3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Baptistelyon
Passager
Messages : 148
Inscription : 16 Sep 2013, 17:30:00

3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar Baptistelyon » 09 Mars 2014, 20:51:01

Lyon : la 4G dans le métro devient un argument de campagne

Le réseau métro lyonnais est une immense zone blanche au cœur de la ville où il est impossible de surfer sur Internet avec son téléphone mobile. Les candidats Gérard Collomb (PS) et Michel Havard (UMP) veulent tous les deux mettre fin à cette situation avec plus ou moins de conviction.
Dans un univers hyperconnecté, les plus grandes villes du monde comme Paris ou Tokyo ont des lignes de métro équipées en antennes 3G ou 4G. Ces dernières permettent ainsi de surfer sur Internet ou de passer des appels (quand cela est autorisé). À Paris, l’opérateur SFR a gagné ce marché public et peut donc louer son réseau aux autres opérateurs. À Lyon, pour l'instant, il n'est toujours pas possible d'utiliser les fonctions connectées de son smartphone dans le métro. Cette absence s’est faite remarquer lors des pannes à répétition de la ligne D en 2013. En effet, impossible de prévenir son employeur lorsque les rames étaient coincées au milieu des tunnels. De plus, la présence de la 3G / 4G à cette époque aurait pu permettre aux voyageurs d’être informés de la situation via leur mobile, faute de communication dans les rames.

Des applications non accessibles dans le métro
Sans réseau dans le métro il est également impossible d’utiliser les applications censées faciliter la mobilité comme celles des TCL, AllBikesNow (Vélo’V), Bluely ou bien encore le navigateur prédictif Optimod qui arrivera cette année. En octobre 2013, nous soulevions déjà les limites du projet Optimod dans le contexte actuel : "Ce navigateur révolutionnaire pour smartphone qui sera lancé avant la fin de l'année, est capable de prévoir les bouchons et de conseiller le meilleur itinéraire et les moyens de transport les plus efficaces. Concrètement, un Lyonnais à Bellecour qui souhaiterait se rendre à Vaise pourra interroger Optimod qui lui dira s'il doit prendre le métro, un bus, la voiture ou un vélo, le tout en fonction de la circulation actuelle, mais aussi à venir. Cependant, il y a une limite : si ce même Lyonnais, se retrouve dans la même situation sur le quai de la station métro B à la Part-Dieu, il ne pourra tout simplement pas interroger Optimod".

La 4G : argument de campagne
Le candidat PS, Gérard Collomb, comme celui de l'UMP, Michel Havard, proposent tous les deux de mettre du WiFi et de la 4G dans le métro lyonnais, mais pas forcément de la même manière. En effet, alors que Michel Havard veut couvrir l'intégralité des tunnels, Gérard Collomb, lui, ne propose que d'équiper les stations en 4G et WiFi. Il promet de commencer par Bellecour, Hôtel de Ville et Charpennes. Pour expliquer cette volonté de ne pas mettre la 4G de partout, Gérard Collomb invoque deux arguments : “éviter que les usagers soient exposés aux ondes en permanence”, mais aussi “pour que les passagers ne soient pas gênés par ceux qui décideraient de passer des appels dans les rames”. Bien que la première affirmation peut s'entendre, la seconde témoigne d'un manque d'information sur la question. En effet, dans les bus ou trams, rares sont les passagers à appeler avec leur mobile. Les choses se sont régulées d'elles-mêmes avec le temps. Par ailleurs, les usages voix tendent à diminuer sur smartphone, au profit de l'explosion de l'Internet mobile. Enfin, dans le pire des cas, les opérateurs pourraient tout simplement bloquer ces appels voix qui semblent tant déranger et ne permettre que l’utilisation d'Internet.

Une demi-promesse
Avec cette demi-promesse, Gérard Collomb ne prend ainsi pas beaucoup de risque et ne se met pas à dos ceux qui ont peur des ondes. Par ailleurs, le choix d'équiper en priorité les stations de Bellecour, Hôtel de Ville et Charpennes ne changera pas la donne. En effet, ces trois arrêts font déjà partie des rares où il est possible de capter parfois le réseau de la surface et d'utiliser son mobile (sans que les gens n'abusent de ce droit pour passer des conversations téléphoniques et gêner les autres). Équiper simplement les stations ne servira pas à grand-chose en soi. L'idée d'une ville connectée et donc plus intelligente engendre forcément l’obligation de maintenir le réseau mobile dans l'intégralité du métro. Le temps d'attente en station reste inférieur à celui passé dans les rames. C'est donc bien là que la 4G serait le plus utile pour consulter les applications TCL et Optimod, à moins que les passagers ne préfèrent surfer sur Internet ou discuter en silence par SMS.

Le WiFi : peu intéressant pour le métro
Enfin, l'idée d'installer le WiFi dans le métro, défendue par Michel Havard comme Gérard Collomb, est elle aussi inutile. Contrairement aux gares où il a trouvé son intérêt, ce système de connexion sans fil n'est pas adapté aux stations pour des raisons de temps d'attente faible et de praticité. En effet, il faut faire l'effort de se connecter à un WiFi public. Par ailleurs, on imagine mal la ville de Lyon proposer un service de ce type sans demander à l'utilisateur d'accepter des conditions générales sur un portail web. Cette étape obligatoire légalement fera perdre un peu plus de temps dans un contexte où la priorité est bien de prendre le prochain métro. Par conséquent, les bornes WiFi seraient bien plus utiles dans des lieux publics largement fréquentés par les touristes comme la place Bellecour ou Saint-Jean. De même, autant ne pas mettre de réseau 4G dans le métro si ce n'est que pour couvrir les stations. Il s'agirait surtout d'un coup de communication et en aucun cas un choix cohérent avec les usages des "smart citizens", citoyens intelligents qui peuplent la métropole du même nom.


Source : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Transports/Lyon-la-4G-dans-le-metro-devient-un-argument-de-campagne
Avatar de l’utilisateur
matrix
Régulateur
Messages : 3339
Inscription : 23 Jan 2005, 17:34:41

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar matrix » 11 Mars 2014, 09:32:41

Salut,

"Dans un univers hyperconnecté, les plus grandes villes du monde comme Paris ou Tokyo ont des lignes de métro équipées en antennes 3G ou 4G".

Faut se calmer hein, pour le moment il n'y a que Gare de Lyon où effectivement la 3G est présente (et pas tout le temps) -je me demande si elle n'est pas activée qu'aux heures de pointe. C'est pratique, maintenant, une partie du personnel se pose la question légitime concernant l'exposition aux ondes dans le tunnel...
Puis bon les temps de trajet dans le métro étant globalement courts, en faire presque un enjeu électoral me paraît exagéré.

Ils feraient mieux de s'occuper de la forte fréquentation de certaines lignes et dynamiser le réseau de soirée...
RayanUto
Passager
Messages : 105
Inscription : 10 Nov 2011, 21:23:21
Localisation : Lyon

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar RayanUto » 11 Mars 2014, 11:15:19

Franchement pour être maire d'un ville, il sont capable du pire comme du n'importe quoi.

& franchement du réseau dans tous les tunnels de métro, es-ce vraiment utile ? Non, surtout pour par exemple, entendre les gens gueulé au téléphone. Le métro c'est le seul moyen de transport ou on peut se détendre sans avoir mal à la tête. Qu'il nous laisse ça au moins, du calme, du calme.

Vous voulez sa soit comme ça dans le métro ? : https://www.youtube.com/watch?v=xVUd5z7gOWg
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar phili_b » 11 Mars 2014, 11:39:04

Ou alors il faudrait que ces réseaux ne soient actifs qu'à l'arrêt du métro :) Comme ça on peut prévenir qu'on arrive en retard ou qu'il y a un accident. Mais autrement silence.

Peut-être que la solution est d'installer du réseau mais sans roaming possible.

Mais à part le principe de précaution lié aux éventuels effets néfastes des ondes, je crains que ça soit dans logique des choses que le métro ait le réseau mobile; mais en attendant, vu la faible durée des trajets, qu'ils s'occupent effectivement des soucis de fréquentations à certaines heures.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12860
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas ........Block Friday !

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar BBArchi » 11 Mars 2014, 20:26:04

Ce serait sympa les réseaux actifs uniquement à l'arret du métro... j'imagine bien la tête des clients. ::)

En gros, vous avez deux nouvelles, une bonne et une mauvaise.
la bonne : il y a du réseau, vous allez pouvoir communiquer avec la terre entière.
la mauvaise : vous allez avoir du temps pour ça, arrêt d'exploitation de plusieurs minutes... ;D
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Mieux vaut une entrecôte saignante qu’une retraite à points !
Avatar de l’utilisateur
Shoubi
Passager
Messages : 191
Inscription : 28 Août 2007, 14:15:00
Localisation : Quelque part au fond d'un Citélis.

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar Shoubi » 11 Mars 2014, 23:13:21

C'est pas trop tôt, enfin quelque chose qui va réjouir tout le monde ! (Ou presque)
Mais par contre quelle hypocrisie concernant l'exposition aux ondes.. Ou qu'on soit, nous sommes exposé à ça, et ça ne va pas aller en s'arrangeant.
Avatar de l’utilisateur
matrix
Régulateur
Messages : 3339
Inscription : 23 Jan 2005, 17:34:41

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar matrix » 11 Mars 2014, 23:46:53

C'est justement parce qu'on est exposés aux ondes toute la journée, qu'on n'est pas obligés d'en rajouter de partout, surtout dans des endroits où l'on passe peu de temps. Puis bon on ne connait pas les conséquences sur la santé du personnel qui travaille dans 07h dans un milieu clos, donc méfiance.
Après bon, y'a toujours les incidents d'exploitation, combien de fois ça arrive par an d'être coincés deux heures ?
Ne peut-on pas se passer de Facebook etc le temps de 15 à 20' à tout casser ?
Ca servirait surtout pour les situations perturbées... Y'a bien bien plus important à faire qui profiterait aux Grands Lyonnais, à mon avis !
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12860
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas ........Block Friday !

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar BBArchi » 12 Mars 2014, 20:59:09

Salut Shoubi !

Je vais revenir sur ta phrase :
Mais par contre quelle hypocrisie concernant l'exposition aux ondes.. Ou qu'on soit, nous sommes exposé à ça, et ça ne va pas aller en s'arrangeant.


Bin voila, c'est justement ça le problème : ou qu'on soit, on n'a pas le choix d'éviter ou non l'exposition. On est baigné par ça, et il y en a de plus en plus ; on trouve les cartes sur le net indiquant la position des antennes, 3G / 4G, etc... la densité ne va pas en se réduisant.

Les équipements wi-fi sont eux aussi en constante augmentation, et surtout, activés en permanence alors qu'on n'en a pas vraiment l'utilité H24.
Dans mon agence, on est passé en quelques années de 3 spots détecté à 43 en moyenne. Tu as bien lu. 43. Tous actifs... Et vu la subtilité des utilisateurs, que l'on reconnait par des indices basiques (le renommage par exemple... ::) ) je suis bien certain que la boite tourne à vide. "Y sont pas là". ;D


Il ne s'agit pas de critiquer les modifications sociétales que l'outil à apporté, ni le nombre de vies qui ont pu être sauvées, ni les améliorations diverses permettant d'optimiser les temps perdus et les "erreurs d'anticipation". Ni de faire preuve d'hypocrisie, ni de schizophrénie parce qu'on utilise l'outil. Mais on peut faire aussi des choix et avoir une attitude active pour limiter la casse.

Il s'agit juste d'avoir la lucidité de reconnaitre que cette technique, comme toute technique mettant en oeuvre des phénomènes physiques à priori "invisibles à l'oeil humain" mais ayant une action et une incidence sur l'environnement immédiat, présente des parts d'incertitudes et d'inconnues assez suspectes.

Et qu'elle a été mise à disposition de la masse sans quasiment aucune vérification, ni préalable, ni à postériori, sur les effets générés : les études financées par les industriels qui vivent de cette technique, j'ai un problème avec ; comme si ton médecin te vendait le médicament qu'il vient de te prescrire... Comment dire ? Comme une antinomie.

Ce qui me gène dans le métro, c'est qu'on n'a absolument aucune étude dispo pour avérer ou infirmer le danger potentiel : on ne sait pas aujourd'hui quantifier les effets des gammes d'ondes qui seront mises en oeuvre dans des environnements souterrains fermés, tubulaires, présentant une masse métallique fixe importante (la voie et les alimentations), des masses métalliques en déplacement (les rames), pouvant donc créer des effets d'induction par exemple, ou d'autres réactions électriques.

Ces études n'existent pas. Tout simplement.

Donc affirmer que c'est absolument sans danger, sans aucun argument technique pour le prouver, est dangereux. par principe comme par logique.
Et on n'est donc pas obligé de mettre en place dans le métro cet équipement dont le degré d'exigence vitale est tout à fait secondaire...


Pour la petite histoire, on entend souvent des arguments sortis par les "pro" dans le style "au début du chemin de fer, certains savants avaient prédit que les gens mourraient asphyxiés dans les tunnels par la fumée des locomotives". Pas complètement faux, mais amusant.

Peu de temps après, d'autres savants et philantropes intéressés par les espèces sonnantes et trébuchantes, avaient continué les études de Pierre et Marie CURIE sur la radioactivité ... et proposaient des cures de radium, avec fauteuils confortablement disposés autour de baquets délicatement et esthétiquement ouvragés, dont le niveau de radioactivité permettait de rentrer chez soit le soir suivant sans allumer les lampes. "Pour améliorer votre santé", disaient les plaquettes de présentation...

Depuis, on a appris à se méfier des discours enthousiastes sur les techniques modernes "parfaitement sous contrôle"... et des réflexions sanglantes sur ces quelques attardés qui en seraient encore à chasser le mammouth. ;D
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Mieux vaut une entrecôte saignante qu’une retraite à points !
Avatar de l’utilisateur
Patafix
Passager
Messages : 3884
Inscription : 08 Oct 2006, 19:34:33
Localisation : Europe

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar Patafix » 13 Mars 2014, 11:50:22

Shoubi a écrit :Ou qu'on soit, nous sommes exposé à ça


Pas dans le Métro justement :P
Avatar de l’utilisateur
Yoyotcl69
Passager
Messages : 106
Inscription : 14 Déc 2012, 23:48:15
Localisation : Lyon

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar Yoyotcl69 » 13 Mars 2014, 12:37:22

Salut à tous,
Laissez moi vois rappeler ou vous apprendre que des ondes dans le métro, et ben il y en a déjà... En effet, les conducteurs pour communiquer avec le PCC utilisent une radio Très Haute Fréquence (THF) qui fonctionnent comme son nom l'indique avec des ondes très haute fréquence ::) . Sans parler de toutes la poussière due aux frottements, freinage et saleté dans les tunnels et les stations. Certes il y'a sûrement moins d'ondes qu'en surface mais ne pas dire qu'il n'y en a pas du tout. Dans certains tunnels on capte aussi le réseau par moments, donc, quoi qu'on dise et quoi qu'on fasse on est en permanence exposés à ces ondes radios téléphoniques qu'on sait pas ce que ça peut faire pour la santé.
CR sur :c3: 8)
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1307
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar man-x86 » 13 Mars 2014, 18:30:24

Yoyotcl69 a écrit :Salut à tous,
Laissez moi vois rappeler ou vous apprendre que des ondes dans le métro, et ben il y en a déjà... En effet, les conducteurs pour communiquer avec le PCC utilisent une radio Très Haute Fréquence (THF) qui fonctionnent comme son nom l'indique avec des ondes très haute fréquence ::) . Sans parler de toutes la poussière due aux frottements, freinage et saleté dans les tunnels et les stations. Certes il y'a sûrement moins d'ondes qu'en surface mais ne pas dire qu'il n'y en a pas du tout. Dans certains tunnels on capte aussi le réseau par moments, donc, quoi qu'on dise et quoi qu'on fasse on est en permanence exposés à ces ondes radios téléphoniques qu'on sait pas ce que ça peut faire pour la santé.


J'ai quelques doutes.
Sans compter qu'une partie est audible et avec un champ EM assez gros, c'est simplement toute l'élec de commande des moteurs (le couinement à ~1kHz), et les balais des moteurs (la fréquence dépend de la vitesse de la rame). On peut rajouter tous les téléphones des passagers qui envoient la sauce.
En sachant que tout ça est confiné dans un tunnel en béton armé qui réfléchit tout ce joyeux bordel...
Avatar de l’utilisateur
Le Rail
Passager
Messages : 1411
Inscription : 20 Oct 2012, 18:17:11
Localisation : Lyon 7e

Re: 3G, 4G, Wifi, réseau... dans le métro!

Message non lupar Le Rail » 11 Jan 2015, 01:45:05

Je remonte ce sujet car je viens de voir ça en me baladant sur Twitter avec le hashtag #InfoTCL :



C'est pas du métro mais ça a un peu de rapport, il est vrai que dans le tram on a déjà tout sauf le Wifi (le réseau et Internet en 3G 4G on a déjà...). Mais peut-être qu'il y a vraiment eu des tests en Septembre 2013 (le Tweet date du 05/09/2013) et que je ne le sache pas ? :)

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : FANA92, Lodulac, NP73 et 72 invités