PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 29 Mars 2016, 23:46:35

Rendre la métropole lyonnaise plus respirable et apaiser les déplacements à moindre coût, c’est possible !

Les associations de promotion des transports doux, représentant 2000 adhérents et 7000 sympathisants, proposent un PDU compatible avec le déclassement de l’A6-A7 sans créer de nouvelles infrastructures routières !

Alors que la région lyonnaise a été la première en France à se doter d’un Plan de Déplacement Urbain en 1997, la route est encore longue pour combattre efficacement les pics de pollution et partager l’espace équitablement entre les usagers. Notre collectif d’associations ouvre la voie à des aménagements et des modes de transports qui permettent de déclasser les autoroutes urbaines et remettre l’agglomération en selle parmi les métropoles européennes à Haute Qualité de Vie !

Oui au déclassement de l’autoroute A6-A7 demandé par Gérard Collomb au Ministre des transports. dans le cadre de son projet "Ville respirable"

Notre collectif d’associations salue et soutient la récente décision de demander le déclassement de l’autoroute A6-A7, pour mettre fin à un véritable scandale sanitaire.

Dans un contexte économique difficile, les Transports en Commun ne peuvent plus répondre seuls à tous les besoins.

Nos associations demandent aux collectivités d’utiliser en complément des transports en commun, le potentiel des modes actifs (marche à pied, vélo, trottinette...) qui nécessitent des aménagements très peu coûteux et accessibles à tous !

Accompagner les changements d’habitudes

Le changement d’habitudes des usagers doit être encouragé en rendant les trajets modes actifs plus simples, plus lisibles et plus attractifs.
Une nécessaire redistribution de l’espace urbain encore sur-occupé par l’automobile
Immobile 95 % de son temps, l’automobile utilise plus de 60 % de l’espace urbain non bâti alors qu’elle ne représente plus que 26 % des déplacements sur Lyon – Villeurbanne.

Afin de présenter ce PDU citoyen, notre collectif d’associations * vous invite à une conférence de presse le jeudi 31 mars à 10h30 sur le Pont Raymond Barre

* Amis de la Terre, DARLY, Les Droits du Piéton, FRAPNA, VALVE, La Ville à Vélo, Lyon Métro TP, Pignon sur Rue, Lyon Tramway.
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 01 Avr 2016, 20:44:55

Salut

Je vous propose un petit "pavé" : l'AVIS de la Coordination DARLY pour le PDU déposé sur le site du Sytral.


Le PDU est un outil pour satisfaire entre autres aux objectifs de réduction des pollutions, nuisances et rejets de gaz à effet de serre, à condition de rompre avec le modèle "tout-automobile", de renforcer d'autres modes de déplacement et de partager autrement l’espace public…
DARLY propose à cet effet l'adoption des dispositions définies ci-dessous.

Réduction des vitesses

Comme l'ont décidé 43 de 49 communes de l'agglomération Grenobloise (dont certaines pour toutes leurs voiries) la réduction de vitesse à 30 km/h devrait être le but majeur de ce PDU.

Il faut viser ce but à brève échéance, ne maintenir à 50 km/h que certaines voies de liaison inter-quartiers, boulevards, avenues, et même le périphérique Laurent Bonnevay et les actuelles autoroutes A6, A7, A43 dans leur traversée des zones urbaines bâties, car on est … en VILLE.

Un critère simple peut être le maintien du 50 km/h sur les voies dont les caractéristiques géométriques permettent cette vitesse et recevant une (des) ligne(s) de transport en commun.

La vitesse limitée à 30 km/h augmente la sécurité générale, diminue les accidents de circulation, et leur gravité s'ils surviennent tout de même.
Elle freine la tendance "naturelle" à utiliser la voiture et favorise au contraire d'autres modes de déplacement, tels le vélo, la marche et les TC, beaucoup moins polluants
En contribuant à réduire le bruit de roulement – le plus important sur les véhicules contemporains – elle participe aussi par cela à la santé publique des riverains.

La  "Ville à 30"  est économique en investissement et en fonctionnement, ne serait-ce que par la suppression possible d'un grand nombre de feux aux carrefours (cf . Place des Terreaux)

Enfin, de même que la vitesse élevée a contribué à générer et entretenir le phénomène d'étalement urbain et périurbain depuis des décennies, la vitesse plus faible peut progressivement susciter le retour des villes et des périphéries à une certaine intensité, au raccourcissement des distances pour les parcourir et à leur ré-humanisation.

Le nouveau PDU doit tirer expérience des succès et des manques du précédent.

Possession et usage de la voiture ont baissé dans les secteurs centraux de la Métropole, montrant ainsi la réussite de mesures de toutes sortes :

Renforcement des transports en commun lourds, opération ATOUBUS, aménagement différent des Berges du Rhône, retour des commerces de proximité telles les supérettes dans les quartiers, développement de Vélo'v, augmentation du linéaire de pistes et des aménagements cyclables, restriction des surfaces disponibles pour le stationnement dans les rues en cœur de ville consécutivement aux aménagements piétonniers de nouvelles places publiques, aux trottoirs améliorés et élargis (oreilles de Mickey aux croisements).

Sans oublier un "discours officiel" qui promeut l'apaisement de la circulation et de l'usage de la voiture en ville. Ce discours est entendu et suivi par une part croissante de la population.

Pourtant l’automobile reste encore très – trop - utilisée pour des déplacements de courte distance pour lesquels la marche, le vélo ou le transport en commun seraient plus pertinents, plus économiques, et moins polluants.
Mais surtout la voiture avec une seule personne à bord (autosolisme) est toujours prégnante en périphérie, venant engorger les axes structurants, pénalisant l’économie locale et régionale, et apportant son cortège de nuisances.

Ces constatations montrent l'insuffisance quantitative des mesures prises, et indiquent les bonnes pistes et bonnes pratiques à retenir. Les appliquer plus vigoureusement s'impose.


La marche et le vélo éléments clés du dispositif


Il faut répondre à ces problèmes de santé, de sécurité publique et de coût des déplacements par des solutions aux bénéfices incontestables : la marche et le vélo.

Notre chance est d'avoir une agglomération lyonnaise encore dense : en un quart d'heure de vélo, et pour beaucoup un quart d'heure de simple marche, une majorité des habitants pourrait accéder à une destination de proximité, aux aménités de la vie urbaine, ou à un mode de Transport en commun efficace.

A condition que l'itinéraire proposé soit rationnel, attractif, tranquille, lisible et, en ce qui concerne le vélo, qu'il s'accompagne d'une possibilité de stationnement sécurisé.

Jusqu’à présent ces modes ont été considérés comme mineurs, réservés à de courts trajets d’appoint en hyper-centre : le nouveau PDU doit changer cela, et viser à étendre le dispositif.

Il faut :
Attribuer aux piétons et aux cyclistes les itinéraires les plus courts, les plus directs  Imposer aux modes motorisés des détours dissuasifs, mais jamais aux modes actifs.
Construire sur ces critères plan piéton et schéma de "voies vélo majeures et continues" (ou  "voies express vélo") en périphérie comme au centre.

Promouvoir l'élargissement systématique des trottoirs au-delà de la norme de 1,40 m
Sécuriser les traversées aux intersections par création d'avancées de trottoirs
Libérer les trottoirs des nombreuses entraves à la marche : stationnement des motos et scooters, panneaux publicitaires, terrasses envahissantes. (éducation … et répression)
Eviter les aménagements qui multiplient les obstacles et dénivellements.
Instaurer un signalétique piétonne avec indication des temps et des distances.
Multiplier les fontaines d'eau potable, les toilettes publiques, les bancs, les sièges aux arrêts de bus (même en l'absence d'abribus).

Mieux encore : entamer la conversion de rues de quartiers – en secteurs denses comme en périphérie - en "rues à vivre" avec la participation des riverains volontaires, sur le modèle des cours urbaines hollandaises (les woonerf)
http://www.woonerfgoed.nl/bas/Internati ... omplet.pdf

Adapter les largeurs d’aménagements cyclables à l’augmentation attendue des pratiques et aux nouvelles mobilités (Vélo Assistance Electrique, vélo-cargos, engins d’aide à la mobilité type Trottinettes/patinettes, fauteuils PMR …)
Multiplier les anneaux de stationnement vélos dans toutes les rues, près des polarités.

Généraliser de vastes zones de circulation apaisées (Zones de Rencontre, Zones 30) : elles profitent à tous et génèrent des gains en sécurité, en amélioration de la qualité de vie, en attractivité économique.
En accord avec la réglementation Zone 30, généraliser les Double-Sens cyclables.

Créer des raccourcis, des itinéraires de rabattement systématique réservés aux modes actifs, vers les pôles d'attraction, les arrêts de TC, les établissements scolaires et universitaires, zones d'emplois et de loisirs, centres de quartiers, de bourgs et de villes de la banlieue.
Jalonnement complet des itinéraires

Créer de la porosité à travers les grands tènements fonciers, traverser les infrastructures majeures qui font aujourd’hui coupure par de nouveaux cheminements piétons et vélo,
L'histoire urbaine lyonnaise nous donne l'exemple des Traboules : Suivons cet exemple.

Résorber les coupures urbaines, notamment entrées d’agglomération, multiplier les franchissements des autoroutes périphériques et radiales, voies ferrées, cours d'eau (pour cyclistes et pour piétons) :
< https://www.google.com/maps/d/edit?mid= ... sp=sharing


Répartir autrement l'espace dédié à la voiture qui roule en ville ou en périphérie, en convertissant une voie d’une chaussée ou une file de stationnement en "Voie Vélo Majeure et Continue" pour libérer le vélo de l'espace étriqué qui est le sien aujourd’hui.

L'application d'un tel principe peut être simple :

Si une chaussée quelconque avec circulation automobile à double sens dispose d'une largeur d'enrobé équivalente ou supérieure à 3 voies, la réalisation de la Voie vélo majeure et continue dans les deux sens est possible. *

De même si une chaussée quelconque avec circulation automobile à un seul sens sens dispose d'une largeur d'enrobé équivalente ou supérieure à 2 voies, la réalisation de la Voie vélo majeure et continue dans les deux sens est possible.*

* Les deux sens cyclables seront réunis ou au contraire dissociés suivant la configuration particulière de chaque rue.

Ne pas le faire serait davantage le résultat d'une mauvaise volonté que celui d'une vraie difficulté technique et financière.

Noter que le concept de Voie vélo majeure et continue (ou Voie Express vélo) ne peut pas être évalué à l'aune de celui de Voie express automobile :
Le cycliste en site urbain roule autour de 20 km/h et un débit équivalent (évalué en personnes se déplaçant) exige moins de largeur de chaussée en vélo qu'en voiture.
https://caa.org.nz/wp-content/uploads/2 ... ic-jam.jpg

La "Voie Vélo majeure et Continue" reste une infrastructure d'envergure modeste, souvent réalisable sur chaussées existantes, sans gros travaux, et son coût est bien inférieur aux investissements consentis depuis des décennies pour les modes motorisés.
Développer un réseau étendu, avec un maillage dense (de l'ordre de 5 km linéaire par km carré de superficie dans l'agglomération à terme) représente donc une dépense qui restera modérée.


Dans le même temps : Développer le "software" autour du vélo.

Créer un réseau de vélo-écoles pour apprendre ou réapprendre à faire du vélo.
Soutenir le développement des ateliers pour apprendre et pouvoir réparer son vélo.
Favoriser un marché du vélo d'occasion pour faciliter l’acquisition aux moins riches.
Développer la location « longue durée », notamment sur les territoires sans Velo’v.
Développer un partenariat entre communes, régies d'immeubles, bailleurs sociaux, propriétaires privés pour la recherche et la mise à disposition dans les divers quartiers d'espaces sécurisés et abrités pour le stationnement des vélos (hangars, cours fermées, reconversion de boxes pour automobile ...)


Le stationnement automobile : Remettre la voiture à sa juste place.

Immobile car stationnée la plupart du temps, la voiture doit libérer la voirie en surface pour d’autres usages : élargissement des espaces piétonniers, accessibilité pour personnes handicapées, Voies vélo, espaces verts et arbres, couloirs bus en site propre, zones de livraison… et pas seulement en hypercentre.

Orienter le stationnement des riverains vers les parkings privatifs et les parkings en ouvrages (souterrains ou en étages), même s'ils sont éloignés du domicile.

Rendre plus restrictifs les quotas de stationnement pour véhicules motorisés appliqués selon les zones dans l'agglomération, les types d’occupation des immeubles (habitat, bureau,...), la proximité des TC : Les immeubles des quartiers centraux bien desservis par TC peuvent ne comporter que peu de stationnements automobile, ce qui diminuera leur coût.
Réduction à un seul abonnement de stationnement résident par ménage (au lieu de deux) dans la zone centrale de l'agglomération (Lyon & Villeurbanne) et dans le cœur des villes de la périphérie.

Agir en faveur des agents économiques qui font vivre la cité : artisans et livreurs sont pénalisés par le laxisme actuel dans le contrôle du stationnement gênant, et ont besoin d'améliorations pour leurs arrêts et leurs livraisons, particulièrement en secteurs centraux et denses.

Communiquer auprès de tous les usagers sur le respect mutuel nécessaire, contrôle et sanction systématique du stationnement dangereux et illicite sur trottoir, sur et à moins de 5m d’un passage piéton, sur aménagement cyclable, sur voies bus,… C'est le rôle des polices municipales.


Diminution du trafic automobile,
aménagement et exploitation des voiries d’agglomération


Requalifier les pénétrantes de type autoroute en boulevards urbains avec des voies dédiées aux modes alternatifs (modes actifs, transports en commun). A entreprendre sur A6, A7, en particulier en cas d'obtention de leur déclassement dans l'agglomération, sur A43 et A450.

Mais aussi sur le périphérique Laurent Bonnevay.

Pas de nouvelles voies rapides dont l'effet pervers est connu : attractivité pour de nouveaux véhicules sur l'agglomération, implantation d’habitats toujours plus éloignés des zones d’emplois et des polarités urbaines, assujettissement des habitants à l'automobile.


Développement des transports collectifs

- Tramway Hôpitaux Est – Gratte Ciel - La Doua (Mise en service horizon 2026 ?)
- Liaison Perrache – 5ème arrt - Alaï – Ouest lyonnais (des solutions moins onéreuses que le métro sont envisageables, et plus rapides à mettre en œuvre – horizon 2032)
- Intégration des lignes trams-trains ouest lyonnais au réseau Sytral-TCL.
- Tramway Presqu'ile - Part Dieu/ Villeurbanne.
- Réaffirmer la vocation TC de l'emprise de l'ex Voie ferrée des Dombes de Cuire à Sathonay (Reconstituer la Voie Verte hors de la tranchée entre Sathonay et Caluire offrirait des vues panoramiques sur les Mont d'Or et les Alpes)

- Multiplier les sites propres bus + autocars sur routes départementales en grande périphérie, par exemple en direction des grands pôles d'emplois
- Faire de même sur autoroutes, sur A6 et A7 déclassées dans l'agglomération sans le conditionner à la réalisation de l'Anneau des Sciences, mais aussi sur Rocade Est, A43, A450, en s'inspirant des systèmes de type Bus Rapid Transit de Curitiba, Métrobus de Mexico ou Istambul, voie HOV sur autoroute A6 de Madrid nord, etc...

- Priorités d'accès généralisées aux carrefours à feux pour les TC et déclencheurs du feu vert, en ville et en péri-urbain.
- Gares routières pour les nouvelles lignes de cars longue distance sur des sites extérieurs,  desservis par métro (Laurent Bonnevay/ La Soie, Gorge de Loup,  Rond Point de Parilly, Gare de Oullins, Gare de Vaise…), évitant l’encombrement de Part Dieu et Perrache et la perte de temps pour les passagers en transit.
- Améliorer le confort et l'attractivité de certains pôles multimodaux (Gare de Oullins, Gorge-de-Loup, notamment sur les arrêts de bus. Incorporer des commerces.

- Mettre en place les nouvelles technologies : priorité des TC aux feux, interconnexion, billetique unique facilitant l’accès à de multiples services, permettant de combiner tout mode de transport en commun avec le vélo (stationnement sécurisé dans tous les pôles générateurs), autopartage, covoiturage…
Véritable tarification intégrée (TCL-TER-Trams-trains-autocars, etc.) accessible aux usagers occasionnels et pas seulement aux abonnés.

En périphérie, développer des systèmes d'auto-stop organisé de type REZO POUCE
http://www.rezopouce.fr/cms/comment-%C3 ... c-est.html

Veiller à ne pas favoriser l'étalement urbain dans les couronnes métropolitaines par une tarification TC sans aucune relation avec la distance.

Créer un service officiel (Métropole + CCI) de négociation avec les entreprises pour les dissuader d'implanter de nouveaux établissements à l'écart des habitats et TC existants (sauf établissements polluants ou dangereux).
Coupler arsenal réglementaire et pénalités en cas d'insuccès de la négociation.

Il est souhaitable d'aider au déménagement de résidence (c'est une autre forme de la mobilité), pour échapper à l'enclavement et à l'allongement du déplacement quotidien : Mettre en place un service métropolitain d'échanges de logements, s'appuyant sur les bailleurs sociaux et les régies d'immeubles.


Logistique marchandises

Créer des bases logistiques pour regrouper les marchandises puis les distribuer vers les commerces en zone dense. A cette fin, récupérer certains hangars industriels désaffectés situés dans le tissu urbain dense, au lieu de les convertir intégralement en logements, bureaux, commerces.

Harmoniser les conditions de stationnement pour livreurs sur l'ensemble de PTU

Décourager les livraisons « le jour suivant » aux particuliers, par campagnes d'information de la population sur les conséquences, en accord avec les sociétés qui les pratiquent. (ou par pénalités ?)

Développer des prestations de type "UBER marchandises" pour livraisons légères.

Développer les véhicules légers type tricycles et triporteurs avec assistance électrique, notamment pour les livraisons du commerce aux particuliers.


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 02 Avr 2016, 10:58:26

Il faut prendre le temps de détailler tout ça. C'est copieux, avec plein d'implications secondaires et d'incidences redoutables... :coolsmiley:

Mais en première lecture, en diagonale, un mot m'a heurté car je pense qu'il n'a pas sa place dans les propositions, sauf à vouloir les disqualifier par principe : UBER marchandises.
Autant le principe de livraison "légères" se justifie pleinement, autant son association à un modèle économique digne des pays sous développés, réintroduisant des règles du 19e siècle in fine, et visant purement et simplement à déstabiliser ce qui peut encore marcher, me paraît extrêmement dangereux. On a déjà du mal à contrôler la situation, pas question de laisser notre environnement - écologique et économique - partir en vrille.

Cet espèce de rouleau compresseur un peu trop dynamique, qui avance sans se soucier le moins du monde de ses impacts, n'est qu'un avatar des errements des décennies passées (avec le bilan écologique que l'on connait). Ce n'est certainement pas la bonne méthode pour introduire / faire évoluer les consciences sur la pertinence des modes doux !
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 02 Avr 2016, 15:13:46

Salut

C'est le choix du terme qui est malheureux, à cause des comportements limite mafieux de l'entreprise Uber ?
Mais Quid de l'idée, qui n'est pas de moi, et qu'effectivement il vaudrait mieux voir exploiter de façon plus civile (et civilisée) ?

La boite où j'ai bossé 3,5 décennies était de temps en temps confrontée à ce genre de besoin : 5, 10 ou 20 kg de dossiers à livrer en urgence.
Une fois elle m'a payé l'aller et retour Lyon Paris Lyon en TGV pour déposer une offre au Syndicat des eaux de Paris, un vendredi 17h00 dernier carat.
Évidemment cet après midi là, mon boulot au bureau n'a pas beaucoup avancé.
C'est arrivé à d'autres collègues pour des distances variables.

A l'époque, aucun système postal ou de convoyage n'aurait permis de faire à temps.
Si un individu inscrit dans le système doit (de toute façon) faire Chassieu => Marcy l'Etoile avec sa caisse et peut perdre 10 minutes pour passer devant chez toi prendre l'objet de ta livraison et le déposer à ..., disons Lacroix-Laval, pourquoi pas ?

Mais je suis d'accord, un chouia d'éthique dans le système serait bienvenu.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar phili_b » 09 Sep 2016, 15:00:43

J'ai trouvé sur internet une étude intéressante, qui est hors-sujet géographiquement, Nantes, tout en n'étant pas hors-sujet puisqu'il s'agit d'une étude sur les déplacements péri-urbains à Nantes, à partir de l'étude de certaines métropoles allemandes, de Nicolas Poinot Administrateur SEMITAN pour ANDE FNAUT.

Nantes : Proposition d'un plan de périurbanisation des déplacements (partie 1, L’Allemagne un exemple à suivre)
Nantes : Proposition d'un plan de périurbanisation des déplacements (partie 2, Proposition d'un plan de périurbanisation des déplacements [à Nantes])

Ce qui est intéressant c'est que cette étude n'est pas dogmatique, elle ne refuse pas toute péri-urbanité, mais elle propose des solutions pour accompagner cette péri-urbanité qui est en fait une extension de ces métropoles, accompagnement proposé aussi avec des contraintes qui ne sont pas pour autant pour un laisser-faire. Cette étude n'est pas pro-voiture, et elle propose aussi des développements urbains dans les centres secondaires déjà multi-polaires et pas ex nihilo comme l'étaient les villes nouvelles parisiennes. Elle a aussi l'avantage d'être réaliste financièrement sans que cela devienne une liste au père Noël.
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 09 Sep 2016, 17:32:36

Elle est réaliste, à un microdétail près :
Le ferroviaire passe par la scnf, sa direction, ses syndicats, ses lourdeurs et ses coûts de fonctionnement. :-[

Sinon, je me demande si le franchissement de la Loire entre Chantenay et Nantes-Etat ne serait pas infiniment plus aisé sur un pont qu'en tunnel.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar phili_b » 09 Sep 2016, 17:47:12

nanar a écrit :Elle est réaliste, à un microdétail près :
Le ferroviaire passe par la scnf, sa direction, ses syndicats, ses lourdeurs et ses coûts de fonctionnement. :-[


Oui c'est vrai :)
Avatar de l’utilisateur
turbotrain
Passager
Messages : 582
Inscription : 19 Août 2010, 19:52:32

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar turbotrain » 09 Sep 2016, 20:03:36

[HS] C'est vrai qu'avec le privé ça va très vite des fois : un arrêt de car qui tient pas plus de quelques mois dans un chef-lieu de département par exemple... ::)
Pour un arrêt de train, cela aurait déclenché toute une mobilisation... Mais un privé fait ce qu'il veut de SON argent, n'est-ce pas ? :coolsmiley:

Donc on aura au moins 4 moyens de transport grand public pour faire Paris-Lyon, dont 2 TC réguliers, contre 1,5-0,5 pour aller à Guéret de quelque point de départ. Au niveau aménagement du territoire, c'est difficile de faire mieux... :buck2: [/HS]
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Imaginons une ville sans voiture

Message non lupar nanar » 09 Sep 2016, 21:37:19

http://carfree.fr/index.php/2016/08/17/ ... more-37229
En France, un salarié sur deux effectuerait moins de 8 km pour se rendre à son travail, et un trajet sur deux se ferait sur moins de 3 km. Dans notre pays, le vélo n’y est principalement utilisé que pour le sport et les loisirs le week-end et durant les vacances. Très peu comme mode de transport.

Or, en vélo on peut tout faire, tout transporter (avec panier, sacoches, caddie ou remorque), parcourir n’importe quelle distance et, en ville, plus rapidement qu’en voiture.

Alors rêvons un peu, imaginons une ville sans voiture où les gens ne se déplaceraient qu’à vélo ou à vélo à assistance électrique (VAE):
– tout deviendrait silencieux et calme,
– on retrouvait l’odorat (sans l’odeur pestilentielle des gaz de diesel)
– tout en faisant de l’exercice, les gens se parleraient plus, seraient moins agressifs, plus détendus, plus heureux (exemple des pays où le vélo est ancré dans la culture, comme aux Pays-Bas), on prendrait plus le temps de vivre,
– il y aurait moins d’accidents de la circulation,
– on serait moins malades, en raison d’une baisse drastique de la pollution de l’air,
– on aurait plus de capacité financière (Prix de revient du kilomètre d’un VAE 0,05 euro contre environ 0,50 euro pour la voiture la plus économique du marché) en réduisant de façon notable notre budget « déplacements » et nos dépenses de santé,
– on prendrait naturellement plus soin de nous (et des autres) par une vie plus saine et une alimentation plus locale et équilibrée,
– les bâtiments et façades ne seraient plus noircis par les résidus de combustion des moteurs diesel.

La ville serait tellement plus agréable et respirable !

Quand est-ce qu’on transforme le rêve en réalité ?



A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 332
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar dedale » 09 Sep 2016, 21:59:40

J'ai attaqué le velotaf il y'a un mois, et c'est clair que cela fait du bien a tout niveau. Maintenant je n'arrive plus au boulot ensuqué et énervé mais frais et révigoré, bien qu'un peu humide par forte chaleur. Malheureusement, je suis le seul de mon entreprise à le faire alors que je suis loin d'être celui qui habite le plus prés.

En espérant que j'inspire un petit élan global.

En tout cas, je préfère largement mes 10km de vélo par le parc de miribel que les 45min/1h de metro/tram bondé et du passage biquotidien par la part dieu pour rejoindre villette depuis vivier merle et je le fais savoir. Merci le déménagement =)
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 09 Sep 2016, 22:05:16

turbotrain a écrit :[HS] C'est vrai qu'avec le privé ça va très vite des fois : un arrêt de car qui tient pas plus de quelques mois dans un chef-lieu de département par exemple... ::)
Pour un arrêt de train, cela aurait déclenché toute une mobilisation... Mais un privé fait ce qu'il veut de SON argent, n'est-ce pas ? :coolsmiley:

Donc on aura au moins 4 moyens de transport grand public pour faire Paris-Lyon, dont 2 TC réguliers, contre 1,5-0,5 pour aller à Guéret de quelque point de départ. Au niveau aménagement du territoire, c'est difficile de faire mieux... :buck2: [/HS]

Cher Turbotrain par certains côtés ta réponse est le reflet d'une confusion des rôles que la Sncf fait tout pour maintenir.

Quand une Autorité organisatrice de mobilité contracte (sous forme de DSP ou assimilable) avec un privé pour exploiter un service de TC, c'est elle qui conserve l'autorité de définir la politique, les tarifs et les conditions de transport, et le privé doit se débrouiller pour respecter les conditions du contrat qu'il a signé, fournir les services sur lesquels il s'est engagé, sinon il risque des pénalités ou de se faire virer, au profit d'un autre.

Quand une Autorité organisatrice de mobilité "contracte" avec la SNCF cette dernière prétend conserver le privilège de définir la politique, et les conditions de transport, et l'Autorité payeuse doit se débrouiller pour payer même les services pas ou mal fournis, et pourtant facturés bien cher.

Au final c'est bien plus souvent la SNCF que le transporteur privé qui s'arroge le droit de supprimer des arrêts, des services, quand ça lui chante.

Ce n'est pas normal. Mais normalité, respect de l'autre partie et respect des clients ne veut plus rien dire à la SNCF, ou au mieux c'est "pensée-crime" (comme dans 1984 de Georges Orwell)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
turbotrain
Passager
Messages : 582
Inscription : 19 Août 2010, 19:52:32

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar turbotrain » 09 Sep 2016, 22:57:44

Dans le cas des TC urbains, effectivement l'autorité "politique" (SYTRAL, agglos, départements) imposent le service à un privé, qui le facture après avoir été choisi sur appel d'offres.

Pour la SNCF, le problème vient du fait qu'elle est lâchée au milieu du gué par l'État. Dit simplement, elle doit se débrouiller jusqu'à ce que quelque chose fasse (vraiment) tiquer le gouvernement qui vient alors mettre son nez dedans. C'est alors pour le meilleur ou pour le pire (par ex. le WiFi du jour au lendemain dans les TGV sans aucune idée de ce que cela représente, mais ça fait cool).
En attendant elle a les contraintes du public mais les objectifs du privé. Elle doit faire de l'aménagement du territoire mais n'en a pas les moyens, elle doit même rapporter à son actionnaire si possible... Actionnaire qui lui lance une concurrence plus ou moins loyale dans les jambes !

Au final, je pense que c'est cette schizophrénie qui fait penser que le privé serait mieux. Pourtant, même en Amérique du Nord le transport ferroviaire de voyageurs est public ! Il fait ce qu'il peut. La SNCF devrait être une force, celle de l'État, avec son financement et sa vision d'aménagement ; et non une faiblesse à cause de ce que je viens d'exposer.

Je comprends l'agacement voire la colère, mais ce qui vient ne sera pas forcément meilleur...
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 10 Sep 2016, 15:57:15

turbotrain a écrit :[HS] C'est vrai qu'avec le privé ça va très vite des fois : un arrêt de car qui tient pas plus de quelques mois dans un chef-lieu de département par exemple... ::)
Pour un arrêt de train, cela aurait déclenché toute une mobilisation... Mais un privé fait ce qu'il veut de SON argent, n'est-ce pas ? :coolsmiley: [/HS]


A ce propos : FLixmachin arrête de desservir Guéret. Et hop. Et ça n'a même pas duré quelques mois.... :buck2:


Bon, moi, ce qui m'a résolument mis les abeilles, c'est le concept.

C'est quoi une métropole à Haute Qualité de Vie ? :coolsmiley: ???

Sans rire ?

C'est quoi une haute qualité de vie ? Question : vous vivez à moitié, vous ? Vous utilisez un bout de la vie aujourd'hui, le reste plus tard ? Et on nous parle de qualité ; ok. Pour qui ?
Vous vivez en tas en bas de l'armoire, où vous avez les moyens de vous payer les tiroirs du haut, çui avec les compartiments en velours pour séparer les cravates ?

La métropole à Haute Qualité de Vie, c'est quoi ?
Une métropole ou tu peux trouver toutes les enseignes et franchises nationales, voire internationales, pour acheter avec un enthousiasme juvénile les mêmes fringues qu'ailleurs ... et où quasiment tout le monde se fout que tu les aies achetées ? >:D
Une métropole où tu peux trouver tout le luxe que tu veux, mais où tu as moins le choix pour les produits de base ?
Une métropole ou tu peux te ballader dans la rue sans te faire draguer relou parce que tu es en short et que t'es une fille ?
Une métropole où tu n'as pas de bourdonnement permanent en bruit de fond, la nuit, le jour, tout le temps, avec des niveaux variables ?
Une métropole où tu n'as pas d'autre choix que de venir y habiter, ou y rester, parce que les jobs (éventuels) y ont été concentrés, et partout ailleurs plus rien ?
Une métropole où tu peux trouver (cher) des services (débordés) avec un minimum d'infrastructures sanitaires (si tu peux te les payer, malgré mutuelles et aides diverses) pour assurer un état sanitaire acceptable, avec des dents "montrables" ?
Une métropole ou tu peux aller dans un stade voir des mercenaires en short en moins de 30 minutes de tram depuis l'ensemble du territoire, et pour les autres déplacements "utiles" : z'avez qu'à faire avec ce qui reste ?

Vraiment, il faut se poser plusieurs questions, et fissa.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1311
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Message non lupar man-x86 » 10 Sep 2016, 16:26:56

BBArchi a écrit :C'est quoi une métropole à Haute Qualité de Vie ? :coolsmiley: ???

Sans rire ?

C'est quoi une haute qualité de vie ? Question : vous vivez à moitié, vous ? Vous utilisez un bout de la vie aujourd'hui, le reste plus tard ? Et on nous parle de qualité ; ok. Pour qui ?
Vous vivez en tas en bas de l'armoire, où vous avez les moyens de vous payer les tiroirs du haut, çui avec les compartiments en velours pour séparer les cravates ?


[HS]
Je suis en train de chercher du boulot en ce moment (sans rechercher de zone en particulier), et la qualité de vie est un critère qui pèse assez lourd.
Entre la banlieue Parisienne bétonnée, sur-peuplée et pas vraiment sympa, la tristitude de quelques trous paumés dans le brouillard de l'Auvergne ou du Jura et des coins pas trop gros ni trop petits, à <30min d'une grande ville, avec vue sur un grand lac [Léman, Amersee, Bodensee, Annecy...] et les Alpes, le choix penche sérieusement :crazy2:.
[/HS]

Pour Lyon, je ne sais pas comment on peut éviter d'avoir une ville trop dense (le quartier du Moulin-à-vent à été "rempli" ces 15 dernières années), tout en limitant les banlieues moches et les villes-dortoirs. Mais dans tous les cas, vouloir densifier à tout-prix une agglomération ne fera que copier la région Parisienne (je ne suis pas fan des clapiers-à-lapins et boîtes-à-sardines).
Avatar de l’utilisateur
xouxo
Passager
Messages : 552
Inscription : 10 Nov 2006, 19:26:30
Localisation : Paris

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar xouxo » 10 Sep 2016, 18:17:01

Attention au terme fourre-tout "banlieue parisienne" qui désigne aussi bien des banlieue denses de type rive gauche Lyonnaise, des grand ensemble très moches mais pas forcément très denses, des quartier résidentiels plutôt mignon, mais aussi des villes nouvelles "aérées", voire des lotissement au milieu des champs.

Il y a beaucoup de façon différentes de densifier (pas forcément en hauteur). Faire des maisons mitoyennes à la place de pavillons, c'est aussi densifier! Ca peut aussi être : faire des routes moins larges, des immeuble sur rues plutôt que dans des parcs, etc.
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 11 Sep 2016, 18:13:00

BBArchi a écrit :Bon, moi, ce qui m'a résolument mis les abeilles, c'est le concept.
C'est quoi une métropole à Haute Qualité de Vie ? :coolsmiley: ???
Sans rire ?
C'est quoi une haute qualité de vie ? Question : vous vivez à moitié, vous ?
........
........
........
z'avez qu'à faire avec ce qui reste ?
Vraiment, il faut se poser plusieurs questions, et fissa.

Quand j'ai vu cette diatribe, je me suis dit "Tiens il y a quelque chose qui nous l'a mis de mauvais poil, l'Ami BB"
C'est quoi ?
Il a vu une émission télé montrant un Parigot parti élever des chèvres et faire du fromage en Ardèche, et ça le faisait rêver, puis ses garçons sont venus lui demander des thunes pour acheter des trucs dernière mode ?
Il a reçu un réajustement fiscal ?
Madame lui faisait la tronche un peu avant ?
Il vient d'apprendre la construction d'un immeuble plus haut en face ?
Des emm.rdes professionnelles ?

A+ (et toute ma compassion, si ça peut te faire du bien)
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 11 Sep 2016, 19:27:47

Nana, nan, rien de tout ça ! :funny:

Je réagissais à retardement sur ce topic, parce que la problématique de la Métropole à Haute Qualité de vie n'est certainement pas correctement implantée dans les mentalités des décideurs ; cette ambition reste un joli concept pour faire hype.
Il suffit de voir par exemple l'évolution de l'offre des cars du Rhône pour visualiser très très bien ce qui est le moteur de cette "ambition"...

Juste une réaction façon goutte d'eau, vis à vis des énièmes discours dégoulinant de bonnes intentions et de mains sur le cœur "promis juré on va faire du meilleur"...
Pour semble t-il une énième distribution de vaseline destinée à accompagner le même principe à l’œuvre depuis des années, visant à densifier pour faire uniquement le max de thunes.
Et certainement pas une amélioration ou une inflexion des pratiques.

Beaucoup de monde parle des envies et des souhaits de qualité, les assoces font un boulot de fou pour déblayer le terrain, mais... il y a un peu trop de sable dans certains rouages.

Donc, oui, un peu énervé... :-X
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 09 Déc 2016, 18:21:25

Salut

Le Projet de PDU est "arrêté"
Message reçu il y a peu du Sytral, adressé par les responsables de l'élaboration du PDU aux personnes ayant participé aux groupes de travail.

Bonjour à tous,

Après plusieurs mois de silence de notre part lié à un travail intense pour la finalisation de l’écriture du PDU, j’ai la joie de vous informer que le projet de PDU vient d’être présenté en comité syndical du SYTRAL. Cette étape « d’arrêt du projet » va permettre de poursuivre les échanges mais sous une forme plus formelle avec en perspective en 2017, la consultation des personnes publiques (communes, Métropole de Lyon, Département, Région, Etat) puis l’enquête publique ouverte à tous. Suite à ces étapes, le PDU sera éventuellement modifié puis adopté définitivement en comité syndical du SYTRAL.

En attendant une prochaine mise en ligne du PDU, vous pouvez accéder à une rapide présentation du projet via un dossier de presse téléchargeable sur notre site Internet : http://www.sytral.fr/65-presse.htm.

Je profite de ce mail pour vous remercier vivement de votre bonne participation à nos groupes de travail et saluer tout particulièrement le travail de nos experts et rapporteurs. La démarche de concertation ambitieuse que nous avons menée a profondément alimenté l’écriture du PDU. La qualité de cette concertation et son niveau de prise en compte ont été salués par les élus du comité syndical du SYTRAL ce matin.

Je me permets enfin de vous relayer leur retour très positif sur la qualité de ce nouveau PDU, qualité qui tient beaucoup à la richesse de nos échanges en groupe de travail.

Bien cordialement,


En fait ce matin, le SYTRAL a voté deux dossiers (plus d'autres sans rapport avec le PDU)
Le bilan de la Concertation (115 pages)
l'arrêt du projet de PDU (240 pages et un CD)

Ca va occuper mes semaines à venir de lire ça

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Un nouveau PDU pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 12 Déc 2016, 11:20:36

Le sujet rejoint celui des "smart cities" (on est d'ailleurs tellement mauvais qu'on ne sait plus inventer des appellations en français sans passer illico pour d'obscurs abrutis franchouillards... :knuppel2: )

http://www.nicematin.com/economie/smart ... pots-99807

Fin novembre, la Caisse des Dépôts avait annoncé le lancement de huit démonstrateurs Smart City en France et avait retenu la Métropole Nice Côte d'Azur dans le cadre de ce programme. Concrètement, cette sélection permettra à la Métropole de financer de nouvelles expérimentations qui lui permettront d'améliorer la gestion de la ville et le quotidien de ses habitants.

Pour la Caisse des Dépôt, une Smart City d'intérêt général doit proposer une urbanisation soutenable écologiquement et sobre en énergie, un habitat adaptable et durable, des politiques de mobilité multimodales et intégrées, un haut niveau d'infrastructures et de services numériques… Le tout associé à une gestion publique et transparente des données.

Dès l'année prochaines, les huit territoires démonstrateurs, parmi lesquels figurent également Besançon, Bordeaux, Lyon, Nantes, Toulouse et l'Ile-de-France, expérimenteront 50 projets innovants qui devraient améliorer la fluidité des transports, la qualité des logements et des espaces publics, la qualité de l'air, contribuer à la baisse des rejets de gaz à effet de serre, maîtriser les consommations d'énergie, gérer les données. La Caisse des Dépôts participera au financement des études, des expérimentations et du prototypage des futures nouveaux objets connectés.

Si le démonstrateur de Lyon s'attaque à la qualité de l'air, celui de Nice veut développer des outils de gestion des données pour en optimiser le partage et permettre la coproduction de nouveaux services urbains en veillant à mobiliser les usagers-citoyens. Il devrait également explorer l'Internet des objets en engageant une démarche pré-opérationnelle sur le déploiement d'un réseau de capteurs dans la ville. Enfin, il étudiera le déploiement d'un réseau de télécentres et d'espaces de coworking.


Allez voir la photo d'illustration ! ;D
Je viens de comprendre pourquoi à Lyon on s'occupait de la qualité de l'air : c'est de la faute du Sytral ! :funny:

Avant l'épisode du Prix du public décerné ce jeudi 08/12 à l'entreprise TOTAL pour sa participation inventive (et sécurisée !) avec la création du plus gros lumignon jamais allumé à Lyon, il paraît logique de remarquer la girouette du T2... avec son indice "Bel Air" !
:funny:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Le projet de PDU est sur le site du SYTRAL

Message non lupar nanar » 12 Jan 2017, 17:13:51

Salut

Le projet de PDU 2017-2030 arrêté par le comité syndical du SYTRAL est désormais disponible sur leur site Internet.

http://www.sytral.fr/157-plan-deplaceme ... Onglet-498

A enregistrer !!
il doit être maintenant voté par les 73 conseils municipaux concernés, le conseil de la Métropole, et soumis à enquête publique

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
hichem69
Passager
Messages : 143
Inscription : 04 Juin 2005, 16:58:16
Localisation : LYON/PARIS

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar hichem69 » 13 Jan 2017, 19:19:46

Intéressant de savoir que le Sytral souhaite desservir la plateforme aéroportuaire notamment avec la création de la ligne forte Centre Est utilisant le corridor de la route de genas et reprenant une partie de la 25 et C9 pour proposer une radiale Aéroport - Genas - Chassieu -7 chemins -Bron Rte de Genas- Montchat- Grange Blanche ou Part Dieu avec éventualité de prolongement dans le centre une ligne qui certainement chargera puisqu'elle sera direct sans changement avec couloir de bus priorité aux feux et en correspondance avec le métro A si prolongement sur le BUE/7 chemins comme précisé dans le PDU
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 14 Jan 2017, 13:28:06

En supprimant / allégeant une partie de l'offre de la C9 et de la 25 ? ??? J'espère que non... mais ce n'est pas clair ; j'ai peut-être lu de traviole.
Mais si c'est l'hypothèse de travail...
:knuppel2:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 14 Jan 2017, 19:02:36

Salut

Sur ce corridor centre est
Je recopie les lignes qui en traitent page 187 (Focus sur le secteur Est) :
Améliorer la performance du réseau de bus

Le réseau de transport collectif urbain constitue une alternative essentielle à la mobilité automobile.
Néanmoins si les réseaux métro et tramway disposent aujourd’hui d’une réelle attractivité liée à leur
efficacité garantie par leur circulation en site protégé, ce n’est pas le cas des lignes de bus qui sont
nombreuses à souffrir de la congestion (cf. fiche action 3.3).

Pour le territoire de l’Est, le corridor suivant est identifié comme prioritaire :
- le corridor reliant Saint-Fons au Centre en ciblant notamment les lignes de bus C12 et 60.

Au-delà de celui de Saint-Fons, les autres corridors à traiter sont :
- le corridor de la route de Genas reliant Lyon, Chassieu et Genas qui préfigure la ligne forte
Centre-Est, en ciblant les lignes de bus 25 et C9
;


Il s'agit donc bien d'aider les bus à passer un peu mieux.
Quand ce n'est pas construit de chaque côté, par exemple entre Sept Chemins et Chassieu, ce peut être un élargissement au profit d'une voie bus protégée, dans un sens ou les deux.

Entre Sept Chemins et l'entrée de Lyon (angle chemin du Vinatier - place Kimmerling), où devrait passer le T6 en phase 2, vers 2024/25), ça va être des bouts de couloirs bus comme peints récemment, éventuellement des systèmes de sites propres temporels comme testés sur Lacassagne.

Mais ... si je me mets en mode fantasme :
La route de Genas entre Sept Chemins et Kimmerling (2,85 km), en foutant en l'air une vingtaine de masures, on peut faire une voie de 25 mètres de large, bâtir des choses moins miteuses, ...
et - branché sur le T6 - un tramway au milieu. :)

Bon, j'arrête :)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 14 Jan 2017, 23:36:53

Euh, oui... la route de Genas entre le périph et les 7 chemins est déjà équipée (depuis quelques mois) d'un aménagement en 2 x (1 voie + 1 SP bus), le reste va suivre en rentrant dans Lyon. C'est toujours un peu le bronx... ::) et certains gugusses continuent d'emprunter le SP, parce que visiblement, se plier aux règles c'est bon pour les moutons.

Si cela peut motiver pour "redresser" l'urbanisme local, pourquoi pas ; mais j'ai toujours un doute sur la volonté de faire quelque chose pour améliorer le secteur. Ceux qui bougent dans le coin, sont ceux sur les autres communes, genre la ZAC des Pivolles, plus au Nord est.

Et dans le même temps, si c'est pour reproduire le même schéma d'aménagement bien minéral avec quelques poireaux anémiques, en gros sans innovation esthétique par rapport à ce qui se faisait déjà il y a 25 ans, bof.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 15 Jan 2017, 01:01:48

Oui, moi aussi j'ai un doute sur la volonté de faire quelque chose pour améliorer le secteur.
C'est une route en limite de communes, typiquement le genre de lieu qu'on délaisse, ... du rebut, du "hors contrôle".

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 15 Jan 2017, 20:47:47

+1.

On est même à la limite entre plusieurs communes. :buck2: C'est dire si la notion de "fond du jardin", avec la cabane itou, joue à plein... Il y a du boulot, et pas qu'un peu. En plus, la route de Genas coupe la trame des constructions avec des angles quelconques, aucune harmonisation n'a été prise en compte, chacun y est allé de sa "boite à sucre posée sur la table" pour employer une image triviale résumant l'urbanisme local de ces 50 dernières années. >:(

J'ajouterais que route de Genas, entre le périph et Maisonneuves, on a typiquement un urbanisme bipolaire entre Lyon au Sud, et Villeurbanne au Nord. En regardant mieux les immeubles qui bordent cet axe, on voit bien que les hauteurs divergent, de même que les règles d'alignement sur la rue. Quasiment 2 étages 1/2 de différence en hauteur... :coolsmiley:

Il a fallu attendre la mise en oeuvre du POS / PLU 2001 et les péripéties juridico-clochemerlesques de son annulation pour qu'une harmonisation se fasse... et dans la douleur. :crazy2: ::)
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
alecjcclyon
Passager
Messages : 988
Inscription : 27 Juin 2016, 12:13:08

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar alecjcclyon » 18 Fév 2017, 22:57:48

Je ne comprend plus, la desserte du 5eme arrondissement sera fera en metro A (apres Perrache),métro D (Branche à Vieux Lyon) ou Métro E?
Le T3 sera prolongé vers Cordeliers ou Saint Paul,mais par ou passera t-il?
Bon écoutez, c'est simple ma passion c'est les transports.
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 19 Fév 2017, 10:06:15

Salut

Patience, l'étude de faisabilité commence tout juste. On en saura plus d'ici un an, un an et demi.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Rémi
Passager
Messages : 5633
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar Rémi » 20 Fév 2017, 11:25:02

Salut

Pour la route de Genas, il y a peut-être moyen justement de provoquer l'évolution urbaine en amorçant la pompe via les TC. Concernant l'idée d'y faire passer un tram, je pense que l'idée devra être creusée, mais plutôt dans l'optique de rejoindre La Soie que d'aller aux Sept Chemins.

Quand même amusant de voir un axe dont la desserte a bien été élaguée (eh oui, il y a toujours un bus qui tourne sur le 25) se retrouver propulsé ainsi dans le PDU...

Rémi
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 20 Fév 2017, 12:45:52

(eh oui, il y a toujours un bus qui tourne sur le 25)


:o Whouah ! Tu as réussi à le voir passer ? Epastrouillant ! ça fait plus d'une semaine que je ne réussi pas à en voir un, et pourtant je reste plus longtemps à l'agence...


La route de Genas pourrait retrouver le rôle moyennageux de rentrée dans Lyon, qu'elle avait un peu tendance à voir réduire ces derniers temps. Du coup, la mise en place d'un mode lourd pourrait être pertinent, en renfort du 25... ^-^

La desserte par tram pouvant aller bien au dela, du coté de Genas ou de Saint Bonnet de Mure, cela permettrait de structurer les TC dans la bande comprise entre l'A43 et la route de Genas, par exemple. Sur le plan urbain, c'est une zone qui a tendance à s'urbaniser totalement en vrac façon lotissements à touche touche. Elle pourrait logiquement évoluer vers le R+2 / R+4 pour densifier, selon la logique à l'oeuvre ailleurs.
Mais si rien n'est fait en terme de réserve de voirie et d'axes structurant, la trame actuelle irrégulière va très vite montrer ses limites... :buck2:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Rémi
Passager
Messages : 5633
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar Rémi » 20 Fév 2017, 16:00:53

Re

Avant d'imaginer un tram à St Laurent de Mure, on pourrait déjà voir ce que donne une bonne desserte par bus. Vu de la situation de référence... Qui plus est, même quand on arrive à Chassieu, on est pris par le piège de la faible densité avec aucun itinéraire vraiment naturel donc pour le coup, le bus peut être une solution d'attente plausible.

Rémi
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 24 Fév 2017, 23:22:25

Salut

Le lundi 06 mars le conseil de la Métropole va émettre un avis sur le projet de révision du Plan de Déplacements Urbains de l'agglomération lyonnaise tel qu'arrêté par le Sytral le 9 décembre 2016.
(il est actuellement sur le site ouaibe du sytral, voir mon message du 12 janvier 17h13 et le lien
http://www.sytral.fr/157-plan-deplaceme ... Onglet-498

Il sera ensuite soumis à enquête publique.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 19 Juin 2017, 17:06:20

Salut

Je relis en ce moment le projet de PDU pour déposer une contribution à l'enquête publique

page 48 (50/248)
Objectif : inciter à l’utilisation des modes alternatifs à la voiture individuelle pour
permettre aux habitants de l’agglomération de réaliser les 30 minutes d’activité
physique quotidienne recommandées par l’OMS.
Il s’agit de contribuer à la lutte contre l’obésité et les maladies liées à la sédentarité croissante
de nos modes de vie, en incitant dans le cadre de la mobilité quotidienne à réaliser une activité
physique régulière. En effet, les bénéfices sur la santé d’une activité physique régulière sont connus
et plusieurs plans nationaux portent cet objectif de développement des mobilités actives (PNSE2,
PNNS, Plan cancer, Plan particules, PNAPS, PNVélo, Plan d’Action Mobilité Active...). Le PDU reprend
donc à son compte les orientations de l’OMS qui recommande la pratique de 30 minutes d’activité
physique quotidienne.

Faut-il y voir les prémisses ou plutôt prémices (comme suggère Amaury) de coupes claires dans le maillage des bus, et d'allongement des distances entre arrêts ? ???

30 minutes divisées en 15 le matin et 15 le soir au retour. En 15 mn un piéton parcours 1 km.
Je ne pense pas qu'on tende vers des arrêts aussi dispersés que tous les 2 km - car un voyageur risque de devoir marcher avant et après son trajet TC, et parce que la voirie impose des détours - mais je crains que certaines lignes secondaires zigzagant entre 2 lignes C (par exemple le bus 69 vers la rue Château-Gaillard dans Villeurbanne nord-est) se voient élaguées.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4661
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar amaury » 19 Juin 2017, 17:54:20

En général, on utilise ce genre d'arguments plutôt pour les modes "actifs"... ce qui est logique ! Mais j'ai entendu vaguement parler il y a peu d'une étude montrant qu'on marchait beaucoup dans les TC (pour rejoindre l'arrêt, dans les correspondances...). Si l'argument de la lutte contre la sédentarité était employé pour justifier une augmentation des distances entre arrêts, à ma connaissance, ce serait une première. :o

P.S. Dans ce cas, ça me semble être "prémices", pas "prémisses". :-[
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 19 Juin 2017, 18:05:16

Sans même avoir besoin de m'appuyer sur une étude, je confirme qu'on marche beaucoup en utilisant les transports parisiens. On le ressent d'autant plus que la valise qu'on traîne/porte est lourde.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar BBArchi » 19 Juin 2017, 19:18:19

Et la sédentarité dans les bus ne s'applique qu'aux personnes chanceuses qui ont pu poser leur auguste derrière sur un siège.
Et encore... ça dépend du style de conduite et des efforts (parfois démentiels) à faire pour rester à peu près centré sur le siège dans les virages, les séquences coup de frein, les démarrages wheelings, toussa.

Parce que se taper 30 minutes debout dans le bus, genre le 19 ou le C26 dans un autre style, c'est clairement sportif. Dans l'ordre, 2 litres d'eau qui s'évaporent, puis du gras qui se fait la malle. On ne maigrit pas, hein.
On se fait du muscle... ^-^

Par contre dégainer l'argument du genre foireux pour justifier de diviser l'offre par 2 en prenant les gens pour des jambons, c'est cousu main. Avec un câble de téléphérique peint en jaune fluo.

D'ailleurs il y aurait pas un souci avec le financement des TC, et avec récemment une fermeture de robinet ? ???
viewtopic.php?f=1&t=10138#p202661
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4661
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar amaury » 20 Juin 2017, 12:18:54

J'ai du mal à y croire...
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 31 Août 2017, 19:35:03

Salut

Le rapport du Commissaire Enquêteur à l'issue de l'enquête publique sur le PDU ets sur le site du SYTRAL
(onglets Mobilité de demain/ Le PDU)
http://www.sytral.fr/157-plan-deplacements-urbains.htm
à droite sur l'écran.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 01 Jan 2018, 12:51:39

Bonjour et Bonne année 2018 à tous

La version définitive du nouveau Plan de Déplacements Urbains 2017-2030 et son annexe accessibilité sont téléchargeables sur le site du Sytral, en bas de la page en lien ci dessous

http://www.sytral.fr/157-plan-deplacements-urbains.htm
La table des matières est en fin de document (p 239 à 245)

La carte p 87 "résume" le volet TC, et les questions qu'elle pourrait susciter ont leur réponse dans les pages voisines.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Rémi
Passager
Messages : 5633
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar Rémi » 04 Jan 2018, 16:18:50

Salut

Pas de grande nouveauté fondamentalement par rapport à la première mouture. Cela dit, on a potentiellement quelques madeleines à se mettre sous la dent :

Prolongement du métro A vers le BUE
si c'est pour aller de la Soie à Salengro, c'est un peu bancal, car il faudrait alors logiquement, pour profiter du maillage avec A8, ajouter une station au T3. Pas commode. Outre le fait que le maillage A8 - T3 reste posé, le point de chute du métro A reste à définir. Est-ce déraisonnable d'imaginer l'emmener aux Sept Chemins (qui pour le coup offre des opportunités de maillage multimodal intéressantes) ? Ou a l'inverse, écarter un prolongement du métro et concevoir A8 de sorte à desservir La Soie ? On doit pouvoir se payer 2 axes TCSP pour le prix du métro

Prolongement du métro B à l'A450
A comparer à ce qui est mentionné sur la carte, l'axe métro B - Brignais : je suis assez sceptique sur l'efficacité économique des prolongements sauts de puce pour des modes très lourds, donc j'opterai là aussi pour une solution TCSP Hôpitaux - Brignais

Jonction T1 - C3
Relativement jouable par une solution tram sur le papier, mais en exploitation et en gestion de la charge, bonjour. Pourrait donc donner du crédit à une solution d'aménagement nouvelle sur l'axe Salengro avec une liaison Charpennes - Vaulx (le report de charge de Vaulx sur T1 ou T4 me semble franchement hasardeux).

TCSP route de Genas
Assez logique et potentiellement de nature à minorer l'intérêt d'un prolongement du métro. En revanche, utile pour jouer la complémentarité avec T3 dans une opération délestage. Peut cependant démarrer avec du bus articulé, mais avec quelques aménagements particuliers notamment un franchissement du périph pour arriver dans l'axe du site propre des hôpitaux Est pour continuer vers Grange Blanche.
Donc un axe Grange Blanche - Hôpitaux Est - Route de Genas - Sept Chemins et extensions (Chassieu ? Décines ?) modulo une complémentarité avec le projet de jonction T3 - T5.

TCSP route d'Heyrieux
Même a priori logique, à étudier pour lui même mais aussi en étudiant les possibilités de mixage avec A8. La constitution d'un pôle bus-train digne de ce nom à St Priest me semble devoir faire partie de ce programme, de même qu'une jonction Parilly - Gerland via Marcel Sembat (pour correspondance T4) puis Pressensé et Surville pour desservir Chambaud de la Bruyère.
Donc un axe de base Gerland - Surville - Parilly - Gare de St Priest, sur lequel on peut greffer d'autres choses, par exemple un La Soie - Sept Chemins - Université Lyon 2 - Gare de St Priest, sachant qu'on peut compléter la desserte fine de St Priest par des extensions de sorte à faire du rabattement dans les 2 sens. A voir aussi pour la desserte au-delà de St Priest, sur les quartiers de Manissieux, La Fouillouse, la ZI, Saint Bonnet et St Laurent de Mure, l'accès à l'aéroport, le tout en lien avec la gare (si on commence à réfléchir à 2030, on peut imaginer une cadence 15 min en pointe sur le périurbain).

Situation du T3
Puisque la solution 43 m atteint ses limites et qu'on doit préserver de la place pour REX, la solution qui semble devoir être étudiée est celle de couplages 2 x 32 m (ça fait faire mal en infrastructures aux terminus), ou 2 x 43 m (à voir si le STRMTG est OK pour de telles longueurs en voirie). Si REX pose un problème, alors on peut aussi s'interroger sur l'efficacité du terminus Villette.

Métro Alaï
Quand donc sortirons-nous de cette impasse en élargissant le sujet au tram partiellement souterrain ou à une solution de TCSP trolley éclatant sur les différentes liaisons (en anciens francs 29, 30, 42, 49).

Rémi
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 04 Jan 2018, 18:16:40

Salut

Rémi a écrit :Prolongement du métro A vers le BUE
si c'est pour aller de la Soie à Salengro, c'est un peu bancal, car il faudrait alors logiquement, pour profiter du maillage avec A8, ajouter une station au T3. Pas commode. Outre le fait que le maillage A8 - T3 reste posé, le point de chute du métro A reste à définir.

T'inquiètes, c'est du "JT" (pas le Journal Télévisé, l'autre) qui un temps a fait le siège de certains au Gd Lyon. Pour JT, hors d'une station métro sous le BUE + parc relais de 3000 places point de salut.

Est-ce déraisonnable d'imaginer l'emmener aux Sept Chemins (qui pour le coup offre des opportunités de maillage multimodal intéressantes) ?
Je pense que ce serait mal adapté pour la desserte du Carré de Soie, du PUP Gimenez, de Bron Terraillon, au moins aussi importants tous ensemble que le Rd-Pt des Sept Chemins. Le métro A terminus La Soie, tous comptes faits, c'est très bien.

Ou a l'inverse, écarter un prolongement du métro et concevoir A8 de sorte à desservir La Soie ? On doit pouvoir se payer 2 axes TCSP pour le prix du métro
Voila :) : un TC fort (tram ?) sur Poudrette/Brossolette, un TCSP sur le BUE, relié au métro La Soie par un bout sur l'avenue des Canuts.

Prolongement du métro B à l'A450
A comparer à ce qui est mentionné sur la carte, l'axe métro B - Brignais : je suis assez sceptique sur l'efficacité économique des prolongements sauts de puce pour des modes très lourds, donc j'opterai là aussi pour une solution TCSP Hôpitaux - Brignais

Réalise que le Maire de St Genis Laval, membre du Sytral, demande depuis au moins 10 ans ce TCSP, qu'il a réussi à faire inscrire au Scot (c'est pourquoi il est réglementairement repris dans le PDU)
Perso, je me suis laissé aller à rêver d'un Mornant - Taluyers - Brignais - St Genis sud - Hôpitaux sud en ferroviaire léger (le genre de truc que des Suisses auraient conservé)


Jonction T1 - C3
Relativement jouable par une solution tram sur le papier, mais en exploitation et en gestion de la charge, bonjour. Pourrait donc donner du crédit à une solution d'aménagement nouvelle sur l'axe Salengro avec une liaison Charpennes - Vaulx.

Une fois que tu as dis ça, tu proposes comment faire ? :)
C'est sûr que si on était à Bâle ou Zurich, un tram roulerait là, depuis un siècle, sans SP, à la satisfaction générale.


Situation du T3
Puisque la solution 43 m atteint ses limites et qu'on doit préserver de la place pour REX, la solution qui semble devoir être étudiée est celle de couplages 2 x 32 m (ça fait faire mal en infrastructures aux terminus), ou 2 x 43 m (à voir si le STRMTG est OK pour de telles longueurs en voirie).

Pas seulement le STRMTG. :(
Si en 2x32 m ça tient en déplaçant quelques aiguilles, en 2x43 m on est obligé d'allonger les quais au point de couper certains carrefours (Reconnaissance-Balzac par ex). Et on s'interdit tout prolongement vers la Presqu'Ile pour la même raison : des pâtés de maisons plus courts que 86 mètres.


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
fraberth
Passager
Messages : 300
Inscription : 07 Déc 2017, 08:04:06

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar fraberth » 07 Jan 2018, 12:17:28

Bonjour,

C'est moi ou le PDU est assez évasif quand il s'agit d'indiquer le mode de transport? on parle de l'axe A4, de la liaison RD306 etc sans qu'elle pourrait être le moyen de transport retenu.
Sachant que certains axes sont depuis 1995 sur le PDU (je crois) et qu'il fait presque 300 pages, ça couterait pas grand chose d'indiquer les pistes de développement de l'axe.
Il y a une chose intéressante, c'est l'échelle de la carte. Ce n'est plus du tout centré sur Lyon et on réfléchit bien à l'échelle de la métropole.

D'un coup le projet de ligne E semble tout petit, surtout compte tenu du prix.

Après si l'argent pour le périphérique passe pour les TC (3 milliards, info vu sur un autre forum) ont pourrait vraiment faire avancer le pdu:

avec les 3 milliards, rachat du TTOL sous le sytral, avec une augmentation de la capacité et son achèvement voire son prolongement. Je sais que la voie continu après St bel, donc il y a peut être du trafic potentiel. Réalisation de la ligne E jusqu'à part dieu voire un peu plus loin. A moins que tout passe dans la réalisation d'un RER sur toute l'agglo
En allant à la part-dieu, la ligne E deviendrai un maillon central du réseau, mais je ne pense pas que ça réalisation rendra le TTOL inutile, au contraire, le tram pourrait être un moyen de rabattement vers la ligne E.

Et dans ce cas il resterait le milliard du sytral à dépenser dans tout le reste, à mon avis:
- l'axe A8 en tram (300-400 millions)
- l'axe A4 en tram ou trolley articulé (200 ou 50 millions)
- métro B à l'A450 (si les études sont concluantes, 250 millions)
- le T1 entre vaux et la doua (100 millions)
- prolongement du T5 à chassieu (100 millions)

plus hypothétique vu ce que j'en ai lu:
- le t3 à pont de cheruy (pourtant ça serait pas bien cher)
- une liaison en tram trevoux-sathonay-lyon centre (sachant qu'il y a déjà eu une étude du département avec des chiffres, je l'ai lu)
Ga.Baptiste
Passager
Messages : 33
Inscription : 26 Oct 2008, 19:08:17
Localisation : Tours

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar Ga.Baptiste » 07 Jan 2018, 17:46:18

Bonsoir,
Est-ce possible de faire l'axe A4 en tramway vu de la montée dans le quartier de la duchère ?
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 07 Jan 2018, 18:44:12

Par le tunnel réservé aux bus ? Le pourcentage de pente <7% serait accessible aux trams.

fraberth a écrit :...Après si l'argent pour le périphérique passe pour les TC (3 milliards, info vu sur un autre forum) ont pourrait vraiment faire avancer le pdu: ....

Ce n'est pas aussi simple. En fait cet argent n'existe pas et devrait être prêté par une (ou des) banque(s).
Quand une banque prête une somme, ce n'est qu'un jeu d'écritures, générant une dette, et c'est le remboursement par l'emprunteur sur ses ressources qui "crée" réellement l'argent.

En 2012 pendant le débat public sur le TOP il a été mis en relief que l'emprunt pour le périphérique doublerait la dette du Grand Lyon (3 mds € existants + les 2,5 à 3 mds € du TOP).
Je n'ai pas de chiffres plus récents, mais une partie des études poursuivies sur le périphérique TOP sont des études de financement, car une collectivité locale, comme un particulier, ne double pas sa dette à sa guise : c'est assujetti à sa capacité à rembourser le capital et payer l’intérêt.

A titre de comparaison, la dette du SYTRAL (assez modérée) est en fin 2017 de 782 millions €


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
fraberth
Passager
Messages : 300
Inscription : 07 Déc 2017, 08:04:06

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar fraberth » 07 Jan 2018, 20:56:28

ça serait tout de même drôle que le Grand Lyon envisage d'augmenter sa dette de 3 milliards pour du routier mais fera moins pour les TC
dans ce cas il faudra mettre en place une écotaxe sur les camions et véhicules transitant par Lyon, et taxer davantage les sociétés d'autoroute du secteur.
et si le financement passe par une augmentation de la dette du sytral, alors il faudra commencer à se comporter comme une entreprise privée et faire rentrer l'argent: mettre des bus articulés quand il y en a besoin (c13, c6 par exemple) pour garder la clientèle et en prendre sur la voiture, être plus efficace contre la fraude ou même créer une écotaxe à l'échelle de la métropole.
nanar
Passager
Messages : 9628
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar nanar » 07 Jan 2018, 23:54:11

Je ne trouve pas que c'est drôle, parce que c'est justement ce qui se passe :
Depuis 2012 le Gd Lyon restreint ses subventions au Sytral pour les TC mais envisage de doubler sa dette pour le périphérique.
Et il étudie les moyens de rembourser cette dette doublée, parmi lesquels la vignette multimodale de zone.

Quand on pense que le concept de celle-ci a été inventé pour financer les TC, la voir mise en place pour payer le TOP, je trouverais ça saumâtre. :(

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
fraberth
Passager
Messages : 300
Inscription : 07 Déc 2017, 08:04:06

Re: PDU 2017 - 2030 pour une Métropole à Haute Qualité de Vie

Message non lupar fraberth » 10 Jan 2018, 08:22:04

drôle au sens ironique du terme.
après tout dépend du projet choisi:
- la sytralisation du TTOL ne coutera pas bien cher si on garde le système actuel (250 millions ? pour le réouverture de la branche de Lozanne et du matériel roulant).
- 1.5 milliards pour un métro E Alai-part dieu, qui probablement délestera une partie du réseau existant et donc repoussera les besoins de renouvellement des rames.
- les deux, ce qui serait le mieux: une desserte bien plus profonde de l'agglo, déjà en place et qui permettra d'attendre la mise en service du métro E : 2 milliards?

Le changement d'avis du grand Lyon est peut être simplement financier: doubler la dette, c'est peut être trop dangereux et impossible, alors que pour "seulement" 2 milliards ou moins on résout une partie importante du problème

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : eric, Google [Bot], Momox de Morteau et 33 invités