains puisque nous touchons notre visage machinalement plus de 2 000 à 3 000 fois par jour.
Bon écoutez, c'est simple ma passion c'est les transports.
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 767
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re: Revue de presse

Message non lupar to8d » 02 Avr 2020, 22:20:58

En cherchant des informations sur le Pandolino italien, je suis tombé sur son ancetre anglais l'APT :
https://www.youtube.com/watch?v=nDN7PPW4AE8
Greg de l'ouest de Lyon
nanar
Passager
Messages : 9461
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Revue de presse : On ne sait plus où stocker le pétrole

Message non lupar nanar » 08 Avr 2020, 11:44:50

Salut

https://www.lesechos.fr/amp/1192944 (désolé on ne peut pas tout lire sans être abonné)

Le monde ne sait plus où stocker le pétrole :crazy2:

Avec l'effondrement de la demande de produits pétroliers, les capacités de stockage se remplissent à grande vitesse aux quatre coins de la planète, y compris sur les supertankers en mer. Le coût du stockage explose, accentuant la pression à la baisse sur les cours du brut.

Le coût de location journalier d'un supertanker est passé de 30.000 dollars par jour début mars à près de 150.000 dollars aujourd'hui. (Edgar Su/Reuters)
Par Vincent Collen, le 7 avr. 2020
Les hommes ont fait la guerre pour le pétrole, mais aujourd'hui plus personne n'en veut. L'effondrement de la demande combinée à une production en hausse a généré un excédent de brut sans précédent dans l'histoire plus que centenaire de l'or noir.

Au point que le secteur cherche désespérément des solutions pour stocker les surplus qui s'accumulent aux quatre coins de la planète. « Etant donné l'énorme déséquilibre entre l'offre et la demande, on redoute sérieusement que le monde arrive à court de capacités de stockage », écrivent les analystes de l'Oxford Institute for Energy Studies....


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 10 Avr 2020, 01:12:33

Tu vas voir qu'un ensemble de gros marioles bien décatis vont nous trouver l'astuce du siècle : comme il était de toutes façon destiné à être brûlé, que ce soit dans les fours, les voitures ou les raffineries diverses, et donc transformé en polluants, et bien autant le brûler à la sortie du puits.

Direct.

On parie ? Au rythme actuel de production, soit ils arrêtent fissa, soit le problème explose dans 20 jours. Pas un de plus.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
nanar
Passager
Messages : 9461
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar nanar » 17 Avr 2020, 12:28:26

https://www.mobilitesmagazine.com/singl ... f65da68793


Le 17/04/2020 Jean-François Bélanger dans Mobilités Magazine a écrit :SNCF : Jean-Pierre Farandou veut des voyageurs masqués dans les trains

Auditionné par les sénateurs ce mercredi, le patron de la Sncf a répondu aux nombreuses questions qui se posent, en amont de la reprise progressive des transports attendue à partir du 11 mai.

Depuis le début du confinement, l’offre du transporteur national s’est progressivement réduite pour être, à ce jour sans doute à son niveau le plus bas : 7% de TGV (qui assurent 1% du trafic habituel), 15% de TER, et entre 20 et 25% de trains sur le réseau francilien.

« Un plan de transport élaboré en coordination avec l’Etat et avec les autorités organisatrices régionales », selon le président de la SNCF.

Après une période de vérifications et de contrôles des matériels et des infrastructures et à partir du 11 mai, il est question de remettre en route progressivement la machine, en multipliant par deux l’offre, dans le respect des notifications gouvernementales, tout en sachant qu’une régionalisation du confinement compliquerait singulièrement la tâche du transporteur.


100% de l’offre au début de l’été


« Cela nous permettrait un rodage en vue d’arriver à une offre normale, avec notamment 100% des TGV, que nous envisageons pour le début de l’été », selon Jean-Pierre Farandou.

Pour autant, se posera la question du respect de la protection ses voyageurs et la question de la distanciation sociale, avec une évidence pour le patron de l’entreprise publique, le port du masque. Avec pour argument : « en Ile-de-France, si nous devons respecter entre un mètre et un mètre cinquante, entre les voyageurs et en admettant que nous remettions 100% de nos moyens, nous ne serons capable de transporter que le quart des 3,5 millions de passagers qui utilisent les trains ».

Le président de la SNCF a aussi abordé la question des TGV : « nous savons que le point d’équilibre de l’exploitation des Tgv est atteint avec 60% d’occupation. Le port du masque pourrait nous éviter d’avoir une offre d’un siège sur deux, comme c’est le cas aujourd’hui ».

Une vision plus économique donc, car s’il est prématuré de répondre à la question du coût engendré par la crise sanitaire, nul doute qu’il sera très élevé.

Jean-Pierre Farandou veut se montrer cependant rassurant sur l’état de la trésorerie. « Nous venons de lever la semaine dernière 1,250 Md€ de green bonds et nous serons vigilants, en particulier sur le respect des dates d’échéance des factures de nos fournisseurs, pour ne pas les mettre en difficulté ».

Pour ce qui est des avenants qui ne vont pas manquer d’être signés avec les Régions concernant les transports régionaux, « je pense qu’elles accepteront de payer le coût du service et que nous aurons des discussions sur la partie concernant les pertes de recettes », avance Jean-Pierre Farandou. Un discours qui devrait donc connaître des prolongements...


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 17 Avr 2020, 13:09:19

Ho. Il veut faire des voyageurs témoins mystère pour évaluer la qualité de l'accueil ? :angel:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
nanar
Passager
Messages : 9461
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar nanar » 21 Avr 2020, 19:28:10

https://www.mobilitesmagazine.com/singl ... f65da68793




Jean-François Bélanger dans Mobilités Magazine, le 21 avril 2020, a écrit :La métropole lyonnaise est confinée et son réseau de transport collectif* tourne, comme partout, au ralenti. Comment Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral, se place-t-elle dans la perspective d’un déconfinement, désormais programmé pour le 11 mai ?


Mobilités Magazine : où en est le réseau des transports en commun lyonnais aujourd’hui ?

Fouziya Bouzerda : conformément aux recommandations, nous avons adapté le plan de transport depuis le début du confinement. A ce jour, nous opérons environ 50% de l’offre classique pour une demande qui ne représente plus que 10% de ce que nous enregistrons habituellement. Les choix se sont effectués en concertation avec les représentants des territoires afin de maintenir presque partout une offre minimale. Le fonctionnement du Sytral n’est pas trop altéré. En particulier, grâce aux nouvelles technologies, nous exerçons nos mandats et réglons nos dépenses en temps et en heure pour ne pas pénaliser nos prestataires dans cette période difficile.


MM : comment voyez-vous le 11 mai ?

FB : nous allons nous organiser d’ici là pour être prêt à produire avec nos délégataires entre 70 et 80% de l’offre à ce moment là, tout en espérant que la reprise soit progressive à tous les niveaux, que ce soit dans les écoles, dans les entreprises, dans les administrations... C’est pour cela que pour nous, la poursuite du recours au temps partiel, le lissage des heures de pointe… représentent autant de facteurs exogènes qui participeraient à une reprise sécurisée dans les transports en commun, là où la distanciation sociale est mise à rude épreuve. C’est pour cela que nous avons mis en place un comité de reprise. Il associe les représentants de la santé, de l’état, de l’éducation nationale, des milieux économiques… et des opérateurs de transport, en vue de coordonner nos actions.


MM : quels aménagements prévoyez-vous ?

FB : comme d’autres autorités organisatrices ou opérateurs, nous sommes favorables au port du masque pour les usagers et nous sommes prêts à collaborer dans ce sens pour faciliter leur diffusion. Idem pour les produits hydroalcooliques. Des plexiglass de protection pour les conducteurs seront installés. Partout où cela est possible nous allons créer des circuits différenciés en fonction des flux, dissocier la montée et la descente des voyageurs, avec l’adoption d’une signalétique au sol renforcée. Nous devons convaincre la population que la sécurité sanitaire dans les transports en commun est irréprochable. Car l’enjeu de cette reprise est d’éviter le recours à la voiture individuelle qui casserait la dynamique sur laquelle le réseau lyonnais est engagé depuis plusieurs années.


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 21 Avr 2020, 20:29:52

A prévoir rapidement, en plus, une disposition évidente et simple à mettre en oeuvre mais avec un bénéfice certain :

Il faudrait sans délai couper impérativement TOUS les systèmes de ventilation / soufflage d'air dans la totalité des bus et trams. En effet, le recyclage et la circulation d'air forcé par ventilation mécanique favorise la dissémination !

Dans le bâtiment, la dissémination de germes et virus dans les installations de traitement d'air non équipées de filtres capables de les bloquer est une réalité constante, et le cauchemar de tout gestionnaire consciencieux d'installation techniques. Les installations embarquées dans les bus et trams sont encore moins performantes, et la présence d'une seule personne contaminée (et sans masque) suffit à annuler tout le bénéfice d'une éventuelle désinfection en fin de service la veille au soir...

Ce point semble avoir été complètement négligé dans les bateaux de croisière qui ont défrayé la chronique récemment, et qui continuent de le faire.

Cette mesure (qui peut générer des situations d'inconfort) doit être compensée par le maintien de l'ouverture automatique de toutes les portes, systématiquement, à chaque arrêt ainsi qu'au terminus pour assurer le renouvellement de l'air intérieur.

Pour la clim comme pour la simple ventilation réfrigérée, leur maintien à l'arrêt est encore plus nécessaire, que ce soit pour la totalité du véhicule comme pour le poste de conduite seul ; mais cela implique une adhésion ferme des collaborateurs, après explication.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
Métro C
Passager
Messages : 928
Inscription : 08 Mars 2009, 18:33:04

Re: Revue de presse

Message non lupar Métro C » 21 Avr 2020, 22:48:05

Salut,

Sur les groupes de clim tels que ceux utilisés dans le ferroviaire et dans les trams, normalement on peut régler le %age d'air neuf (et donc le passer à 100% en période covidesque pour ne pas avoir à recycler l'air potentiellement contaminé). Je ne sais pas si c'est appliqué à Lyon, mais ça l'est dans certains pays. @Tubesurf tu dois pouvoir faire ça sur tes trams, non ?
Avatar de l’utilisateur
TubeSurf
Passager
Messages : 1192
Inscription : 28 Sep 2005, 16:07:38
Localisation : TAS

Re: Revue de presse

Message non lupar TubeSurf » 22 Avr 2020, 14:59:40

Hello,

Alors sur les groupes de clim actuels, on peut forcer la quantité d'air neuf, mais ils n'auront jamais plus de 30%, à cause de la taille des ouvertures de ventilation.
Pour les conducteurs, en revanche, vu le débit d'air, il est renouvelé toutes les 15 minutes environ. Et j'invite BBArchi à venir faire un tour en cabine, sans clim, à partir de juin en tram... On va avoir des conducteurs lyophilisés avant la fin de journée, vu qu'il n'y a aucune autre aération possible.
En revanche, on est en train de regarder pour améliorer la filtration par rapport aux filtres actuels (type HEPA dans l'idéal, ou déjà en type G). Sachant que si les voyageurs portent un masque, on limite quand même grandement les risques liés à la ventilation...

X.
Avoue travailler pour le réseau TCL.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 22 Avr 2020, 17:39:00

On a dit qu'on virait toutes les vitres... 8)
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 22 Avr 2020, 17:42:08

Quoi, pas sérieux moi ?
Sinon on remplace les 2 petits fenêtrons latéraux de la cabine par deux écopes en aluminium laquées en blanc. Une orientée vers l'avant qui prend le vent, et l'autre qui rejette l'air à l'extérieur en étant orientée vers l'arrière, avec l'effet d'aspiration / dépression. Et la cabine arrière continue d'être ventilée.

On peut faire ça avec une imprimante 3D, 4u par rame ; ça doit rentrer dans de la petite série.

Si j'ai bien compris, 30 % de renouvellement seulement ? Donc, il faut arrêter la clim. Masque ou pas maxs.

Il n'y a pas de trappons comme dans les bus, sur les Citadis, dans les p'tits trous dispos entre les équipements en toiture ? ???
S'il faut, j'ai une scie sauteuse, mais faut fournir le touret et la rallonge... >:D
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
TubeSurf
Passager
Messages : 1192
Inscription : 28 Sep 2005, 16:07:38
Localisation : TAS

Re: Revue de presse

Message non lupar TubeSurf » 22 Avr 2020, 19:32:36

Bof. En ouvrant en cabine, on va surtout avoir l'air de la salle qui va s'y engouffrer, je suis sûr que le conducteur sera ravi... :)
Pour les écopes qui dépassent, je te laisse t'arranger avec le STRMTG? Je repasse dans 6 mois >:D
Pour le coup j'ai plus confiance dans des filtres type HEPA comme utilisés dans les blocs ou l'aviation, parce qu'une rame sans ventilation, comment dire...

X.
Avoue travailler pour le réseau TCL.
Avatar de l’utilisateur
Métro C
Passager
Messages : 928
Inscription : 08 Mars 2009, 18:33:04

Re: Revue de presse

Message non lupar Métro C » 22 Avr 2020, 19:38:15

+1, si on arrête la ventilation on aura encore moins de renouvellement d'air que si on conserve la clim en maximisant l'apport d'air neuf (donc 30% dans le cas des Citadis lyonnais)

Vu qu'on se dirige vraisemblablement vers l'obligation du port du masque dans les TC, pas la peine de se faire des nœuds au cerveau :)

A+
Simon
nanar
Passager
Messages : 9461
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar nanar » 22 Avr 2020, 20:16:46

Qu'ils sont cons, mais bon Dieu, qu'ils sont cons ! :crazy2:

https://www.cnews.fr/france/2020-04-21/ ... -un-enorme
Guillaume Filleul - Publié le 21/04/2020 à 17:10

La réouverture d’un drive McDonald’s en Seine et Marne provoque un énorme bouchon

Certains ont attendu pendant près de trois heures pour récupérer leur commande.[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Scène surréaliste aux abords d’un McDonald’s. La réouverture du drive d’un restaurant, situé à Moissy-Cramayel en Seine et Marne, a provoqué, lundi, un impressionnant embouteillage de plusieurs heures en plein confinement.

Alors qu’il avait rouvert à partir de 11h, le fast-food a vu plusieurs dizaines de voitures s’entasser jusqu’à 21h30 dans l’espoir de retirer frites, hamburgers ou encore nuggets. Le McDonald’s avait pourtant mis en place un système de click and collect pour pouvoir passer commande sur internet avant de venir récupérer leur commande. Mais le service a été littéralement pris d’assaut. Certains ont même attendu pendant près de trois heures pour être servis.

Cette interminable file d’attente a été très largement relayée et commentée sur les réseaux sociaux et interroge en plein confinement en raison de la pandémie de coronavirus. Des internautes ont même alerté les autorités interloqués par cette affluence au regard de la crise sanitaire dans le pays.

Il y a quelques semaines, la chaîne de restauration rapide avait annoncé la réouverture d’une trentaine de ses restaurants en drive et livraison avec des mesures sanitaires renforcées pour le personnel comme pour ses clients. Les salariés doivent porter un masque et se laver les mains à une fréquence plus importante, tandis qu’un marquage au sol a été effectué pour respecter la distanciation sociale.

Et pour ceux qui auraient une envie trop pressante d’un Big Mac ou autres sandwichs, il est possible de se sustenter sans avoir à se déplacer en se faisant tout simplement livrer…


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 22 Avr 2020, 20:22:17

Pour les écopes qui dépassent, je te laisse t'arranger avec le STRMTG? Je repasse dans 6 mois

Pas la peine... :) Mickey, avec ses aérofreins, y arrive bien, lui... ;D

MétroC> Si je capte bien le problème à résoudre, c'est justement de limiter le brassage de l'air en vase clos pour éviter l'effet 'bouillon de culture'. Donc si on prend l'air, qu'on le recycle à 70% et qu'on le réinjecte sur toute la longueur de la caisse, s'il n'est pas filtré, c'est ce qu'on appelle une harmonisation de l'offre pour tous les passagers.

Les filtres top max sont nécessaires, mais est-ce que la puissance des ventilos permet de les utiliser en remplacement d'unités / filtres classiques (cartouches moins filtrantes et donc freinant moins la circulation de l'air) ? Ce serait ballot de les faire surchauffer... :(

Nanar> en même temps... on ne les a pas obligé à y aller. :-X Darwin award ?
:funny:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
nanar
Passager
Messages : 9461
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar nanar » 22 Avr 2020, 20:27:26

C'est les clients que j'accuse de connerie, pas le Mc Do

TubeSurf a écrit :Bof. En ouvrant en cabine, on va surtout avoir l'air de la salle qui va s'y engouffrer, je suis sûr que le conducteur sera ravi... :)
Pour les écopes qui dépassent, je te laisse t'arranger avec le STRMTG? Je repasse dans 6 mois >:D
Autrefois, ils étaient mieux ventilés, les tramways (il n'y a pas de vitre pare brise sur ce modèle d'avant 1ère G.M..)
http://www.en-noir-et-blanc.com/Vieux-P ... risien.jpg


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 22 Avr 2020, 21:09:08

Tiens oui, au fait. C'est pas bête, ça, la motrice ancienne. Pas de clim, des vitres qui s'ouvrent... ::) tss tss tss... :angel:

Un scanner 3D, une imprimante 3D, en deux mois on te refait une série de 30 copies de la 4098, avec les vitres ouvrantes ; on peut varier avec la motrice d'Athaly
Pour la motorisation, on prend la caisse de chaque extrémité des 302, on la glisse dessous (j'ai toujours ma scie sauteuse), et zou.
Variante avec un Urbanway (pour la conformité technique et la longueur utile du machin) si la conso électrique n'est plus rentable par rapport au gazole à 2centimes le litre.
Ça laisse le temps de démarrer et de voir.
A la suite, on continue de fabriquer des motrices à la demande...
Et youpidou.
:banane:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 04 Mai 2020, 21:16:32

Bon... personne n'est venu ou même ne m'a appelé pour acheter le concept à défaut de brevet. Tant pis...je me ferai violence :-\ :'(

Une info du jour, qui se passe à Givors : https://www.leprogres.fr/edition-sud-ly ... -pont-sncf
Ce lundi vers 10 h 15, un poids lourd a violemment percuté la pile du pont SNCF situé rue Jean-Ligonnet, à quelques mètres de la gare Givors Canal et de l’Intermarché, dans le sens Givors-Vienne.


Houille. Comme y disaient à Saint Etienne...
Image

Il y est allé de bon coeur... :o parce qu'il n'y a pas que l'angle du pont qui est en cause.
"J'ai fini mon 6 roues. J'peux en avoir un autre ?" :angel: Comment il a vrillé son tracteur... :o
Pourtant c'était clair, hein : 4.10m... pas 4.50...
Voila le site : https://www.google.fr/maps/@45.594905,4 ... 384!8i8192
Il manque depuis quelques temps le tablier supportant les 2 voies qui donnaient accès à la ligne de Givors à Tassin.
C'est donc le pont des voies Givors <> Grigny - Badan qui a ramassé, ce qui est peut être un tout petit peu moins grave que si c'était celui de Lyon <> Saint Étienne...
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Didier
Passager
Messages : 175
Inscription : 27 Fév 2005, 19:21:50
Localisation : Vienne (38)

Re: Revue de presse

Message non lupar Didier » 05 Mai 2020, 09:39:47

C'est quoi le gros panneau rouge en haut ? Ah, hauteur limitée...

Pour le tablier, regarde bien le plan de voies sur une vue aérienne : quand on vient de Chasse (de la rive gauche, et donc de Part-Dieu), on emprunte bien ce tablier là avant de rejoindre les voies vers St Etienne plus au sud.
nanar
Passager
Messages : 9461
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar nanar » 07 Mai 2020, 14:01:16

Photo du Progrès prise en 1960, des travaux d'élargissement dans la Montée des Soldats

https://c.leprogres.fr/multimedia/2019/ ... -annees-60

J'ai d'abord pensé qu'on était en bas, mais ... non : c'est pris ici, et la station Shell a cédé la place à Speedy.
https://www.google.fr/maps/@45.7971376, ... 384!8i8192


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 07 Mai 2020, 22:05:36

Didier a écrit :Pour le tablier, regarde bien le plan de voies sur une vue aérienne : quand on vient de Chasse (de la rive gauche, et donc de Part-Dieu), on emprunte bien ce tablier là avant de rejoindre les voies vers St Etienne plus au sud.


Mh, non. Il vient du nord, il n'a pas encore traversé Givors mais il va vers le sud et Vienne, il tape contre le tablier du pont. Le carrefour sur la droite de la photo est coté nord du pont. Le tablier sur lequel il a tapé est celui des voies de la RD vers Givors / Grézan du coté sud, vers Grigny / Badan du coté nord. Les voies venant de Chasse (et du pont sur le Rhône) sont sur le tablier plus au sud. Les deux tabliers encadrants ont été déposés, dont celui des voies de Givors Canal à Brignais / Tassin / Lozanne coté Nord, et des deux voies les plus proches du BV de Givors Canal, transformées en tiroir.

Le plan des voies de Givors et son évolution est une source de découvertes, depuis la première ligne de chemin de fer dont les traces sont toujours visibles, jusqu'aux évolutions successives, compléments, ajouts, abandons, greffe d'embranchements industriels, suppression, etc... Les vues aériennes anciennes sont passionnantes à ce sujet.


Nanar> Effectivement. Ca a 'un peu" changé... :)
Plein de photos intéressantes à plus d'un titre, sur cette série.

Tu aurais pu aussi indiquer la photo inattendue mais précieuse du chemin de fer à voie de 60 de Meyzieu / Le Carreau, créé par des passionnés de sauvegarde du patrimoine ferroviaire ferraillé à tour de bras dans les années 50 et 60. Ces mêmes passionnés ont ensuite sauvé le Mastrou, (Tournon Lamastre). La préservation du matériel en voie de 60 continue, à Montalieu, par le Chemin de Fer du Haut Rhône.
Image
Pour en savoir un peu plus, à défaut d'aller sur place :
Meyzieu : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de ... de_Meyzieu
Montalieu : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de ... Rh%C3%B4ne
Où l'on croise encore une fois le parcours de Jean Arrivetz, grand personnage de la préservation du patrimoine ferroviaire... :pouce:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
alecjcclyon
Passager
Messages : 927
Inscription : 27 Juin 2016, 12:13:08

Re: Revue de presse

Message non lupar alecjcclyon » 30 Mai 2020, 09:22:08

Un peu d'histoire…
https://petitpaume.com/article/selectio ... nnaises-22

Vaulx-en-Velin La Soie
Pour ce métronome, débutons par la fin plutôt que par le commencement : Vaulx-en-Velin – La Soie. Alors pour « Vaux-en-Velin », je l’ai. C’est une petite commune de l’est lyonnais où il fait bon vivre, comme en témoigne cette petite histoire. Mais d’où exactement vient cette appellation, la Soie ? C’est très simple. Historiquement, Vaux-en-Velin a toujours été un quartier très industriel, dans lequel on produisait notamment de la soie.

L.Bonnevay
Terminus initial de la ligne A jusqu’en 2007, cette station de métro porte le nom de Laurent Bonnevay. Mais qui peut bien être cet homme pout mériter qu’une station de métro porte son blaze ?
A) L’inventeur du diabolo
B) L’inventeur du bilboquet
C) L’inventeur du Kendama
D) L’inventeur du hand-spinner
Malheureusement, rien de tout ça. Laurent Bonnevay, né à Saint-Didier-au-Mont-d’Or, était un homme politique de la troisième république, et fut garde des Sceaux sous Aristide Briand durant un an. Il a aussi fait partie de ceux ayant voté contre l’attribution des pleins-pouvoir à Philippe Pétain en 1940. Lyon est définitivement une ville de résistants !

Cusset
Le mystère reste entier sur l’origine du nom de cette station toutefois il rendrait juste hommage à un hammeau non loin de Villeurbanne.

Flachet – Alain Gilles
Originellement nommée uniquement Flachet, on a ensuite ajouté Alain-Gilles pour pimper un peu le tout. Rentrons un peu plus dans le détail.
Pierre Flachet est un grand homme de l’Histoire de France, et vous devriez vous interroger sur votre niveau de culture générale si ce nom ne vous évoque rien. Son plus grand fait d’arme ? Il fut adjoint au maire de Villeurbanne au XIXème siècle.
Alain Gilles, quant à lui, est l’un des plus grands basketteurs français du XXème. Il a notamment été l’un des joueurs emblématiques de L’ASVEL dans les années 70.

Gratte-ciel
Gratte-ciel, c’est le nom du projet architectural qui a transformé Villeurbane dans les années 1930. Le maire de l’époque, Lazare Goujon (parti socialiste), voulait créer un nouveau centre-ville avec beaucoup de logements aux loyers modérés. C’est un projet novateur qui avait été choisi par le jury de la ville, composé entre autres de Tony Garnier.

Ces gratte-ciels n’ont pas grand-chose à voir avec leurs grands cousins américains, mais ils étaient tout de même parmi les premiers à voir le jour en France.

République
Pas besoin de faire long sur celui-là. C’est parce que la station donne sur le cours de la République.

Charpennes
Charpennes est à l’origine un vieux quartier de Villeurbanne, qui existe depuis le XVIIIème siècle. Mais attention, rangez les enfants, parce que ce n’était pas n’importe quel quartier. L’endroit fourmillait de cabarets et de maisons de plaisir.

Masséna
Les Lyonnais bonapartistes savent de qui il s’agit. Masséna, aussi connu sous le sobriquet de « l’enfant chéri de la victoire » fut l’un des plus grands généraux de la Révolution et de l’Empire. Il lie son destin à celui du futur empereur lors de la campagne d’Italie de 1796, durant laquelle il contribue de façon décisive aux batailles de Rivoli à celle du pont d’Arcole. Il sera élevé à la dignité de maréchal d’Empire en 1804.

Foch
Encore un maréchal ! Un siècle plus tard, c’est le général Foch qui rentrera dans l’Histoire de France grâce à ses exploits militaires. Cette fois-ci, ce n’est pas contre les Autrichiens, mais contre les Allemands que s’illustre ce nouvel héros français. En 1914, alors que l’armée française est en pleine déroute et que les Allemands s’approchent dangereusement de Paris, il est nommé général de la IXème armée et participe à l’organisation de la contre-attaque victorieuse de la Marne. Pas connu pour son attentisme, il aurait eu ces mots restés célèbres juste avant la bataille de la Marne :
« Pressé fortement sur ma droite, mon centre cède, impossible de me mouvoir, situation excellente, j’attaque ! »

Hotel de ville – Louis Pradel :
Louis Pradel, y a-t-il un maire plus emblématique de sa ville ? A la tête de Lyon de 1957 à 1976, il s’est consacré entièrement à sa ville et uniquement à sa ville. Surnommé « Monsieur Béton » par certain, il a été à l’origine de nombreux projets qui ont profondément transformé la ville de Lyon : le métro, le quartier de la Part-Dieu, le palais des Congrès, le musée gallo-romain de Fourvière etc. Il aimait tellement détruire pour mieux construire, qu’il a même voulu raser le quartier de la renaissance du Vieux-Lyon pour y construire une autoroute. Faut dire qu’à l’époque, ce quartier était en ruine, rien à voir avec aujourd’hui, où l’on y trouve avant tout des bouchons et des touristes.

Louis Pradel qui explique à Georges Pompidou les transformations qu'il est en train d'accomplir au sein de la ville de Lyon.

Cordeliers
Le nom vient du couvent des Cordeliers qui a existé à cet emplacement du XIIIème siècle jusqu’à la Révolution. Les Cordeliers étaient au Moyen-Age une des branches de l’ordre franciscain. Cette dernière était réputée pour sa stricte observance des règles établies par saint François d’Assise. En signe distinctif, les fidèles de cet ordre arboraient un froc gris de laine et une corde autour de la taille, d’où : les cordeliers.

Un cordelier dans son habit.

Bellecour
La plus grande place de notre ville s’appelle Bellecour, parce que c’était au XIIème siècle un beau jardin qui appartenait à l’archevêque de Lyon. Mais, me direz-vous, quel est le rapport entre un jardin et une cour ? Comment passe-t-on d’un beau jardin à une belle cour ? Bellecour vient en fait du latin « bella curtis » qui veut dire « beau jardin », expression qui désignait à l’époque les beaux jardins de l’archevêque de Lyon.
Mais avant de se nommer ainsi, notre place a porté plus d’un nom ! Lorsqu’elle devint une place publique en 1715, elle fut d’abord nommée « place Royale », puis place « Louis-le-Grand » jusqu’à la Révolution. Elle porta ensuite successivement les noms de « place de la Fédération », « place Bonaparte » puis « place Napoléon » puis rebelote « place Louis-le-Grand » en 1814. C’est seulement sous la Troisième République qu’elle prit finalement le nom de « place Bellecour ». Et même celui-ci, elle le perdit pendant un temps. De 1940 à 1944, la place Bellecour fut ainsi nommée « place du Maréchal Pétain », avant de retrouver son vrai nom à la Libération. Bref, les noms de notre place ont évolué en même temps que l’histoire de notre pays, et cela n’est peut-être pas fini.

Ampère
André-Marie Ampère, est né à Lyon en 1775. Il est probablement l’un des hommes les plus intelligents qu’ait vu naître cette ville : mathématicien, physicien, chimiste, philosophe. Rien ne l’arrêtait. Il n’était pas franciscain, et pourtant il avait plus d’une corde à son arc. Il est en particulier connu pour avoir donné son nom à l’unité de mesure de l’intensité d’un courant électrique : l’ampère.
C'était vraiment une tête d'ampoule Ampère !

Perrache
Michel Perrache était un sculpteur lyonnais du XVIIIème siècle. Parti se former à Anvers et en Italie, il est ensuite revenu à Lyon pour orner de ses ouvrages les jardins et les églises de la ville. On peut encore retrouver certaines de ses oeuvres aujourd’hui dans Lyon, comme par exemple La Vierge de l’église Saint-Polycarpe de Lyon ou le bas-relief Les Apôtres au tombeau de la Vierge de l’église Saint-Nizier.
Autre hypothèse : La station Perrache s'appelle ainsi en l'honneur d'Antoine Michel Perrache, le fils du sculpteur, car c'est lui qui a réaménagé le quartier.

Terminus, c’est tout pour la ligne A, mais on se revoit bientôt !
Bon écoutez, c'est simple ma passion c'est les transports.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 31 Mai 2020, 00:29:07

Ça part d'un bon sentiment... mais j'avoue qu'après avoir lu, chaque point évoqué laisse plutôt penser à un souci de forcer l'humour pour remplir rapidement des cases.
Bon, c'est le petit paumé, qui sort tous les ans, depuis trèèèès longtemps, faut assurer le succès éditorial ; mais [/gros procès d'intention on board de ma part] : étudiants plus portés sur la binouze qui rapporte du cash que sur la rigueur scientifique et historique ? :laugh:
A partir de ces infos, qui ont le mérite d'exister, je vous invite à aller voir par vous même auprès des sources historiques nombreuses disponibles à Lyon, ce qui limitera la propagation de quasi fake news pour certaines... >:D
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 31 Mai 2020, 13:58:08

C'était ça le barouf hier soir ! :o :uglystupid2: :idiot2: :buck2:
https://www.leprogres.fr/edition-lyon-v ... ns-l-isere

On a eu du bol, pas d'autres dégâts ni blessés que l'abruti intégral (et le proprio de la voiture qu'il a percuté, qui vient de prendre un ticket pour les embiernes avant de pouvoir se faire rembourser la voiture ou les réparations...) >:(
Mais à force de répétition de ce type de faits divers, le stock de jokers va dangereusement diminuer, et ce sera terrible pour celui qui n'aura rien demandé et qui va se retrouver sur la trajectoire...

Cela rejoint les comportements déjà observés pendant le confinement de la part d'abrutis non concernés par les dispositions générales, et manifestement pas équipés non plus de neurones et de permis de conduire : vitesse invraissemblables sur le périph, zig zag, freinage au ras du pare choc de la voiture devant, coupures de files en diagonale de 3e gauche à la sortie sur moins de 30 mètres (4/6 voitures...), grillage de feux sur Albert Thomas et Gambetta, décollage sur les sorties de trémies de Garibaldi pour vitesse > 120km/h, etc.

Le problème est que ce type de comportements ne sera jamais recadré, mais par contre les mesures mises en place pour éradiquer ces comportements n'auront d'incidence que sur la grande masse qui elle, est à peu près dans les clous.


est une course-poursuite peu ordinaire voire spectaculaire qui s’est engagée ce samedi soir à Lyon peu avant minuit. Point de départ : une rixe éclate vers 23h30 entre un individu et un groupe aux Terreaux (Lyon 1er ) à l’angle du quai Saint-Vincent et du pont de la Feuillée. Quand une patrouille arrive sur les lieux, un des protagonistes prend la fuite dans son véhicule et refuse de s’arrêter malgré les injonctions.Il accélère, franchit plusieurs intersections sans ralentir, percute un automobiliste. Des équipages de la BAC (brigade anticriminalité) se joignent aux premières voitures de police et se lancent à leur tour à sa poursuite.

A Confluence, sur la rive droite du Rhône, des témoins voient passer à toute allure vers 23 h 45, six ou sept véhicules de police, gyrophares allumés et sirènes hurlantes qui remontent le cours Charlemagne en direction du musée à une vitesse folle. Ils empruntent les voies de tramway à contresens en soulevant un nuage de poussière. Ce qui a même provoqué un freinage d’urgence d’un tram. Parvenu à l’autopont de Gerland, le fuyard a foncé en direction de l’A7 toujours poursuivi. Sa course folle s’est arrêtée contre un mur dans l’Isère, au nord de Vienne peu avant minuit. L’individu qui était seul dans son véhicule en a perdu le contrôle à Seyssuel. Blessé légèrement, il a été pris en charge par les pompiers et transporté à l’hôpital. Âgé de 27 ans, Lyonnais, il n'avait pu être entendu ce dimanche matin en raison de son état par les policiers.


Donc la plateforme du tram a accessoirement ramassé aussi ? ???
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
citelis12
Passager
Messages : 256
Inscription : 18 Sep 2016, 12:48:10

Re: Revue de presse

Message non lupar citelis12 » 31 Mai 2020, 15:25:18

http://www.ferro-lyon.net/actualites/763-Abattage

C’était l’un des plus beau paysage du tram lyonnais. Lors de la construction de la ligne T1 sur le site de l’INSA entre 1997 et 2000, le long de l’avenue Albert-Einstein les voies de la ligne avaient été installées de part et d’autre d’un très bel alignement d’anciens et beaux platanes datant probablement de la période où ce terrain était un camp militaire. Pour parfaire l’ambiance, les voies ont été noyées dans un tapis de gazon.

Une poignée d’arbres avait déjà été abattus en 2003 pour permettre l’implantation de la station Croix Luizet, mais sans dénaturer le site. Depuis le 4 mai 2020, c’est sinon la totalité de l’alignement, au moins sa plus grade partie qui est passée à la tronçonneuse. Ceci en pleine période de nidification des oiseaux. Alors certes, on va nous expliquer qu’il y a des question de sécurité, qu’ils sont malades, voir même qu’ils se précipitent sous les roues des tramways en traversant les voies sans regarder… Mais vu l’endroit où ils se trouvent, ils ne pourront jamais être remplacés, car il n’y a pas de place pour des arbres plus jeunes dont la houppe trop basse viendrait se prendre dans la ligne aérienne de contact… Et c’est donc une ambiance qui disparaît à tout jamais. Décidément, les dernières années auront été meurtrières pour les platanes sur la métropole…


Sérieusement qu'est-ce qu'ils ont a arrachés les arbres comme ça ! :tickedoff: Pourtant quand il y avait eu les travaux du T1 ils ont pas touchés aux platanes, pourquoi avoir pris telle décision, à cause du pollen ? Pourtant les arbres contribuent à retenir le CO2 et ils étaient magnifique.

Ça me rappelle le même contexte quand il y avait eu les travaux du T6 sur la rue Challemel Lacour, le pire vu l'axe ça pouvait passer largement sans arracher ces beaux platane (je parle du côté nord, hein).

Voilà pour ce coup de gueule. :)
La ligne :BUS: :11: ma préférée
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 31 Mai 2020, 21:01:52

J'ai surréagi aussi.
Et puis j'ai cherché le pourquoi du comment :
Abattage arbres campus La Doua
<Retour

Et puis il y a cet article qui s'est affiché : https://www.insa-lyon.fr/fr/actualites/ ... ne-confine
Méa culpa.
J'ai supprimé mon premier post.




Sur le campus LyonTech-La Doua, la nature poursuit sa vie et prolifère sous l’œil avisé et bienveillant de Loïs Guillot, directrice du service interuniversitaire du domaine de la Doua. Floraison, abattage d’arbres touchés par le chancre coloré, suivi de chantiers et projets d’aménagements font le quotidien bien rempli de la jeune femme logée sur le campus. Récit.

Ce ne sont plus des étudiants, ce sont des familles avec leurs jeunes enfants qui s’offrent une respiration sur l’axe vert, utilisant les galets pour sièges naturels. Ce ne sont plus des professeurs qui circulent à bicyclette sur la piste, ce sont des pères, à vélo ou à pied, qui s’offrent un bol d’air à travers le campus. Depuis que le confinement a éloigné les usagers habituels du site LyonTech-la Doua, un autre public s’est dévoilé sur ces hectares partagés par l’Université Lyon 1 et l’INSA Lyon. À défaut de pouvoir se rendre au parc de la Tête d’Or ou celui de la Feyssine, certains promeneurs en quête de respiration pendant une durée imposée et sur une distance périmétrée ont trouvé une alternative à deux pas de chez eux.

De quoi procurer un sentiment étrange à Loïs Guillot, directrice du service interuniversitaire du domaine de la Doua. Logée sur place, elle a pour jardin l’immensité du domaine de la Doua, qu’elle cajole depuis son premier jour de prise de fonctions. Végétation, plantations, aménagements, réhabilitation, constructions n’ont aucun secret pour cette amoureuse de la nature, qui veille sur le campus comme un cuisinier surveille la cuisson de ses mets. Même en cette période qui a contraint à l’isolement l’ensemble de la population. Isolée, elle ne l’est que physiquement. Depuis sept semaines maintenant, elle assure la surveillance du site, le lien avec les entreprises, la gestion des chantiers, la poursuite des dossiers, et avoue recevoir beaucoup de coups de téléphone et plus de mails que d’habitude. Première spectatrice d’une nature qui se déploie à sa mesure, elle observe un campus désormais en fleurs, loin des usages massifs estudiantins qui l’assaillent habituellement en cette période de l’année : le printemps, les festivals et les post-partiels.

Mais il est un danger qui guette, et qui a frappé fort cette année. Une maladie grave, causée par un champignon classé parasite de lutte obligatoire. Aucun moyen de lutte efficace n’a été trouvé à ce jour, obligeant le signalement de tout sujet contaminé, et la mise en place de méthodes de lutte en tout temps, et en tout lieu. Cette maladie incurable, véritable fléau pour les platanes, a fait son apparition en France en 1945, lors du débarquement en Provence des troupes américaines. Le bois de leurs caisses de munitions a permis l’introduction du parasite responsable de cette maladie, le chancre coloré. Si le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône sont les départements les plus touchés, la maladie se propage et provoque chaque année l’abattage de milliers de platanes sur tout le territoire français.

Lorsque les symptômes sont apparus sur les platanes du campus, Loïs savait qu’il était déjà trop tard. Le chancre avait déjà commencé à détruire ses hôtes depuis quelques années, rendant le verdict sans appel. L’abattage est assuré, après vérification du diagnostic et établissement de la procédure appliquée par arrêté préfectoral. Plusieurs platanes sont touchés aux extrémités du site, sur le parking de l’ENSSIB et devant la direction du patrimoine de l’INSA. Cette allée emblématique du campus, qui longe les quartiers des élèves de première année, va ainsi perdre un peu de sa superbe. Par une semaine de mai 2020, en plein confinement imposé dans la lutte contre la propagation du COVID-19, dix-huit platanes malades ont été abattus pour éviter qu’une autre maladie ne se propage et ne tuent d’autres arbres alentours. L’image est forte et le parallèle apporte son lot de songes.
Image

Loïs a assisté à l’opération, menée scrupuleusement par des spécialistes en tenue complète de protection. Elle a regardé ces arbres emmenés presque entiers vers la plateforme de brûlage, laissant derrière eux la marque de leur emprise sur le sol et une partie de leurs racines, qui ne peuvent être totalement retirées. Le terrain ainsi contaminé ne peut permettre la plantation de nouvelles espèces. Il porte les stigmates de l’abattage et marquera son temps, photos d’archives à l’appui.
Une autre physionomie de l’endroit est à l’étude. À l’horizon, un plan d’aménagement État-Région dans lequel Loïs va s’impliquer, pour proposer un décor végétal en cohérence avec le projet. La zone est très ensoleillée, il y fait très chaud l’été. En attendant, elle ne peut s’empêcher de penser aux étudiants restés confinés dans leur chambre de 9 m2. Même s’ils peuvent sortir une heure par jour sur un campus en pleine nature, le temps doit leur paraître long.

Image

La reprise est encore floue, pour eux, comme pour elle. Mais à l’image des arbres dont les fleurs commencent à bourgeonner, et de cette nature qui se déploie malgré tout, la vie se poursuit, et peut parfois se réinventer.




Alors pour rappel, cette maladie n'est pas une fatalité, à condition de respecter des gestes simples : dès la découverte, on supprime l'arbre.

MAIS AVANT, bien avant cette issue fatale, on DOIT respecter une règle simple mais essentielle : quand on élague un platane, à Lyon comme sur les berges du canal du Midi, on ne se dispense pas d'une désinfection totale des outils (tronçonneuses, mais aussi sangles d'assurage, chaussures et outils divers) AVANT de passer à l'arbre suivant.

Et je ne suis pas certain que ces règles que j'ai découvert il y a peu de temps aient été bien respectées il y a plusieurs années, et encore récemment, n'ayant pas vu de bidons ou de bombes à coté des camions et des élagueurs en plein travail...
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
yanns040586
Passager
Messages : 1432
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Revue de presse

Message non lupar yanns040586 » 01 Juin 2020, 06:45:28

Moi qui suis vauclusien, j'ai vécu l'abattage de quasiment tous les platane de ma ville (l'Isle sur la Sorgue) dans les années 90. un vrai crève cœur. Si jamais vous voulez voir de vielles cartes postales et les streetview, ce fut un carnage... Encore dernièrement, il y en avait sur le quai de la gare ! Un micro-abri pour 3, mais des platanes qui faisaient beaucoup d'ombre.

Je vois très bien ce que ça peut faire à Lyon : la même en plus grand...

Mais comme il faut rebondir :
Hé ce sera peut-être l'occasion de repenser les grands axes de circulation, comme pour Lafayette !
NP73
Passager
Messages : 440
Inscription : 24 Juin 2008, 14:28:27

Re: Revue de presse

Message non lupar NP73 » 01 Juin 2020, 11:54:39

Bonjour
Les trains autonome c'est pour demain :
https://www.msn.com/fr-fr/finance/economie/alstom-va-tester-des-trains-autonomes-en-allemagne/ar-BB14RriV
Alstom va tester des trains autonomes en Allemagne
C'est le nouvel eldorado des industriels du ferroviaire : les trains autonomes. Et Alstom l'a bien compris. Le constructeur français a été choisi pour réaliser des essais, dès 2021, de trains régionaux automatiques en Basse-Saxe (nord du pays).

Dans un premier temps, Alstom et ses partenaires allemands vont devoir sélectionner les voies qui accueilleront ces essais. Ils seront effectués sur deux trains régionaux Coradia Continental qui appartiennent à la ville de Brunswick, en Basse-Saxe.

L’objectif de ce test grandeur nature est de transporter des passagers à partir de 2023. Deux niveaux d’automatisation vont être ainsi testés : une version avec un conducteur de réserve et une autre sans conducteur. Dans ce cas-là, il sera possible d'intervenir à distance sur le train.
Encore des obstacles

Un challenge complexe car, à la différence des métros et de leurs circuits fermés, les voies de chemin fer sont jalonnées d’obstacles : passages à niveaux, aiguillages, pas de portes automatiques le long des quais… A terme, l'automatisation des trains doit permettre d'améliorer la régularité des trains, d'augmenter les fréquences de passages et de réaliser des économies d’énergie.

Alstom a déjà expérimenté en Allemagne avec succès des trains à hydrogène, et c'est grâce à cette relation privilégiée que l'industriel français va pouvoir conduire là-bas ses tests.

Mais au même titre comme la voiture autonome, le train automne a encore devant lui de nombreux obstacles à franchir. Techniques bien sûr mais surtout des obstacles réglementaires pour permettre la mise en service de ces trains du futur.


La tribune : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/sncf-le-train-autonome-c-est-pour-demain-739851.html
Le groupe ferroviaire (SNCF) prévoit de faire circuler des trains de marchandises d’ici deux ans et des TGV autonomes dès 2022.
Il y aura des trains autonomes en 2019 ! C'est en tout cas ce qu'assure Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien. Dans un premier temps, cette technologie sera utilisée pour le fret : "Nous allons tester les premiers trains de fret "drones" fin 2019", indique-t-il. Le guidage sera télécommandé de l'extérieur. L'emplacement du conducteur à proximité du train reste à préciser. Dans un second temps, à l'horizon 2021, les manœuvres des trains de fret et des TER, depuis et vers les centres de maintenance par exemple, pourront être partiellement automatisées, car elles ont lieu sur des circuits semi-fermés. Actuellement, elles concentrent "une bonne partie des aléas, une grande complexité, et nécessitent beaucoup d'acteurs", a détaillé Alain Krakovitch.
Accroître le nombre de trains en circulation

Ce n'est pas tout. Les premiers prototypes de TGV autonomes devraient voir le jour d'ici cinq ans, en 2022. Notons cependant qu'il existe différents degrés d'autonomie. Et il n'est pas question, pour la SNCF d'atteindre le niveau quatre, le dernier, qui consiste à se passer purement et simplement de l'humain. "Il y aura toujours quelqu'un à bord", rassure Alain Krakovitch. Avant de préciser que "ce n'est pas le conducteur qui coûte le plus cher". Les enjeux se comptent plutôt en matière de "capacité, de vitesse, et de fiabilité", rappelle-t-il.

L'un des objectifs est ainsi d'optimiser le freinage et l'accélération. Ce qui permettrait au groupe ferroviaire d'accroître le nombre de trains en circulation - d'environ 20% à 25% aux heures de pointe - sur les axes quasi saturés, à l'instar de la ligne Paris-Lyon. Cela se traduirait à la fois par des recettes supplémentaires pour l'activité TGV, mais également pour le gestionnaire des infrastructures, SNCF Réseau. Les péages pourraient en effet potentiellement arrondir ses recettes de quelque 40 millions d'euros par an.


Bonne journée
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 01 Juin 2020, 13:18:32

Cécité industrielle majeure.
Il faut appeler un chat un chat, désolé d'être à contre courant des pulsions irrépressibles mais probablement glamour pour les progressistes qui se sont engouffrés dans le tunnel de l'automatisation.

Le danger est désormais identifié, documenté, et sans tomber dans la caricature d'Arago qui imaginait que les passagers allaient crever dans d'atroces souffrances en passant dans les tunnels enfumés, et sans être hostile au progrès (le vrai, celui qui apporte du concret ET du positif), il est temps de se poser des questions ; et pas seulement au niveau local ou national, mais au niveau mondial.

Est-on certain que ce soit une vraie bonne idée, que de remplacer l'humain ? je veux dire : se passer de l'humain pour toute activité "provisoirement" encore exercée par un humain ?
Surtout quand la "sphère intellectuelle et technique" oeuvrant pour cette finalité reconnait désormais que l'humain n'est PAS un problème de prix ? ???



L'eldorado ne l'est que parce que des règles comptables récentes ont fixé des seuils, des niveaux, des critères "comptables" imposant des minimas en terme de rentabilité par exemple, faute du respect desquels la société ou la compagnie ou l'entreprise est condamnée. D'où cette fuite en avant vers des concepts hautement acrobatiques, voire simplemnet dangereux, et en tout cas pratiquée sans beaucoup de recul... genre déforestation à outrance, impasses de sécurité industrielles 'ailleurs' et pas ici, fermetures d'entreprises qui ont 'trop' de main d'oeuvre, ou qui n'atteignent pas les seuils de rentabilité à 2 chiffres, taxations sur la main d'oeuvre et pas sur le chiffre d'affaires ou sur la rentabilité brute ou nette, etc.

C'est le cadre comptable et financier, le cadre administratif qui a permis de le mettre en place et l'imposer quoi qu'il arrive, qu'il faut toiletter, et pas pressurer de façon croissante en raison d'intitulés exotiques et divers ("croissance", "progressisme", surenchère par rapport aux choix précédents, etc.). Les règles qui sont applicables bénéficient toutes d'un titre générique (genre Bâle III, etc...), qu'il suffit de décortiquer et modifier, en commençant par restreindre l'alimentation et la production de ces règles.

On est au bout, il faut vraiment lever le pied. Ou on accepte de prendre le risque d'un embrasement général de type primitif, avec tous les instincts premiers qui reviennent avec les tabous qui pètent.

Pour le commun, un taux de rentabilité commence dès le premier % positif. Pour un comptable, c'est plus compliqué.

Mais si on reste sur le plan de la stricte logique, cela veut dire que la boite qui obtient ce résultat est capable de maintenir une structure stable pour payer des salariés, ses sous et co-traitants, ses fournisseurs, et avoir des relations saines avec ses partenaires, et payer ses impôts et charges. Donc avoir une capacité à participer à l'équilibre d'un territoire, d'un bassin de vie, d'échanges économiques, de circulation de TVA.

Et ça, il est désormais clair que ce principe "rance et arriéré" ::) semble trop compliqué à appréhender par la structure actuelle qui poursuit mécaniquement sa chimère. Révisez l'Histoire : c'est pourtant ce qui a fonctionné dans la plupart des périodes de stabilité, jusqu'à ce qu'il soit imaginé de faire "plus" de rendement, de bénéfices, de montages immoraux mais légaux... suivi d'une claque rugueuse et phénoménale.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Avatar de l’utilisateur
xouxo
Passager
Messages : 540
Inscription : 10 Nov 2006, 19:26:30
Localisation : Paris

Re: Revue de presse

Message non lupar xouxo » 01 Juin 2020, 14:38:31

Plus le train transporte de passage, plus le salaire du conducteur est amorti sur un grand nombre de billet, moins le gain lié à la suppression du conducteur est intéressant. Je dirais donc que ce n'est pas sur le train que l'autonome est le plus intéressant.
On se demande surtout ce que pourras se passer en cas d'imprévu type : "un remorque de paille tombe sur les voies" ou encore "Jojo et sa golf gti foncent dans un poteau qui tombe sur la caténaire" etc. Problème qu'on n'a jamais sur des métro automatiques.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 01 Juin 2020, 15:19:22

Absolument.

Curieusement, l'argument du coût humain semble devenir très secondaire, ce qui pourrait impliquer que la 'nécessité' d'ordre technique, financier, ou sociétal, soit ailleurs.

L'automatisme tel qu'il est envisagé se heurte à des graviers très simples. A moins qu'il ne soit prévu de supprimer totalement les lignes "non prioritaires", de supprimer tous les PN sur les portions restantes, de grillager toutes les emprises à une hauteur suffisante, etc. ; auquel cas les arguments dits 'de sécurité' sont théoriquement considérés comme caducs et sans objet...

Le piège est là, avec à la clef (ce qu'on peut malheureusement imaginer au vu des publications économiques, commentaires, communiqués et diverses postures) le souci de limiter d'éventuelles possibilités de 'récriminations indues' ; des problèmes existentiels de RH, quoi ...

Sinon, si cette techno ne représentait pas un risque, pourquoi quelques réflexions d'ordre politique (et il y en a, à l'origine de textes de loi prises récemment) iraient dans le sens du report et de la prudence ?

Un exemple, dans un autre domaine, mais qui est tout autant concerné par la mise en place de l'automatisme et/ou de l'IA : http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/1 ... esolution#

Être prudent ne signifie pas être timoré. Mais la lucidité est obligatoire.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
Rémi
Passager
Messages : 5593
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: Revue de presse

Message non lupar Rémi » 02 Juin 2020, 11:44:23

Salut

Dixit la toujours bien informée Mobilettre de Gilles Dansart, Jean-Pierre Farandou s'apprêterait à demander en conseil d'administration le départ de Patrick Jeantet de la présidence de Keolis, qu'il a pourtant nommé voici 6 mois. L'affaire semble faire très grand bruit chez Keolis, dans le groupe SNCF et au sein du gouvernement. Affaire à suivre dans les prochains jours mais les répercussions pourraient être importantes. Comme si le transport public avait besoin de cela, comme s'il n'y avait pas plus urgent !

Rémi
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13287
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Revue de presse

Message non lupar BBArchi » 05 Juin 2020, 23:35:26

Il a le Covid ? ???
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
______________________________________________________________________________Image_______________________
alecjcclyon
Passager
Messages : 927
Inscription : 27 Juin 2016, 12:13:08

Re: Revue de presse

Message non lupar alecjcclyon » 09 Juin 2020, 18:16:42

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fai ... spartanntp
C'est pas Subway Surfer mais la vie réelle :buck2:
Allongé sur le toit d'un RER B, puis assis sur le rebord les pieds dans le vide avant de se relever et de remonter toute la rame, en passant d'une voiture à l'autre… Un jeune homme de 18 ans a adopté un comportement aussi insensé qu'inexpliqué, jeudi dernier, à hauteur de la gare de la Plaine-Stade de France, à Saint-Denis.

© Twitter Saint-Denis, gare du stade de France, RER B, le 4 juin. Un jeune homme de 18 ans est monté sur le toit du RER B et a remonté toute la rame. Il a fini par se blesser.
Une attitude qui aurait pu se terminer en drame. Malgré une série d'interruptions électriques décidées en urgence, l'improbable voyageur a été blessé et a semble-t-il été électrisé. Il est atteint de brûlures mais «son pronostic vital n'est pas engagé», a indiqué le parquet de Bobigny.

Si l'incident est exceptionnel par sa tournure, les intrusions sont en revanche très régulières sur le dense réseau de la gare du Nord, la plus importante d'Europe en termes de trafic et de voyageurs, avec 700000 usagers par jour.
Une plainte déposée
Jeudi, entre 15h53, heure de l'alerte radio qui a imposé un premier arrêt des RER et le début de soirée, «194 trains ont été retardés sur tout le réseau SNCF (fret, TGV, TER, Transilien)», indique l'exploitant qui a déposé plainte le lendemain des faits, le 5 juin. Une enquête a depuis été ouverte «pour recherche des causes des blessures graves» et confiée par le parquet de Bobigny au commissariat de Saint-Denis.
Que s'est-il passé dans la tête de la victime ? Souffre-t-elle de troubles psychiatriques, s'agit-il d'un défi similaire à ceux que se lancent les «train surfers» qui s'accrochent ou marchent sur des trains en mouvement ? Pour l'instant, pas de réponse.
La scène du jeune homme sur le toit de la rame a été filmée par de nombreux voyageurs interloqués : «Le gars est au calme, il est en train de ni**** toute la circulation du RER. Regarde-moi ça, le gars il est sur le train ! Oh lalala !» s'exclame un témoin qui capte la séquence avec son téléphone.

Les intrusions sur le réseau ferré connues sous l'expression «personnes sur les voies» sont redoutées par les usagers. «On sait en général qu'il y en a pour deux heures, voire plus, détaille Martine qui prend au quotidien une ligne de grande banlieue. Car tout se fait à flux tendu : le train qu'on attend est lui-même en circulation, en provenance d'une autre destination. Il se retrouve bloqué. Les retards s'accumulent et se terminent par des suppressions. Il y a un effet en cascade assez insupportable.»
Vu deux fois sur le RER
«Ce qui s'est passé jeudi est incroyable et les conséquences sont très lourdes, confirme Marc Pelissier, président de la Fnaut Ile-de-France, l'association des usagers des transports. L'incident soulève aussi le problème de l'interruption électrique générale de l'ensemble du réseau nord.»
Les faits se sont en effet déroulés sur l'axe du RER B, après le tronçon ferroviaire commun à toutes les lignes. Néanmoins, il a touché toutes les dessertes, comme les TER Hauts-de-France ou le RER D.
Lorsque le jeune homme descend une première fois du toit d'un RER, l'alimentation électrique est alors remise. Les trains repartent doucement, en «marche prudente». Mais la présence de ce jeune est de nouveau signalée, remontant les voies vers Paris. Il est ensuite vu grimpant encore sur un RER. Il finit par se blesser et est évacué par les secours vers 17h30. Mais pour les voyageurs, rien n'est terminé… L'alimentation électrique n'est rétablie complètement qu'après 19 heures et les difficultés se répercuteront jusqu'en soirée.
Bon écoutez, c'est simple ma passion c'est les transports.

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 144 invités