Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
sncf38
Passager
Messages : 530
Inscription : 19 Nov 2007, 22:58:37
Localisation : Digne et Grenoble
Contact :

Re : Re : Re : Re : Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar sncf38 » 13 Jan 2011, 21:43:09

Bonsoir,

Marlin a écrit :Dans ce cas précis il s'agit d'un billet TD (Train désigné)

Conformément aux dispositions du Règlement . . .

Dans le cas d'un train non soumis à la réservation obligatoire le vendeur
établit un billet TD que si le client en fait expressément la demande

Dans ce cas précis le billet reste quand même valable deux mois comme un billet ouvert



Il y a quand même des éxcéptions, en région PACA ainsi qu'en Languedoc-Roussillon, les billets ne sont valables qu'un jour.
forum remplaçant le forum MégaBus = http://bus-bordelais.xooit.fr/index.php

avatar = Citélis 18
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 10 Déc 2011, 16:50:50

Le train est un prédateur. On s'en doutait, c'est officiel !

Drôme - Un loup percuté par un train
Mardi dernier, près d'Espenel, dans le Diois, un jeune loup mâle a été percuté par le train Paris-Briançon. Les agents de la louveterie ont retrouvé le corps de l'animal non loin d'un passage à niveau, à environ 500 mètres du village.

 
e loup a été autopsié dans le laboratoire départemental de la Drôme. Des analyses et des prélèvements ADN devraient permettre d'en savoir plus sur l'animal. Elles devraient notamment permettre de déterminer l'origine du prédateur et son appartenance à une des meutes présentes dans l'arc alpin. En France, quatre meutes de loups seraient actuellement installées dans les départements de la Drôme et des Hautes-Alpes.

Le reportage de Y.Marie & S.Hyvon -
Edition 12/13 Rhône-Alpes - 09/12/11
http://rhone-alpes.france3.fr/info/un-l ... 03797.html



Avec un peu de mauvais esprit, il est facile de modifier le sens de la phrase...  >:D  "l'origine du prédateur" pourrait se comprendre comme "l'origine de son prédateur"...  ::)
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re : Re : Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 10 Déc 2011, 18:53:56

BBArchi a écrit :Le train est un prédateur. On s'en doutait, c'est officiel !

Drôme - Un loup percuté par un train
Mardi dernier, près d'Espenel, dans le Diois, un jeune loup mâle a été percuté par le train Paris-Briançon. Les agents de la louveterie ont retrouvé le corps de l'animal non loin d'un passage à niveau, à environ 500 mètres du village.

 
e loup a été autopsié dans le laboratoire départemental de la Drôme. Des analyses et des prélèvements ADN devraient permettre d'en savoir plus sur l'animal. Elles devraient notamment permettre de déterminer l'origine du prédateur et son appartenance à une des meutes présentes dans l'arc alpin. En France, quatre meutes de loups seraient actuellement installées dans les départements de la Drôme et des Hautes-Alpes.

Le reportage de Y.Marie & S.Hyvon -
Edition 12/13 Rhône-Alpes - 09/12/11
http://rhone-alpes.france3.fr/info/un-l ... 03797.html



Avec un peu de mauvais esprit, il est facile de modifier le sens de la phrase...  >:D  "l'origine du prédateur" pourrait se comprendre comme "l'origine de son prédateur"...  ::)
C'est pas vraiment le bon topic.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 23 Oct 2012, 12:51:45

???

Bin presque, si...Tu rejoins la ligne à Veynes-Devoluy. Ici, il s'agit de la ligne Livron<>Veynes, qui n'a pas de topic sur Lel, mais ce n'est pas vraiment indispensable. [br]: Lundi 12 Décembre 2011 à 17:24:46
Je remonte le fil avec une info concernant le prolongement de Veynes <> Briançon vers Turin.

Le projet est bien plus discret que d'autres, mais cela avance à petits pas...  O0


http://alpesdusud.alpes1.com/infos/info ... news=23033
Image


Hautes-Alpes - La Percée Ferroviaire sous le Montgenèvre met la seconde pour prendre sa vitesse de croisière. Le projet, inscrit au Schéma National des Infrastructures de Transport, était au cœur des discussions ce lundi à l’hôtel du département de Gap. Alors que l’autoroute 51 semble enterrée, la percée ferroviaire vient en solution de désenclavement des Alpes du Sud. Pour rappel, elle doit relier Marseille à Turin en passant par Briançon.

Sur plusieurs projets présentés, cinq ont été retenus. Le plus minimaliste prévoit simplement de prolonger la ligne de Briançon jusqu’à Turin. Uniquement à destination des voyageurs, il assurerait une correspondance avec les TGV Paris-Turin. Deux autres scenarii permettent quant à eux une desserte de Gap en TGV. Le premier de 2,4 milliards d’euros, à destination des voyageurs, permet de faire Briançon-Gap en 1h05. Le second, mixte c'est-à-dire assurant à la fois le transport de voyageurs et de marchandises, s’élève à 4,5 milliards d’euros. Il permet la desserte de Gap en TGV depuis Briançon, et nécessite des aménagements capacitaires lourds sur la ligne des Alpes.

Le 4ème scénario, uniquement pour voyageurs, a été retenu pour son coût le moins élevé : 800 millions d’euros. Il permet une desserte au plus près des communes de Montgenèvre et Clavière, et utiliserait des TER spécial montagne. Aucune évolution d’usage par contre n’est possible à long terme.

Enfin, dernier projet, le plus élevé au niveau de son montant puisqu’il est dix fois plus cher, c'est-à-dire de 8,7 milliards d’euros. Un projet TGV mixte entre fret et voyageurs, qui éviterait la gare de Veynes (Shunts de Veynes) afin d’améliorer les performances. La ville serait toutefois toujours desservi par d’autres trains TER.

Le projet est donc en bonne voie, et pour Jean-Yves Petit, vice-président de la région délégué au transport, ce n’est qu’un début et il n’y a aucun risque que ça déraille : « Lors d’une deuxième étape, nous ferons des études de faisabilité, d’impact, des études socio-économiques afin de mettre en évidence un schéma de desserte. Ces éléments nous permettront de demander à l’Etat de saisir la Commission Nationale de débat public de façon à poursuivre le planning tel que prévu jusqu’à la concrétisation », explique t-il au micro Alpes 1.

Les discussions qui devraient être un peu plus houleuses pourraient donc porter sur les scenarii : quoi choisir ? Un projet pour voyageurs uniquement ou mixte ? Joël Giraud, député et maire de l’Argentière-la-Bessée et vice-président du Conseil Régional a déjà choisi, ce sera le TGV mixte : « Ce qui rapporte des péages et rentabiliser l’investissement, ce sont les TGV qui font accéder à Briançon et au-delà à Gap. Il faut également qu’on ait un trafic de marchandises ». L’élu qui pointe également l’urgence de ce tracé au micro Alpes 1 : « Il n’y a toujours pas de travaux entre Valence et Veynes, ce qui veut dire qu’à terme la ligne risque de disparaitre en raison des désordres qu’elle connait. Attention, si nous n’avons plus d’accessibilité ferroviaire, le tourisme hivernal ne sera plus ».

La prochaine réunion sur ce sujet devrait se tenir l’automne prochain.


Si les élus voulaient bien éviter de tomber dans le syndrome "un tgv sinon rien", on aura peut-être une évolution intéressante et consistante. Je ne crois pas une seconde à la mise au standard lourd de la voie pour du trafic mixte fret / voyageurs : la géographie locale ne permet pas d'insérer une infra satisfaisante (problèmes divers de pentes, largeur dispo, etc...) et nécessiteraient des ouvrages dont la rentabilité serait plus qu'incertaine...

Dans les autres cas, tout risque de se planter lamentablement d'ici 5 ans, sauf régénération de Marseille <> Veynes. :crazy2:

Est ce que quelqu'un saurait en quoi consiste un TER "de montagne" ?  ???
Equipement supplémentaire "grands froids" pour l'évacuation des voyageurs ? Crampons, piolet, mousquetons et tout le bazar ? Rassurez moi ? Des saucisses avec un col roulé et des moufles ?  ??? >:D
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Rémi
Passager
Messages : 5500
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re : Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Rémi » 23 Oct 2012, 21:03:22

Salut

Oui enfin pour l'instant, le sujet n'est pas de sortir de nouveaux projets mais de savoir quels seront ceux qui passeront à l'as du fait de la carence en ressources pour les financer. Aux dernières nouvelles, ce n'est pas un petit régime : c'est la curée. Quand même les modernisations de RER sont en train d'être trappées, autant dire que les LGV...

A+
Rémi
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 847
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Re : Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Nat » 23 Oct 2012, 21:55:19

Je comprends mieux pourquoi on coule les Paris-Briançon via Valence:
Il faudra prendre le TGV Paris-Turin puis un TER Turin-Briançon.
C'est peut-être pas si stupide dans le fond.
Je vais y réfléchir.
Rêvons un peu: on va avoir des TER Grenoble-Gap-Briançon-Montgenèvre-Turin  :angel:
(Ca c'est une ligne qui aurait de la gueule !)

Par contre construire de la LGV dans le coin, comme Rémi, je doute un peu ...
Rémi
Passager
Messages : 5500
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Rémi » 26 Oct 2012, 13:34:38

Salut

En réalité, la liaison la plus rapide passe par une correspondance autocar à Oulx. Quant à une liaison ferroviaire sous le Montgenèvre, je n'y crois pas une seule seconde compte tenu des blocages existants dans le val de Suse et d'un léger problème de moyens budgétaires.

En outre, cette liaison n'aurait de sens qu'avec une liaison vers Marseille qui soit plus performante. Malheureusement, la modernisation des installations dans le CPER ne provoque pas de saut de performances : on reste sur des plages de vitesses intermédiaires dans la vallée de la Durance entre 110 et 130, et on est limité à 90 / 110 dans la partie haute de la ligne.

A+
Rémi
Avatar de l’utilisateur
sncf38
Passager
Messages : 530
Inscription : 19 Nov 2007, 22:58:37
Localisation : Digne et Grenoble
Contact :

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar sncf38 » 31 Oct 2012, 22:57:08

Bonsoir,


Rémi a écrit :
Nat a écrit :Rêvons un peu: on va avoir des TER Grenoble-Gap-Briançon-Montgenèvre-Turin :angel:
(Ca c'est une ligne qui aurait de la gueule !)
Par contre construire de la LGV dans le coin, comme Rémi, je doute un peu ...


Quant à une liaison ferroviaire sous le Montgenèvre, je n'y crois pas une seule seconde compte tenu des blocages existants dans le val de Suse et d'un léger problème de moyens budgétaires.

En outre, cette liaison n'aurait de sens qu'avec une liaison vers Marseille qui soit plus performante. Malheureusement, la modernisation des installations dans le CPER ne provoque pas de saut de performances : on reste sur des plages de vitesses intermédiaires dans la vallée de la Durance entre 110 et 130, et on est limité à 90 / 110 dans la partie haute de la ligne.



Pour ce qui est d'une LGV dans le coin, je n'en voit pas top l'intêret, et puis que ferais un TGV à Briançon ?, maintenant, pour ce qui est du tunnel, l'idée pourrait être faisable, mais le souçis, c'est que la voie finie en cul de sac (terminus de ligne) et à cet endroit il y a aussi des riverains.


Donc, finalement le choix est vite fait :

Tunnel = oui et non

Eléctrification = non

Modification de l'infrastructure = non

Modernisation de l'infra éxistante = oui


Petite remontée de l'un de mes posts en 2010, faisant référence au post de Rémi :
sncf38 a écrit :ce qui pose un réel problème sur la ligne se sont les infrastructures déjà éxistantes et le relief local qui ne permettent pas d'entreprendres des travaux importants.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 02 Juin 2013, 18:10:32

Du 5 au 26 mai et du 15 septembre au 5 octobre 2014, la ligne sera interrompue entre Vif et Lus-la-Croix-Haute, en raison de travaux de renouvellement de la voie.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 26 Juil 2013, 23:27:36

Le Dauphiné Libéré, 25 juillet
Les voies ferroviaires en piteux état

Les voies ferroviaires des Alpes du Sud convergent vers “l’étoile” de Veynes. Ralentissements, retards et incidents n’y sont pas rares. En cause : des voies vétustes.

Elles ont été passées en revue dans le cadre d’une étude présentée par Réseau ferré de France (RFF).

243 km de voies à rénover
Le résultat est édifiant. Sur les 482 km de voies concernées, 243 km sont à rénover, dont 156 km en urgence. 210 km ont déjà été renouvelées dans le cadre du CPER (contrat de projet État-Région).

30 minutes de temps de parcours perdu
Conséquences de l’état dégradé des voies, il y a trois zones où des limitations de vitesse sont nécessaires. En comptant les limitations imposées par les travaux en cours, un total de 30 minutes est perdu sur les temps de parcours du réseau.

Si des travaux ne sont pas rapidement engagés, d’autres limitations vont être posées, notamment entre Aspres et Veynes d’ici la fin de l’année, puis entre Montdauphin et Briançon.

150 millions d’euros d’investissement
Les besoins d’investissement pour rénover les voies (sans compter les ponts, tunnel, etc.) s’élèvent à 73 millions d’euros pour la partie Paca et 77 millions d’euros pour la partie Rhône-Alpes.

Un comité de pilotage regroupant tous les acteurs concernés s’est réuni hier à Veynes afin d’établir un premier diagnostic.

En comptant les ouvrages d’art (ponts) et les ouvrages en terre (tunnels, déblaiements), l’investissement nécessaire grimpe à 230 millions d’euros.

Des coûts d’entretien qui augmentent de 20%
L’autre enjeu de la rénovation des voies ferroviaires, c’est le coût de l’entretien. Plus elles sont vétustes, plus ce dernier augmente.

L’étude présentée par RFF prévoit une augmentation du coût d’entretien de plus de 20% entre Gap et Briançon, mais aussi sur la ligne qui part vers Grenoble ainsi que celle qui va vers Valence.

Source http://www.ledauphine.com/economie-et-f ... iteux-etat

Image
Avatar de l’utilisateur
sncf38
Passager
Messages : 530
Inscription : 19 Nov 2007, 22:58:37
Localisation : Digne et Grenoble
Contact :

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar sncf38 » 30 Sep 2013, 00:03:02

Bonsoir,


Didier 74 a écrit :du 15 septembre au 5 octobre 2014, la ligne sera interrompue entre Vif et Lus-la-Croix-Haute, en raison de travaux de renouvellement de la voie.



Toutes les années, c'est la même chose ;), pour ce qui est de ta carte, elle éxplique clairement les zones de travaux (230 kms, ce n'est pas rien, surtout pour des lignes "classiques"), quand je pense que pendant ce temps, chez-moi, le déclin du fret ferrovaire ce fait sentir et que l'on veut réouvrir une ligne déclassée, c'est bof.

Si le choix de rouvrir la ligne en question, ce fait, ça va ajouter 25 kms de plus aux 230 de prévus, mais là, il faudra tout refaire de A à Z.


p.s : désolé, si je sors d'une longue"hibernation", mais, celà fait un petit moment que j'avais lacher un peu le forum (à cause de petit souçis persos).


à bientôt.

sncf38.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 30 Jan 2014, 23:18:03

Petit up, avec une info concernant la "branche" partant de Veynes, en direction de Marseille :
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/ ... e-a-niveau

La neige était annoncée, elle a déjà fait quelques dégâts dans les Hautes-Alpes. Ce jeudi matin vers 10h15, un semi-remorque transportant des pommes a percuté un TER à Laragne, à hauteur du passage à niveau de Laragne-Nord. Selon nos informations, le semi-remorque s'est engagé dans le passage à niveau alors que les barrières étaient levées mais il aurait patiné à cause de la neige et du verglas. Le train, qui reliait Briançon à Marseille, même s'il circulait à faible vitesse, n'a pu éviter la collision. L'accident, bien qu'impressionnant, n'aurait fait que quelques blessés légers. Le conducteur du train a été légèrement blessé, ainsi que quatre passagers. La circulation est interrompue uniquement entre Laragne et Veynes mais des cars de remplacement sont mis en place par la SNCF. En revanche, la circulation est maintenue entre Briançon et Veynes et entre Marseille et Laragne. A la mi-journée, il était difficile de préciser quand la circulation entre Laragne et Veynes allait être rétablie. "Sans doute pas avant la fin de l'après-midi", indiquait-on à la SNCF.


Les images sont impressionnantes. La forme du nez de la rame a fait que le camion est passé par dessus ; coup de bol ou idée à creuser ? ???

Image Image
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 847
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Nat » 30 Jan 2014, 23:20:51

La ligne des Alpes en danger ...
Voir le communiqué de presse de l'ADTC sur http://www.adtc-grenoble.org/spip.php?article341

Faute d’investissements, les ralentissements sur cette ligne vont augmenter et dégrader le service offert aux usagers et la ligne risque de fermer entre Lus et Clelles à l’horizon 2023, supprimant ainsi toute relation ferroviaire entre Grenoble et le sud des Alpes.
L’ADTC a alerté les élus et demande que des crédits de rénovation soient inscrits au prochain Contrat Plan Etat Région 2014-2020 en cours de négociation entre la Région et l’Etat.


C’est au dernier comité de ligne, qui s’est tenu à Clelles le 28 novembre 2013 que RFF, qui gère les infrastructures ferroviaires, a fait cette annonce. Tableaux à l’appui, RFF a expliqué comment les ralentissements, qui augmentent les temps de parcours, vont s’étendre sur la partie haute de la ligne et comment les relations avec Gap seront suspendues au plus tard en 2023.

L’ADTC a écrit à tous les élus pour les alerter car cette ligne est essentielle pour les relations entre Grenoble et les Hautes-Alpes ou la vallée de la Durance et possède un potentiel important de développement.

L’ADTC a montré que les conditions d’exploitation pouvaient être améliorées en organisant mieux les correspondances et en mettant en place des trains directs interrégionaux car trop souvent, il est proposé aux voyageurs devant se rendre à Sisteron ou Manosque de prendre un TGV en passant par Valence, ce qui évidemment n’a pas le même coût.

Les relations ferroviaires ne peuvent se limiter aux TGV ou aux dessertes autour des grandes agglomérations, des lignes comme Grenoble - Veynes – Gap doivent offrir un service public nécessaire à l’aménagement du territoire et être un moteur du développement touristique, comme savent le faire si bien nos voisins Suisses.

Pour le maintien en service de cette ligne et le développement de son trafic, des travaux de rénovation sont à entreprendre pour assurer sa pérennité et des améliorations de la signalisation pour augmenter le nombre de trains en circulation, RFF les a chiffré à environ 20 M€.

Les contrats de plan Etat Région (CPER) 2014-2020 vont déterminer les travaux d’aménagements d’infrastructures de transport qui seront entrepris dans les prochaines années, ils sont en cours de négociation entre les Régions et l’Etat. C’est donc maintenant que les crédits pour la ligne Grenoble-Veynes-Gap doivent être inscrits pour pérenniser cette ligne et ne pas sacrifier au « tout voiture » un pan entier de notre région.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 31 Jan 2014, 08:54:47

Étonnante, la synchronisation impeccable du monde routier et ferroviaire. Surtout dans la presse.

Dans le même temps, ça grenouille pour faire ressortir le dossier de l'A51, et ho ... surprise ! on va probablement fermer la ligne ...

http://www.ledauphine.com/isere-sud/201 ... -le-projet
André Vallini, président du conseil général de l’Isère, poursuit son combat pour l’achèvement de l’A51 entre Grenoble et Sisteron. Dans un communiqué, il se félicite de “l’incitation à continuer notre combat”, à la suite d’une lettre du Premier ministre.

En effet, dans ce courrier daté du 14 janvier, Jean-Marc Ayrault évoque le Snit, schéma national des infrastructures de transport et, précise que “la priorisation établie par la commission Mobilité 21 constitue notre base de travail. Elle sera actualisée tous les cinq ans pour tenir compte, à la fois, des nouvelles dynamiques territoriales, des contraintes techniques et de la saturation du réseau existant, ainsi que des possibilités de financement par l’État, l’Europe et les collectivités locales, et, enfin, du retour à une croissance plus forte permettant d’avancer le calendrier des réalisations“.


“Le calendrier du Snit n’est pas figé”

Pour André Vallini, “il est donc évident que le calendrier du Snit n’est pas figé. […] Nous allons donc prendre prochainement une initiative pour mobiliser tous les partenaires économiques et financiers qui souhaitent que soient enfin réalisés ces 92 km manquants entre les Alpes et la Provence en vue d’obtenir l’avancement du projet A51”.

Le Premier ministre précise enfin que “Frédéric Cuvillier, ministre délégué […] examinera les modalités de poursuite du projet d’achèvement de l’autoroute A51, sur lequel vous souhaitez appeler mon attention”.


A remarquer, les commentaires à l'article, des "responsables économiques" ...
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 09 Fév 2014, 14:48:30

Quel avenir pour la liaison ferroviaire entre Grenoble et Gap dans les Hautes-Alpes ? Des associations d'usagers s'inquiètent. Faute d'investissements de modernisation dans les années qui viennent, la ligne pourrait fermer dans sa partie haute entre Clelles et Lus-la-Croix-Haute. Voir le reportage de France 3 Alpes avec le point de vue de l'ADTC Grenoble, de RFF et de la Région Rhône-Alpes, qui ne semble pas prête à payer pour pérenniser la ligne http://alpes.france3.fr/2014/02/05/sncf ... 09681.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 10 Fév 2014, 23:30:25

Le Dauphine Libéré, 8 février
La gare de Lus-la-Croix-Haute fermera-t-elle définitivement ?

La petite gare de Lus-la-Croix-Haute, mise en service le 11 décembre 1876, qui dessert des trains TER Rhône-Alpes de Grenoble à Gap ou Briançon, pourrait fermer définitivement à la fin de l’année.

Les membres de la Société Alpine de Protection de la Nature (SAPN) et l’Association Grenoble-Veynes sont inquiets. Il y a quelques jours, ils ont décidé de prendre leur plume pour alerter les élus drômois et haut-alpins sur le devenir de la gare de Lus-la-Croix-Haute, où est annoncée la suppression des quatre agents de la SNCF fin 2014.

Leur inquiétude prend racine dans la nouvelle stratégie économique menée par la compagnie ferroviaire. « Nous avons reçu récemment l’information selon laquelle la SNCF a décidé de supprimer les quatre postes d’agents de la gare de Lus-la-Croix-Haute en décembre 2014, croit savoir l’association. La conséquence immédiate prévisible sera la dégradation du service, avec des horaires encore moins bien respectés qu’aujourd’hui (71% de trains à l’heure, selon la SNCF le 28 novembre 2013). La fermeture de la gare de Lus aurait pour effet de créer un “canton” (section de voie entre deux gares) gigantesque d’environ 45 kilomètres entre Clelles et Aspres, ce qui rendrait la gestion de la ligne à voie unique très difficile.

« Un point début avril 2014 »
Une autre association de la ligne Grenoble-Veynes pointe « un manque d’investissements qui va provoquer des ralentissements sur cette ligne et dégrader le service offert aux usagers ; et la ligne risque de fermer entre Lus et Clelles à l’horizon 2023, supprimant ainsi toute relation ferroviaire entre Grenoble et le sud des Alpes. »

Réseau Ferré de France, par l’intermédiaire de Florence Pierreville, chargée de communication, a tenu à réagir et à tempérer ces accusations : « Lors du service annuel où la SNCF adapte ses offres de transports, Réseau Ferré de France a demandé à la Direction de la circulation ferroviaire d’étudier les ouvertures/fermetures de gares au regard des projets de plan de transport, des besoins de maintenance et des contraintes d’exploitation. C’est dans ce cadre que la gare de Lus-La-Croix Haute est étudiée pour 2015. Les échanges avec RFF ne sont pas aboutis et l’Établissement Infra Circulation a formulé plusieurs observations aux demandes de RFF en lien avec les projets de plans de transport des entreprises ferroviaires et les besoins de maintenance. Un point sera fait avec RFF début avril 2014. »

Source http://www.ledauphine.com/drome/2014/02 ... nitivement

10 février
Combien faut-il pour sauver la ligne des Alpes ?

Cette ligne Grenoble-Veynes-Gap chevauche deux régions administratives : Rhône Alpes et Paca. À voie unique, elle traverse des zones montagneuses délicates qui rendent les travaux compliqués. Les trains ne peuvent se croiser qu’à Monestier-de-Clermont (Clelles, Vif ou Lus en cas de problème).

La ligne Grenoble-Veynes-Gap risque la fermeture. C’est écrit noir sur blanc sur le support de présentation du comité de ligne de novembre 2013 : “Moderniser la voie entre Clelles et Lus : 12 millions d'euros. À défaut, risque fort d’allongement du ralentissement en place et suspension de l’exploitation à l’horizon 2023.”

Depuis, forcément, les associations alertent les élus. Celles pour la promotion de la ligne Grenoble Veynes (AGV) et pour le développement des transports en commun dans l’agglo grenobloise (ADTC) ont tôt fait d’envoyer plusieurs courriers. Mais le président du comité de ligne en question, lui, n’en est pas là. « Peut-être que le technicien qui a dit cela voulait faire réagir ? suppose Gérard Léras, également conseiller régional Rhône-Alpes, et c’est bien. »

Déjà 20 millions de travaux réalisés
En réalité la ligne des Alpes a besoin de bien plus de millions pour poursuivre sa modernisation. « On estime qu’il faut encore 11 millions pour la portion Grenoble-Clelles et 31 millions pour Clelles-Veynes. Il s’agit de travaux de pérennisation (remplacement de traverses, ballast…) sans compter les ouvrages d’art, ni la signalisation », annonce Anne Lambusson, directrice de Réseau ferré de France (RFF) Rhône-Alpes Auvergne.

L’intérêt des travaux est évident pour le conseiller régional, Gérard Leras. Mais comment les financer ? « Le contrat de projets État - Région (CPER) 2014-2020 est en cours de discussion », lance Anne Lambusson. Gérard Leras, lui, compte plutôt sur une enveloppe “massif des Alpes” ; c’est-à-dire un financement interrégional plus pertinent, puisque la ligne chevauche les deux régions administratives Rhône-Alpes et Paca. Dans tous les cas, « les votes [de ces budgets] interviendront au cours de l’année… Peut-être en septembre », suppose l’élu.

Depuis longtemps, des associations et les collectivités se battent pour préserver la ligne des Alpes.

« En 2007, avec un contrat d’objectifs d’urgence entre RFF, Rhône-Alpes et l’État, nous avions réussi à faire des travaux conséquents, qui ont permis de supprimer des ralentissements [pour 20 millions d’euros selon RFF, NDLR]. Ça faisait 30 ans que la ligne n’avait pas été entretenue à partir de Vif. On a retrouvé, entre Saint-Michel-les-Portes et Clelles, des rails de 1870, date de la mise en service, se souvient Gérard Leras. Elle répond à un vrai besoin. »

L’état de la voie n’est pas le seul problème de la ligne des Alpes. « Il faut faire des travaux, mais pour qu’on ait un service qui marche bien, il faudrait faire circuler plus de trains », explique le président du comité de ligne Gérard Leras. « Aujourd’hui, avec les dérogations, on en est à huit allers-retours par jour, on voudrait monter autour de dix. Mais pour l’autorité de sécurité ferroviaire, cela dépend de la régularité (on est à 71% en moyenne), de l’état de la voie et de la signalisation. » Or la signalisation est un chantier coûteux (de 10 à 25 millions d’euros selon la technologie utilisée) qui interviendra… quand « la voie sera en état », note Gérard Leras.

L’association pour la ligne Grenoble-Veynes (AGV) est favorable à cet investissement. L’AGV voudrait aussi « aménager le cadencement de la ligne et améliorer les correspondances », indique Gabriel Berne, le vice-président, « notamment vers Aix-en-Provence pour valoriser les caractéristiques touristiques de cette ligne. »

Source http://www.ledauphine.com/isere-sud/201 ... ouristique
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 22 Mars 2014, 21:02:50

La ligne Grenoble - Gap est fermée depuis le 28 février suite à un éboulement entre Monestier-de-Clermont et Clelles. La ligne va rouvrir lundi 24 mars avec 1 seul AR assuré. Au cours du trajet, vous circulerez à 10 km/h sur la zone où l’éboulement a eu lieu. Pourquoi il n’y a que 2 trains : au cours de la journée, des travaux de sécurisation de la zone (mise en place de barrières de protection) auront lieu. Ceux-ci sont incompatibles avec la circulation des trains.

Les PTA :
- le 22.03 http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101297.pdf
- le 23.03 http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101331.pdf
- du 24 au 27.03 http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101336.pdf
- le 28.03 http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101428.pdf
- le 29.03 http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101429.pdf
- le 30.03 http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101430.pdf
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 847
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Nat » 26 Mars 2014, 22:17:45

A noter dans vos agenda:
- rassemblement organisé à la gare de Lus la Croix Haute, ce samedi 29 mars 2014, à 14 heures
- comité de ligne TER Grenoble-Gap, le mercredi 2 avril à 18h30, à Lus la Croix Haute
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 28 Mars 2014, 18:57:21

Mise en place d'un PTA valable du 28 mars au 20 avril http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101528.pdf

Il faut rappeler que cette situation fait suite à un éboulement de rochers à Goutaroux le 27 février au PK 186,330 soit 1km avant Clelles, entre les viaducs d'Orbanne et des Ripperts. Le 28 février, une expertise a montré une déformation de la voie et la présence de blocs instables. Les 3 et 4 mars, la voie a été remise en état. Le 6 mars, une visite héliportée a eu lieu pour l'expertise de la falaise. Des minages à l'explosif ont eu lieu le 14 mars. L'expertise fait état d'une reprise possible de la circulation avec une VL 10, puis 40 avec un rail de sécurité. Du 17 au 20 mars, la VL 10 a été installée et les installation vérifiées.

Le 24 mars, le trafic a repris avec 1 AR. Depuis le 27 mars des travaux sont en cours pour installer le rail de sécurité sur 500m à 1km et installer la VL à 40.

Une étude globale sera menée sur le risque de chutes sur l'ensemble de la falaise avec la mairie de Saint-Martin-de-Clelles, l'ONF et le CG 38 pour déterminer la nécessité d'installer des filets détecteurs. Dans l'attente, la VL restera à 40.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 31 Mars 2014, 21:42:48

Le rassemblement organisé samedi 29 mars à la gare de Lus-la-Croix-Haute (26) a réuni environ 350 personnes, bien plus que la fréquentation hebdomadaire de la gare. Voir http://www.youtube.com/watch?v=7fl8MeZr ... e=youtu.be

Le point de vue d'EELV http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2014/04/ ... e-terrain/

Le communiqué de la Région Rhône-Alpes http://www.rhonealpes.fr/uploads/Extern ... 369641.pdf
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 03 Avr 2014, 22:54:34

Il y avait environ 250 personnes au comité de ligne mercredi 2 avril à Lus-la-Croix-Haute, dont Jean-Yves Petit, le vice-président de la Région PACA. Il est intervenu pour demander un soutien financier fort de l’État et de RFF à l'étoile de Veynes pour les prochains CPER, que les 2 Régions pourraient accompagner. Sauf que l’État et RFF ne sont pas prêts à s'engager pour pérenniser l'étoile de Veynes. Lire http://jeanyvespetit.over-blog.com/arti ... 01837.html et http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/ ... enoble-gap
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 09 Avr 2014, 21:08:28

Grenoble - Aspres

Du 2 au 27 juin, la ligne sera fermée pour maintenance et renouvellement des voies d'évitement à Clelles et Pont-de-Claix. Du 22 septembre au 10 octobre, la ligne sera fermée pour un rattrapage de maintenance.

Bilan 2013

La fréquentation a diminué de -0,7% en 2013 avec 139500 voyages soit 382 voyages par jour.

La gare la plus fréquentée est celle de Jarrie avec 43238 voyages en 2013 soit 118 voyages par jour. Sa fréquentation a augmenté de 3,2%.

Les chiffres pour les autres gares :
- Gap : 35281 voyages en 2013 soit 97 voyages par jour. Un trafic en hausse de 1,8%.
- Monestier-de-Clermont : 23180 voyages en 2013 soit 64 par jour. Chute du trafic de 10,3%.
- Clelles : 22844 voyages en 2013 soit 63/j. Chute du trafic de 4,8%.
- Saint-Georges-de-Commiers : 9500 voyages en 2013 soit 26/j. Chute du trafic de 15,8%.
- Vif : 8960 voyages en 2013 soit 25/j. Hausse de trafic de 15,8%.

La ponctualité de la ligne en 2013 a été catastrophique avec 10 mois à moins de 80% de régularité dont 5 moins à moins de 66%.

Service 2015

La Région Rhône-Alpes a renouvelé des demandes pour le SA 2015 totalement irréalistes :
- le rétablissement d'un train Clelles - Grenoble 8h15. Il n'y ni rame, ni sillon, ni quai disponible à Grenoble pour une telle desserte HS et incompatible avec le TER partant à 8h09 de Grenoble pour Gap.
- le rétablissement d'un train Grenoble 19h09 - Clelles. Il n'y pas de rame disponible pour une telle desserte, sauf à réorganiser toute la desserte (hors pointe du matin), sans parler que le potentiel d'usagers est insuffisant. La donne pourrait être différente si ce TER allait à Gap (correspondance avec le TGV partant de Paris à 15h37), ce qui implique de supprimer le TER de 19h29 au départ de Gap (à la fréquentation quasi nulle sauf les vendredis et dimanches).
- le rétablissement d'un train Grenoble 20h09 - Gap le vendredi. La demande ne peut aboutir en raison du cantonnement téléphonique qui limite le nombre de trains autorisés sur la ligne.
- la mise sur route du TER Grenoble 15h09 - Clelles et la mise sur rail du car partant de Grenoble à 19h09 pour Clelles. Ce qui au passage entrainerait la suppression du TER Clelles 16h37 - Grenoble 17h43. Ceci n'est pas pertinent du point de vue des enchaînements des roulements matériels et humains. Il vaudrait mieux décaler la pointe ferroviaire du soir d'une heure avec des départs à 15h09, 17h09 et 19h09 pour Gap et un départ à 18h09 pour Clelles. Ceci implique de repositionner les arrivées en sens inverse à Grenoble à 16h43, 18h43 et 20h43.

La seule demande de la Région qui pourrait aboutir serait celle de rendre omnibus le car de 20h09 le vendredi pour Gap.

En réalité, il est nécessaire de reprendre en profondeur la grille pour remettre en correspondance les TER avec les TGV pour Paris et d'améliorer les correspondances à Veynes vers Sisteron, Maonsque et Aix-en-Provence.

Dans cette finalité, il faudrait des TER :
- arrivant à Grenoble à 7h43, 8h43, 9h43, 12h43, 14h43, 16h43 et 18h43.
- partant de Grenoble à 8h09, 11h09, 13h09, 15h09, 17h09, 18h09 et 19h09.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 18 Avr 2014, 21:45:16

La desserte du 21 avril http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101108.pdf

A partir du 22 avril, retour de la desserte normale hormis le départ de 14h09 à Grenoble remplacé par un car http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 100853.pdf

A noter une LTV à 40km/h dans le secteur de l'éboulement.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 24 Avr 2014, 18:46:13

Éliane Giraud était l'invitée de France Bleu Isère le 23 avril. Elle s'est notamment exprimée sur le devenir de la ligne Grenoble - Gap. Écouter http://www.francebleu.fr/infos/senat/la ... es-1469573
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 28 Avr 2014, 19:20:07

Le Dauphiné Libéré, 28 avril
SNCF : faut-il s’inquiéter ?

Si les “trains fantômes” sont légion en France, les incidents liés au matériel et à la signalisation sont plus fréquents dans la région. « Une question de proportionnalité », selon la SNCF, arguant de fait que beaucoup plus de trains régionaux circulent en Paca qu’ailleurs.

Accidents, pannes, problèmes informatiques… Depuis le mois d’octobre, les incidents s’enchaînent pour la SNCF et ses usagers haut-alpins. Faut-il « tirer le signal d’alarme » comme le préconise Franck Gatounes, responsable CGT-Cheminot à Veynes ?

Les événements mis en cause n’ont, certes, provoqué aucun blessé grave et ne sont pas tous imputables à la compagnie ferroviaire.

« Pour les pannes, c’est discutable, commente Cyril Durand, chargé de communication à la SNCF Paca. Un cas comme celui de dimanche [le train en feu à Châteauroux-les-Alpes, NDLR] est tout à fait rare et exceptionnel. »

Une fragmentation de l’entreprise qui divise
Un agent de la circulation et de la régulation SNCF, souhaitant rester anonyme, n’a pas la même vision des choses. « Dans le cas du train à Châteauroux-les-Alpes, dimanche, ça a été mal géré. De manière générale, pour faire ce que l’on faisait en 1h30, il faut aujourd’hui 3h. » Cet employé pointe notamment du doigt l’absence de pouvoir décisionnaire local, avec la disparition du poste de directeur départemental de Gap depuis trois ans. « Pour changer une ampoule, on doit passer par Marseille », ajoute l’agent.

Source http://www.ledauphine.com/societe/2014/ ... -inquieter
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 29 Avr 2014, 19:00:36

Le TER 885615 (Grenoble 16h09 - Briançon 19h54) est supprimé entre Gap et Briançon les 30 avril et 7 mai. Voir http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 100925.pdf

Idem le 28 mai http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 103246.pdf
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 30 Avr 2014, 19:27:09

Le PTA à compter du 6 mai http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... 101122.pdf

La ligne sera fermée du 2 au 27 juin pour travaux.
SGB
Passager
Messages : 112
Inscription : 31 Oct 2012, 23:26:40

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar SGB » 13 Mai 2014, 20:44:25

Ligne Gap-Grenoble : en juin, ceux qui l’aiment, prendront le car

Maudite ou fantôme, la ligne Gap-Grenoble semble une nouvelle fois mériter son qualificatif. Le prochain obstacle en vue est la fermeture de la ligne du lundi 2 au vendredi 27 juin. Quatre semaines durant lesquelles les usagers des TER qui relie la capitale des Hautes-Alpes à celle de l’Isère se verront privés de la circulation par le rail pour cause de travaux.

« Les travaux se feront en continu sur la voie ferrée, c’est-à-dire que les entreprises travailleront sur l’ensemble de la ligne, explique le service communication de la SNCF en Paca. Le chantier sera mobile et permettra le travail de jour et de nuit. Il s’agit de maintenance, ou de régénération, de grande voire de très grande ampleur. »

La suite dans Le Dauphiné Libéré

Image

Pendant le mois de juin, les trains seront rares dans les gares de la ligne Gap-Grenoble.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 13 Mai 2014, 23:03:43

Comme mentionné plus haut, il ne s'agit en aucun cas de travaux de très grande ampleur. Du 2 au 27 juin, la ligne est fermée pour maintenance et pour le renouvellement des voies d'évitement à Clelles et Pont-de-Claix.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 18 Mai 2014, 14:50:37

Le Dauphiné Libéré, 18 mai
Ligne Grenoble-Gap: les usagers veulent engager un "bras de fer"

“Giono, réveille-toi, ils sont devenus fous” : pouvait-on lire sur plusieurs affiches. Arrivé en gare de Grenoble hier en début d’après-midi en provenance de la région souvent décrite par l’auteur, un cortège de banderoles a défilé pour alerter les usagers des problèmes rencontrés sur la ligne TER Grenoble-Gap.
Le rail, en travaux du 2 au 27 juin prochain, est l’objet de bien des controverses depuis le début d’année, où la SNCF a annoncé la suppression des quatre agents de la gare de Lus-la-Croix-Haute. Une fermeture de gare qui n’est pas du goût des usagers, puisqu’elle délaisserait un canton de 45 kilomètres entre Clelles et Aspres-sur-Buëch, et une gestion de la voie unique délicate.
« On nous parle de fermer la ligne entre Lus et Clelles d’ici 10 ans. Finalement, ce qu’ils veulent, c’est fermer la liaison entre Grenoble et le Sud des Alpes » se plaint Geneviève, une usagère venue soutenir le collectif.

Manque d’investissements
« Nous voulons que le conseil général, par son plan de rénovation des voies, soutienne le train des Alpes. Nous invitons également Éliane Giraud (vice-présidente de la région Rhône-Alpes déléguée au transport), à sanctionner la SNCF », dénonce au micro, Bertille Darragon, chef de file du collectif d’usagers. Une parole entendue par les syndicats de cheminots, venus également dénoncer les faibles investissements et « le paradoxe de nos élus qui veulent construire la transition énergétique et créer une alternative au réseau routier, sans arriver à développer le ferroviaire ». Le collectif d’usagers et l’association Grenoble-Veynes ont annoncé la volonté d’engager un « bras de fer » contre la SNCF et RFF.

Source http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/ ... es-usagers

Voir le reportage de F3 Alpes http://alpes.france3.fr/2014/05/17/mani ... 79297.html
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 25 Mai 2014, 15:32:30

La gare de Lus-la-Croix-Haute restera ouverte au croisement au SA 2015 de 7h55 à 20h55.

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 25 Mai 2014, 23:53:16

Moui, ben perso, ce courrier me glace.

Dans un an, il y aura probablement encore du monde à Luz.
Mais les dernières lignes de la lettre sont parfaitement claires, et sans ambiguité.
Après, la sécurité primera et ... on fermera.


Les collectifs d'usagers (je n'aime pas ces termes et cette formulation, mais en attendant, faute de mieux, utilisons cette appellation) ont toutes les raisons de se faire des cheveux... :tickedoff:


Au passage, j'admire quand même la fhôteu d'orthogrhaf dans la ligne "...ne représentante qu'un trafic..." qui aurait pu être évitée.
Sauf à ne pas relire la lettre avant envoi. ::)
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 12 Juin 2014, 21:15:17

Le Dauphiné Libéré, 12 juin
ALPES DU SUD Crise de croissance : la SNCF veut rattraper son retard

Le comité de ligne Haute-Provence, Buëch, Sisteronais, Aix, Sisteron, Veynes – réunissant des représentants de la Région, de la SNCF et de RFF – s’est tenu mardi soir au lycée Paul-Arène de Sisteron. Ouverte à tous, cette réunion d’information n’a réuni qu’une vingtaine de personnes, contrairement aux éditions précédentes qui avaient passionné les foules.

« Une mauvaise anticipation il y a 4 ou 5 ans »
Devant quelques élus, usagers et représentants du rail, les animateurs de la séance ont commencé par un constat : la situation est mauvaise en Paca. Pour Jean-Yves Petit, vice-président délégué aux transports et à l’écomobilité Paca, c’est essentiellement à cause d’une organisation de la maintenance défaillante et des nombreuses catastrophes naturelles inhérentes au relief régional. L’éboulement du train des Pignes en est un exemple. Mais surtout, « il y a eu une mauvaise anticipation il y a quatre ou cinq ans. L’offre et la fréquentation ont augmenté et nous avons fait face à une “crise de croissance”. Aujourd’hui, plus de 100% du réseau est utilisé. Ça veut dire que nous n’avons plus de machine en réserve en cas de panne », développe Jean-Yves Petit. De 2001 à 2013, la fréquentation de la gare de Sisteron a augmenté de 39%, celle de Veynes de 10%.

Pour se remettre sur les rails, la Région annonce avoir investi 45 millions d’euros dans son centre de maintenance et de remisage marseillais, dont elle souhaite développer des antennes sur son territoire pour être au plus près des besoins. Autre priorité : les travaux. Quasiment tout le réseau a besoin d’un coup de jeune. Ne pas laisser filer l’étoile ferroviaire des Alpes et terminer la ligne Briançon-Montdauphin font partie des priorités. Deux gros chantiers qui impliquent des fermetures ponctuelles. « Mieux vaut une ligne fermée pour travaux qu’une ligne ouverte sans travaux », argumente Olivier Monnot, directeur délégué TER. Des propos qui laissent Franck Gatounes, responsable CGT des cheminots de Veynes, perplexe. « Ligne fermée ne veut pas forcément dire travaux », rétorque-t-il, prenant l’exemple de la ligne Veynes-Grenoble. Au chapitre des nouveautés, plusieurs TER en provenance ou à destination de Marseille seront, au fil du temps, prolongés jusqu’à Sisteron. Une gare qui n’est d’ailleurs pas accessible aux handicapés, relève un usager. La SNCF, qui a pris note de cette situation, promet des améliorations. Dommage qu’aucun représentant de la Ville ne se soit déplacé pour aborder le problème.

LE CHIFFRE
59 C’est le nombre de trains qui ont été supprimés en deux mois (de mi-février à mi-avril) en région Paca. Les deux causes principales de ces perturbations sont des soucis de maintenance couplés à des catastrophes naturelles (éboulements…).

Source http://www.ledauphine.com/societe/2014/ ... son-retard

A partir du 7 juillet 2014, les TER seront prolongés jusqu’à Sisteron :
- Marseille St Charles (départ à 17h35) – La Brillanne (19 h 00) arrivée à Sisteron vers 19h25 ;
- départ de Sisteron vers 7h00 - La Brillanne (7h35) – arrivée à Marseille à 9h12

Cette mesure représente la création de 6720 km/train et une contribution régionale supplémentaire de 67266€ pour l’année 2014.

Le projet de service annuel de 2015 comprend le prolongement à Sisteron des 2 AR quotidiens existant entre Marseille et la Brillanne et la création d’un train entre Marseille (6h36) et Gap (9h47) les lundis. Il s'agirait des horaires suivants :
- Marseille 10h03 - Sisteron 11h59
- Sisteron 12h39 - Marseille 14h39

Fermeture pour travaux sur l'étoile de Veynes au SA 2014

Valence - Veynes : du 15.09 au 31.10
Grenoble - Veynes : du 02.06 au 27.06 et du 22.09 au 10.10
Veynes - Briançon : du 22.09 au 26.09
Gap - Briançon : du 26.09 au 31.10
SGB
Passager
Messages : 112
Inscription : 31 Oct 2012, 23:26:40

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar SGB » 13 Juin 2014, 11:02:57

Département de la Drôme.

Gare de Lus-la-Croix-Haute (PK 211 + 807)

La gare de Lus restera ouverte en 2015

Dans un courrier adressé au collectif d’usagers de la ligne Grenoble-Gap, Réseau ferré de France (RFF) assure que la gare de Lus-la-Croix-Haute restera ouverte avec du personnel pour assurer les circulations et les croisements de train sur une amplitude qui sera au minimum de 7 h 55 le matin à 20 h 55 le soir. Concernant l’état général des lignes de l’étoile de Veynes, RFF écrit que “les deux régions sont fortement mobilisées”.

Le Dauphiné Libéré

Image
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 16 Juin 2014, 20:58:45

La grille horaire valable du 6 juillet au 13 décembre http://telechargement.ter-sncf.com/Imag ... -19895.pdf

A noter l'absence de train à 14h10 au départ de Grenoble pour Gap.

Des allongements de temps de parcours sont introduits suite à un ralentissement entre Monestier et Clelles. Le TER partant à 8h09 de Grenoble arrivera 6 minutes plus tard à Gap. Celui de 10h09 est avancé de 2 min et ne dessert plus Saint-Georges-de-Commiers. Celui de 16h09 est avancé de 2 min et arrivera 1 min plus tard à Gap. Celui de 18h09 mettra 4 min supplémentaires pour atteindre Veynes.
En sens inverse, celui de 13h30 au départ de Gap ne dessert plus Saint-Georges-de-Commiers. Et celui de 19h29 arrivera 4 min plus tard à Grenoble.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 18 Juin 2014, 12:52:46

Qu'est ce que que ça peut être beau, le patrimoine ferroviaire, quand l'effort est fait de l'entretenir et de le garder propre ! :plus:

C'est quand même pas compliqué à comprendre : beau et entretenu = l'exact opposé du repoussoir à clients...

Merci à SGB pour cet article et la photo !
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
SGB
Passager
Messages : 112
Inscription : 31 Oct 2012, 23:26:40

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar SGB » 18 Juin 2014, 18:19:14

BBArchi a écrit :Merci à SGB pour cet article et la photo !


Pour compléter le sujet sur cette gare drômoise. ;)

Gare de Lus-la-Croix-Haute (PK 211 + 807)

Dans le fond la direction de Clelles-Mens et Grenoble.

Source (Texte et photo)

Image

La gare à l'époque de la Compagnie du PLM (1920).

Image

Grenoble - Clelles-Mens - Apres-sur-Buëch - Veynes-Dévoluy

Point culminant : Col de la Croix-Haute-Lalley (1167 m).
Limite des départements de l'Isère et de la Drôme.

Col de la Croix-Haute-Lalley (PK 205 + 200)

Cette ancienne gare était située à 17,700 km de Clelles-Mens, à 7,600 km de l'ancienne
gare de Saint-Maurice-en-Trièves et à 6,600 km de Lus-la-Croix-Haute.

L'ancienne gare du Col de la Croix-Haute-Lalley, à l'époque de la Compagnie du PLM.

Les équipes occupées au déblaiement des neiges.

Image

Dans le fond le Tunnel de la Croix-Haute (135 mètres)

Image

Source photo couleurs

Image
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 20 Juin 2014, 13:58:24

SGB nous gâte avec des pépites ! :bravo:

Mille merci !
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 07 Juil 2014, 21:25:42

Les 2 Régions écrivent aux directions régionales SNCF pour demander un plan d'actions pour redresser la régularité des trains de l'étoile de Veynes. La gestion du croisement entre le premier TER pour Romans et le train de nuit pour Briançon est dans le viseur des 2 Régions.
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5444
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Billy » 07 Juil 2014, 21:45:54

Quelle est la source de ces documents ?
Image
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 07 Juil 2014, 21:48:56

Billy a écrit :Quelle est la source de ces documents ?

Jean-Yves Petit a posté ce courrier sur ce blog. Le courrier a été mentionné lors du comité de ligne des Hautes-Alpes qui a eu lieu la semaine dernière. En revanche aucune communication sur le sujet de la Région Rhône-Alpes, alors que manifestement le courrier émane de la Région Rhône-Alpes.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Didier 74 » 09 Juil 2014, 19:28:59

C'est désormais acté : la gare de Lus-la-Croix-Haute restera ouverte au croisement au SA 2015. Voir le reportage de F3 Alpes http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 14499.html

L'analyse d'EELV http://elus-rhonealpes.eelv.fr/2014/07/ ... rritoires/

Lire aussi http://www.ledauphine.com/drome/2014/07 ... a-fin-2015

Autre bonne nouvelle : une meilleure desserte de Sisteron. Lire http://www.hauteprovenceinfo.com/articl ... teron/4688

Lire aussi http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/ ... -renforcee
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 09 Juil 2014, 23:44:51

Ne pas baisser la garde...

Surtout, ne pas baisser la garde !
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 847
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Nat » 09 Juil 2014, 23:46:57

On ne baisse pas la garde.
On reste vigilant. Très vigilant.
SGB
Passager
Messages : 112
Inscription : 31 Oct 2012, 23:26:40

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar SGB » 17 Juil 2014, 15:33:10

Conseil Régional de Rhône-Alpes - Un article de Newspress.fr de ce jour.

L'annonce par SNCF et RFF du maintien des personnels affectés à la gare de Lus-la-Croix-Haute (Drôme),
sur la ligne Grenoble - Veynes - Gap est une satisfaction pour les usagers et la Région Rhône-Alpes.

« La Région Rhône-Alpes est très attachée au maintien de l'activité dans une gare de proximité comme celle
de Lus-la-Croix-Haute qui joue un rôle indispensable dans le bon fonctionnement de la liaison ferroviaire entre
Grenoble et Gap » s'était exprimée Eliane GIRAUD, Vice-présidente de la Région Rhône-Alpes déléguée aux
transports, déplacements et infrastructures, devant plus de 200 personnes lors du comité de ligne exceptionnel
convoqué à sa demande le 2 avril dernier.

Maintien des agents SNCF à Lus-la-Croix-Haute
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 06 Sep 2014, 17:49:50

Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 13 Déc 2014, 01:32:13

Pannes à répétition... et voyageurs perdus !

http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/ ... utes-alpes


Des autocars ont été affrétés pour pallier les pannes sur le matériel ferroviaire.

Après l'annulation de la liaison Gap - Briançon de 6h17 et l'imbroglio constaté sur le Briançon - Valence TGV de fin de matinée - train supprimé, bus de substitution avec plus d'une heure de retard -, les aléas se poursuivent pour la circulation ferroviaire dans les Hautes-Alpes.

Le matériel roulant n'ayant pas été acheminé lors du trajet aller, ce matin, les voyageurs en provenance de Romans (Drôme), attendus en gare de Gap à 19h08 et 20h45, doivent être acheminés par bus, indique la SNCF. L'autocar poursuivant sa route jusqu'à Briançon.

Autre cause, même effet : le Gap - Briançon de 17h34 n'est pas assuré par un train, là aussi supprimé, mais par deux autocars. La SNCF évoque une situation de "tension" pour le matériel roulant, sur toute la région Paca.



Les effets de cascade, avec la suppression de rames de réserve... qui coûtent, ah oui.
Le stock de matériel disponible est "tendu"... quel euphémisme. :uglystupid2:
On voudrait tuer le cabot en disant qu'il a la rage, on ne s'y prendrait pas autrement !

Sans rire, sur cette ligne, on pourrait utiliser les 73500 qui assuraient il y a peu la liaison Clermont-Ferrand / Limoges. Ils sont au chômage technique depuis la suppression de la ligne ! :tickedoff:

De toutes façons, avec les annonces fracassantes du ministre qui va autoriser les lignes de car en superposition des lignes de train, la messe est dite. "On ferme".
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
le 26
Passager
Messages : 1083
Inscription : 02 Déc 2004, 09:23:36
Localisation : rhônralpes/paris

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar le 26 » 23 Déc 2014, 05:12:02

j'espère pouvoir compté sur Elianne Giraud, élue du Montagne (ancienne présidente du parc de Chartreuse, donc élue de la montagne pour faire maintenir ce train si plein de charme et longeant une route surchargée de camions et de caravanes.
Lui écrire à sa permanence sénatoriale, rue Doudard de Lagrée 38000 Grenoble
Greg_SNCF
Passager
Messages : 99
Inscription : 27 Oct 2012, 19:25:10
Localisation : C12 / 35 / T2 / MB

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar Greg_SNCF » 23 Déc 2014, 09:40:43

BBArchi a écrit :Sans rire, sur cette ligne, on pourrait utiliser les 73500 qui assuraient il y a peu la liaison Clermont-Ferrand / Limoges. Ils sont au chômage technique depuis la suppression de la ligne ! :tickedoff:


Pas vraiment au chômage. D'ailleurs, la Région Limousin a racheté d'occasion des X-73500 d'Alsace. En fait, ça permet d'éliminer les X-2200 et de les envoyer vers la casse.

Cependant, il doit bien y avoir moyen d'en trouver en mutualisant le parc au niveau national. Quand on veut, on peut...
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12734
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Grenoble-Gap : La ligne des Alpes

Message non lupar BBArchi » 27 Déc 2014, 23:25:45

Fermeture Grenoble Veynes et Livron Veynes prévue pour : dans exactement 10 ans.
Compte à rebours enclenché...

viewtopic.php?f=1&t=12709#p192127

:tickedoff:
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Le Rail, Micka69, MSN [Bot] et 61 invités