Ligne Lyon-Turin

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant

Le TGV Lyon-Turin

Le sondage est ouvert jusqu’au 17 Oct 1905, 00:14:12

Je suis POUR
72
86%
Je suis CONTRE
4
5%
L'actuelle ligne est suffisante
8
10%
 
Nombre total de votes : 84
Avatar de l’utilisateur
Bibouquet
Régulateur
Messages : 7119
Inscription : 11 Nov 2004, 12:26:59
Localisation : 69
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Bibouquet » 12 Déc 2005, 07:33:07

Salut,

A force de voir plein d'articles de journaux à ce sujet, je voudrais avoir votre avis sur ce projet de ligne à grande vitesse.
En effet, les vers français sont pour, car ça permettrait de diminuer sensiblement de nombre de camions dans les belles vallées alpines
De l'autre coté, les verts italiens y sont opposés pour les nuisances induites par le passage des TGV, et par la ligne...

Et vous, qu'en pensez vous ?

Perso, je trouve qu'il y a quand même bcp d'opposants, alors que l'autoroute, elle, s'est bien faite, comme d'habitude. C'est toujours le TGV qui est montré du doigt, ça commence à être lassant...
Atoubus m'a tuer
Avatar de l’utilisateur
K-L
Passager
Messages : 2202
Inscription : 11 Nov 2004, 11:01:51
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar K-L » 12 Déc 2005, 08:19:17

Je vote bien évidemment pour.
http://www.tecelyon.info <- Le site des bus et cars du réseau TCL
Avatar de l’utilisateur
Boblyon
Passager
Messages : 3640
Inscription : 12 Nov 2004, 11:55:48
Localisation : Lyon 7e
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Boblyon » 12 Déc 2005, 08:58:18

"K-L" a écrit :Je vote bien évidemment pour.


Pareil

*à noter que depuis 1 an on ne peut plus aller à Turin et à Milan depuis Lyon en train direct, il faut changer à Chambéry ce qui a surement permis encore de diminuer le nombre de voyageurs par fer entre Lyon et Turin.
@+
Bob
Xavier
Passager
Messages : 34
Inscription : 02 Déc 2005, 17:40:52
Localisation : Lyon 2

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Xavier » 12 Déc 2005, 09:07:53

Entièrement et à 100% pour afin de facilité les échanges entre les 2 pays. Avec ce projet les Alpes ne seront enfin plus une frontière. Et il faudrait demander aux opposants si ils préfèrent mourir de la pollution, ou voir au loin passer quelques trains suplèmentaires qui leurs enlèvent du monde sur les autoroutes.

Xavier
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 847
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Nat » 12 Déc 2005, 10:52:44

L'opposition a comme argument le fait qu'il y aurait de l'uranium dans la montagne.
Et qu'il y aurait un risque écologique potentiel.
Ils demandent donc une étude à ce sujet.
Il me semblait pourtant que l'uranium "naturel" n'était pas radio-actif (ou tout du moins très faiblement), puisqu'il faut l'enrichir pour qu'il soit utilisable en tant que source nucléaire.
A moins qu'ils aient peur qu'on se serve du tunnel comme une "mine" pour l'extraire?
Enfin, je n'ai pas trop compris la situation.
Je vais essayer de trouver des infos dans la presse italienne.
Avatar de l’utilisateur
al69
Passager
Messages : 840
Inscription : 11 Nov 2004, 22:02:36
Localisation : Lyon 7e

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar al69 » 12 Déc 2005, 11:07:08

Pour, sans réticence aucune.

A+
Vive les trams, les ficelles et les trolleys !

Et vive les Canuts
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 847
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Nat » 12 Déc 2005, 11:08:02

J'ai trouvé le site officiel des opposants (en italien), mais je n'ai pas le temps de le lire/traduire pour l'instant:
http://www.legambientevalsusa.it/
Il semblerait qu'il y ait aussi des erreurs de procédures, un manque de concertation avec la population locale ...

(Euh sinon, je suis pour, évidemment)
Avatar de l’utilisateur
lio
Passager
Messages : 808
Inscription : 23 Mars 2005, 08:21:41
Localisation : Europe

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar lio » 12 Déc 2005, 12:03:06

un truc pas mal que j'ai vu l'autre jour dans la manif italienne, c'est que une fille protestait pour l'environment et la sante des populations et sa copine fumait.

Enfin, pour l'uranium et l'amiante :shock: :!: , je me pose la aussi de grosses questions. Quand le Val d'Aoste avait des super usines qui puent et la Maurienne des aceries elles aussi mondialement connues pour leurs cotes ecologiques, ces mecs pleuraient pas (car bon nombre d'entr'eux y bossaient). A noter que l'Uranium est un produit naturel tres peu radioactif (enfin, nettement moins que la visite chez le radiologue ou les relais GSM).

Mais la le truc (enfin la ligne) ne s'arrete pas chez eux. A ben zut alors. Les gros camions qui puent (decidement j'aime ce mot), eux, peuvent s'arreter, et faire des courses (d'apres eux ou meme la logique Pradel).
Alors, si on met une gare TGV a Aoste, tous ces gens vont revoir leur copie environmentale.

Curieux, n'est-il point? :wink:

Je suis donc contre le Lyon Turin, car le mieux pour transporter des marchandises entre 2 grandes villes c'est le 38 tonnes propulse au bon vieux petrole (de Ryad) qui rend la neige noire dans ces vallees et permet de faire des barbecues sous terre.
Death to Petroleum
Avatar de l’utilisateur
Boblyon
Passager
Messages : 3640
Inscription : 12 Nov 2004, 11:55:48
Localisation : Lyon 7e
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Boblyon » 12 Déc 2005, 12:13:55

"liå" a écrit :un truc pas mal que j'ai vu l'autre jour dans la manif italienne, c'est que une fille protestait pour l'environment et la sante des populations et sa copine fumait.

Enfin, pour l'uranium et l'amiante :shock: :!: , je me pose la aussi de grosses questions. Quand le Val d'Aoste avait des super usines qui puent et la Maurienne des aceries elles aussi mondialement connues pour leurs cotes ecologiques, ces mecs pleuraient pas (car bon nombre d'entr'eux y bossaient). A noter que l'Uranium est un produit naturel tres peu radioactif (enfin, nettement moins que la visite chez le radiologue ou les relais GSM).

Mais la le truc (enfin la ligne) ne s'arrete pas chez eux. A ben zut alors. Les gros camions qui puent (decidement j'aime ce mot), eux, peuvent s'arreter, et faire des courses (d'apres eux ou meme la logique Pradel).
Alors, si on met une gare TGV a Aoste, tous ces gens vont revoir leur copie environmentale.

Curieux, n'est-il point? :wink:

Je suis donc contre le Lyon Turin, car le mieux pour transporter des marchandises entre 2 grandes villes c'est le 38 tonnes propulse au bon vieux petrole (de Ryad) qui rend la neige noire dans ces vallees et permet de faire des barbecues sous terre.



Salut,

Il est de quelle couleur ton humour, car la c'est pire que la neige noircie par la pollution :!: :!: :?:
@+
Bob
Rémi
Passager
Messages : 5500
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Rémi » 12 Déc 2005, 14:18:44

Salut

Je me pose quand même quelques questions... on n'a pas sû lancer une offre ferroviaire voyageurs entre Lyon et Milan. Ensuite, la barrière psychologique de la montagne rend crédible l'avion, encore qu'Eurostar soit le contre-exemple.

Après, la question, c'est de savoir si le projet n'est pas un peu trop complexe. On a quand même beaucoup de tunnels en dissociant les flux : un tunnel principal sous la Maurienne, un tunnel sous la Chartreuse, un tunnel sous l'Epine...

Et pour l'instant, le plan de financement est loin d'être fait.

Bref, pour sur le principe mais pas forcément dans les modalités.

A+
Rémi
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar amaury » 12 Déc 2005, 16:06:33

Salut,

Dans une époque où on critique la technocratie, la France d'en-haut et tout le toutim, on ne peut pas ignorer l'opinion des gens concernés et mettre tout le monde dans le même panier ! :-)

Du point de vue de l'aménagement et parce que je suis un Européen convaincu, je suis pour. Il reste cependant que c'est un projet pharaonique et qu'il faudrait peut-être savoir s'il n'est pas possible de le faire en plusieurs étapes.

Je reviens sur le fait qu'on mette tout le monde dans le même panier. Il y a plein de raisons pour s'opposer à ce projet. En l'occurence, il peut y avoir les "économistes" (ceux identifiés par Lia), les riverains qui peuvent être NIMBYistes, les écolos "nature" (ceux qui veulent le retour à la nature "sauvage" pas les Verts qui acceptent le développement durable)...

Parmi tous les arguments cités par les "anti", je note qu'il y a le fait que la voie actuelle est sous-exploitée. C'est un bon argument. MCL80 montre qu'on ne peut pas vraiment la développer vu sa configuration. C'est peut-être ça qu'il faudrait mettre en avant pour défendre le projet. Quant à l'autoroute, il est difficile d'accuser les gens qui sont contre le projet de TGV de n'avoir pas protesté à l'époque tout bonnement parce qu'on n'y était pas ! :roll: Il faut voir aussi que la vallée de Suse est particulièrement occupée avec toutes ces infrastructures et que ce sera une coupure de plus dans le paysage.

Je suis donc plutôt pour si on met en avant l'argument du ferroutage et si on peut justifier de sa pertinence économique (en incluant d'éventuels réglements ou lois qui améneraient le report des marchandises de la route vers le rail).

A +

Amaury
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
chris
Responsable Planning des sorties
Messages : 3924
Inscription : 09 Jan 2005, 17:51:01
Localisation : Lyon 9
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar chris » 12 Déc 2005, 16:48:03

Au risque de vous surprendre, c'est un projet sur lequel je suis assez réservé.

Comme Rémi, sur le principe, je suis bien sûr absolument pour.

Il y a d'abord l'aspect financier qui ferait trembler tout actionnaire d'Eurotunnel. :? ( [size=9px]Après, on va me faire la morale sur le coût d'une toute petite portion de tranchée entre St Paul et la Part-Dieu ....[/size]).

Ensuite, la motivation principale du projet porte sur le transport de marchandises. Or, l'axe Stasbourg-Milan serait à mon avis un axe à renforcer, d'autant plus que l'on est en train de faire les LGV Paris-Stasbourg et Marseille-Nice.

Après, bien sûr qu'il faudra le construire ce Lyon-Turin ! Mais est-ce vraiment le bon moment ?
Penser les transports en commun du XXIème siècle.
Didier
Passager
Messages : 174
Inscription : 27 Fév 2005, 19:21:50
Localisation : Vienne (38)

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Didier » 12 Déc 2005, 17:49:27

Absolument pour !
Je ne vois pas en quoi une infra en tunnel pourrait déranger les riverains. Et puis bon, faut-il leur rappeller qu'un train fait peu de bruit, et ne passe que quelques secondes ? Que la voie ferrée ne prend pas beaucoup de place et qu'elle est constituée de matériaux naturels (ballast, acier...). Que le train ne rejette aucun polluant dans l'atmosphère, qu'il est économe en énergie...
Curieuse époque. Au 19e siècle, les communes se battaient pour qu'une voie ferrée passe chez elle. Ca a bien changé, en mal. Maintenant, il ne faut surtout plus rien construire.
Avatar de l’utilisateur
lio
Passager
Messages : 808
Inscription : 23 Mars 2005, 08:21:41
Localisation : Europe

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar lio » 12 Déc 2005, 18:12:59

Quelque chose que je ne comprends pas dans ce projet, ce sont les engagements de financement.
De lourds travaux de reconnaissance sont engage, augurant un demarrage des reels travaux dans un avenir proche, mais rien ne le garantit.

Ce projet s'apparente plus des super etudes geologiques qui peuvent aboutir sur rien. Car les engagements de financement n'existe pas.

En tout cas cet axe est primordial pour l'Italie mais aussi pour l'est europeen. Le bassin de Turin a fort besoin de ca, car son activite economique decline.

Mais aux regards de ce que tu (MCL80) as envoye en lien, c vrai que les portions a l'air libre du tunnel sont peu nombreuses et on pourra difficilement faire mieux. Ou alors si on opte pour un tunnel de 70/80/90 km, ca sabrera le budget et ca compliquera la securite.

Reste a savoir ce qu'on va faire des ces tonnes de deblais, qui doivent effrayer les populations. Car dans bon nombre de longs tunnels, on ne les depose pas loin des sorties de celui-ci. Alors si ces deblais sont "dangereux" c'est sur que ca va pas trop plaire.

Ca me fait penser a un truc: un argument des opposants du val de Suse etait la presence d'amiante dans les roches excavees. Mais ca existe a l'etat naturel l'amiante? :shock:
Si quelqu'un a la reponse....
Death to Petroleum
nanar
Passager
Messages : 8969
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar nanar » 12 Déc 2005, 19:02:28

"liå" a écrit :Reste a savoir ce qu'on va faire des ces tonnes de deblais, qui doivent effrayer les populations. Car dans bon nombre de longs tunnels, on ne les depose pas loin des sorties de celui-ci. Alors si ces deblais sont "dangereux" c'est sur que ca va pas trop plaire.

.


T'affoles pas : la masse de déblais ne fera que 15 à 20 hectomètres cubiques,
ce qui est très moderé par rapport à des déblais remblais d'infrastructure de surface.

on les évacuera par train, et un train de 40 tombereaux chaque jour suffira largement.

tiens je suis sûr que la principaute de Monaco en a besoin pour s'agrandir sur la mer.

nanar
Découvrez le site http://www.darly.org
Avatar de l’utilisateur
JoNaT
Passager
Messages : 1282
Inscription : 03 Mars 2005, 13:38:50
Localisation : Oullins
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar JoNaT » 12 Déc 2005, 20:35:16

SaLuT,

Bien sur je suis pour, si ça peut diminuer la pollution, c'est cool.

Vive le TGV :wink:
Le blog des bus TCL : http://t-c-l.skyblog.com/
Olivier
Passager
Messages : 530
Inscription : 11 Nov 2004, 22:27:05

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Olivier » 12 Déc 2005, 21:07:44

Moi je suis pour dans l'absolu mais autant les 'petits' tunnels ne devraient pas poser de gros problèmes techniques autant le long tunnel de base sous les Alpes devrait lui être techniquement très difficile car il sera à des profondeurs inconnues jusque là. On ne sait vraiment pas ce que l'on va trouver la dessous...
Olivier
Avatar de l’utilisateur
Boblyon
Passager
Messages : 3640
Inscription : 12 Nov 2004, 11:55:48
Localisation : Lyon 7e
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Boblyon » 12 Déc 2005, 22:04:58

"Olivier" a écrit :Moi je suis pour dans l'absolu mais autant les 'petits' tunnels ne devraient pas poser de gros problèmes techniques autant le long tunnel de base sous les Alpes devrait lui être techniquement très difficile car il sera à des profondeurs inconnues jusque là. On ne sait vraiment pas ce que l'on va trouver la dessous...
Olivier


Y'en a quand même des qui ont fait un tunnel de 34 km sous le Lötschberg et qui en font un de 57 km sous le Gotthard, ça a un coût certes, mais ce n'est pas insurmontable :idea:
@+
Bob
Avatar de l’utilisateur
olive
Passager
Messages : 632
Inscription : 07 Déc 2004, 21:07:56
Localisation : Plaisir (78)

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar olive » 12 Déc 2005, 22:33:28

Vous oubliez les 50 Km sous la Manche...
Avatar de l’utilisateur
lio
Passager
Messages : 808
Inscription : 23 Mars 2005, 08:21:41
Localisation : Europe

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar lio » 07 Avr 2006, 11:19:05

je remonte ce magnifique serpent de mer car l'actualite politique italienne aura un impact non negligeable sur l'avenir de cette ligne.

Si Bersluscolini passe, on en reste la ou on en est, avec un soutien moyen du gouvernement italien a ce projet, avec tentative d'eviter au maximum les fonds d'etat pour ce projet.

Si Prodi passe, c'est une autre paire de botte..ahah ...:
-si la coalition de gauche s'aligne sur la tendance Prodi, on aura un boost pour le projet, avec plus d'investissement et tentative d'acceleration du calendrier car Prodi est l'un des plus fervent defenseur de la ligne.
-si la coalition s'axe plus sur sa branche extreme gauche, ce sera un blocage total du projet suite aux manifs du val d'Aoste.
Donc Prodi sera assis entre 2 chaises: entre le projet europeen qui lui tient a coeur et les revendications "non a la ligne" de la branche dure de la coalition.

Dans les 3 cas de figures: Berlusconi, Prodi pro-ligne, Prodi-ext gauche le projet sera pendant une bonne annee en stand-by car la nouvelle equipe gouvernementale va devoir faire face au mega deficit italien avant de prendre une quelconque initiative.

Quand a la commission europeenne, ben c'est pas la grande activite de ce cote.

Cote francais, si faut attendre 2007 pour y voir plus clair on s'en sortira jamais.

Bref, qu'est-ce que c'est bien la politique ... :?
Death to Petroleum
Avatar de l’utilisateur
le 26
Passager
Messages : 1083
Inscription : 02 Déc 2004, 09:23:36
Localisation : rhônralpes/paris

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar le 26 » 07 Avr 2006, 16:05:06

je suis totalement pour
cordialement à tous .
Avatar de l’utilisateur
Ibou
Passager
Messages : 3121
Inscription : 17 Août 2005, 22:17:23
Localisation : Départementale 383, Autoroute A89 PR437,00
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Ibou » 07 Avr 2006, 19:50:17

Oula, pour, et je suis de l'avis de JoN@T, vive le TGV (Bob, j'ai pas dis les perches et pantos...)
Avatar : Ibou et le dauphin ne font qu'un.
Avatar de l’utilisateur
bb25192
Passager
Messages : 18
Inscription : 31 Mars 2005, 20:58:24
Localisation : grenoble (38); Annecy, Angers, etc...
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar bb25192 » 14 Avr 2006, 19:59:01

Personnelement je suis contre! :evil: :evil: :evil:
Avatar de l’utilisateur
Topolino
Passager
Messages : 1352
Inscription : 11 Nov 2004, 23:05:38
Localisation : Paris
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Topolino » 14 Avr 2006, 20:06:38

"bb25192" a écrit :Personnelement je suis contre! :evil: :evil: :evil:


Et on peut peut-être savoir pourquoi monsieur? :D
<<< Thalys contre Intercity, l'intermodalité à la néerlandaise...

Tramway, vélo, train: les modes de transport du XIXè siècle seront aussi ceux du IIIè millénaire.
Avatar de l’utilisateur
bb25192
Passager
Messages : 18
Inscription : 31 Mars 2005, 20:58:24
Localisation : grenoble (38); Annecy, Angers, etc...
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar bb25192 » 14 Avr 2006, 20:16:08

"Topolino" a écrit :
"bb25192" a écrit :Personnelement je suis contre! :evil: :evil: :evil:


Et on peut peut-être savoir pourquoi monsieur? :D


:) Oui tout à fait:
La ligne de la Maurienne n'est pas exploitée à sa pleine capacité (seulement 3 tgv, quelques trains fret et des ter). Et au cas ou le trafic fret repartirait à la hausse, on pourrait réaménager cette ligne ce qui au final reviendrait beaucoup moins cher: relèvement de vitesses, création d'évitements, saut de mouton et éventuellement une déviation pour Chambéry. D'ailleurs aucun train de voyageur ne fait la ligne direct entre Lyon et Turin! Il faudrait (enfin) des vrais locos intéropérables sans arret à la frontière...
Avatar de l’utilisateur
Baraban
Passager
Messages : 286
Inscription : 12 Nov 2004, 20:43:45

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Baraban » 14 Avr 2006, 21:10:16

Salut,

Il ne faut pas oublier que la ligne de la Maurienne a un gros point faible : la pente de 4% entre St Jean de Maurienne et Modane qui interdit le fret lourd... et il me semble aussi que côté italien la ligne n'est pas idéale non plus :roll:

Sinon je ne vois pas le rapport avec les locs tritension, il y en a déjà pour le fret et les TGV le sont, d'ailleurs le problème de la tension se posera toujours et ce malgré la LGV...

A+
Baraban
Avatar de l’utilisateur
chris
Responsable Planning des sorties
Messages : 3924
Inscription : 09 Jan 2005, 17:51:01
Localisation : Lyon 9
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar chris » 14 Avr 2006, 22:28:30

Tiens, puisque le sujet remonte, une petite remarque :

Suite aux résultats des élections en Italie, il est fort probable que le Lyon-Turin tombe à l'eau.

Prodi a une très faible majorité et il devra composer avec les verts Italiens qui ont toujours été hostiles au projet.

Côté Français, C'est Perben et Queyranne qui vont y laisser des plumes....

Ah, petite consolation, c'était un projet qui revenait quand même très cher pour ce qu'il était.
Penser les transports en commun du XXIème siècle.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar amaury » 14 Avr 2006, 23:21:54

Salut,

Les Verts français sont à fond pour... mais essentiellement pour la ligne de fret (pour les raisons évoquées ci-dessus). La ligne TGV n'est pas vraiment prioritaire dans le sens où les sommes engagées par rapport au trafic escompté placent le projet ailleurs que dans les priorités. :lol:

A +

Amaury
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Derje Boven
Passager
Messages : 313
Inscription : 09 Déc 2004, 13:48:54
Localisation : Les Roches de Condrieu (38)
Contact :

Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Derje Boven » 26 Avr 2006, 10:13:43

C’est un projet cohérent…

C’est la conclusion du cabinet d’expertise indépendant chargé par la commission européenne d’évaluer la future liaison ferroviaire Lyon-Turin.
Les études réalisées par le promoteur, Lyon-Turin Ferroviaire, fortement contestées en Italie, sur l’impact de la ligne sur le trafic, la santé et l’environnement, sont jugées pertinentes.

Source : mLyon - L'actualité du Grand Lyon 24/24h
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar BBArchi » 12 Juil 2007, 00:08:21

Je remonte le topic !

Une évolution du projet (par la lunette du lobby routier) :
http://ecologie.caradisiac.com/Tout-sav ... alpine-374
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
lio
Passager
Messages : 808
Inscription : 23 Mars 2005, 08:21:41
Localisation : Europe

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar lio » 26 Oct 2007, 11:05:23

moi aussi, je le remonte vu qu'apparament, la ligne Lyon Turin, le contournement fret de lyon et l'amelioration des lignes Rhin Rhone ont ete programmees suite au grenelle de l'environitude.

Donc, ca, plus le debloquage de la significative contribution (ou contribution significative, au choix) de l'UE, ca commence a prendre forme le Lyon Turin Image: http://www.lemoniteur-expert.com/actual ... 87DE42.htm
Death to Petroleum
Avatar de l’utilisateur
Europacorp
Passager
Messages : 217
Inscription : 15 Mai 2006, 09:07:51
Localisation : Lugdunum

Re : Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Europacorp » 26 Oct 2007, 12:41:45

d'ailleurs, personne n'en parle, mais d'ici 2-3 semaines, la première descenderie du Lyon-Turin (et la plus longue, avec 4000m) sera achevée. Il s'agit de celle de Modane.
Avatar de l’utilisateur
aiguillage
Passager
Messages : 742
Inscription : 16 Juin 2005, 18:02:47
Localisation : Hénon
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar aiguillage » 26 Oct 2007, 14:47:26

Une descendrie a pour seule utilité de permettre un accès aux matériel/hommes pour le forage du tunnel ?
Image  Image
Avatar de l’utilisateur
Europacorp
Passager
Messages : 217
Inscription : 15 Mai 2006, 09:07:51
Localisation : Lugdunum

Re : Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Europacorp » 26 Oct 2007, 16:27:53

alors les decenderies serviront:
- à mieux connaître le terrain au niveau du futur tunnel
- à acheminer le matos pendant le percement des deux tubes
- à percer les tubes à partir de 8 points d'attaque chacun pour aller plus vite (pour chaque tube, un percement par extrémité plus un percement dans les deux directions à partir des 3 descenderies donc 8 par tube, 16 au total.)
- de galerie de secours et de ventilation une fois le tunnel en service
(- et pourquoi pas, de voie d'accès en tram souterrain à une future gare souterraine destinée habitant de la Maurienne  :D)
Avatar de l’utilisateur
aiguillage
Passager
Messages : 742
Inscription : 16 Juin 2005, 18:02:47
Localisation : Hénon
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar aiguillage » 26 Oct 2007, 16:49:40

Merci pour ta réponse  :P
Image  Image
Avatar de l’utilisateur
lio
Passager
Messages : 808
Inscription : 23 Mars 2005, 08:21:41
Localisation : Europe

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar lio » 18 Sep 2008, 15:35:39

j'ajouterais qu'une descenderie de 4000m (=la longueur du periph nord + tranchee couverte) ca permet de forcer la main aux reticents en les mettant un peu au pied du mur: "ben on s'est deja tape 4km de tube pour l'acheminement du materiel, l'aeration, le percement plus rapide...alors vous allez pas nous dire maintenant qu'on enterre le projet" (sans jeu de mot...enfin si...).

Donc, mine (haha) de rien, ben ce genre de 'super carottages' ca aide pas mal a faire peser la balance politique decisionnelle (souvent longue pour ce genre de chantiers)  ^-^.
ouais, ca avance!!
(eT vite en plus! c'est fou! a ce rythme la, la ligne serait prete en 2050  :-\)

Revenons a l'acquisitions des moutons fonciers (les acquisitions seront lancees en 2009):

http://www.developpement-durable.gouv.f ... ticle=3655
Death to Petroleum
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar BBArchi » 07 Juin 2009, 23:17:40

J'essaye de battre au passage le record de remontée de topic. Le grand bleu (vu la couleur de l'habillage...  :angel: ).

Donc !

http://www.ledauphine.com/index.jspz?ch ... tor=RSS-26

TRANSPORTS
Le Lyon-Turin se précise
Lyon-Turin ferroviaire vient de désigner les entreprises chargées de réaliser l'étude du nouveau "projet préliminaire" côté italien.

Cela ne concerne que la "section internationale" de la future ligne ferroviaire à grande vitesse. La partie française de cette section ne comprend, à l'air libre, que la traversée de Saint-Jean-de-Maurienne et ne pose pas de problème majeur. En revanche, en Italie, son tracé dans la vallée de Suse a provoqué de vives réactions. Un "observatoire technique de la concertation" créé en 2006 a permis peu à peu de renouer le dialogue avec les collectivités locales.

Son président Mario Virano est parvenu à proposer le principe d'un nouveau tracé. Grâce aux études qui vont être maintenant lancées, le "projet préliminaire modificatif" devrait être rendu au printemps 2010. Le calendrier serait donc respecté.

Inquiétudes pour Belledonne :

Côté français, le creusement de la galerie de reconnaissance de Saint-Martin-la-Porte se poursuit. Les nouvelles proviennent plutôt de la "section française", placée sous la responsabilité de Réseau ferré de France.

Selon Christian Rochette, président du Syndicat du  pays de Maurienne, RFF présentera bien une version "Glandon" à la sortie du tunnel sous Belledonne. Le spectre de l'unique solution proposée, une ligne à l'air libre entre Saint-Rémy-de-Maurienne et Pontamafrey, s'éloigne donc un peu.

Mais une autre crainte apparaît : le tunnel sous Belledonne, entre Laissaud et Saint-Rémy-de-Maurienne, n'est pas phasé dans les projets de RFF. Le risque, c'est de voir circuler pendant des années un trafic fret considérablement accru sur la ligne actuelle en Maurienne. Pour Christian Rochette, il y a deux solutions : soit élargir la section internationale en y intégrant le tunnel sous Belledonne, soit inclure celui-ci dans la déclaration d'utilité publique qui doit intervenir côté français, ce qui obligerait à donner une date de réalisation.

Frédéric THIERS


???
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Pioupibibi
Passager
Messages : 11
Inscription : 14 Jan 2009, 15:04:02

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Pioupibibi » 01 Juil 2009, 16:35:16

Pas gand chose de neuf coté Lyon-Turin, mais un jolie site tout relooké avec des tracés dynamiques qui sont pas mal du tout.

Je vous laisse admirer

http://www.lyon-turin.info/

A+
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar BBArchi » 10 Juil 2009, 17:43:41

Un article :
http://www.ledauphine.com/index.jspz?ch ... tor=RSS-23
TGV LYON-TURIN
Coup d'accélérateur pour Lyon-Chambéry-Annecy ?
par La Rédaction du DL | le 09/07/09 à 05h58   

[img]http://www.ledauphine.com/__cache__/image/photoelement/pj/0708214252_b7a39458-66f8-11de-94b3-cbf0b7fe4d38.jpg[435x-1].JPG[/img]
   
Pour ses 18 ans, le projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin pourrait connaître une sérieuse avancée. À l'origine, la candidature d'Annecy aux Jeux Olympiques de 2018. Car le but, c'est « de faire du train le principal moyen de déplacement lors des JO, indique Bernard Soulage, vice-président du Conseil régional en charge des transports. Cela concerne deux chantiers : le Lyon/Turin sur la partie Lyon/Chambéry-Aix-les-Bains, puis les liaisons du sillon alpin entre Aix-les-Bains et Annecy, avec l'objectif de réalisation pour 2017 au plus tard ».

Même si la capitale de Haute-Savoie n'est finalement pas choisie : « On ne peut pas attendre car on n'aura la réponse qu'en 2012. Nous devrons donc lancer les choses d'ici là », poursuit le conseiller régional.

La ligne voyageurs est particulièrement concernée par ce coup d'accélérateur potentiel, « d'autant que le fret dépend de la réalisation du tunnel de base et du contournement ferroviaire de Lyon ».

Réaliser la partie Lyon-Aix-les-Bains pour 2017
En parallèle, une autre étape d'importance vient d'être franchie : la livraison de l'Avant-projet sommaire (APS) de la partie française de  la ligne fret par Réseau Ferré de France (RFF). Avec un tracé qui passerait dans le Nord-Isère entre Grenay et le canton de Pont-de-Beauvoisin. Les résultats, accompagnés de la carte virtuelle de la ligne, ont été envoyés à tous les acteurs concernés, afin qu'ils émettent un avis. Les réponses devaient être envoyées en préfecture avant le 30 juin.

La question du financement en suspens
Une fois les consultations récoltées et le bilan dressé, il sera envoyé au ministère de L'Écologie et des Transports. Qui devra prendre une décision et obligera peut-être RFF à revoir le calendrier prévisionnel présenté par l'APS. Ensuite, les études préalables à l'enquête d'utilité publique seront lancées. Et les travaux pourraient commencer dans trois à quatre ans maximum.

Tout cela à condition que l'argent soit mis sur la table. Et c'est peut-être là que le bât blesse. Pour la partie française (de Lyon à Saint-Jean-de-Maurienne), le coût est estimé à plus de 7 milliards d'€. En mars 2007, l'État avait signé un protocole d'intention de financement de 4,4 milliards d'euros, dont 1 milliard devait être versé par les collectivités (700 millions par la Région).

Mais la même année, en juillet, François Fillon avait fait savoir que la France « ne demanderait pas de contribution à l'Europe pour ce tronçon ». Alors qu'une demande de subvention conjointe entre la France et l'Italie avait été faite auprès de Bruxelles pour la partie internationale. Une annonce qui avait mis un sérieux coup de frein au projet.

Aujourd'hui, Bernard Soulage se veut plus optimiste : « La partie française est éligible aux crédits européens à hauteur de 20 %. Et avec l'urgence d'Annecy, on peut penser que l'Etat va revenir sur sa position ».

les dates clés
1991
Sur la base des études préliminaires, la décision est prise de lancer une étude de faisabilité détaillée de la liaison Lyon-Turin.
2001
Signature de l'accord intergouvernemental franco-italien "pour la réalisation d'une nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin".
2002
Ratification de l'accord franco-italien qui devient un traité international. Création de LTF, filiale à 50 % de Réseau Ferré de France et à 50 % de Rete Ferroviaria Italiana.
2003
Le ministère des Transports approuve le tracé du tunnel de base : la section française de la partie commune franco-italienne.
2004
Le Parlement européen inscrit le Lyon-Turin parmi les 14 projets prioritaires. Accord sur la répartition du financement pour la partie internationale.
2006
Choix du fuseau de l'itinéraire fret côté français.
2007
- Protocole d'intention de financement signé par l'État et les collectivités locales.
- Décision ministérielle fixant les priorités dans la réalisation des accès côté français.

Clémence LENA


Ca bouge... mais pas vite.  :(
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Métropaul
Passager
Messages : 2827
Inscription : 29 Nov 2007, 23:13:06
Localisation : Là-bas si j'y suis...

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Métropaul » 10 Juil 2009, 17:47:52

En fait, c'est comme pour OL Land (justifié ces derniers temps par la candidature française à l'Euro 2016) : on justifie la création d'infrastructures sans savoir si on sera retenus.
La "petite" différence, c'est que la LGV Lyon - Chambéry sera utile de toute façon, elle. :)
Avatar de l’utilisateur
CoDen
Passager
Messages : 88
Inscription : 15 Mai 2008, 10:06:30
Localisation : Bourgoin

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar CoDen » 10 Juil 2009, 21:59:53

Salut,

Effectivement ce 10 juillet 2009, le Dauphiné Libéré édition papier titrait à la une  "Où passera le Lyon-Turin ?" et dans ses pages intérieures "Lyon-Turin la locomotive Olympique". 

Comme souvent, on apprend assez peu de choses de ce genre d'articles qui diffusaient d'ailleurs pas mal d'inexactitudes concernant le tracé.  :o
Cependant, à la décharge des journalistes, on concédera que certains documents de RFF affichent encore parfois quelques incohérences dans leur mise à jour. Par exemple, certains documents récents de RFF rappellent bien le phasage adopté, mais y associent un schéma général qui n'est pas actualisé.
De la même manière, le site www.lyon-turin.info, diffuse des cartes précises par secteurs, mais un schéma général ancien qui ne fait toujours pas apparaître le phasage des opérations. Pire encore pour certains élus locaux, le schéma reproduit dans le Dauphiné Libéré présente toujours dans la traversée du Nord-Isère, 1 fuseau Fret et  1 fuseau Voyageurs alors que cette solution a été écartée dés 2006, au profit d'une ligne mixte Fret/Voyageurs entre  Lyon à Avressieux (décision ministérielle du 17 Février 2006) .

Une consultation du dossier de presse RFF Lyon-Turin Protocole d'Intention Première Phase datant du 19 Mars 2007 ou plus simplement du  site Lyon-Turin-Ferroviaire aurait cependant permis aux journalistes de rappeler que le phasage adopté  prévoit la réalisation d'une première tranche Lyon-MontMelian puis dans un deuxième temps, non encore défini, la traversée du massif de Belledone jusque St Jean Maurienne.

Image

Si cette seconde phase tardait, l'utilisation de l'autoroute ferroviaire via Aiton  jusque St Jean de Maurienne occasionnant un détour significatif pourrait faire perdre une partie de l'intérêt de cette liaison rapide transalpine
Enfin il est à craindre qu'une seconde tranche Montmelian-St Jean de Maurienne, programmée au-dela de l'ouverture du tunnel, s'avére source de différents avec la partie italienne qui à la charge de de la plus grande partie du tunnel de base.
La partie française ne cesse de se targuer  de son avance dans la préparation de sa section du tunnel mais oublie souvent de préciser qu'elle reporte la réalisation du tunnel sous Belledone... >:(

Faisant liens avec la candidature d'Annecy au JO d'hiver de 2018, les articles avancent l'idée d'une ouverture possible de la ligne Lyon-Chambéry en 2017. Si les premiers travaux devraient bien débuter vers 2013, une ouverture Lyon Chambéry pour 2017 nécessiterait un effort soutenu tant les ouvrages d'art sont nombreux.  ???
De plus, l'objectif de cette nouvelle  ligne ne devrait pas être détourné sur la seule desserte d'un parc skiable Alpin depuis les Metropoles. Sa vocation première est avant tout celle d'une liaison rapide Fret/Voyageurs visant à dégorger les vallées alpines et relier les pays de l'Est de l'Union.

En définitive, la seule nouveauté concernant le Lyon-Turin est venue il y a quelques jours, du Commisaire Européen aux  Transports, Jacques Barrot. Interrogé par La Chaîne du Sénat sur la participation financière de l'Europe à la réalisation du tunnel de base franco-italien au-delà de la programmation 2007- 2013, il a annoncé convoquer une grande réunion interministérielle pour mai 2010.
On peut concevoir qu'il est difficile de faire des gros titres avec ça.  ;D

A+
CoDen
Avatar de l’utilisateur
fcancalon
Passager
Messages : 748
Inscription : 30 Juin 2006, 13:09:21
Localisation : Varsovie (Métro 1 Kabaty, bus 166, 179, 192, 504)

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar fcancalon » 11 Juil 2009, 09:28:29

Salut,

Juste trois questions:

1. S'agissant des voyageurs: a-t-on un traffic si démesuré entre Lyon et Turin ou Lyon et Milan?
Lyon et Turin: plus de desserte ferroviaire directe (bon, la SNCF a sabré cela, mais je pense que s'il y avait un minimum de besoin un minimum de service existerait et/ou la concurrence pointerait l'oreille pour 2010 -et là, à part quelques effets d'annonce, rien n'apparait). Et même pas un vol...
Lyon et Milan: plus de desserte ferroviaire directe là non plus. Probablement deux vols par jour (mais est-ce que 80 voyageurs aériens par jour donc beaucoup en correspondance à Milan justifient une liaison ferroviaire?).
Les vallées alpines: la population est au-dessus du tunnel, pas dans le tunnel. Les liaisons TER actuelles devront être maintenues...

2. Pour le fret (où le temps de parcours est moins contraignant) on évoque parfois la saturation de la ligne de la Maurienne. 40 circulations par jour est-ce si terrible? Le Brenner doit monter à 210 circulations... N'est-il réellement pas possible d'améliorer le gabarit de certains ouvrages d'art, de développer les navettes portes véhicules (avec des fréquences suffisantes le trajet Chambéry - Turin en train doit être inférieur pour les camions à ce qu'il est actuellement par l'autoroute)? Il y a un besoin mais existe t il aussi une volonté politique de dire 'les camions sur le rail pour les traversées alpines'? Cela existe en Suisse, pourquoi pas ici?
PS: oui il y a une rampe... mais je suis persuadé que des locos électriques très puissantes peuvent remorquer pas mal. A confirmer.

3. Que pourrait-on faire, en alternative, pour un coût équivalent à celui de ce gigantesque tunnel de base? On pourrait améliorer la capacité de la ligne existante (Maurienne et autre côté), construire le tunnel ferroviaire en Y entre le Fayet (d'un côté) et Bourg Saint-Maurice (de l'autre) et Morgex (vallée d'Aoste), ce qui réduirait significativement la noria de camions dans le tunnel du Mont-Blanc (y-compris améliorer la liaison d'accès de Bellegarde au Fayet et de Morgex et Ivrée), construire un tunnel de raccordement entre Briançon et Oulx (vieux projet, à rendre plus respectueux de l'environnement). Une analyse coût-avantages montrerait que pour le coût du seul projet initial, on aurait deux - trois liaisons transalpines supplémentaires (et une améliorée), avec probablement davantage de report de la route vers le rail (si la volonté politique est là). Mais ce package global n'a, à ma connaissance, jamais été étudié. 
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar amaury » 11 Juil 2009, 11:55:21

Salut,

Je suis assez d'accord avec cette analyse mais je manque données pour confirmer. De ce que j'ai compris de l'historie : on a évoqué une LGV pour améliorer les liaisons transalpines (perspective de développement des relations). Ensuite, lorsque le référentiel a évolué (plutôt amélioration des déplacements existants suite à prise de conscience des conséquences environnementales), on a plutôt mis en avant la ligne fret, ce qui permettait de faire d'une pierre deux coups : en quelque sorte, la ligne fret justifiait la LGV (puisqu'elles partageaient leurs infrastructures).

Finalement, on peut reposer les questions dans l'ordre :
- y a-t-il le potentiel pour une LGV Paris - Milan et/ou Lyon - Turin ?
- la ligne actuelle a-t-elle atteint ses limites ?

Si on répond oui aux deux questions, la nouvelle ligne est probablement pertinente. Si on répond oui juste à la deuxième, il serait intéressant de chiffrer chacune des solutions et notamment par rapport à l'intérêt de la LGV : le surcoût occasionné par la LGV justifie-t-il qu'on dépense plus que la solution "amélioration de l'existant" ? Si oui, c'est réglé. :) Si non, on risque de dire que c'est trop tard parce qu'on a déjà commencé. :(

A +
Amaury
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
fcancalon
Passager
Messages : 748
Inscription : 30 Juin 2006, 13:09:21
Localisation : Varsovie (Métro 1 Kabaty, bus 166, 179, 192, 504)

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar fcancalon » 11 Juil 2009, 18:58:17

Salut,
La ligne nouvelle (le tunnel) trouvera son trafic, mais lequel? Le transmanche était en concurrence avec le plus gros corridor aérien du monde (où à peu près, à ma connaissance). Ce n'est pas le cas entre Lyon ou même Paris et Turin / Milan.
Le fret oui, mais on en restera à 40 trains par jour si rien n'est fait pour limiter le passage des poids lourds et de cela je ne vois nulle trace. J'entends même parler de maxi-camions à l'heure actuelle. Enfin, si le tunnel du Fréjus amène sur le Piémont, le tunnel du Mont-Blanc amène sur la Lombardie et là on ne concurrence pas vraiment. Mais c'est vrai, c'est déjà (théoriquement) lancé, et les coûts seront probablement dépassés pour un trafic qui ne sera pas celui que l'on aura prévu. Bon, j'aime mieux un tunnel ferroviaire qu'un investissement routier... mais j'aurais préféré pour le même coût avoir quelque chose d'un peu plus ambitieux. En Suisse on n'a pas fait du super géant dans les Grisons - on a fait du tunnel à voie unique et à voie métrique... Le Gothard (tunnel de base) est un gros projet, mais pour un trafic très différent, tout comme le tunnel de base du Loetschberg.
Avatar de l’utilisateur
Antwan
Passager
Messages : 63
Inscription : 09 Avr 2009, 11:32:50
Localisation : Londres

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Antwan » 20 Juil 2009, 10:21:19

Je ne sais pas depuis quand le shunt pour éviter Voiron est prévu, mais c'est une bonne nouvelle.

Il est anormal de mettre maintenant 1h30 en TER pour un Lyon-Grenoble, alors qu'on met moins d'1h en voiture.
Les tarifs sont exagérés aussi. (2x plus cher que l'autoroute en plein tarif)

La ligne Lyon-Grenoble est une des premières (la première?) du réseau régional, il était temps qu'un évitement de cette "boucle" aberrante de Voiron soit réalisée.
Avatar de l’utilisateur
Swisstram
Passager
Messages : 1706
Inscription : 02 Mars 2007, 14:52:55
Localisation : Marne-la-Vallée (Île-de-France)
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar Swisstram » 20 Juil 2009, 10:45:07

Pour les gens qui font Grenoble - Lyon, c'est sûr que c'est un peut bête d'être obligé de passer par Voiron. Cependant, il y quand même pas mal de monde qui prend le train à Voiron, que ce soit pour aller vers Grenoble ou vers Lyon. Si on supprime les arrêts des Grenoble - Lyon à Voiron (par l'utilisation de ce shunt), c'est une sacrée offre qui va disparaître, et je trouve ça fort dommage... C'est donc un sujet plus complexe qu'il n'en a l'air au premier abord...

Bon après c'est vrai qu'on met 1h30 en train, mais que ça va plus vite en voiture par l'autoroute, mais 1h, franchement, je sais pas comment c'est possible sans dépasser les 130 km/h, et s'arrêtant aux péages, en subissant les ralentissements pour sortir de Grenoble puis pour entrer dans Lyon... En réalité, on doit plutôt être dans les 1h15.

Enfin, concernant les tarifs, c'est aberrant, en effet. 19,20 € au tarif normal pour un aller simple Grenoble - Lyon, c'est vraiment abusé ! Le train est un luxe, alors ça donne plus envie de créer une ligne d'autocars Transisère plus rapide que 2900 + 2960 entre Grenoble et Lyon qu'autre chose !
Ma galerie de photos de Transports en commun : cliquez ici.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar amaury » 20 Juil 2009, 11:01:29

Salut,

Pour la discussion sur les tarifs, je vous renvoie vers le sujet où on rappelle que dans le prix d'un voyage, il n'y a pas que le péage, l'essence et le stationnement mais aussi l'usure. En comptant tout, ça donne quoi pour un Lyon - Grenoble ?

Concernant la ligne nouvelle, une fois ouverte, il ne sera pas compliqué de limiter la circulation des poids lourds. J'aimerais bien qu'on crée une autoroute ferroviaire avec des trains embarquant les voitures pour la traversée des Alpes. Si justement le trafic est faible, ça devrait pouvoir se faire, non ?

A +
Amaury
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
LEL - admin
Régulateur
Messages : 7786
Inscription : 10 Nov 2004, 00:00:00
Localisation : Lyon 10e arrdt
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar LEL - admin » 30 Juil 2009, 10:47:01

Je ne sais pas si vous avez déjà visité ça: http://www.notavtorino.org/documenti/fr ... -02-06.htm
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar amaury » 30 Juil 2009, 11:37:31

Salut,

C'est un beau fourre-tout. On voit qu'ils ont dû chercher une synthèse entre les opposants riverains, les décroissants, etc. ::) Mais ça aura au moins eu l'intérêt de reposer la question de base : un TGV est-il indispensable et que peut-on faire avec la ligne existante ? Je n'ai pas la réponse à cette question double donc je suis toujours mitigé mais ça ne me surprendrait pas qu'on s'accroche à ce projet même si ses fondements sont dépassés (cf. A45, A89, les LYx qui sont quand même réalisés sous des formes non autoroutières...).

A +
Amaury
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
LEL - admin
Régulateur
Messages : 7786
Inscription : 10 Nov 2004, 00:00:00
Localisation : Lyon 10e arrdt
Contact :

Re : Ligne Lyon-Turin

Message non lupar LEL - admin » 30 Juil 2009, 11:49:32

L'Italie est un peu en avance sur la France, la liaison à grande vitesse Milan - Turin est déja en service.

Image
Le long de l'autoroute A4 Milan - Turin

Image
Un beau viaduc style la Garde Adhémar
Image
Image

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot], Micka69, Tipaul et 68 invités