Tranports pneumatiques... à Lyon

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13646
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Tranports pneumatiques... à Lyon

Message non lupar BBArchi » 17 Nov 2020, 21:33:22

Bonjour à tous

A l'occasion de la discute sur l'hyperloupe et son feuilleton absolument passionnant (voir les topics concernés), j'ai parlé des transports pneumatiques, ces systèmes avec des enveloppes / navettes genre cartouches, pour transporter médicaments, analyses, banknotes, et tout ce qui rentre dans ces cartouches pour circuler à 60km/h dans des tubes sous pression, de petit diamètre...

On voit ce système aussi dans certaines grandes surfaces, mais cela a tendance à se raréfier avec la généralisation du paiement par CB / et avec de moins en moins de cash, pour lequel le covid fait précipiter le mouvement progressiste en ce sens...


Et en allant plus loin, j'ai découvert qu'à Lyon, il a existé un tel réseau de transport postal ! :laugh:

Le point de départ, c'est ce site : https://www.aerocom-france.com/le-pneum ... istorique/
Merci à eux pour ce travail historique... et en plus c'est une entreprise de la région lyonnaise !

Donc les classiques, avec les précautions habituelles :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tube_pneumatique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Poste_pne ... e_de_Paris
Avec une carte : Image

Il y a aussi le Musée de La Poste qui aurait des pépites dans ses stocks, mais le manque de moyens rend l'accès aux collections particulièrement aléatoire. https://www.museedelaposte.fr/liconotheque
Mais je n'ai toujours pas trouvé de carte de ce réseau lyonnais...

Si vous avez des infos à partager la dessus, je suis preneur... ;)
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13646
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Tranports pneumatiques... à Lyon

Message non lupar BBArchi » 17 Nov 2020, 21:36:32

En hospitalier : https://www.techopital.com/les-hospices ... _2282.html
Mise en service : 2015

Article de 2016...



Depuis un an, les Hospices civils de Lyon (HCL) ont mis en service le plus long réseau pneumatique d'Europe. Zoom sur le chantier et le fonctionnement de cet équipement hors normes.

Dans le cadre de la restructuration des laboratoires des Hospices civils de Lyon, et notamment en prévision de la fermeture du laboratoire de l'hôpital Edouard Herriot (HEH), une liaison de transport des prélèvements par pneumatiques entre le groupement HEH et le centre de biologie du groupement Est a été construite. Avec plus d'1,7 km de long, c'est la plus longue d'Europe.


Rénovation et extension du réseau pneumatique

Au sein des HCL, sur tous les sites, l'ensemble des échantillons étaient déjà transportés par un réseau pneumatique entre les zones de soins et les laboratoires.
"Le réseau pneumatique interne d'Edouard Herriot était vétuste et insuffisant, donc dans un premier temps il a fallu le rénover et le déployer sur l'ensemble des services de soins du groupement hospitalier EH", explique Sandrine Wangué Ebanda, cadre de santé et référent transport des prélèvements de biologie, et "dans un deuxième temps il a été possible de construire la liaison inter-établissements".
C'est la société Copas MPA qui a assuré les travaux d'installation entre mai 2013 et mai 2015. Neuf tuyaux enchâssés dans un bloc de béton d'un mètre cube passent ainsi sous la voirie. Le réseau monte en charge progressivement depuis cette date au fur et à mesure que les laboratoires d'HEH sont transférés sur le centre de biologie du groupement hospitalier Est.


Un réseau complexe

Au niveau de l'hôpital Edouard Herriot, qui est organisé en pavillons, chaque pavillon est équipé de deux lignes - afin que si une ligne tombe en panne, il en reste toujours une autre. HEH est ainsi couvert par six lignes qui sortent de l'établissement au niveau du pavillon P pour ensuite ressortir au niveau du centre de biologie du groupement Est.
En plus de ces six lignes, il y a une ligne réservée au transport des prélèvements d'anatomie et cytologie pathologiques. "Certains prélèvements, comme les demandes d'examens extemporanés, sont urgents et précieux et nécessitent une prise en charge immédiate, aussi, ils arrivent directement dans ce laboratoire spécialisé", précise Sandrine Wangué-Ebanda.
Deux lignes supplémentaires sont prévues comme lignes de secours. "La première est une ligne en réserve, alors que la seconde est fonctionnelle et peut assurer des transports aller-retour entre les deux établissements. Tant que les laboratoires d'Edouard Herriot sont ouverts, il peut y avoir, de la part des utilisateurs, des erreurs dans le choix des destinations et nous pouvons ainsi renvoyer les prélèvements qui auraient dû rester à Edouard Herriot", explique la référente transport.

Quand une ligne est en panne, la société Copas a la possibilité, en fonction du type de panne, de basculer la ligne en panne sur la ligne de secours.


La maintenance se fait à distance

La supervision du réseau est assurée au niveau du centre de tri. Le système informatique permet le suivi des expéditions et la surveillance de l'état de fonctionnement du réseau. En cas de dysfonctionnement, une alerte s'affiche aussitôt et la société de maintenance est appelée. Pour des problèmes simples, l'intervention se fait généralement à distance par télémaintenance. En cas de problème plus important, une équipe se déplace.

"En un an, un seul gros dysfonctionnement a nécessité de mettre en place la procédure de transport dégradée par voie routière. On note des petits problèmes quotidiens, le système est en train d'être éprouvé et des correctifs sont apportés au fur et à mesure par la société Hörtig qui assure la gestion informatique".


Faire face au mésusage du réseau

"Durant cette première année de montée en charge progressive, des dysfonctionnements du réseau ou des mésusages ont entraîné des problèmes de délais de rendus de résultats. Les consignes concernant les gares ou l'emballage ne sont pas toujours suivis. Par exemple, si deux pochettes sont envoyées en même temps, les capteurs ne différencient pas bien les deux envois et parfois stoppent la soufflerie dès que le premier est arrivé, le deuxième restant alors coincé dans le réseau. Nous avons donc mis en place un paramètre de contrôle de délais minimum et maximum d'acheminement. Quand un envoi dépasse le temps maximum, le système relance la soufflerie. Cela permet de pallier en automatique nombre de dysfonctionnements. En parallèle, nous travaillons pour améliorer l'ergonomie des sacs tant pour les personnels de soins que pour la fluidité du trajet dans les pneumatiques", détaille Sandrine Wangué-Ebanda.
Impact sur le centre de tri

Evidemment, au niveau du centre de tri des laboratoires du groupement Est, les changements ont été importants. Le volume des échantillons traités est passé de 2.000-2.500 prélèvements par jour à 5.000-6.000 !

L'équipe s'est donc notablement agrandie: aujourd'hui le service compte 47 agents (28 présents par jour à peu près). En plus de cela, le centre de tri a été équipé d'un convoyeur automatique de 37m de long. Les postes d'enregistrement sont placés le long de ce convoyeur et dès lors que les agents ont ouvert les pochettes, ils trient, vérifient, enregistrent et étiquettent les différents prélèvements avant de les déposer sur ce convoyeur qui transporte les tubes directement dans les automates.

Les pochettes arrivent dans un bac commun appelé "la piscine", les prélèvements urgents sont distingués des autres par une pochette rouge, ceux destinés à l'Etablissement français du sang (EFS) par une pochette bleue.

Le réseau pneumatique en chiffres

temps de trajet moyen : 7 à 9 minutes
vitesse moyenne : 5m/s soit 18km/h
longueur totale des tuyaux : 28 km
nombre de turbines : 36
nombre de sacs/heure/ligne : 40-72
coût : 1,9 million d'euros



Besançon : https://www.macommune.info/le-chru-de-b ... relevemen/
La première phase du projet est dédiée au transport de produits sanguins labiles (PSL). Après 5 mois de chantiers, le réseau entrera en fonction début décembre. Il s’agit d’un « réseau de transport pneumatique bidirectionnel de deux lignes sur 2 Kilomètres de tubes d‘un diamètre 160mm distribuera les poches de sang depuis l’EFS vers les services. Deux postes de départ et 5 postes d’arrivée sécurisés achemineront dans les unités de soins les poches de sang » explique la société Swisslog en charge du développement du réseau de transport pneumatique et qui a déjà implanté ce dispositif dans les hôpitaux de Dijon, Lyon et Valenciennes. « En continu 24h/24, le réseau permet d’envoyer dans des conditions optimales de rapidité et de traçabilité l’acheminement des poches de sang de l’EFS aux services de types urgences, blocs... »
Une galerie entre l'EFS et Minjoz

"Si le dispositif existe déjà, il va se moderniser avec des normes plus strictes. Pour la mise en place du nouveau réseau notamment en direction du nouveau bâtiment de Minjoz, une galerie a été construite dans laquelle les techniciens peuvent se tenir debout" explique Samuel Rouget, directeur adjoint des infrastructures.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 777
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re: Tranports pneumatiques... à Lyon

Message non lupar to8d » 18 Nov 2020, 13:16:22

A l'époque où je travaillais à l'hôpital (c'était il y a presque 20 ans) j'ai toujours été émerveillé par ce système de transport, sa simplicité d'usage et son efficacité.
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13646
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Tranports pneumatiques... à Lyon

Message non lupar BBArchi » 18 Nov 2020, 17:22:20

En discutant avec un ancien, ce midi... :laugh:

Sur le triage de la Guillotière, les équipes sur le terrain utilisaient une installation de ce type pour envoyer les feuillets collectant les numéros des wagons et leur ordre dans la composition, après l'arrivée de chaque train, et les envoyer au poste de triage, qui constituait les trains suivants en préparant le plan de débranchement et constituer les trains au départ (en résumé). Le système était encore en usage dans les années 70

Auparavant, ce job était fait par une équipe de gars à pied qui allaient sur le faisceau, relevaient les numéros, et revenaient au poste pour les remettre au responsable ; autant dire une consommation de temps épastrouillante... mais une main d'oeuvre peu qualifiée qui avait donc un job malgré tout. Le système a divisé par deux l'équipe.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13646
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Tranports pneumatiques... à Lyon

Message non lupar BBArchi » 18 Nov 2020, 17:44:33

Une vision "de l'intérieur". Comme une préfiguration des voyages en hyperloop. Attention spoiler : estomacs sensibles s'abstenir ! :funny:
https://www.laboiteverte.fr/voyagez-tube-pneumatique/
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : edingen, Micka69, Traintrain et 171 invités