Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
nanar
Passager
Messages : 9627
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar nanar » 22 Juin 2014, 20:18:37

c'est aussi la stratégie du "pipeau", où pas mal d'entreprises sacrifient les ouvriers/techniciens/ingénieurs (ou alors ne les écoutent pas) au profit des designers/commerciaux/avocats (capables de réinventer/vendre/breveter/poursuivre la moindre évidence).

De nouveau, je souscris totalement.

A+
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 332
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar dedale » 22 Juin 2014, 20:59:29

Ha oui, nanar tu as raisons, ils répondent à l'appel d'offre "avec des systèmes traditionnels de montagnes transposés à la ville". Bon, je revient quand je saurais lire.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 30 Juin 2014, 12:40:05

Ambiance à Grenoble !

http://www.20minutes.fr/insolite/141270 ... e-grenoble


Image

Whaou. Comment on se met en 4 pour donner du bon temps aux touristes ! :laugh:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 05 Sep 2016, 13:36:43

Remontée de topic. Hop !

http://www.sageret.com/flash-btp/actual ... tobre.html
Ce sera le premier véritable téléphérique urbain de France. Après l'installation réussie d'une première cabine le 17 août dernier, les acteurs du projet ont annoncé une ouverture prévue en octobre prochain. Le dispositif permettra aux piétons de traverser les 460 mètres de la rivière Penfeld.

Le chantier avait été lancé il y a un peu plus d'un an. Le téléphérique reliera la ville ancienne de Brest au nouveau quartier des Capucins situés de part et d'autres de la rivière Penfeld. Les deux cabines de ce téléphérique, sont intégrées au réseau de transport en commun de l'agglomération. Elles ont une surface au sol de 13 m2 et sont entièrement vitrées. Leur apacité est de 60 personnes et elles pouront fonctionner avec des vents soufflant jusqu'à près de 110 km/h. Les deux habitacles ne se croiseront pas l'un à côté de l'autre, mais l'un au-dessus de l'autre, à près de 70 mètres au-dessus de la base militaire navale de Brest.Le franchissement ne durera pas plus de trois minutes à bord de ces véhicules cablés. P

Le site des Capucins, qui s'étend sur 16 hectares, comptera à terme des logements, des commerces, des bureaux et des sites culturels et de loisirs. Le coût global du téléphérique est évalué à 19,1 millions d'euros (en incluant études et travaux d'infrastructures), alors que la construction d'un troisième pont aurait coûté entre 30 et 60 millions d'euros, selon l'agglomération. Pour la réalisation du téléphérique, cette dernière a retenu le projet porté par Bouygues Construction et Barthelot, groupe spécialisé dans les remontées mécaniques et les parcs d'attraction.


Image

Il a une particularité technique : les cabines ne sont pas cote à cote, mais l'une au dessus de l'autre. ???
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 02 Oct 2016, 22:59:51

Perpignan se pose la question...
http://www.la-clau.net/info/11607/un-te ... 2023-11607

La très sérieuse idée d'un téléphérique urbain à Perpignan a été présentée, dans ses premiers contours, ce vendredi 26 août. Ce projet imaginé par Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) est particulièrement défendu par son président et maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol. Cette infrastructure de transport est promise à relier une partie et l'autre de la ville, du cour historique vers le quartier du Vernet, en enjambant le fleuve de la Têt. Elle s'inspirera du téléphérique de Brest, amorcé le 17 août.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1099
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar Airbus » 03 Oct 2016, 14:44:31

Je souscris très volontiers à de tels projets dans le Grand Lyon.

Il me semble que l'on avait parlé d'un téléphérique ou télécabines à Givors pour le quartier Montrond, mais également entre Confluence et Ste Foy.
J'ai, à titre personnel, une petite préférence pour le téléphérique par rapport au télécabines.
L'avantage du téléphérique est qu'on peut tabler sur des cabines de grande ou très grande capacité, de 50 à 200 personnes (cabines à 2 niveaux). Le Tph de l'Aiguille du midi se compose de cabines de 65 places par exemple. D'autre part, le téléphérique classique, véritable funiculaire aérien dont la "voie" est souple, se gère de station à station avec un arrêt complet dans chaque station, ce qui le rend accessible à tous sans difficulté.
L'avantage des télécabines réside dans leur capacité à offrir une modularité de l'offre puisqu'on peut mettre en ligne un nombre variable de nacelles en fonction de l'affluence, mais les nacelles ont en général une capacité unitaire plus limitée que dans les Tph de 10 à 35 passagers maxi. L'inconvénient des télécabines est par contre que les nacelles ne marquent jamais un arrêt complet, ce qui peut quand même poser des problèmes d'accessibilité pour certaines personnes en difficulté de mobilité.

Il y a sans doute plusieurs liaisons qui pourraient être assurées en transport aérien par câbles dans notre agglomération, (desserte de Rillieux, desserte des Monts d'Or, desserte du parc de Miribel-Jonage, etc).
Ceci complèterait avantageusement la panoplie des modes de transports à Lyon, qui compte déjà du transport par câbles, en ferroviaire, bien évidemment !

Le transport par câbles moderne offre des capacités de transport considérables pour un encombrement au sol très réduit.
De ce fait, le coût d'investissement est lui-même très inférieur à tout projet terrestre ou souterrain.
Certes il y a des contraintes à prendre en compte,(vents dominants, emplacement des pylônes et des stations, ancrage des câbles porteurs, etc), mais comme dans tout projet de cette nature, il y a tout une gamme de solutions techniques bien maîtrisées car c'est un mode de transport quasi centenaire, fort d'une expérience multiple en milieu d'aielleurs plutôt hostile à l'origine. La haute-montagne, terre de prédilection initiale de ce mode de transport n'est en effet pas des plus aisées, et pourtant les téléphériques ont fait preuve de tous leurs avantages deouis des dizaines et des dizaines d'années.
Ce mode de transport requiert de l'électricité de traction, et il est économe en énergie, rapide et sûr. Les travaux sont assez rapides également et on a en outre la chance d'avoir dans notre région Auvergne-Rhône-Alpes, un constructeur de renommée mondiale.
Toutes les conditions me paraissent réunies pour faire à Lyon comme à Brest ou à Barcelone, un nouveau funiculaire, aérien cette fois !
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar phili_b » 03 Oct 2016, 15:22:03

Airbus a écrit :
L'avantage du téléphérique est qu'on peut tabler sur des cabines de grande ou très grande capacité, de 50 à 200 personnes (cabines à 2 niveaux).


Moi je vois ça comme un inconvénient. Certains téléphériques de montagne sont un cauchemar de ce point de vue. Sous prétexte que la vue est belle, qu'on est là pour les loisirs (en tout cas à la montagne), et que ça ne va pas durer longtemps, soi disant, on se fait souvent plus compressé que dans le métro.
En plus contrairement aux télécabines, il y a une file d'attente importante car le véhicule n'est accessible que tout les 200 passagers. Et parler d'accessibilité aux PMR est une rigolade si on est compressé comme des sardines.

Alors prendre cela tout les jours : non merci, ou alors avec un contrôle strict du nombre de personnes sans les compresser.

Il a peu arguments valables, à mon avis, pour les téléphériques contre les télécabines:
- le ratio coût/ difficultés technologiques lié à la haute altitude,
- l'impossibilité de créer des pylônes intermédiaires,
- la sécurité "sécuritaire" des passagers qui peuvent se retrouver seuls dans une cabine (plus particulièrement des passagères en zone urbaine). Mais il suffit d'un contrôle à la montée.

Airbus a écrit : D'autre part, le téléphérique classique, véritable funiculaire aérien dont la "voie" est souple, se gère de station à station avec un arrêt complet dans chaque station, ce qui le rend accessible à tous sans difficulté.
L'inconvénient des télécabines est par contre que les nacelles ne marquent jamais un arrêt complet, ce qui peut quand même poser des problèmes d'accessibilité pour certaines personnes en difficulté de mobilité..


Pourtant il y a pas mal de remontées débrayables. Je ne sais pas si ça existe mais ça ne doit pas être insurmontable de faire un arrêt complet à la demande.

Et il me semble que la majorité des remontés mécaniques non exclusivement touristiques en milieu urbain ou semi-urbains, sont avec des télécabines. Notamment en Algérie où il existe pas mal de télécabines comme cela.

En plus, comme tu le dis, les télécabines offrent l'avantage de la modularité.
Airbus a écrit :L'avantage des télécabines réside dans leur capacité à offrir une modularité de l'offre puisqu'on peut mettre en ligne un nombre variable de nacelles en fonction de l'affluence, mais les nacelles ont en général une capacité unitaire plus limitée que dans les Tph de 10 à 35 passagers maxi.


Cette avantage permet sur des lignes à moyen trafic de modulé la capacité selon les jours, mais aussi selon les évolutions de trafic annuel, à la hausse ou à la baisse.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1099
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar Airbus » 03 Oct 2016, 19:07:03

Phili_B ton argumentaire relatif au taux de compression est valable aussi dans les bus, les tramways ou les métros.
En heures de pointe, il y a du monde et les PMR sont en difficulté, dans les bus, les trams, les métros, et ce n'est pas une "rigolade". Ce n'est pas pour autant que ces modes de transport ne leur sont pas accessibles comme à tout un chacun.
Pour en revenir à la capacité de transport et à l'accessibilité comparée des téléphériques et des télécabies : Imaginons une ligne avec un trajet en milieu urbain avec un parcours plutôt court de 6 minutes (Pour comparer l'Aiguille du midi offre un parcours long en deux tronçons, effectue l'ascension en deux fois huit minutes avec 65 passagers à bord).
Dans cette hypothèse, avec une capacité de 200 places et une fréquence liée à la longueur du tronçon, plus les temps de chargement/déchargement des passagers, (soit 6 minutes + 4 = 10) on aurait un départ du funiculaire aérien toutes les 10 minutes, soit un débit de 6 fois 200 personnes par heure, soit encore 1200 passagers. Pour obtenir le même débit avec un télécabines de 30 places il faudrait gérer 40 cabines par heure, c'est jouable en théorie, mais ça commence déjà à être "chaud" !

Bien sûr que les télécabines sont débrayables, mais elles ne s'arrêtent jamais complètement, du moins, je n'en connais pas, et de plus elles ont tendance à se balancer un peu en station alors qu'un téléphérique à "va-et-vient" s'arrête tout comme une cabine de funiculaire et offre un accès de plain-pied assez stable facilement franchissable.
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1311
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Message non lupar man-x86 » 03 Oct 2016, 21:05:53

Airbus a écrit :Bien sûr que les télécabines sont débrayables, mais elles ne s'arrêtent jamais complètement, du moins, je n'en connais pas, et de plus elles ont tendance à se balancer un peu en station alors qu'un téléphérique à "va-et-vient" s'arrête tout comme une cabine de funiculaire et offre un accès de plain-pied assez stable facilement franchissable.


Il me semble bien avoir utilisé des télécabines qui s'arrêtent vraiment en station. Le système utilisé à Oz-en-Oisans est un peu bâtard, avec plusieurs "blocs" de 3 ou 4 cabines qui s'arrêtent à une station intermédiaire (de mémoire, je l'avais utilisé il y a une dizaine d'années, il a peut-être été rénové depuis). Un peu plus récemment, j'avais utilisé des télécabines Doppelmayr/CWA. Certaines (Silvretta-Montafon, Hochjoch) ont une zone de stockage de cabines, et les cabines sont arrêtées quand les passagers montent dedans (il y a 10 à 30s d'arrêt en fonction de l'affluence).
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 332
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar dedale » 04 Oct 2016, 07:42:56

Aaaargl, j'aurais cru voir quelqu'un parler du télécabine de l'enversin... Ha moins que tu ne mélange deux choses.
Je connais assez bien le domaine d'oz/vaujany donc je vais me permettre de préciser. Le télécabine/téléphérique de l'enversin est TRES old school, il rassemble 4 bloc de 3 cabines non débrayables. Le système n'a pas de station intermédiaire, les cabines s’arrêtent bien une fois au cours du trajet mais en l'air... ce qui augmente énormément le temps de trajet.
Toutefois, le télécabine d'oz (le principal qui permet de rejoindre l'alpe) lui à bien une station intermédiaire avec des télécabines debrayable qui ralentissent énormément. Je pense que l'on peut arrêter les cabines pour un temps court au prix d'un ralentissement minime de la ligne mais il faut en agent en station pour contrôler l'affaire. Pour le balancement, il y'a un rail qui stabilisent les cabines en dessous les empêchant d'aller trop loin.
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1311
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Message non lupar man-x86 » 04 Oct 2016, 09:32:53

dedale a écrit :Aaaargl, j'aurais cru voir quelqu'un parler du télécabine de l'enversin... Ha moins que tu ne mélange deux choses.
Je connais assez bien le domaine d'oz/vaujany donc je vais me permettre de préciser. Le télécabine/téléphérique de l'enversin est TRES old school, il rassemble 4 bloc de 3 cabines non débrayables. Le système n'a pas de station intermédiaire, les cabines s’arrêtent bien une fois au cours du trajet mais en l'air... ce qui augmente énormément le temps de trajet.
Toutefois, le télécabine d'oz (le principal qui permet de rejoindre l'alpe) lui à bien une station intermédiaire avec des télécabines debrayable qui ralentissent énormément. Je pense que l'on peut arrêter les cabines pour un temps court au prix d'un ralentissement minime de la ligne mais il faut en agent en station pour contrôler l'affaire. Pour le balancement, il y'a un rail qui stabilisent les cabines en dessous les empêchant d'aller trop loin.


C'est exactement ça, j'ai mélangé les télécabines de l'Enversin et d'Oz :crazy2:, du coup celui de l'Enversin à l'air encore pire que dans mes souvenirs et celui d'Oz ne s'arrête pas en station[réf. nécessaire].

Du coup j'ai trouvé une video des télécabines de Silvretta-Nova :
https://www.youtube.com/watch?v=fa07ZO7kJUE
Par contre elles n'ont l'air de s'arrêter qu'en cas de faible fréquentation (ou l'été pour y faire rentrer des vélos).
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar phili_b » 04 Oct 2016, 11:23:25

J'imagine que ce forum est connu ici http://www.remontees-mecaniques.net.

Et donc en partant de leur dossier Remontees-mecaniques.net: Sommaire des types de remontées, peut-être que les Les DMC et les funitels sont le meilleur des deux mondes entre téléphériques et télécabines. Moi en tant que grand public je les mettais dans le même sac que les télécabines.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1099
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar Airbus » 04 Oct 2016, 13:12:03

Oui, c'est un excellent site fort bien documenté et qui permet d'avoir un état des lieux mondial sur la question, avec des dossiers techniques complets, très précis, et très bien illustrés par des photos et vidéos.
Nos funiculaires lyonnais sont évidemment repris dans les fiches de ce site consacré aux transports par câbles.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 04 Oct 2016, 22:34:40

Pour le fun, et pour voir des choses pas ordinaires, allez voir la section consacrée aux réalisations en modélisme... :o
http://www.remontees-mecaniques.net/for ... owforum=33

Carrément la station de montagne, avec remontes-pente, bien sûr, mais toute la panoplie... et tout ce qui va avec, y compris les enneigeurs fonctionnels en hiver !
...pour le coup, certains trépanés de la maquette ferroviaire sont battus à plate couture ! :o :o :o
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 19 Nov 2016, 15:34:32

Téléphérique de Brest : c'est parti ! Inauguration : http://www.20minutes.fr/rennes/1964731- ... re-courant

Avec une vidéo !
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1099
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar Airbus » 21 Nov 2016, 13:42:06

Le téléphéique urbain, aurait toute sa petinence dans l'agglomération lyonnaise, il n'est pas très onéreux, rapidement réalisable et il s'affranchit aisément des difficultés géographiques habituelles, elles que cours d'eau, dénivelées importantes, etc.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 21 Nov 2016, 14:00:40

... et avec l'option vitres opacifiables par cristaux liquides, hop. On occulte les vues non souhaitées, à condition que les survolés, préalablement avertis et après un tour gratuit à bord pour vérifier ce qu'on voit depuis les cabines, puissent dire "niet" ou "da" à l'opacification... ;)
:pouce:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
turbotrain
Passager
Messages : 582
Inscription : 19 Août 2010, 19:52:32

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar turbotrain » 21 Nov 2016, 22:27:45

Et pour les riverains des départs funiculaires de St-Jean, on fait quoi ? :crazy2:
Avatar de l’utilisateur
tibidibtibo
Passager
Messages : 149
Inscription : 05 Mai 2015, 19:11:30
Localisation : Nantes

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar tibidibtibo » 22 Nov 2016, 09:21:41

turbotrain a écrit :Et pour les riverains des départs funiculaires de St-Jean, on fait quoi ? :crazy2:


On change les vitres ! (du funi hein, pas celles des riverains ... quoique ça éviterait d'arrêter la ligne pour maintenance :D )
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 21 Déc 2016, 22:39:27

Toulouse choisit la solution du transport aérien par câble, et c'est POMA qui va réaliser la nouvelle ligne !
http://www.ledauphine.com/isere-sud/201 ... que-urbain
Toulouse a choisi mercredi le projet d’un groupement d’entreprises mené par le constructeur Isérois Poma pour réaliser son téléphérique urbain, qui doit entrer en service début 2020.

Les élus du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC), réunis mercredi, ont approuvé le projet et choisi le groupe Poma pour sa conception et sa réalisation, selon un communiqué de la métropole. Le spécialiste isérois du transport par câble mène un groupement réunissant aussi Bouygues TP, Systra, Seti, Altiservice et Sequences.

Le téléphérique, qui doit coûter 54,6 millions d’euros, desservira trois stations sur 3km dans le sud de Toulouse: l’université Paul Sabatier, l’hôpital de Rangueil et l’Oncopole, un pôle de recherche sur le cancer.

14 cabines de 35 places seront installées, pour 7.000 voyageurs attendus par jour. Le tracé, qui devrait être accompli en 10 minutes, a un dénivelé de 100 mètres sur le coteau de la colline de Pech David et survole la Garonne.
La conception doit commencer début 2017, l’enquête publique début 2018 et les travaux fin 2018, pour une mise en service début 2020.

Le système choisi, dit «3S», fonctionne avec deux câbles fixes tendus entre les stations et un câble tracteur en mouvement.
Au-delà du téléphérique, l’agglomération toulousaine compte lancer 10 lignes de bus supplémentaires d’ici 2019, doubler la capacité d’une des deux lignes de métro et créer une troisième ligne de métro en 2024.

Le 19 novembre, Brest a lancé le premier téléphérique en zone urbaine de France. Après avoir transporté 40.000 personnes, il a été arrêté le 30 novembre du fait d’une série de «petits défauts techniques».


C'est drôle parfois, l'état d'esprit des journalistes...
Ils ne diront pas un mot sur les déboires éventuels des premiers instants des véhicules routiers comme les autocars, les camions, etc... ou alors du bout des lèvres.
Mais alors, pour ce qui est du téléphérique, on s'empresse de rappeler qu'il y a un souci à Brest... construit par un tout autre groupement que POMA... >:D et qui n'a strictement rien à voir sur le plan technique avec la technologie retenue pour Toulouse. ;D Rien à voir. Mais ça ne fait rien, c'est un téléphérique, alors on rajoute une ligne, ça meuble.

En novembre 2014, Brest a retenu le projet du groupement de conception et de réalisation porté par Bouygues Construction10.
Vue de l'intérieur d'une cabine du téléphérique le 8 avril 2016.

Le téléphérique est une réalisation de l'entreprise BMF Group AG basée à Flums en Suisse11,12.

Le constructeur a ainsi proposé son concept breveté de SDMC (saut de mouton à câble) qui repose sur les technologies de funitel et de 2S/3S.

Il s'agit d'un dispositif en va-et-vient à deux voies larges (3,2 m mini) composé de 4 câbles porteurs (2 par voie) et de 2 boucles indépendantes de câbles tracteurs. La spécificité du système SDMC repose sur le croisement des 2 voies qui s'effectue à mi-ligne dans le plan vertical. Les 2 voies se rejoignent ensuite pour fusionner au niveau des stations. Les cabines arrivent exactement sur le même quai, ce qui permet une optimisation de l'encombrement des stations et la simplification du flux des voyageurs en station
.


La technologie retenue par Toulouse, un 3S "pur" stricto sensus, n'a strictement rien à voir avec celle de Brest, et serait plutôt du genre éprouvée par les dizaines d'années d'expérience sur le terrain ... :angel:
J'attends le résultat avec impatience.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 08 Jan 2017, 20:32:46

Rebelote pour le téléphérique de Brest, avec un nouvel incident informatique, cette fois, conduisant à l'immobilisation du matériel ...
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... -brest.php

Quelques jours après sa remise en service, le téléphérique de Brest est à nouveau à l'arrêt en raison d'une panne informatique, a-t-on appris dimanche auprès de Keolis Brest, l'exploitant du réseau de transports en commun de l'agglomération.

"Le téléphérique est à l'arrêt pour une durée indéterminée en raison d'une panne informatique", a expliqué Cyril Mascé, directeur marketing de Keolis à Brest.

Il s'agit, a-t-il détaillé, d'une panne du système informatique qui pilote l'automate de ce nouvel équipement, le premier téléphérique urbain en France.

Cette panne n'a rien à voir avec la panne précédente, qui avait immobilisé ce transport en commun pendant plus d'un mois quelques jours après son inauguration, le 19 novembre dernier, a indiqué M. Mascé. Des techniciens du constructeur, le groupe suisse Bartholet, spécialisé dans les remontées mécaniques et les parcs d'attraction, sont attendus en début de semaine à Brest.

Alors que le téléphérique a recommencé à fonctionner seulement jeudi dernier, cette panne tombe d'autant plus mal qu'elle survient en plein milieu de l'opération "Tous aux Capucins" lancée ce week-end par l'agglomération brestoise. Jusqu'à 40.000 personnes étaient attendues samedi et dimanche sur le plateau des Capucins, ancien site industriel militaire de 16 hectares en pleine ville, partiellement réhabilité et qui comptera à terme logements, bureaux, commerces et sites culturels et de loisirs.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 18 Jan 2017, 13:30:10

Orléans sera équipé !

http://www.lemoniteur.fr/article/orlean ... n-34100437

Image

Le groupe Vinci Construction France vient d’être mandaté pour piloter la construction du futur téléphérique urbain de l’agglomération d’Orléans qui permettra de franchir les voies de la gare de Fleury-les-Aubrais à l’horizon 2018, a-t-on appris vendredi auprès d’Orléans Métropole.

Le système retenu est celui de deux cabines, en va-et-vient, qui seront fournies par le groupe français Poma. Elles circuleront de part et d’autres des voies, pour relier la gare à un futur quartier qui va être aménagé de l’autre côté et pourront transporter une soixantaine de passagers à la fois. Deux pylônes seront construits à chaque extrémité, ainsi que deux stations dotées de quais au sol. La traversée, d’une longueur de 380 mètres, se fera en un peu plus de deux minutes, et les cabines se succéderont avec un écart de cinq minutes maximum.

Outre Poma et Vinci, qui interviendra comme mandataire par le biais de sa filiale GTM Normandie Centre, le groupement choisi réunit Sogea Centre, Duthilleul (architecte) pour la conception des stations, et Systra pour la maîtrise d’œuvre. Il a été désigné lauréat face à trois autres candidats, au terme d’une procédure de dialogue compétitif.

Le coût du projet s’élève à 14,7 millions d’euros hors taxes, dont 3,4 millions d’euros de subventions publiques. Le chantier doit démarrer à l’automne prochain pour s’achever en fin d’année 2018.

Après la mise en service du téléphérique de Brest en novembre dernier, Orléans deviendra alors la deuxième ville de France à disposer d’un transport urbain par câble.
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 19 Mars 2017, 13:23:50

Un dossier avec quelques visuels sympas, pour Toulouse ; http://www.ladepeche.fr/diaporama/decou ... 315-4.html
:)
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
BrunoT
Passager
Messages : 271
Inscription : 01 Déc 2011, 19:08:39

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BrunoT » 10 Août 2017, 17:30:19

Encore un petit souci pour le téléphérique brestois. :'(
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/l-une-des-cabines-du-telepherique-de-brest-chute-violemment-pas-de-blesse_1934466.html
Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'une des cabines du téléphérique de Brest a chuté violemment sur le sol, lors d'une opération de manutention.

L'intervention était censée résoudre le problème. L'une des cabines du téléphérique de Brest a fait une chute de plusieurs mètres de haut lors d'une opération de manutention, sans faire de blessé...
Contacté, l'un des responsables de Kéolis Brest, Cyril Mascé, a expliqué que la cabine était "hors d'usage" après avoir "heurté le sol violemment", au niveau de la station des Capucins, alors qu'elle devait être descendue de son support pour une opération de maintenance. Cyril Mascé a précisé que la chute de l'habitacle, de plusieurs mètres de haut, n'avait pas fait de blessé.

Même si c'est lors d'une opération de maintenance, ça fait quand même un peu tache. >:(

BrunoT
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 10 Août 2017, 17:41:38

J'imagine le badaboum que ça a dû faire... :o

D'autres infos : http://www.20min.ch/ro/news/monde/story ... t-13104189
:-\
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 10 Août 2017, 23:33:40

Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13447
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Remontées Mécaniques en Ville: une solution?

Message non lupar BBArchi » 02 Nov 2018, 14:22:51

Ca a été remis en état ?

Sinon, nos voisins de Zurich ont prévu de mettre en service un téléphérique urbain en service, au dessus du lac.

https://www.20min.ch/ro/news/suisse/sto ... r-28417291
Avec une vidéo !

Téléphérique sur la rade: Berne doit encore avaliser
Le projet est financé par la banque cantonale zurichoise pour ses 150 ans. Une décision de Berne est attendue d'ici l'été 2019.


Une faute?

Pour célébrer ses 150 ans, la banque cantonale zurichoise (ZKB) veut construire un téléphérique traversant la rade de Zurich de 2020 à 2025. Une demande d'autorisation a été déposée auprès de l'Office fédéral des transports (OFT).

La ZKB attend la décision de l'OFT d'ici l'été 2019, écrit-elle dans un communiqué vendredi. Les travaux pourraient démarrer l'automne suivant.


La ville et le canton soutiennent le projet

Baptisé «ZüriBahn», le téléphérique compte 18 cabines pouvant chancune transporter 24 personnes. Il prévoit de relier la plage du Mythenquai, sur la rive gauche du lac, et le Zürichhorn, parc situé sur la rive droite. La traversée sera payante.

Wir haben einen weiteren Meilenstein der Vorbereitungen zu unserem 150-jährigen Jubiläum erreicht: Der Standort der #ZüriBahn ist festgelegt. Erfahren Sie mehr auf https://t.co/Ae9M8INlGZ#zkb2020pic.twit ... Zia7ekHhBz– Zürcher Kantonalbank (@zkb_ch) 30 janvier 2018

La ZKB estime l'investissement entre 40 et 60 millions de francs. Le but est que l'installation soit rentable au bout des cinq années de service.

La ville et le canton ont déjà apporté leur soutien au projet. Au sein de la population, en revanche, des oppositions se font entendre. On critique une mise à mal du paysage et redoute le bruit. Plus de 2200 personnes ont signé une pétition contre le projet.



1- Les banques suisses ont décidément un autre panache que certains anglosaxons... construire un téléphérique pour l'anniversaire des 150 ans... c'est beau.
2- Si des Suisses -privés- envisagent d'investir un tel budget, avec une rentabilité attendue au bout de 5 années de service... Mais pourquoi on attend ? :o


EDIT !
Il s'agirait d'un projet TEMPORAIRE, juste pour 5 ans, et démonté à la suite ! :o :o :o

https://www.tdg.ch/suisse/telepherique- ... y/25484313
Elle s'appellera «ZüriBahn», sera longue de 1,4 km et comptera 14 cabines de 35 places. L'installation pourra transporter 2000 personnes par heure et par direction. Elle reliera la Landiwiese, prairie qui a accueilli l'Exposition nationale de 1939 sur la rive gauche du lac, au Zürichhorn, parc situé sur la rive droite. Le trajet coûtera entre 5 et 15 francs.

Ce projet de la Banque cantonale zurichoise (ZKB) se trouve encore en début de phase de planification, indique l'établissement financier jeudi. La ZKB estime l'investissement entre 40 et 60 millions de francs, le but étant que l'installation soit rentable au bout des cinq années de service.

La banque veut ainsi proposer une «expérience dont la prochaine génération entendra encore parler», écrit-elle. Tel avait été le cas du téléphérique de l'Exposition nationale de 1939 et des télécabines de la foire du jardinage (G59) en 1959. Le premier avait circulé durant un été. Le second durant les sept années qui ont suivi l'événement. Il a ensuite été démonté pour rétablir la vue sur les Alpes.

La ville et le canton ont apporté leur soutien au projet. Une procédure d'autorisation est en cours auprès de l'Office fédéral des transports. La ZKB espère recevoir son feu vert en 2019. Le téléphérique doit être mis en service un an plus tard. Durant l'été 2020, la banque prévoit une installation numérique sur la Landiwiese, informant les visiteurs sur l'histoire de la banque.


https://www.tdg.ch/suisse/projet-teleph ... y/29320768

Traverser le lac de Zurich par les airs, ce devrait être possible dès 2020. Un projet de téléphérique temporaire financé par la Banque cantonale zurichoise (BCZ) est en gestation depuis plus d’un an. Le dossier avance. À la fin du mois d’octobre, l’établissement bancaire a déposé une demande d’autorisation auprès de l’Office fédéral des Transports. Ce vendredi, il présentait aux médias les contours de cette installation.


4'300 passagers par jour

Le «ZüriBahn», comme il sera appelé, se compose de 18 cabines vitrées de 24 places offrant une vue panoramique sur la ville et les Alpes, chacune d’une capacité de 24 places. Les stations de départ seront recouvertes d’une enveloppe légèrement transparente.

Le trajet, long de 1,4 km, doit durer près de 12 minutes. Pour quel prix? Un aller simple coûte 14 francs pour les adultes et moitié moins pour les moins de 16 ans (il est gratuit jusqu’à 6 ans). Le téléphérique sera inclus dans la liste des offres combinées RailAway des CFF; le ticket sera alors dégriffé de 10%. La banque affirme vouloir ainsi inciter ses futurs passagers à se rendre en transports publics jusqu’au ZüriBahn. Elle estime que près de 1'250 personnes par jour devraient emprunter ce moyen de transport cablé; les week-ends, elle s'attend à une fréquentation accrue de 4'300 passagers par jour.


Démonté après 5 ans

La BCZ envisage de lancer les travaux à l'automne 2019 et mise sur un début d'exploitation pour 2020, année de son 150e anniversaire. Le périphérique aura alors une durée de vie limitée de 5 ans. Au terme de cette période, le Züri-Bahn sera démonté. Coût estimé du projet: entre 40 et 60 millions.

Annoncé l’année dernière, ce téléphérique urbain suscite l’enthousiasme des autorités municipales et cantonales. Mais il nourrit aussi quelques vives critiques parmi les riverains. Les associations de quartier fustigent une construction trop imposante qui défigure le paysage, source de bruit et de trafic supplémentaires alors que le bord du lac est déjà saturé.

Image
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : edingen, Google [Bot], nanar, Pp87 et 41 invités