Rapport du Comité d’action publique (CAP) 2022...

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12228
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Rapport du Comité d’action publique (CAP) 2022...

Message non lupar BBArchi » 21 Juil 2018, 00:26:04

En avant première, un rapport qui risque d'avoir une traduction concrète dans le quotidien de beaucoup de monde, et pas que dans le monde du transport collectif... J'avoue avoir comme un frisson dans le dos, malgré les 34° extérieurs, mais le montant des économies attendues en face est assez énorme.

www.lagazettedescommunes.com/telecharge ... ap22-1.pdf

La fin du cash, des chèques qui apportaient un peu de souplesse dans les délais de paiement, par exemple. Quoi, faut être moderne et confier tout notre pognon à la banque ? Et si on veut pas ? On doit disparaître ?
L'externalisation comme fin en soi, y compris pour les vérifications et contrôles normalement dévolus à l'Etat ; suppression au passage de la notion d'indépendance et de 'distance utile' ; faudra expliquer les dérapages futurs, associés aux risques de conflits commerciaux sous la tutelle des nouvelles règles du commerce international : l'hypothèse ne semble même pas effleurer ces personnalités
Les politiques d'achats regroupées sur l'ensemble du territoire pour éviter la dispersion et les options locales pour du matériel qui pourrait être le même partout. Ok sur le principe, mais s'il ne reste plus que 2 ou 3 fournisseurs européens capable de produire les séries de centaines d'unités d'un bloc, comment croire que les prix vont baisser ?
La surconcentration en métropole(s) comme seule piste de gestion et d'aménagement du territoire ; aucun fonctionnement différent n'a été envisagé ou effleuré, et c'est logique, vu l'absence manifeste de culture de l'ensemble des spécialistes impliqués dans ce rapport

Plus gênant : l'obligation globale de passer à 'un autre monde', sous forme d'une injonction sans place laissée à d'autres schémas...

Mais c'est normal : quand on liste point par point les auteurs du rapport, les personnalités consultées, les contributions diverses, il est clair que ce n'est pas la société civile "réelle" qui est à la manoeuvre. Aucun profil médian, pas un seul entrepreneur de PME ou TPE (à part le représentant de fédérations...) que du gros calibre, genre direction de SAFRAN.

J'ajouterai pour faire court : et bien évidemment, pas un seul architecte ou représentant de la profession, chambre syndicale, ordre professionnel ou autre pour parler de qualité de construction, de savoir vivre, de principes d'aménagements conviviaux, etc. alors qu'on a de plus en plus de mal à tenir tête aux bétonneurs sans culture qui trouvent que la qualité (et pas seulement architecturale) est inutile et coûteuse. Comme dans les 30 glorieuses où il fallait construire vite et pas cher, pour faire un max de thunes, système qui a laissé des factures monstrueuses et des fractures ingérables et irrattrapables.

Par contre, du médical, il y en a. Du financier pur qui avance masqué vers un monde pénible pour tous, aussi.

Mais surtout, l'administration s'empare du concept de l'IA. Attention, ce n'est pas anodin : le but est de remplacer l'humain par l'IA pour gérer les dossiers de chacun, préalablement connectés entre tous les différents services... et 'faire des économies'.
Je pressens comme un début de complication quand l'IA en période de rodage va produire quelques situations tendues... style disjoncter la CB pour erreur de code.

Et là, on ne pourra plus acheter de tickets de bus ou de métro... :crazy2: :buck2:

Prenez le temps de lire les 152 pages... et de partager votre ressenti ;)
Coup de coeur :smitten: ou coup de vapeur :tickedoff: ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], TubeSurf et 26 invités