Vélo, vélo, vélo

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 25 Juil 2020, 11:12:44

Je confirme au doigt mouillé les chiffres de hausse de la mobilité vélo... mais en centre ville, ce qui est moins évident quand on passe le périph, hormis sur les pistes cyclables "anciennes" qui ont peut-être fait l'objet d'une appropriation plus ancienne par les utilisateurs.

Par contre, certaines coronapistes n'attirent pas vraiment ; je pense en particulier à celle du quai Charles de Gaulle, dont le seul et unique intérêt consiste en la réduction du nombre de voies pour la voiture, donc une certaine pacification du trafic. Mais je n'y ai jamais croisé quelque vélo que ce soit, les rares se risquant au niveau de la voirie préférant utiliser le trottoir le long du muret de quai.

Autre intérêt, et particulièrement efficace aussi, l'arrivée plus sécurisée sur le rond point des carrossiers tout au nord du quai, à la hauteur du transbordeur : auparavant, les 3 files du quai arrivaient sur le rond point et ses 4 files, qui se répartissent immédiatement entre les 2 circulaires intérieures et les 2 de la sortie vers Caluire, le boulevard du 11 Novembre, etc.

Avec le by-pass permettant d'aller dans cette direction sans passer par le rond point et le feu, la totalité du trafic passait de 3 à 2 voies sur moins de 30 mètres, avec une visibilité réduite compliquée par le marquage au sol sans aucune flèche, et chacun y allait de son interprétation du Code de la Route... point très chaud. :buck2:

Actuellement, les 2 files restantes pour le quai, avec l'urbanisme tactique bloquant la voie de droite, permettent de guider de façon fluide et sécurisée le flux pour entrer dans le rond point... et passer la section de séparation des 4 files sans flottement préjudiciable.

La sécurité y a gagné :pouce: ; il ne reste plus qu'à inciter les cyclistes à emprunter l'aménagement tactique plutôt que la via Rhona... mais pour quoi faire ?
le bruit, la pollution, l'angoisse du blaireau qui double à donf tout le monde par "l'urbanisme tactique" ? >:D




https://www.leprogres.fr/culture-loisir ... con-a-lyon

Le projet pour relier Macon à Lyon est en gestation... et les travaux vont commencer prochainement.
La voie bleue, 50 km de pistes cyclables sur les bords de Saône pour rallier Mâcon à Lyon
Rallier, en vélo, Mâcon à Lyon en utilisant les pistes cyclables de la voie bleue: c'est le projet de véloroute, majoritairement aménagé sur d’anciens chemins de halage, dont les travaux vont débuter au sud de Mâcon.



Le Président de la Communauté de communes de La Veyle, Christophe Greffet a fait valider l’avant-projet et le plan de financement du projet Voie Bleue lors du dernier conseil qui s’est tenu lundi 20 en soirée à l’Escale.

Il s’agit d’un itinéraire cyclable en bord de Saône reliant la Moselle et le Luxembourg jusqu’à Lyon (700 km). Actuellement, le tracé s’arrête à Mâcon. Il traversera la Saône, bénéficiant ainsi d’une partie du chemin de halage, en empruntant le pont Mitterrand, au sud de la ville pour arriver sur notre territoire en passant par les communes riveraines et desservira la Base de loisirs de Cormoranche-sur-Saône. Des travaux qui devraient être terminés, pour cette partie au moins, fin 2021.

Trois communautés de communes aindinoises sont concernées par ce tracé: celle de Veyle, donc, mais également celles de Val-de-Saône Centre et Dombes Saône Vallée.
Le site internet de La voie Bleue suggère ainsi trois parcours dans l'Ain: une étape Mâcon - Thoissey (19,07 km en 2 heures), Thoissey - Trévoux (32,63 km en 3 h) et Trévoux - Lyon (31,31 km en 3h).

Ce projet est à la fois une opportunité pour les habitants du territoire qui pourront profiter d’une piste sécurisée et parfaitement aménagée pour se déplacer et aussi pour développer le tourisme. Les grands itinéraires cyclables entraînent un flux touristique important qui profitera aux restaurants, aux établissements d’hébergement et aux commerces du territoire.


Avec un p'tit dossier sur les pistes cyclables sympa dans l'Ain... :smitten:

Et pour la culture générale, ailleurs... https://www.lepopulaire.fr/limoges-8710 ... _13813718/
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 26 Juil 2020, 22:28:03

Sinon, c'est qu'une impression perso, ou les bandes cyclables en double sens (i.e. contre sens de la circulation bagnole) sont en train de se multiplier comme des lapins, en ville ?

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4708
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar amaury » 27 Juil 2020, 09:55:41

BBArchi a écrit :Et pour la culture générale, ailleurs... https://www.lepopulaire.fr/limoges-8710 ... _13813718/

J'ai lu l'article.
Selon l'article a écrit :Il faut dire que les clients [du salon de coiffure] sont eux aussi très surpris. L’un d’eux, interrogé, semble ne pas y croire : « Où allons-nous nous garer maintenant, sur le parking du Carrefour Market ? Quelle galère ! ».

Je comprends leur stupéfaction et leur inquiétude. J'ai regardé sur Google maps. Il y a 300m à pieds (Maps indique 350 mais on peut couper). Les autorités locales ont-elles conscience du danger que ça représente ?! C'est irresponsable !
https://goo.gl/maps/KQ1riKETtj3qLhqx7

... en fait, j'ai relu l'article. Il s'agit du salon de coiffure de "Laurent Glandus". Il est un peu plus près (juste en face du fameux Carrefour Market). Mais il y a quand même 100m ! Quelle galère ! Faut vraiment être un "Khmer vert" pour considérer que les automobilistes peuvent marcher 100m pour faciliter les déplacements à vélo ! C'est de l'écologie punitive ! Où va le monde ?!
https://goo.gl/maps/ERgqsQhBstpGU7vX8
[Je suppose que tout le monde aura noté l'ironie de mes propos... Mais ces derniers temps, dans les médias, on voit que beaucoup sont capables de les tenir au 1er degré... :buck2: ]
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4708
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar amaury » 27 Juil 2020, 16:47:44

Une analyse sérieuse des données des compteurs automatiques est faite par l'association "Villes et territoires" : https://www.velo-territoires.org/observ ... nfinement/

Sur le dernier bulletin (https://www.velo-territoires.org/wp-con ... ment_5.pdf), les analyses comparées de 2019 et 2020 sont assez nettes. Reste à voir quelle part vient des TC et quelle autre de la VP. ???
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
fraberth
Passager
Messages : 329
Inscription : 07 Déc 2017, 08:04:06

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar fraberth » 27 Juil 2020, 17:15:47

Je vais répondre au pifometre pur jus, mais je pense que cela vient des TC
Si la voiture ne protège pas du virus (a moins d’avoir un filtre NBC et encore) elle évite le contact avec les autres
Je ne vois pas trop pourquoi un automobiliste passerai au vélo vu qu’il n’y a pas particulièrement de bouchons en plus
Par contre avec les fréquences réduites et la promiscuité, je vois très bien un utilisateur des TC prendre le vélo en remplacement
Surtout que c’est probablement une population plus ouverte aux autres modes doux
flo
Passager
Messages : 89
Inscription : 24 Fév 2016, 15:51:10

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar flo » 29 Juil 2020, 21:36:25

Je pose ça là de la part d'une camarade en alternance au pôle vélo de la Métropole :

C6 devrait rester sous le tube modes doux de la Croix Rousse, ça a été décidé ce matin. La question qui se pose, c'est : C6 passera-t'il à sens unique comme aujourd'hui, ou à double sens ?

Il devrait y avoir plus de place pour les vélos quoi qu'il arrive et le tunnel classique devrait passer à 1x1 voies.

Le site propre entre Gorge de Loup et Eglise Demi Lune pourrait aussi être ouvert aux vélos (sois réserve d'aménagements, pour éviter le trafic de l'ex-RN7).
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 30 Juil 2020, 23:22:27

Perso je suis ok pour que C6 reste sous le tube mode doux. MAIS : il doit être passé en trolley dans ce cas. ^-^
Parce qu'actuellement, avec la chaleur qui tape, se respirer en plus le mazout qui tousse, fut-il euro 5/ 6 / 7 /8 ou plus... :buck2:
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 03 Août 2020, 17:14:29

doublon avec le suivant

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 03 Août 2020, 17:16:08

Salut

https://www.leprogres.fr/economie/2020/ ... -cyclables

À la rentrée, montée de la Boucle et cours Vitton-Roosevelt deviennent cyclables

Finies les 2x2 voies pour voitures qui relient le pont Winston-Churchill au boulevard des Canuts ; une voie de chaque côté sera désormais réservée aux bus et vélos. Pour les cours Vitton-Roosevelt, les quatre voies pour automobilistes passent à deux. Là aussi, pour aménager deux bandes cyclables (une dans chaque sens).

Les cyclistes peuvent être ravis de l’arrivée des écologistes à Lyon ! La montée de la Boucle, qui forme la limite entre Lyon et Caluire (seule la partie sud faisant partie de Lyon), devient cyclable. Actuellement de deux fois deux voies, du boulevard des Canuts à la place Godien face au pont Churchill, elle passera à une voie voiture et une voie de bus et vélos, et ce des deux côtés, dès la rentrée.
Une évolution saluée par La Ville à Vélo, notamment sa branche caluirarde. Elle le sera peut-être moins par les automobilistes qui patientent déjà aux heures de pointe sur cet axe très emprunté.

« On se contente de valider, le projet était déjà dans les cartons et faisait partie du plan “urbanisme tactique” de la majorité précédente », précise Fabien Bagnon, le nouveau vice-président aux mobilités active à la Métropole de Lyon - et par ailleurs ancien président de l’association La Ville à vélo.



« Certaines sections du cours Vitton à une seule voie voiture »
Autre nouveauté emblématique : des aménagements cyclables cours Franklin-Roosevelt et cours Vitton.

Cette grande voie de circulation du sixième arrondissement lyonnais, actuellement à sens unique sur quatre voies, passera à deux voies voiture, les deux autres étant sanctuarisées pour aménager deux bandes cyclables (une dans chaque sens), dont certaines portions seront très larges pour préfigurer le REVE (le Réseau express vélo défendu par les écologistes durant la campagne). Ainsi, « certaines sections du cours Vitton seront à une seule voie voiture », précise l’élu. Ce que la nouvelle majorité nomme “urbanisme de transition”.
https://streetmix.net/girard.cecile2/31 ... on-lyon-6e ??

https://streetmix.net/girard.cecile2/3/ ... e-variante ??

Autre réaménagement qui fera grincer des dents : celui de l’axe Saxe-Foch. La piste cyclable tracée en mai dans le cadre de l’urbanisme tactique prôné par David Kimelfleld au déconfinement avait été supprimée au vu des embouteillages que cela engendrait. Elle doit être réaménagée dans la semaine qui vient. Et amputera donc la circulation d’une voie.


mais les commentaires, ça vole bas, ça laboure même. :buck2:

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 05 Août 2020, 18:41:13

Vélogistique
"Tout, tout, tout, on sait tout faire sur le biclou !" (d'après une chanson de Pierre Perret)

http://carfree.fr/index.php/2013/12/21/velogistique/
livre consultable sur internet (cliquer sur le côté droit du livre pour tourner les pages)
https://www.blurb.fr/books/4952538-v-logistique

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 14 Août 2020, 00:18:40

Salut

Avenue de Grande Bretagne un couloir vélo à deux sens a été installé sur la chaussée pour libérer le trottoir qui va en se rétrécissant :
street-view de la situation précédente : https://www.google.fr/maps/@45.7727198, ... 312!8i6656

Cours Roosevelt, bandes cyclables en cours de réalisation dans les deux sens, une de chaque côté : https://www.google.fr/maps/@45.7692901, ... 384!8i8192

La corona piste jaune sud->nord des avenues de Saxe et Foch a été pérennisée à la peinture blanche.

Toutes les rues secondaires du quartier sont en train de recevoir un couloir double sens. Pratique ! :)


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 20 Août 2020, 00:34:26

Document du CEREMA
https://www.cerema.fr/fr/actualites/vel ... es-choisir

Des 4 vidéos, les 3 premières sont filmées rue Sainte Catherine (Lyon 1er), Rue de la Platière (idem), Boulevard des Canuts (Lyon 4è). La dernière video (zone 30 à > 12000 v/j) est elle ici ? Pas reconnue.


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Max25
Passager
Messages : 27
Inscription : 01 Nov 2015, 14:53:33

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar Max25 » 20 Août 2020, 12:30:42

Bonjour,

Sur certaines voiries, le trottoir a disparu pour laisser place à la piste cyclable.

A qui doit-on signaler des problèmes de trottoir suite à la création des pistes cyclables provisoires ? Métropole ou commune ?

Cordialement
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 20 Août 2020, 15:06:44

au vice président aux mobilités actives et à la voirie : fbagnon@grandlyon.com

Sois précis. Ajoute une photo du lieu (ou des lieux) faisant problème.

C'est où ?

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Max25
Passager
Messages : 27
Inscription : 01 Nov 2015, 14:53:33

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar Max25 » 21 Août 2020, 10:45:33

C'est avenue victor hugo à TAssin
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 22 Août 2020, 17:29:26

Salut

Ayant vu ça https://www.mobilitesmagazine.com/singl ... de-enquete je suis allé cherché l'enquête en question, dont voici le rapport de première phase (les autres en septembre) :

https://www.actu-environnement.com/medi ... t-velo.pdf

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 23 Août 2020, 13:57:13

En Bretagne... https://www.letelegramme.fr/bretagne/ou ... 601661.php

L'article est touffu, complet... et passionnant ! Allez le lire sur le site du journal.
Des tas de cartes, graphiques, analyses qui viennent s'intercaler avec le texte ci après, mais qui le complètent parfaitement

L’utilisation du vélo comme mode de déplacement pour aller travailler, ou « vélotaf » pour les initiés, trace sa route dans plusieurs territoires bretons, d’après des données actualisées de l’Insee sur le sujet.

Se déplacer pour aller travailler : ce rendez-vous quotidien est tellement inscrit dans les habitudes qu’on oublie qu’il n’est pas identique pour tout le monde. Pourtant, de plus en plus de Français et de Bretons sautent le pas : abandonner la voiture pour un autre mode de transport. Et plutôt que d’être contraints par des horaires de bus ou de train, encore plus à l’heure du Covid-19 et de la distanciation sociale, un nombre grandissant décide d’opter pour le vélo.

Parmi les habitués, on parle du « vélotaf » : le fait de se rendre sur son lieu de travail - « taf » en argot - en pédalant. Le phénomène existe-t-il vraiment en Bretagne et hors des pistes cyclables de métropoles ? Assurément, d’après des données de l’Insee pour l’ensemble du territoire sur ce mode de déplacement professionnel, à partir du recensement 2017, et publiées pour la première fois.


Le vélo plus populaire que les deux-roues sur la route du travail

En moyenne, 1,9 % des personnes ayant un emploi et habitant en Bretagne disaient utiliser le vélo comme mode de déplacement principal pour aller travailler. C’est légèrement en dessous de la moyenne nationale (2,1 %). Si l’on intègre la Loire-Atlantique, qui regroupe une partie des trajets de personnes résidant en Bretagne, cette part grimpe à 2,5 %. Peu, mais significatif : les vélos sont plus nombreux que les motos ou scooters sur les routes du travail.

Rennes et Nantes, reines du « vélotaf »

Dans l’Ouest breton, la tête du classement des communes ne surprend pas. Rennes et Nantes figurent parmi les villes de France où l’on pédale le plus pour aller travailler : le deux métropoles s’approchent du seuil d’un trajet professionnel sur 10. Parmi les villes de plus de 100 000 habitants, elles se classent 4e et 5e derrière Grenoble, Strasbourg et Bordeaux.

Ces métropoles affichent, de longue date, une dynamique cycliste importante. « La pratique utilitaire du vélo se banalise dans les cœurs de grande métropole », confirme Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de bicyclette (FUB). Cet habitué des pistes cyclables observe un usage en hausse, sous l’effet des mouvements sociaux récents, et de la crise sanitaire.


Ça pédale bien sur le littoral

D’autres villes sont moins attendues. Lorient se taille ainsi une place de choix parmi les grandes villes : plus de 5 % des navetteurs Lorientais enfourchent une bicyclette pour se rendre sur leur lieu de travail. Et la pratique n’est certainement pas réservée aux grandes villes. Dinard, Pontivy, Roscoff ou encore Redon affichent également des taux de navetteurs cyclistes plus importants qu’ailleurs parmi les villes moins peuplées.

Globalement, les trajets professionnels à vélo s’affirment dans de nombreuses communes de bord de mer. À ce titre, les îles se distinguent. Sur ces territoires, le cocktail se prête au vélo : surface réduite, faible dénivelé, emplois à proximité et faible place des voitures rendent ce moyen de déplacement idéal.

L’utilisation du vélo comme mode de déplacement pour aller travailler, ou « vélotaf » pour les initiés, trace sa route dans plusieurs territoires bretons, d’après des données actualisées de l’Insee sur le sujet.

Se déplacer pour aller travailler : ce rendez-vous quotidien est tellement inscrit dans les habitudes qu’on oublie qu’il n’est pas identique pour tout le monde. Pourtant, de plus en plus de Français et de Bretons sautent le pas : abandonner la voiture pour un autre mode de transport. Et plutôt que d’être contraints par des horaires de bus ou de train, encore plus à l’heure du Covid-19 et de la distanciation sociale, un nombre grandissant décide d’opter pour le vélo.

Parmi les habitués, on parle du « vélotaf » : le fait de se rendre sur son lieu de travail - « taf » en argot - en pédalant. Le phénomène existe-t-il vraiment en Bretagne et hors des pistes cyclables de métropoles ? Assurément, d’après des données de l’Insee pour l’ensemble du territoire sur ce mode de déplacement professionnel, à partir du recensement 2017, et publiées pour la première fois.
Le vélo plus populaire que les deux-roues sur la route du travail

En moyenne, 1,9 % des personnes ayant un emploi et habitant en Bretagne disaient utiliser le vélo comme mode de déplacement principal pour aller travailler. C’est légèrement en dessous de la moyenne nationale (2,1 %). Si l’on intègre la Loire-Atlantique, qui regroupe une partie des trajets de personnes résidant en Bretagne, cette part grimpe à 2,5 %. Peu, mais significatif : les vélos sont plus nombreux que les motos ou scooters sur les routes du travail.

Des flux très variés

Les trajets les plus prisés concernent, de façon logique, les périphéries des grandes agglomérations. Vitré, Trégueux, Guipavas ou Lanester comptent une part importante de personnes partant travailler à vélo. Les réseaux cyclables se sont d’ailleurs développés dans ces zones. D’après les données Openstreetmap, une plateforme de cartographie collaborative, les grandes villes affichant la plus grande part de déplacements de travail à vélo comptent aussi davantage de pistes cyclables recensées en comparaison des routes principales.

Ces données ne sont pas exhaustives, car elles dépendent des recensements qui se font sur place. Mais un recensement plus complet des pistes cyclables, dans une ville comme Rennes, par exemple, traduit aussi l’activité de la communauté cycliste de la ville.


Se déplacer pour aller travailler : ce rendez-vous quotidien est tellement inscrit dans les habitudes qu’on oublie qu’il n’est pas identique pour tout le monde. Pourtant, de plus en plus de Français et de Bretons sautent le pas : abandonner la voiture pour un autre mode de transport. Et plutôt que d’être contraints par des horaires de bus ou de train, encore plus à l’heure du Covid-19 et de la distanciation sociale, un nombre grandissant décide d’opter pour le vélo.

Parmi les habitués, on parle du « vélotaf » : le fait de se rendre sur son lieu de travail - « taf » en argot - en pédalant. Le phénomène existe-t-il vraiment en Bretagne et hors des pistes cyclables de métropoles ? Assurément, d’après des données de l’Insee pour l’ensemble du territoire sur ce mode de déplacement professionnel, à partir du recensement 2017, et publiées pour la première fois.


Le vélo plus populaire que les deux-roues sur la route du travail

En moyenne, 1,9 % des personnes ayant un emploi et habitant en Bretagne disaient utiliser le vélo comme mode de déplacement principal pour aller travailler. C’est légèrement en dessous de la moyenne nationale (2,1 %). Si l’on intègre la Loire-Atlantique, qui regroupe une partie des trajets de personnes résidant en Bretagne, cette part grimpe à 2,5 %. Peu, mais significatif : les vélos sont plus nombreux que les motos ou scooters sur les routes du travail.


Derrière ces évidences se cachent des situations plus intrigantes. En se penchant sur la carte des mobilités professionnelles à vélo, plusieurs routes étonnent. Y a-t-il vraiment des cyclistes qui se lancent dans un trajet pédalé entre Beauce, à 5 km de Fougères (35), et Saint-Jacques-de-la-Lande, au sud de Rennes ? De même, entre Pleuven (29) et Nantes ? Probablement pas. En revanche, l’hypothèse d’une jonction en train entre les grandes villes à proximité, et le reste à pédale, fait davantage sens. En somme, aller travailler à vélo, ça se fait bien sur deux roues, mais de mille manières.



Notre sélection d'articles pour comprendre le dossier


Le vélotaf trace sa route en Bretagne
Consulter le dossier : https://www.letelegramme.fr/dossiers/le ... -bretagne/

À Lorient, les cyclistes lancés sur la bonne voie https://www.letelegramme.fr/france/a-lo ... 601708.php
La recette d’une ville où il fait bon pédaler https://www.letelegramme.fr/bretagne/la ... 601675.php
Où vivent les Bretons qui vont travailler à vélo ? https://www.letelegramme.fr/bretagne/ou ... 601661.php
« On pourrait imaginer un quart de trajets à vélo partout en France » https://www.letelegramme.fr/bretagne/on ... 601696.php



Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 26 Août 2020, 00:36:02

Salut
Etude sur le remonte pente vélo (système cyclocâble "Trampe") :
http://www.normandie.developpement-dura ... e_velo.pdf

Image

D'où je déduis vite fait qu'équiper le tunnel rue Terme pourrait taper dans les 2 M€.

Un funiculaire, davantage "tous publics" ça irait chercher combien ?

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 27 Août 2020, 14:35:33

Il y en aurait pour un peu plus ; je vous le mets quand même ? >:D
Un funiculaire avec deux parties, une partie "plateforme debout + vélos + tubes d'appuis", et une partie "sièges" ? des rames à 2 ou 3 caisses ? Parce que ce serait la réponse technique simple et sécurisée permettant aussi d'embarquer des poussettes sans que ce soit le bronx...
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4708
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar amaury » 27 Août 2020, 15:28:22

nanar a écrit :[...]D'où je déduis vite fait qu'équiper le tunnel rue Terme pourrait taper dans les 2 M€.

Un funiculaire, davantage "tous publics" ça irait chercher combien ?

D'après les articles de l'époque, l'annonce était à 15 M€ (cf. http://www.funimag.com/photoblog/index. ... o-de-lyon/). Je ne sais pas pourquoi mais j'avais en tête 35 M€. ???
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 27 Août 2020, 17:33:16

15 M€ était peut être un coût surévalué pour enterrer la promesse ?
Pour comparer, le SYTRAL a évalué à 140 M€ l'ensemble des travaux du T6 nord (5,5 km de voie double) se décomposant comme suit :
— Frais d’études et de Maitrise d’ouvrage : 20 M€ HT
— Matériel Roulant : 15 M€ HT (4 rames)
— Déviations de réseaux (Provisions) : 15 M€ HT
— Travaux : 90 M€ HT

Dans le tunnel de la rue Terme, il s'agit de
- poser, sans enterrer, sans dévier de réseaux, sans aucun accès riverain, 500 mètres de voie simple et un évitement sur ... disons 100 mètres
- une machinerie, les systèmes de contrôle/ commande, un moteur de qqs centaines de kW, le câble, des roulettes support du câble, 2 stations (donc 4 quais), 2 voitures, une clôture de l'emprise.
15 M€, (évaluation 2008) vraiment. ???


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
TubeSurf
Passager
Messages : 1240
Inscription : 28 Sep 2005, 16:07:38
Localisation : TAS

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar TubeSurf » 27 Août 2020, 18:46:56

Ainsi que:
* L'arrivée de l'alimentation électrique, soit depuis une sous-station existante, soit depuis une autre arrivée Enedis,
* Les systèmes de ventilation selon la longueur du tunnel,
* Un petit contrôle du génie civil du tunnel, pour éviter que les voitures se prennent des pierres
* Un peu d'études pour l'ensemble (on n'a pas de funiculaire sur étagère, à chaque fois c'est du spécifique, comme les téléphériques d'ailleurs)
* Essais, formations, provisions pour aléas...

On n'atteint peut-être pas les 15M, mais on ne doit pas en être très très loin en fait. (Tout augmente!)

En revanche, si c'était un funiculaire, donc sans doute automatique sans chef de train pour une installation neuve, il faudrait idéalement qu'il soit ouvert 24/24, pour assurer le même niveau de service qu'un ascenseur à vélo. Et, pour ça, et assurer la maintenance, j'imaginerais plutôt 2 funiculaires séparés, chacun sur sa voie, plutôt qu'un système en va-et-vient. Le tunnel est large, autant en profiter...

X.
Avoue travailler pour le réseau TCL.
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 27 Août 2020, 21:06:21

Pas besoin de ventilation, il y a des jours dans le plafond et la plus longue section sans voir le ciel doit faire <260 m
Deux funis, tu compliques tout : chacun aura besoin de 4 rails, 2 pour la voiture, 2 pour le chariot compensateur.
Arrête d'exploser mon budget, bo.del !! :)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 28 Août 2020, 00:38:13

Euh non Nanar.

Un ascenseur avec contrepoids coute moins cher qu'un funi, : le contrepoids circule sur une zone entre les rails utilisés par la cabine, soit sur rails ou profils métalliques, soit sur plaques métalliques avec guide unique. Mais si l'installation prévoit 2 cabines, autant les coupler deux à deux.
Le seul avantage de l'ascenseur incliné, dans sa configuration avec 2 cabines, est la possibilité de départ indépendant pour les 2 cabines (comme un ascenseur en batterie double, quoi.

Les deux voies parallèles, avec même aiguillage en station basse pour 2 voies, soit 4 voies à quai, cela me rappelle vaguement quelque chose, comme une vieille photo de la station basse de la rue Terme ou même de Croix Paquet... ::)

Le tunnel de la rue Terme, comme la ficelle St Jean <> St Just, était équipé avec 2 voies, pas d'évitement central, machinerie haute ; on pourrait retrouver cette configuration mise au goût du jour, mieux motorisée, l'absence d'évitement permettant de supprimer les ralentissements pendant le trajet et le coût des pièces spéciales pour les rails
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 28 Août 2020, 11:28:08

le contrepoids circule sur une zone entre les rails utilisés par la cabine, soit sur rails ou profils métalliques, soit sur plaques métalliques avec guide unique.
C'est donc bien un peu plus de ferraille que juste deux rails et l'évitement, non ?

Sinon, j'ai rien contre l'idée de 2 voies, chacune pour une voiture, sans évitement. Mais je n'irai pas jusqu'à mettre 4 voies à la gare basse. ^-^ Une vitesse assez élevée me parait, si possible, préférable pour augmenter le débit.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 30 Août 2020, 15:30:05

Au final l'économie se fait sur l'absence d'évitement, qui est une pièce compliquée et très chère...
Mais bon, l'intérêt du double ascenseur est aussi de permettre une continuité d'exploitation : pendant l'arrêt pour entretien d'une des cabines, l'autre continue de tourner. Un service dégradé, mais un service quand même... :)

Sinon l'idée de remettre un funi, avec une plateforme pour les vélos, je prends ! :banane:

Une info ayant trait au thème du topic... la problématique du "verglas d'été" qu'on voit en ce moment avec le retour de la pluie sur les routes qui n'ont pas vu la moindre goutte d'eau : la surface n'est pas nettoyée / rincée et a récupéré toutes les vapeurs et gouttelettes des échappements, plutôt grasses, et la pluie transforme le tout en micro soupe : à vélo, dans les virages, gamelle(s) au menu, et il vaut mieux ne pas trop s'incliner ou passer en vitesse dans les tournants... :buck2:
Alors ça donne des trucs pas cool, mais récupérés par l'humour :

https://www.20min.ch/fr/story/la-belle- ... 0514070217

La belle «fake news» de début de Tour
Samedi, la 1re étape autour de Nice a tourné au jeu de massacre. Près de cent coureurs sont tombés. De quoi lancer une incroyable rumeur.

Les cyclistes étaient tous du même avis samedi soir: la route dans l’arrière-pays niçois, à l’occasion du grand départ de la Grande Boucle, ressemblait à une patinoire. C’est un phénomène connu, lorsque la pluie tombe sur un goudron qui n’avait plus été mouillé depuis quelque deux mois et demi. Les témoignages se ressemblaient d’ailleurs. Le bitume était couleur arc-en-ciel, à cause de l’huile qui s’y est déposée avec le temps.

Mais un compter colombien sur Twitter a lancé un pavé dans une des nombreuses flaques qui s’étaient créées près de la Promenade des Anglais. Selon «El Manillar Ciclismo», ce n’était pas le phénomène bien connu dans le coin de «verglas d’été» qui était en faute, mais... un des véhicules de la caravane publicitaire vantant les mérites d’une lessive qui était en faute.

Ce produit à base de savon ne fait pas qu’offrir gracieusement au public des doses de produit à nettoyer les habits, il ne propose pas uniquement de «gagner un an de lessive en allant sur notre site internet», il a aussi un de ses véhicules qui sillonnent les routes du Tour avant les coureurs et qui balance des bulles pour le plus grand bonheur des petits supporters.

Aquí está la causa de muchas de las caídas el día de hoy o almenos eso parece.

La Caravana publicitaria del #TDF2020 en específico la de el jabón X-Tra Total lanzaba bombas de jabón qué quedaron en la Carretera.
Con la lluvia, la vía se transformó en una pista de patinaje pic.twitter.com/hUmwVI6iH0
— El Manillar Ciclismo (@ElManillarCOL) August 29, 2020

Et d’après «El Manillar Ciclismo», c’est ça qui a rendu la route glissante samedi. «Voici semble-t-il la cause de beaucoup de chutes aujourd’hui. La voiture de la caravane publicitaire du savon X-Tra Total a largué des bombes de savon qui sont restées sur la route. Sous la pluie, la piste s’est transformée en patinoire», ont écrit les Sud-Américains, si notre espagnol n’est pas trop rouillé.

Quelques coureurs, comme George Bennett, équipier de la Jumbo-Visma qui a chuté également, sont tombés dans le panneau. Comme certains sites très sérieux et pointus sur la bicyclette. Heureusement, quelques minutes plus tard, tout ce petit monde est revenu à un peu plus de bon sens...
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 30 Août 2020, 18:54:07

BBArchi a écrit :Au final l'économie se fait sur l'absence d'évitement, qui est une pièce compliquée et très chère...
Mais bon, l'intérêt du double ascenseur est aussi de permettre une continuité d'exploitation : pendant l'arrêt pour entretien d'une des cabines, l'autre continue de tourner. Un service dégradé, mais un service quand même... :)

Service dégradé et même arrêté pendant quelques jours par an, en effet, mais bon, il y a tout de même un métro C pas loin pour y remédier, (bien qu'on ne puisse pas y mettre vraiment les vélos).
Un funi classique avec une voiture (comprenant une plateforme pour vélos) à chaque bout du câble constituerait quand même une amélioration de l'existant, 350 jours par an.
Se fixer des standards très hauts, c'est le bon moyen de ne rien avoir.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 31 Août 2020, 16:52:53

On va arrêter de tracasser ces pov'drosophiles qui n'ont aucune raison de l'être pour convenir que "ce que vous voulez pourvu qu'on remonte les vélos" ! :funny:

Sinon, un peu tardivement, mais au cas où : https://www.sncf.com/fr/offres-voyageur ... nce-a-velo

J'adore un parcours en particulier, présenté par la sncf comme épatant à tous points de vue... Roscoff <> Dunkerque, la VéloMaritime / Eurovélo4 :smitten:
https://www.francevelotourisme.com/itin ... eurovelo-4

Ce n'est pas rien, on parle de l'Eurovélo4, là, pas de la piste cyclable de T3... On est dans l'international, quasiment >:D


Sauf que...

... la ligne Morlaix Roscoff a été gommée de la carte associée. Et donc on arrive sur ... rien, sauf à faire demi tour. >:(

Et aucune motivation en l'état actuel de la situation pour réinjecter des sous dans la rénovation complète de cette ligne suite aux ravages de l'inondation d'un mois de juin.
(Beh, on ne sait pas faire entre laisser pousser les mauvaises herbes et rénover intégralement la voie, remplacer tous les ponts, quasiment rénover / restructurer / refaire le viaduc de la Penzé, supprimer une quinzaine de PN, et mettre 2 trains par jour et par sens.)

La collection de mous du genou à la manoeuvre, pour qui l'opération est impossible (avec l'argument d'autorité habituel : qui paie ?) a bien verrouillé l'affaire, avec la complicité active et passive d'une partie des collectivités locales encore bien imprégnées de l'idéologie routière, et aussi un effet indirect violent : la tarification à 2€ du car face aux prix sncf... pour un temps de trajet d'environ 140 à 160% de celui - potentiel - du train.

Donc, à Roscoff, l'arrivée sur ... rien ou presque, puisque les cars de remplacement BreizhGo ne prennent pas les vélos, ou alors en dehors des HP aux risques et périls des propriétaires (et en soute c'est souvent chaud vu la fréquentation avec les touristes et leurs valises frigo)

Et pourtant, on tient du concret régulier actif, par exemple avec les étudiants et les permanents de la Station Biologique de Roscoff / CNRS / Sorbonne (=du monde, jeune, trainisé, cyclotisé parce que la voiture = trop cher), et tout un ensemble de sensibilités actives et intéressées... en plus de cette polarité touristique indéniable.

Les échanges locaux entre Roscoff / Taulé / St Pol de Léon / Morlaix sont extrêmement actifs (beaucoup de personnes âgées pas à l'aise avec leur voiture sur la 2x2 voies partielle où les pseudo rallyes à l'allemande sont fréquents...), et pourraient aussi pour une part significative comporter du combiné vélo / train...

Bref, yauréka. ::)
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Rémi
Passager
Messages : 5662
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar Rémi » 31 Août 2020, 17:17:11

Salut

9000 véhicules / jour en hiver, 15 000 en été. Effectivement, pas de potentiel. Mais le sujet est plus ancien que cela. 2 AR / jour, c'est ridicule... c'est pour ne pas avoir à supporter l'annonce de la fermeture. L'inondation a bien arrangé. Heureusement, il y a quelques irréductibles qui se battent (avec quelques appuis bien placés). Mais tant qu'on n'aura pas levé le verrou de la compréhension du lien entre l'investissement et le trafic, on n'avancera pas. C'est un cas caricatural, puisqu'il ne faut qu'une seule rame pour faire une cadence horaire, donner systématiquement une correspondance sur l'axe Rennes - Brest ! C'est mon exemple favori...

Mais on ne désespère pas...

Rémi
solcarlus
Passager
Messages : 141
Inscription : 20 Août 2005, 13:52:02
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar solcarlus » 04 Sep 2020, 12:14:36

Le Monde, 4 septembre 2020 : L’usage du vélo en forte expansion dans les grandes villes
Mais, en mettant cette période très atypique entre parenthèses, la fréquentation des pistes cyclables au cours des huit premiers mois de l’année a bondi d’environ 29 % en France par rapport à la même période de 2019. Une évaluation effectuée en s’appuyant sur un échantillon national de 182 compteurs représentatifs.

Le mouvement est sensible en zone rurale (+ 16 %) et en zone périurbaine (+ 17 %). Mais il se révèle surtout spectaculaire dans les villes, avec une hausse moyenne de 33 %. La progression, notable en début d’année, s’est fortement accentuée à la fin du confinement. A Paris, le nombre de passages enregistrés sur les pistes cyclables a ainsi grimpé de 67 % entre la sortie du confinement et la fin août par rapport à la période correspondante de 2019. L’augmentation est de 26 % dans la métropole de Lille, de 24 % à Lyon, de 23 % à Dunkerque.


« En matière de vélo, l’offre crée la demande, constate Louis Belenfant, directeur du collectif Vélo Ile-de-France. Avec la crise sanitaire, les communes ont créé des pistes larges, sécurisées, connectées. Cela a changé la donne. D’un coup, beaucoup de gens se sont dit : “C’est jouable.” Et depuis ils continuent. »

Ces derniers mois, tous les facteurs se sont conjugués en faveur du vélo. L’ouverture dans l’Hexagone de plus de 500 kilomètres de pistes provisoires, les fameuses « coronapistes », est arrivée au moment où une nouvelle génération de vélos électriques légers et maniables devenait disponible. A cela s’est ajoutée la peur de s’entasser de nouveau dans les transports en commun et d’y attraper le Covid-19. Sans oublier une météo estivale très favorable.

Pour l’heure, cet essor ne se dément pas. Jeudi, le compteur installé boulevard Sébastopol, en plein cœur de Paris, a battu son record, avec 16 858 cyclistes recensés. Aux heures de pointe, il passe désormais plus de vélos que de voitures sur le « Sébasto », un des grands axes routiers historiques de la capitale.


Ici ou là, quelques « coronapistes » ont certes été abandonnées, comme celle de Val-de-Fontenay (Val-de-Marne). « Elle n’était pas intégrée à un vrai réseau, si bien qu’elle restait peu fréquentée, alors qu’il y avait des bouchons côté automobile », explique le collectif Vélo Ile-de-France. Même punition, même motif pour celle de l’avenue de la Résistance, à Laxou, au nord de Nancy.

Mais, pour la grande majorité, les pistes établies en urgence au début de l’épidémie s’installent dans la durée, même si elles mordent sur l’espace auparavant réservé aux automobiles.


Le sujet sera abordé lors des « Etats généraux du stationnement et de la mobilité » prévus à Paris fin octobre ou début novembre. Au programme également, la création d’un « code de la rue ». Pour que les cyclistes ne soient pas seuls à bénéficier de la nouvelle donne et que les piétons se sentent eux aussi en sécurité.
solcarlus
Passager
Messages : 141
Inscription : 20 Août 2005, 13:52:02
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar solcarlus » 04 Sep 2020, 12:18:42

Sur le dernier point, j'ai descendu le boulevard Sébastopol en vélo hier à l'HPM. Et effectivement la circulation à vélo était si dense (vélos roue à roue) qu'il était très très très compliqué pour les piétons de traverser à certains endroits... Je ne dis pas ça pour jeter l’opprobre sur le vélo (je fais partie de ceux qui ont troqué le métro contre le vélo), mais c'est vrai qu'il y a des conflits d'usage qu'il va falloir régler.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 09 Sep 2020, 15:24:35

On est mal, on est mal... :buck2: :police:

J'apprécie déjà modérément le sport spectacle, mais quand le sport spectacle (quel qu'il soit, qu'on soit bien clair) déborde / bave / transpire gras sur le quotidien, et qu'en plus cela pénalise les gens qui travaillent (eux...), ce n'est pas admissible.

... le tour de France vient faire escale à Lyon. Youpi, youpala, tsoin tsoin, youplaboum.
Donc parce que des sportifs cyclistes viennent faire étalage de muscles savamment préparés et de leur esprit d'équipe, il faut ... dégager TOUS les vélos du terrain de jeu mis à leur disposition, pendant que le reste du monde se pousse de là.
Pendant 3 jours !
Ben voui, parce que l'interdiction de stationnement concerne TOUS les véhicules, avec fourrière à la clef. Beauseigne ! y vont nous re-pétafiner les vélos tous neufs qu'on s'était payés à la suite de la précédent opération 'place nette' (pour les ceusses qui se rappellent pas bien, voir les embiernes collatérales de Run in Lyon l'an passé !)
Vous vous rappelez de c't'histoire ?
https://www.leprogres.fr/edition-lyon-v ... ure-claire
[actualisation/] Sur le plateau, là, dessous le tas, des vélos à 1800€ tarif moyen. Neufs. Et des cadenas à 100/200€ pétés à la pince.
Image

Mais en quoi des vélos stationnés sur les emplacements prévus à cet effet peuvent gêner pendant 3 jours des grappes de cyclistes qui vont passer à coté UNE fois ?
Y savent pas faire ? Y savent pas conserver une trajectoire eux autres ?
Hé beh dans ce cas, faut pas qu'y z'y montent, sur la bécane ! y sont dangereux, ces ourgniaux !

On tient décidément par chez nous des carrures internationales en matière de compétition administrative des notes de services et décrets spécifiques. Des cadors. Soyons admiratifs : des Athlètes.
Virez la course de vélo, oubliez le concept, c'est totalement ringard, et le bilan carbone de la caravane à coté, c'est l'apocalypse ; faites des Olympiades de la Note de Service (les ONS), des Trails du RèglementDynamiqueCoercitif (les TRDC), quelque chose de neuf qui aurait enfin de la gueule, du jus, du panache, de la consistance, de la prestance, ventrebleu !

Pourquoi cette température soudaine ? ben pour ça : https://www.leprogres.fr/economie/2020/ ... -fourriere.

Tout véhicule, y compris les vélos, ne respectant cette interdiction de stationnement sera systématiquement enlevé. Photo Progrès /Maxime JEGAT
On ne pourra pas dire qu’on ne nous l’a pas dit… Inscrit en lettres capitales, rouges, l’avertissement est sans équivoque. Le stationnement de tous les véhicules, y compris les vélos, est interdit dans certaines rues de Lyon, ce week-end en raison du passage du Tour de France.

On se souvient de la colère, l’an dernier, de la communauté cycliste, qui plusieurs fois s’était retrouvée devant le fait accompli. Devant des arceaux vélos vides de vélos. La consigne n’avait pas été entièrement explicitée : la fourrière avait procédé à l’enlèvement des deux roues interdits de stationnement dans le périmètre du Run in Lyon, en octobre 2019, puis lors de la venue du Président Macron à Lyon, puis enfin, le 31 décembre.

Alors que la Ville à Vélo dénonçait une manière de faire « inacceptable » -absence de base légale, aucune information déposée avant et/ou après enlèvement conduisant probablement des victimes à croire à un vol, destruction des cadenas qui peuvent coûter jusqu’à 150 €, transport de vélos en bon état dans des conditions très peu soigneuses- les cyclistes, eux n’avaient plus qu’à aller récupérer leur deux-roues à la fourrière…

Cette fois-ci, les choses sont claires. « Certaines rues sont interdites au stationnement. Cette interdiction concerne TOUS les véhicules, y compris les vélos, à partir du vendredi 11 septembre, 13 h, jusqu‘au samedi 12 septembre, 19 h 30. Tout véhicule ne respectant cette interdiction sera systématiquement enlevé », indique le site de la mairie.


Les rues interdites au stationnement, y compris pour les vélos


- BOULEVARD DE LA CROIX ROUSSE partie comprise entre la montée des Esses et la rue Phillippe de Lasalle

- PLACE LOUIS CHAZETTE

- QUAI ANDRE LASSAGNE sur tout le cours sauf côté immeubles, entre la rue Eugénie Brazier et la rue Alsace Lorraine

- QUAI JEAN MOULIN

- RUE DE L‘ARBRE SEC partie comprise entre la rue de Garet et le quai Jean Moulin

- RUE DU BAT D‘ARGENT partie comprise entre la rue de Garet et le quai Jean Moulin

- RUE JOSEPH SERLIN partie comprise entre la rue de Garet et le quai Jean Moulin

- RUE ROGER VIOLI partie comprise entre la rue Royale et le quai Andrée Lassagne

- PLACE DES CORDELIERS entre le quai Jules Courmont et la rue de la République

- QUAI JULES COURMONT

- RUE ANTOINE SALLES

- RUE CHILDEBERT partie comprise entre la rue Grolée et le quai Jules Courmont

- RUE FERRANDIERE partie comprise entre la rue du président Carnot et le quai Jules Courmont

- RUE GENTIL partie comprise entre entre la rue de la Bourse et le quai Jean Moulin

- RUE GROLEE

- RUE DE JUSSIEU partie comprise entre la rue Grolée et le quai Jules Courmont

- RUE PRESIDENT CARNOT partie comprise entre la rue Saint-Bonaventure et le quai Jules Courmont

- RUE STELLA partie comprise entre la rue Grolée et le quai Jules Courmont

- RUE THOMASSIN partie comprise entre la rue Grolée et le quai Jules Courmont

- AVENUE DE BIRMINGHAM

- BOULEVARD DES CANUTS partie comprise entra la rue Jacques Louis Hénon et la montée de la Boucle

- COURS D‘HERBOUVILLE

- MONTEE DE LA BOUCLE

- MONTEE DES ESSES

- RUE JACQUES LOUIS HENON partie comprise entre la rue Philippe de Lasalle et le boulevard des Canuts

- RUE PHILIPPE DE LASSALLE partie comprise entre le boulevard de la Croix Rousse et la rue Jacques Louis Hénon

- AVENUE DU VINGT CINQUIEME RTS

- AVENUE DE LANESSAN partie comprise entre l‘avenue de Champagne et l’avenue du 25ème Régiment de Tirailleurs Sénégalais

- PLACE VALMY

- RUE DE BOURGOGNE

- RUE MARIETTON partie comprise entre Tassin et le boulevard de la Duchère

- RUE MARIETTON partie comprise entre la place Valmy et le pont Clémenceau

- BOULEVARD DE BALMONT

- BOULEVARD DE LA DUCHERE partie comprise entre la rue Marietton et le Boulevard de Balmont

- AVENUE DE CHAMPAGNE partie comprise entre le boulevard de Balmont et l‘avenue Lanessan

Concernant les quais Jean Moulin et Jules Courmont : le stationnement est interdit y compris sur les îlots centraux et pas seulement sur les côtés de la chaussée.



A moins de 48h, vous les avez vus, les panneaux d'affichage décrits dans l'article ? Perso ce matin, rien vu en presqu'ile. ??? Quid des délais réglementaires ?
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
alecjcclyon
Passager
Messages : 1042
Inscription : 27 Juin 2016, 12:13:08

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar alecjcclyon » 09 Sep 2020, 19:24:46

Une trouvaille..
Lyon : un café pour les amoureux de vélo | via BFM Lyon https://www.bfmtv.com/lyon/replay-emiss ... 90257.html
Bon écoutez, c'est simple ma passion c'est les transports.
https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 4hUyTQddfv
Avatar de l’utilisateur
turbotrain
Passager
Messages : 591
Inscription : 19 Août 2010, 19:52:32

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar turbotrain » 10 Sep 2020, 21:44:33

Attaque, contre-attaque. Un article au vitriol du Progrès sur le vélo, suite aux propos du maire de Lyon concernant le Tour de France : https://www.leprogres.fr/societe/2020/0 ... -cyclables

Laurent Nanar, une réaction ? :laugh:
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 11 Sep 2020, 00:20:08

Doucet est clivant. Ça l'amuse, on dirait ?
La réponse de Pascal Jalabert du Progrès ne vole pas haut non plus.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
xouxo
Passager
Messages : 563
Inscription : 10 Nov 2006, 19:26:30
Localisation : Paris

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar xouxo » 11 Sep 2020, 09:48:44

Ah clairement ça ne vole pas très haut. Le pseudo-scoop comme quoi les vélo sont fabriqués en Chine...comment dire c'est comme ça depuis très longtemps, même si on peut ne pas s'en satisfaire, et ça reste toute même beaucoup moins cher à produire et à l'usage qu'une voiture.
Le propos "piste cyclable" = "cadeau aux chinois" est vraiment risible. Si on expliquait "autoroute" = "cadeau au saoudiens", peut-être que le lectorat serait encore plus remonté, non?
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 11 Sep 2020, 10:32:07

Avec les "anti" et les "contre", on pourrait imaginer les règles d'une nouvelle compétition pour essayer de les départager...
Ça ressemble tellement à une mauvaise compétition sportive avec ses petites mesquineries et ses petits gestes d'humeur, pour un motif assez léger en général... ::)


Sinon >:D une réflexion entendue au café : "puisque l'arrivée et le départ du Tour se feront à huis clos, sans spectateur, hein, ça sert à quoi ? Et... organiser tout ça en dehors de Lyon et nous foutre la paix, non ? Y'a plein de place vide dans les champs vers Feyzin !"

Café du commerce, certes. Mais au fond... il n'a pas complètement tord. :-\
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4708
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar amaury » 11 Sep 2020, 11:51:20

BBArchi a écrit :[...]il n'a pas complètement tord. :-\

N'oublie pas que le tort tue... ;)
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 11 Sep 2020, 12:13:20

De toute façon, l'histoire est tordue depuis le départ. Regardes les graphiques des dénivelés... :buck2:

On ne va pas dauber, mais donc les vélos sont clean, écolo et tout.
French touchy en plus...
Il y aurait même eu autrefois de l'assistance électrique...https://www.lemonde.fr/cyclisme/article ... 16656.html :laugh: mais c'est fini tout ça. C'est vrai qu'on ne voit plus beaucoup de coureurs la bave aux lèvres...


Pour rester sur les commentaires à la c... qui se déchaînent depuis quelques heures au vu de certaines prises de positions publiques, mon Peugeot de 1976 aurait été fabriqué par des Chinois. Je me rappelle pourtant bien les discours de la même époque de Jacques Calvet, sabre au clair, pourfendant le vil copieur extrême oriental...

On serait incapables de fabriquer du vélo par ici aujourd'hui malgré les prix pratiqués pour le moyen et haut de gamme ? :o ???
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1311
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar man-x86 » 11 Sep 2020, 23:07:27

BBArchi a écrit :On serait incapables de fabriquer du vélo par ici aujourd'hui malgré les prix pratiqués pour le moyen et haut de gamme ? :o ???


C'est à dire que le prix des pièces fabriquées en Chine ne représente pas grand chose à côté du prix des autres pièces, du développement et de l'assemblage.
Tous mes vélos fabriqués depuis les années 90 ont des cadres Taiwanais, mais ceux de bonne facture sont conçus en Europe.

Au final il faut voir qu'il y a de moins en moins d'industrie "simple" en Europe. Il va arriver un moment où on ne va plus rien savoir faire :crazy2:.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4708
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar amaury » 13 Sep 2020, 11:34:05

Je regardais justement la construction la semaine dernière et on voit qu'il y a très peu de construction française. On trouve quand même pas mal d'artisans pour du sur-mesure et des niches : https://www.francevelotourisme.com/cons ... ure-france

Il y a aussi des assembleurs comme la MANUFACTURE FRANÇAISE DU CYCLE basée à Machecoul (44) : https://www.velodirectusine.com/fr/ ou comme les cycles Lapierre : https://www.cycles-lapierre.fr/depuis-1946

Les vélos de plusieurs systèmes en libre service français viennent de Vendée avec Arcade : https://www.arcadecycles.fr/
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13579
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar BBArchi » 15 Sep 2020, 20:21:13

On a quelques indépendants qui essaient à droite à gauche de créer leur boite en montant des vélos plus ou moins "d'exception" ou "sur mesure", mais je les soupçonnes dans la plupart des cas de s'approvisionner ... ailleurs. L'initiative reste sympathique, et si elle est appelée à se généraliser, on retrouvera peut être graduellement un tissu de petits ateliers et micros ou minis ou moyennes entreprises capable de fabriquer en France du matos correct à prix contenu.

En attendant, je ne vois pas bien pourquoi des gens s'excitent sur le 'made in ailleurs'. :coolsmiley:
Vraiment, mais pourquoi ?
Les vendeurs de certaines grandes surfaces de sport causent un français tout à fait correct, et même, prennent les chèques !
>:D ;D
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1145
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar Airbus » 18 Sep 2020, 15:50:04

Dans certaines rues étroites de Lyon, rue Vendôme, Créqui, Duguesclin, par exemple, on trouve des pictogrammes cyclistes à contresens de la circulation générale.
Que faut-il penser de cette idée ?
Que se passe-t-il en cas de collision frontale entre un véhicule et un cycliste à contresens ?
Avatar de l’utilisateur
xouxo
Passager
Messages : 563
Inscription : 10 Nov 2006, 19:26:30
Localisation : Paris

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar xouxo » 18 Sep 2020, 16:20:12

je suppose que ça dépend si chacun tenait suffisamment sa droite pour croiser sans dommage.
Si la largeur du véhicule (camion?) ne permet pas de croiser et qu'il y accident, et que le cycliste refuse de mettre de coté (chacun dans son droit, en quelque sorte), je ne sais pas, mais j'aurais tendance à dire que le moins vulnérable est en tort.
nanar
Passager
Messages : 9781
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 18 Sep 2020, 16:24:14

Salut

Pour être un cycliste urbain ordinaire, dans une rue étroite, je préfère voir arriver en face un automobiliste à comportement potentiellement dangereux que de le sentir pressé et prêt à faire n'importe quoi en arrivant derrière moi. (comme de me dépasser proche à me toucher)
C'est du vécu, pas de l'hypothétique.

De même chaque fois qu'un passager ou conducteur de voiture plus ou moins garée a ouvert sa portière "sous ma roue avant de vélo" sans regarder qui arrivait, sa voiture était dans le même sens que moi. Ça ne pardonne pas, j'ai cogné fort, valdingué et été blessé.
Dans le sens contraire au pire aurais-je tapé dans une porte poussée vers moi, que le choc aurait plus ou moins refermée.

Statistiquement vérifié dans moult pays, les double sens cyclables n'introduisent pas de danger supplémentaire.
Il faut, il est vrai, que les piétons réapprennent à regarder des deux côtés en traversant et que les cyclistes manifestent un surcroît d'attention pendant ce réapprentissage.
Qu'ils apprennent aussi qu'un piéton est prioritaire sur un passage (culture qui manque également aux automobilistes Français)

Encore dans mon cas personnel, j'ai ré-appris en tant que piéton lors de ma première visite à Amsterdam en 1975 :
Avant, n'imaginant pas d'autres véhicules que motorisés, je traversai un peu trop souvent "au bruit".
Depuis ce séjour, ayant constaté qu'un vélo arrive plus silencieusement, je regarde, à droite et à gauche, et pas seulement aux Pays-Bas.


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4708
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar amaury » 18 Sep 2020, 18:48:41

Les double-sens cyclables dans les rues étroites sont impressionnants de prime abord mais comme Nanar l'évoque, ils ne génèrent pas d'accidentologie particulière. En France, l'avantage, c'est qu'avant de généraliser quelque chose, on fait pas mal d'études de cas ! Pour les double-sens cyclables, j'ai trouvé deux docs du CEREMA :
https://www.cerema.fr/fr/actualites/dou ... concluante
http://voiriepourtous.cerema.fr/IMG/pdf ... 576a22.pdf

Comme Nanar, j'ai l’occasion de pratiquer ces rues à vélo, certaines tous les jours. Les automobilistes nous voient de loin. Si c'est vraiment très étroit, les deux ralentissent. Quand je suis à vélo, si on ne peut pas se croiser, je descends de vélo et monte sur le trottoir le temps du croisement. C'est très rare. Au final, je ne constate pas de conflits particuliers dans ces secteurs. Je préfère d'ailleurs cette situation à celle qu'on rencontre lorsqu'on circule dans le même sens et que des automobilistes essaient de doubler alors qu'il n'y a pas 1m minimum pour le faire (soit qu'elles sont étroites, soit qu'il y a une file ininterrompue de véhicules sur la voie en sens inverse). En face, on se voit. A l'inverse, lorsque le danger arrive de derrière et le véhicule vous frôle, on peut être surpris et déstabilisé. :buck2: :tickedoff:
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 191 invités