Fraude sur le réseau

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 27 Mai 2013, 10:04:24

http://www.pcinpact.com/news/79897-biom ... queues.htm


C’est le blog Sete’Ici qui l’a relevé : la RATP a lancé un appel à compétences pour la fourniture d’un outil de biométrie faciale aux fins de péage. Le principe est simple : la caméra identifie le voyageur en scrutant son visage, et celui-ci est débité sur son compte. Magique !


L’objectif de ce projet est l’étude d’un nouveau concept de péage de transport public, sans barrière antifraude », annonce le cahier des charges. L’outil serait ainsi « capable d’une détection automatique du voyageur, en entrée et en sortie, sans ou avec présentation d’un objet communiquant ». A chaque passage, un signal lumineux valide la régularité de sa situation. En substance, vert, il passe, rouge et alarme, il est en infraction. Pour la RATP, le passage des voyageurs se fera de manière fluide, un critère vital lorsque les queues se rallongent devant les portiques.



Les voyageurs seraient identifiés à la volée le plus simplement du monde « Le système ira donc comparer la signature biométrique du voyageur présent devant les capteurs, à celles enregistrées en base de données et calculera un coût de transport ». Facile, automatique, parfait. La régie prévoit un système bien huilé : détection, comptage en temps réel de personnes en mouvement et l’identification par comparaison de signatures. Traitement du contrat. Gestion client (retour visuel/sonore, voire obstacle en cas de fraude).



Le projet en question ne vise qu’à construire une maquette sur une plateforme de test programmée pour décembre 2013. « La finalité de cette expérimentation est la réalisation d’un démonstrateur permettant de quantifier la fiabilité du comptage et surtout de l’identification » avance la RATP. Le dispositif fait plutôt froid dans le dos puisque si le voyageur n’est pas reconnu par cet œil électronique, « l’application enregistre la signature biométrique dans une base de données de «fraudeurs» afin de pouvoir enregistrer l’ensemble de ses infractions ». Bonjour la présomption d’innocence en cas de faux positifs !
http://static.pcinpact.com/images/bd/news/132536.jpeg

Science-fiction ? Nous avions déjà évoqué les travaux du japonais Hitachi Kokusai Electric capable de capturer une photo et de reconnaître la personne en une seconde sur une base de 36 millions d’autres photos. Il suffit que les visages soient « flashés » selon un certain angle de vue avec des images d’au moins 40 pixels x 40 pixels.

http://static.pcinpact.com/images/bd/ne ... aciale.png
Le projet du japonais Hitachi Kokusai Electric


Son concepteur envisageait justement des applications dans les gares et autres lieux de transports. Ces dispositifs de reconnaissance faciale avaient été aussi envisagés un temps à des fins pénales lors des débats sur l’usurpation d’identité, avec l’exploration d’une base centralisée à partir d’une photo d’identité dans le cadre de réquisition judiciaire.

Le document de la RATP portant référence « RATP-ING-SVM-BRS (version1.0) CSFT biométrie » était hébergé sur le site PactePME, un carrefour de rencontre entre les PME et les grands comptes autour de besoin particulier. Avec une date de clôture au 23 juin 2013, déjà une entreprise avait été « identifiée à ce jour » pour y répondre.


Malheureusement, nous venons de le découvrir : tout a été retiré depuis, tout comme le PDF hébergé sur un compte Dropbox. On trouvait dans ce PDF les noms de Mathias Duhau, responsable Système Billetique de la RATP et Francis Sykes, Responsable de l'ingénierie tarif/collecte, ainsi que Jacques Bahadori, le responsable produit "cartes à puce", tous à la RATP.

Nous attendons des explications du prestataire et de la RATP, vainement pour l'instant. En attendant, sous un air de Barbara Streisand, nous avons remis la main sur une copie de ce PDF ainsi que l’appel à compétence en capture ci-dessus.
(Mise à jour : projet abandonné, les explications de la RATP)




224 commentaires...



http://www.pcinpact.com/news/79901-la-r ... aciale.htm

Marche arrière ! La direction de la RATP nous a finalement indiqué que le projet de biométrie faciale était définitivement abandonné. Hors de question de flasher les visages des usagers pour calculer le prix de leurs circuits.

Des caméras partout dans le métro, des voyageurs identifiés par caméra à la volée, puis facturés automatiquement après reconnaissance faciale. C'est ce petit projet fou qui a été repéré dans un appel à compétences lancé par la RATP. La question des flux et des barrières de péages est une problématique réelle au sein de la régie. Mais pour le coup, la RATP nous révèle que son projet de péage par reconnaissance faciale est finalement abandonné. Elle évoque un raté, un bug, un déraillement.

« Effectivement, la RATP avait lancé un appel à compétences, mais il s’agissait d’une initiative non validée par la hiérarchie. Cette démarche ne correspond pas du tout à la déontologie de l’entreprise. C‘est une initiative venant d’un bureau interne. On a du coup abandonné ce projet qui est retiré de pactePME.org » nous indique la direction de la RATP, qui nous l’avoue, « en clair, c’est une erreur ».

Dans le PDF du cahier des charges, étaient mentionnés pourtant les noms de plusieurs responsables, comme Mathias Duhau, en charge du Système Billetique, Francis Sykes, responsable de l'ingénierie tarif/collecte, ou encore Jacques Bahadori, le responsable produit cartes à puce. Mais la RATP reste droite sur ses rails : « Effectivement, il y a eu une équipe qui a travaillé dessus. La RATP est structurée en départements, unités, entités, mais elle n’en a pas déféré à sa hiérarchie et encore moins à son directeur de département. »


Mais pourquoi ces travaux ? « Nous faisons beaucoup de recherches et de développement. Des équipes cherchent des possibilités, font des expérimentations, sans pour cela que cela aboutisse. Là, c’est une erreur de notre part, cela n’a pas été validé et ne correspond pas à l’esprit de l’entreprise. On ne travaille pas dans ce sens-là. » Bref, une vraie zizanie dans le métro.





???
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1291
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar man-x86 » 27 Mai 2013, 19:32:27

La recherche derrière tout ça est super intéressante, mais l'utilisation à grande échelle fait un peu peur...
Entre un labo et une ville complète, c'est un peu la même portée qu'entre MAGGALY et les google cars.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 30 Mai 2013, 15:07:15

Et pendant qu'on se précipite dans l'hyperpointe technologique (en prenant au passage bonne conscience avec le "si ce n'est pas nous qui cherchons, ce sont les autres qui cherchent de toutes façon qui vont trouver"), on continue d'avoir des comportements néanderthaliens tellement prévisibles par ici.
J'exagère ?
Comment expliquer autrement que les contrôles se fassent systématiquement aux mêmes arrêts, et surtout plus préoccupant, aux mêmes dates ou quasiment ? ???

Périodes "à risque" :
du 03 au 07 et du 23 au 28 de chaque mois ; entre, nada.

Localisations "redondantes" ; entre autres, et qui me font particulièrement monter en régime...
Bellecour mezzanine en haut de l'escalier mécanique partant du milieu du quai :MD: (... et passage libre pour tous les autres escaliers et accès. Youpla.)
Arret C26 en direction de Villeurbanne, Ambroise Paré
Arrêt 25 arrêt Domrémy Lacassagne
Arret C20 Pont Kitchener
...

Et ce qui me hérisse littéralement : devoir poireauter pendant 3 à 8 minutes (si, j'ai fini par chronométrer les derniers contrôles) bus à l'arrêt en attendant que le contrôle soit fini, c'est vraiment intelligent ? ??? On pénalise le bon client, on ne change strictement rien pour le fraudeur, qui peut parfaitement être débarqué sans perte de temps à l'arrêt d'après ? C'est inéluctable ?

On ne peut pas -vraiment- pas être un poil plus imaginatif dans l'organisation des tournées et la présence des équipes ? ???

Pour le coup, j'ai du mal à sortir du mode gronchon...
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
mathieu.38
Passager
Messages : 5130
Inscription : 22 Mai 2006, 09:59:39
Localisation : Vaulx

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar mathieu.38 » 30 Mai 2013, 16:32:01

Kéolis organise les contrôles pour avoir des statistiques correctes, rien de plus : on balance des millions d'euros pour afficher un taux de fraude faible.

A Bellecour, c'est sympa aussi quand on a trois APIC pour contrôler une 60-80 personnes passant de la A à la D (contrôle en bas des escaliers)... j'ai déjà vu des fraudeurs faire demi tour à trois mètres du contrôleur sans être inquiété (avec la foule et le faible nombre d'APIC difficile de rattraper quelqu'un...).

Dans le même genre, tu as Grange Blanche : neuf fois sur dix les contrôles se font uniquement sur l'accès devant la boulangerie.

Faut-il crier sur les toits les lieux de contrôle pour forcer Kéolis a changer de façon de faire ?
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 30 Mai 2013, 16:37:08

Pas besoin de crier sur les toits, pour les changer qui disposent d'un smartphone, il y'a une application (gratuite) afin de signaler les lieux de contrôle en direct (associé à la géolocalisation, c'est censée alerter quand on se rapproche d'un contrôle). J'étais sceptique concernant "l’efficacité" de cette application, mais au vu de l'absence de hasard dans les contrôles, elle doit sauver beaucoup de gens.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 30 Mai 2013, 17:31:21

???

elle doit sauver beaucoup de gens


Tu es sérieux en écrivant ça ? :o Perso, j'ai du mal ; ça pique les yeux.

On "sauve" quelqu'un qui tombe du quai devant le métro. En coupant le courant, en avertissant, etc.

On n'a pas à "sauver" quelqu'un qui fraude. Point barre. J'ai pas le sou pour prendre les TC, bin perso, je marche. Lyon n'est pas Paris, les distances restent acceptables dans la plupart des cas.

Mathieu.38> dans la mesure où cette constatation est récurrente depuis au minimum une dizaine d'années, j'aurais tendance à mettre les pieds dans le plat. Parce que, bon, comment dire ? Marre de perdre du temps sous des regards narquois.
Mais il ne faudrait pas non plus interpréter cette réaction comme un accord pour la remise d'un chèque en blanc au puçage, flicage, et autres outillages technologiques sans contact forts éloignés de leur sujet premier... :police:
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 30 Mai 2013, 17:54:27

BBArchi a écrit :???

elle doit sauver beaucoup de gens


Tu es sérieux en écrivant ça ? :o Perso, j'ai du mal ; ça pique les yeux.


Façon de parler. Je paye mon abonnement tout les mois et je ne cautionne pas ceux de mon environnement (étudiant) qui ne le font pas.
Le problème concernant les contrôles, c'est que j'ai déjà vu des gens se faire donner une amende pour un oubli de validation dans un bus blindé où les composteurs sont inaccessibles ou pour ne pas avoir recharger le 1er du mois alors qu'il ne n'ont pas de distributeur au départ de leur trajet.

Pour te rejoindre, je trouve ces contrôles inutile, bien trop prévisible et n’empêchant que très peu la fraude. En clair, juste désagréable.
yanns040586
Passager
Messages : 1316
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar yanns040586 » 31 Mai 2013, 11:29:41

BBArchi a écrit :Bellecour mezzanine en haut de l'escalier mécanique partant du milieu du quai :MD: (... et passage libre pour tous les autres escaliers et accès. Youpla.)
Arret C26 en direction de Villeurbanne, Ambroise Paré
Arrêt 25 arrêt Domrémy Lacassagne
Arret C20 Pont Kitchener
...
Eglise Demi-Lune direction Gorge de Loup ou
La Vallonière direction "banlieues" et/ou Gorge de Loup (mais une partie des lignes passe sans s'arrêter : C24, 73)


Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 01 Juin 2013, 00:45:11

Tiens, rebelote cet après midi à Bellecour, :MD: . Encore une fois en haut de l'escalator, toujours le même ! et rien à l'escalier principal vers la ligne A !

Ayant un peu de temps, et mon ticket liberté, j'étais tout disposé à entamer le dialogue... et surprise ; fin du contrôle juste avant que j'arrive à la hauteur... "Allez y passez, c'est bon"

Je m'interroge.


Pourquoi cette fuite ?

Ce refus de la confrontation ?

Mon oeil noir et luisant ?

Mon air décidé, de celui qui n'a plus rien à perdre ?

La batte de base ball ?

???

(nan, j'rigole).
;D


... mais quand même ! Ca devient gonflant...
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Didier 74 » 08 Sep 2013, 18:08:29

AFP, 8 septembre
En France, la fraude aux transports en commun devient un sport national

Les Français, parmi les plus «bienveillants» de l’Union européenne envers la fraude aux transports en commun, viennent de battre de nouveaux records au point d’inquiéter leurs principaux réseaux (SNCF et RATP) et de relancer le débat sur une augmentation des amendes ou la simple gratuité.

08H26 : dans le Train express régional (TER) qui vient de quitter Chantilly, ville coquette du nord de Paris, un jeune cadre retient son souffle devant l’apparition d’un contrôleur.

«Ouf, il ne s’est pas arrêté», soupire-t-il. «Tu continues?», lui demande un collègue. «Même en payant des amendes, ça revient beaucoup moins cher qu’un abonnement», répond-t-il.

«Nous sommes en peloton de tête en Europe de ceux qui pensent que frauder dans les transports ce n’est pas grave»
Il est loin le temps où la fraude était en France un phénomène de jeunes de banlieue.

Dans des universités, des étudiants adhèrent à des «mutuelles» clandestines qui, pour 7 euros par mois (contre 65 euros pour un abonnement mensuel), prennent en charge les amendes.

La fraude est même «tendance» : l’application «CheckMyMetro» permet de repérer en temps réel sur son smartphone les contrôleurs du métro parisien.

«Nous sommes en peloton de tête en Europe de ceux qui pensent que frauder dans les transports ce n’est pas grave», dit Julien Damon, professeur à Sciences-Po, citant des sondages Valeurs, Eurobaromètre et World Value.

Pour lui, la célèbre photo de l’ancien président Jacques Chirac, alors maire de Paris, sautant en 1980 un portillon de métro, «illustre cette bienveillance».

«Au Royaume-Uni les transports sont plus chers et la fraude moins importante», relève-t-il. À Berlin, le métro (U-Bahn) et le RER (S-Bahn) sont toujours dépourvus de portillons...

«Dans un pays catholique, la transgression est un sport national», explique le philosophe Michel Onfray, rappelant que dans les pays protestants, «on est redevable de ce qu’on fait parce qu’on entretient un rapport direct à dieu».

Mais comment expliquer que la fraude représente 1,1% pour le métro de Rome contre 5% dans le métro à Paris, voire près du double dans les bus et les trams ?

C’est qu’au fond catholique vient s’ajouter chez les Français «un rapport à la Loi et à l’État très paradoxal», explique Alain Mergier, sociologue à la Fondation Jean Jaurès.

«Les Français considèrent que l’État est là pour veiller au respect de la Loi et refusent d’être leur propre policier», dit-il. «Ils estiment aussi que les transports publics leur appartiennent : s’ils n’ont pas payé leur billet, ils ne volent personne !».

«Le coût annuel de la fraude pour la SNCF est estimé à 300 millions d’euros»
Le phénomène a beau être très français, il inquiète au sommet de l’État.

«Le coût annuel de la fraude pour la SNCF (Société nationale des chemins de fer) est estimé à 300 millions d’euros», a reconnu le ministre français des Transports, Frédéric Cuvillier. «Pour la RATP, il atteint 100 millions d’euros».

Cette semaine, le PDG de la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens), Pierre Mongin, a tapé du poing sur la table, appelant à «une hausse du montant des amendes».

Or, pour rendre les contrôles efficaces, il faudrait des équipes plus nombreuses et mobiles, donc bien plus coûteuses.

Vers une gratuité des transports en commun ?
La recette de la billetterie ne couvrant, selon le Groupement des autorités responsables des transports (GART), que 25% du coût réel des transports, une vingtaine d’agglomérations françaises ont décidé de supprimer les coûts des contrôles et... d’opter pour la gratuité.

«Les transports en commun devraient être gratuits comme les bibliothèques, les piscines, la santé, l’éducation et tout ce qui est construit avec l’argent prélevé sur le contribuable», dit Michel Onfray.

«Cette situation ne peut plus durer», écrivent dans un blog deux jeunes, Florian Yagoubi et Romain Jammes, appelant à «rendre les transports gratuits».

Le GART estime peu réaliste d’envisager la gratuité dans des agglomérations importantes.

Cette position est toutefois mise à mal depuis que l’agglomération d’Aubagne (Bouches-du-Rhône, sud), forte d’une centaine de milliers d’habitants, a adopté avec succès la gratuité, augmentant en quatre ans la fréquentation de 170% et baissant le trafic automobile de 10%.

La gratuité «abolit la fraude et le contrôle», s’enthousiasme dans un forum sur internet le dramaturge Jean-Louis Sagot-Duvauroux. «C’est une révolution», ajoute-t-il. Autre notion bien française.
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 08 Sep 2013, 19:07:40

Pour reprendre directement sur cette article, est ce qu'il serait possible de faire le calcul pour Lyon, du rapport bénéfice/cout entre les abonnements et les contrôles (et le cout d'entretien des portillons) ?
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 08 Sep 2013, 22:23:23

On trouve cet article directement en une de la page d'accueil de wanadoo ce jour...

http://actu.orange.fr/une/la-fraude-aux ... 49148.html


Dans des universités, des étudiants adhèrent à des "mutuelles" clandestines qui, pour 7 euros par mois (contre 65 euros pour un abonnement mensuel), prennent en charge les amendes.


Montant calculé avec des outils statistiques simples ; donc, en fait, le risque de se faire gauler est horriblement faible, par rapport au coût des tickets. Sinon, le montant de cette "cotisation détresse" serait plus élevé, non ? >:D

Donc j'ai enfin le montant -précis- de la part de la billeterie dans les recettes des tc : 25%. Et comme je pense que le GART est tout sauf une concentration de gens qui ne maîtrisent pas leur sujet, cela laisse rêveur sur le thème de la gratuité des TC, qui trouve ici une tribune inespérée pour un retour au premier plan ...

M'est avis que les prochaines semaines vont être passionnantes... 8)
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 09 Sep 2013, 10:03:10

BBArchi a écrit :Montant calculé avec des outils statistiques simples ; donc, en fait, le risque de se faire gauler est horriblement faible, par rapport au coût des tickets. Sinon, le montant de cette "cotisation détresse" serait plus élevé, non ? >:D


En l’occurrence, je parlai des coûts pour les TCL et non pour les usager.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 09 Sep 2013, 10:55:33

Vi. Moi, je parlais bien du coût de - la fraude / ticket / pas ticket - pour les usagers.
Pour ce qui concerne le coût pour les tcl, il y a diverses infos disséminées sur Lel, mais que je n'ai pas cherché (la flemme, quoi... ;D )

Il reste bien de tout ceci que le sujet est très loin d'être clôt : les anti-gratuité ayant des arguments tout aussi logiques et plein de bon sens que les pro-gratuité, animation en vue... :)

Si le réseau devient gratuit, je serai le premier à prendre le bus plus souvent, en particulier pour les petits trajets de moins de 2 arrêts. Actuellement, je l'ai un peu mal de griller un ticket quand je suis dans cette configuration, et je préfère la marche à pied pour un temps de parcours quasiment identique. N'étant pas un original, j'imagine que la gratuité provoque entre autre la multiplication des petits trajets. Et que pour la catégorie qui ne valide jamais, cela ne change rien à ses habitudes ?

Quelqu'un aurait des retours d'info sur l'expérience d'Aubagne ?
Bon, c'est le sud, Marseille, toussa, ;D ::) mais... la gratuité a t-elle provoqué plus de dégradation dans les bus (argument souvent mis en avant par les anti-gratuité : ce qui est gratuit est massacré) ?
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
ElBricou
Direction des Services Techniques
Messages : 2590
Inscription : 17 Nov 2005, 11:20:03
Localisation : Montévrain
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar ElBricou » 10 Sep 2013, 08:56:44

BBArchi a écrit :On trouve cet article directement en une de la page d'accueil de wanadoo


Oula...

Sinon, sur le sujet, non seulement ça fraude, mais en plus ça proteste quand ça se fait prendre...
Véranne
Passager
Messages : 3
Inscription : 11 Sep 2013, 18:58:43

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Véranne » 11 Sep 2013, 21:05:02

Bonjour,

Je vous lis avec un très grand plaisir depuis longtemps mais ne m'étais jamais inscrit.
Me voici parmi vous pour une intervention de temps en temps :) .

Dans l'affrontement résumé entre pour et anti-gratuité par BB Archi avec sa proverbiale et plaisante flamboyance, pour ma part, je pense que ça va être "la piquette Jack" :laugh: .

Selon l'annuaire statistique des TCU 2003-2008 (CERTU, 2009), les recettes tarifaires des TCL représentaient en 2008 150 millions d'euros
Principal financeur des transports urbains, le versement transport rapportait quant à lui seulement 238 millions d'euros.
Le versement transport, seul, ne suffisait même pas à couvrir les charges d'exploitation qui s'élevaient à 305 millions d'euros cette même année.
Si les transports avaient été gratuits cette année là, il aurait donc fallu dépenser 150 millions de plus (et 1 milliard sur une mandature)... pour tout juste pérenniser l'offre de 2008. Comme ce milliard est grosso modo la capacité d'investissement du SYTRAL, cela veut dire que toutes choses égales par ailleurs, on peut faire la gratuité... à condition de renoncer aux investissements ! L'effort fiscal à accomplir pour avoir un réseau en amélioration et gratuit relève de la quadrature du cercle dans une ville comme Lyon.

Comme je n'exerce plus d'activité dans le domaine des transports, je n'ai pas accès à des statistiques plus récentes. Peut-être que Nanar, Rémi, et autres ont ?
Mais en tout cas, il est certain que les coûts d'exploitation ont dû encore beaucoup augmenter entre temps. Ce qui voudrait dire qu'instaurer la gratuité en 2013 dans un grand réseau, c'est non seulement se priver de l'amélioration dans le futur mais probablement avoir en 2020 un réseau plus mauvais qu'aujourd'hui.

Evidemment, cette logique implacable peut être invalidée dans deux hypothèses :
- les pouvoirs locaux acceptent de consacrer des sommes de plus en plus importantes pour assurer le maintien du réseau ET son développement.
=> Bref, Gégé devient un monomaniaque du transport urbain et il décide de les faire financer par les automobilistes en instaurant un péage urbain, en menant une politique de stationnement impitoyable à la Barcelonaise. Et puis comme Gégé à la flamme du TC en lui et que le VT est à son maximum, il instaure avec ses potes de la métropole un matraquage en règle sur la fiscalité-ménages et coupe allègrement dans ses autres dépenses d'intervention sur la petite enfance, les vieux, etc.
- les pouvoirs locaux ont enfin le cran de lancer un vrai programme de réduction des coûts d'exploitation :
=> Gégé et Riri sont touchés par la grâce. Ils donnent une priorité sans ambiguïté aux TC sur la voirie permettant de baisser de 30% le temps de rotation des services et de diminuer d'autant le nombre de véhicules/conducteurs mobilisés. Ils automatisent la ligne A et la ligne B sans plus attendre. Ils se mettent à dos les syndicats en embauchant peu (grâce à la hausse de la vitesse commerciale) et gèlent le salaire des conducteurs. A chaque grève paralysant tout le réseau, ils tiennent le cap car ils sont courageux.

Bref, c'est peut-être un peu plus simple pour des élus de conserver le statut quo avec un réseau correct et fonctionnel, et accessoirement d'essayer de lutter plus sérieusement contre la fraude pour faire rentrer potentiellement 10 ou 20 millions de plus chaque année, plutôt que de renoncer à une ressource si importante ::).
Gégé et Riri ne sont peut-être pas très forts en démocratie mais on ne peut leur enlever leur sérieux (comparé aux autres grands réseaux) en matière de collecte de recettes. Un ratio R/D à 50%, ce n'est pas anodin pour faire 350 voyages par habitant du PTU. C'est aussi l'assurance de conserver un réseau correct en cas de tarissement des subventions de l'AOT. A l'autre bout du spectre, les dessertes TER sont à la merci d'une éventuelle et de plus en plus probable panne des Régions à cause de la très faible contribution de l'usager (politique tarifaire trop généreuse, fraude très importante, coûts d'exploitations insensés).

Après, il est vrai que la gratuité et les politiques de tarifs bas peuvent être une solution pertinente pour dynamiser la fréquentation dans les réseaux où les recettes tarifaires sont très faibles (quelques centaines à quelques millions d'euros) mais surtout pas dans un grand réseau comme Lyon.

Voilà ma contribution, un peu arrogante, j'avoue O0
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4433
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar amaury » 12 Sep 2013, 14:12:41

Nickel ! Merci à toi ! On a comme ça des éléments concrets.

Si on joue le jeu jusqu'au bout, on peut retirer de l'investissement ce qui concerne la billettique et du fonctionnement, tout ce qui concerne la billettique et une partie de ce qui concerne le contrôle. En poussant l'exercice jusque là, on atteignait à l'époque de la révision du PDU (2002 / 2005) 100 M€ par an pour maintenir l'offre de l'époque.

Concernant les recettes envisageables, on peut imaginer monter le VT à 1,8% (je crois qu'il est toujours à 1,75%). ça ne nécessite qu'une décision politique. Si une commune de l'agglo est considérée comme ville touristique, de mémoire, on peut rajouter 0,2 points de plus et donc monter à 2%. Est-ce qu'on veut le faire sachant que ça pèse sur les employeurs (donc aussi sur la fonction publique) ? C'est un choix politique !

Concernant les réductions d'exploitation, on peut miser sans trop de difficultés sur des gains de vitesse commerciale. ça n'a pas d'impact social interne, ça améliore la qualité de service donc l'image et la fréquentation. La piste actuelle repose sur des aménagements. On peut effectivement la compléter en réduisant le robinet de la circulation VP. Là aussi, comme tu le soulignes, ça relève de choix politiques.

Mais la question qui me taraude depuis plusieurs années, c'est pourquoi les grosses agglos étrangères qui avaient mis en place la gratuité sont-elles revenues en arrière ? Est-ce lié à des alternances politiques uniquement ? Au constat de cette fuite en avant ? Si quelqu'un sait...
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
mathieu.38
Passager
Messages : 5130
Inscription : 22 Mai 2006, 09:59:39
Localisation : Vaulx

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar mathieu.38 » 12 Sep 2013, 19:46:56

Véranne a écrit :Voilà ma contribution, un peu arrogante, j'avoue O0

En tout cas, elle m'a bien fait rire ! Bienvenue à toi ! :)
Ta contribution a le mérite de fournier quelques éléments d'analyse.
Véranne
Passager
Messages : 3
Inscription : 11 Sep 2013, 18:58:43

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Véranne » 12 Sep 2013, 21:22:38

Mathieu, héhé merci, Il faut dire que Gégé et Riri se prêtent parfois un peu à la comédie...

Amaury, mea culpa, aussi incroyable que cela puisse paraître, Lyon n'a pas encore profité des possibilités offertes par le législateur et a laissé son VT à 1,75%.
Contrairement à Toulouse, Marseille, Lille, Montpellier, Strasbourg, Nice, Grenoble, Nantes, etc, etc. qui sont désormais toutes à 2%.

Je n'ai pas connaissance d'exemple de grosse agglo européenne qui soit revenue sur la gratuité.
Par contre, Tallinn (400 000 hab) s'est récemment "convertie" avec comme toujours, un succès immédiat sur la fréquentation. En France, de nombreux CG ont déjà renoncé à la gratuité du transport scolaire, dont l'emblématique Corrèze :) . Mais ce n'est à mon sens ni par volonté de développer les TC ni suite à une analyse rationnelle. Ils n'ont tout simplement plus un radis.

Pour revenir à la fraude, ayant vu en BE comment (et comment !) on baissait les "scores" du Transilien, j'ai des doutes sur les chiffres annoncés par les TCL...
En 2002, la fin de la possibilité pour le plus grand nombre de faire "sauter" ses PV et la nouvelle sévérité des gendarmes ont fait beaucoup de vagues. Et pourtant, aujourd'hui, même les dirigeants sans courage politique font de la surenchère répressive à chaque annonce de mauvais chiffres de morts sur les routes, percevant désormais les Français comme résignés à se faire traire, sans risque politique.
Peut-être que dans un avenir pas si lointain viendra le tour de la fraude, même si bien entendu, ce sont les premiers pas qui sont les plus difficiles à faire
:police: :T1: ??? :police:
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4433
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar amaury » 13 Sep 2013, 10:52:38

Pour l'abandon de la gratuité, je fais référence de mémoire au lien ci-dessous.
Page 14 de LA GRATUITE TOTALE DES TRANSPORTS COLLECTIFS URBAINS : EFFETS SUR LA FRÉQUENTATION ET INTÉRÊTS de Predit - 2007 - http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q= ... ms&cad=rja a écrit :2 réseaux ayant abandonné la gratuité :
- Ville de Bologne (Italie, 374 000 habitants, gratuité de 1973 à 1977),
- Ville de Castellon de la Plana (Espagne, 166 000 habitants, gratuité de 1990 à 1996)


J'ai relu en diagonale mais il n''explique pas pourquoi cet abandon. Par exemple, à Castellon de la Plana, on peut penser à l’alternance politique où l'équipe de droite aurait attendu d'être réélue après un mandat pour abandonner une mesure prise par l'équipe de gauche en fin de mandat précédent (cf. http://ca.wikipedia.org/wiki/Castell%C3 ... .C3.ADtica). Mais ça reste des suppositions... Et à Bologne, c'était le même maire avant, pendant et après (cf. http://it.wikipedia.org/wiki/Sindaci_di_Bologna) ! Là, je n'ai aucune hypothèse. Je reste sur ma faim ! Et connaître ces raisons me semble un bon moyen d'avancer dans la réflexion. Je sais que la politique de Bologne au milieu des années 2000 en termes de tarification était d'avoir des tarifs attractifs et une facilité à acheter un ticket (par exemple, paiement direct dans le bus sur machine avec un ticket de caisse faisant office de titre de transport).

P.S. Ne "se font traire" que ceux qui ne respectent pas le Code de la route... et pour une infime minorité des infractions commises ! Je ne connais pas grand monde parmi mes proches qui ait à payer des contraventions. Bref, "se faire traire" ne me semble pas la bonne expression... ;)
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
mathieu.38
Passager
Messages : 5130
Inscription : 22 Mai 2006, 09:59:39
Localisation : Vaulx

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar mathieu.38 » 13 Sep 2013, 18:49:50

Véranne a écrit :Pour revenir à la fraude, ayant vu en BE comment (et comment !) on baissait les "scores" du Transilien, j'ai des doutes sur les chiffres annoncés par les TCL...

On ne va pas relancer le sujet mais à Lyon, les contrôles sont "organiser" de façon à avoir un taux de fraude faible.
Véranne
Passager
Messages : 3
Inscription : 11 Sep 2013, 18:58:43

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Véranne » 13 Sep 2013, 20:49:57

Oh, je l'avais survolé ce document... mais pas lu ce passage ??? . Connais pas ces deux exemples et les raisons locales, désolé.
En 2010, j'ai entendu des responsables de l'AMT à Gênes dire qu'en Italie, les réseaux devaient avoir au moins un R/D de 40% car obligation légale. Je ne sais pas si j'ai compris de travers. Et puis de toute manière, en Italie, pas de versement transport et des collectivités locales (Régions, villes) dont les moyens sont bien moins étendus qu'en France. Les recettes tarifaires n'en sont que plus précieuses.

Pourtant "traire ses concitoyens" tout en obtenant leur consentement est un principe cardinal de la science politique au pays de Richelieu et La Boétie :D .
Et puis cette machiavélique et graduelle "tactique du vautour" a fait ses preuves :
- 60% de tués en moins sur les routes en 10 ans.
- un coût complet de l'insécurité routière ramené de 34 à 24 Milliards d'euros en 10 ans (euros constants).
- ça continue avec le bonus-malus, de moins en moins bonus et demain peut-être avec la taxe poids-lourds.

Les premiers pas sont les plus difficiles... Mais j'espère que la lutte contre la fraude deviendra enfin un sujet.
Avec une tarification solidaire en fonction des revenus ... mais un système sans échappatoire pour le fraudeur : contrôleurs discrets, amende importante, recouvrement implacable (payables sous forme de travaux d'intérêt général au besoin).
Par contre, réalisation inimaginable tant qu'un grand chef sioux ne l'aura pas voulu car à l'heure actuelle, au milieu des violeurs et trafiquants, les impayés d'amendes ne sont pas vraiment la priorité des procs (ni des SPIP). Quand enfin on s'y mettra vraiment, c'est à mon avis bien plus que 15 millions par an (estimation de la fraude par le SYTRAL) qu'on récupérerait pour investir dans le réseau. Ayant écarté le recours possible à la fraude, le SYTRAL pourrait même se permettre d'augmenter un peu certains tarifs pour récupérer encore plus.
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 742
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar to8d » 14 Sep 2013, 09:46:33

mathieu.38 a écrit : à Lyon, les contrôles sont "organisés" de façon à avoir un taux de fraude faible.

Effectivement : il n'y a jamais de contrôle à la Part Dieu métro/tram à l'heure du repas, comme ça les gens vont manger sans payer le transport en toute tranquillité :-\
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5415
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Billy » 14 Sep 2013, 12:08:58

S'il n'y avait que ça ... L'autre fois j'ai été contrôlé dans le T3, et les fraudeurs sont descendus à la station suivant le contrôle, car les APIC étaient montés par l'arrière. Du coup les fraudeurs s'étaient mis en tête et sont descendus tranquillement à Reconnaissance, alors que les APIC sont montés à Dauphiné !

Pareil, dans le 70 contrôle au départ de GPDVM. Un gars n'avait pas validé son ticket et les APIC parlaient d'un PV. L'homme a négocié avec les APIC, ils ont validés le ticket puis sont descendus !
Si avec ça on n'incite pas à la fraude, faudra me dire ce qui est censé être dissuasif ...

Concernant le métro, ce n'est pas parce qu'il y a des portillons qu'il n'y a plus de fraude. De temps à autre des contrôles à bord des rames ne feraient pas de mal !
Image
yanns040586
Passager
Messages : 1316
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar yanns040586 » 14 Sep 2013, 12:26:54

Il y a des contrôles "assez" réguliers à la gare de Vaise (je les croise une fois par mois...). Par contre, j'ai une fois un contrôle sur le C14, mais c'était à 22h30, donc le bus était vide...
Les C14 et C6 ne sont jamais contrôlées en "temps normal", et je pense que sur ces lignes-là, on frôle les 70% de passagers qui ne valident pas, mais certainement un peu moins qui est réellement en fraude, puisque en HP, faut le vouloir pour accéder à un valideur...

Et aussi, pourquoi faire des contrôles à 6h du mat' quand les rares personnes qui sont dans le bus vont travailler, et pas en pleine journée ? Parce que j'ai droit à un contrôle 2 fois par semaine entre Tassin et Gorge de Loup...
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4433
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar amaury » 15 Sep 2013, 13:32:23

yanns040586 a écrit :Et aussi, pourquoi faire des contrôles à 6h du mat' quand les rares personnes qui sont dans le bus vont travailler, et pas en pleine journée ? Parce que j'ai droit à un contrôle 2 fois par semaine entre Tassin et Gorge de Loup...

Et pourquoi pas ? ;) S'il y a des heures où il n'y a pas de contrôles, la prise de risque pour le fraudeur est nulle ! :-X
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1291
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar man-x86 » 15 Sep 2013, 14:39:40

amaury a écrit :
yanns040586 a écrit :Et aussi, pourquoi faire des contrôles à 6h du mat' quand les rares personnes qui sont dans le bus vont travailler, et pas en pleine journée ? Parce que j'ai droit à un contrôle 2 fois par semaine entre Tassin et Gorge de Loup...

Et pourquoi pas ? ;) S'il y a des heures où il n'y a pas de contrôles, la prise de risque pour le fraudeur est nulle ! :-X


Les fraudeurs n'ont pas d'heure non plus...
Je me suis déjà fait contrôler pas mal de fois à 5h et à 0h30, et c'est souvent arrivé qu'il y ait de la fraude (vu le nombre de sièges vides, on arrive vite à des taux de fraude impressionnants).
Le seul problème, c'est les contrôles en pleines HP (T1 à Charpennes direction IUT Feysinne à 7h50 >:D), ou celles qui font rater des correspondances...

Après il y a souvent des contrôles où seul le délit de faciès joue, ou des contrôleurs qui ne contrôlent qu'une personne sur deux.

Par contre en Suisse/Autriche/Liechtenstein, le faible nombre de contrôles et le faible taux de fraude impressionnent vraiment.
L'abonnement est une simple carte en papier avec une photo collée (pas de badge RFID à valider), et parfois en soirée, le conducteur contrôle les abonnements à la montée (mais la MPA n'est appliquée qu'en soirée >:D ).
En 3 mois je n'ai pas vu un seul contrôle en journée. Et le taux de fraude n'a pas l'air monstrueux, seulement des fraudeurs "occasionnels", qui prennent le train/bus avec leur vélo quand il pleut.
Avatar de l’utilisateur
GX327
Passager
Messages : 68
Inscription : 23 Juil 2009, 10:27:38
Localisation : Valence (26)

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar GX327 » 15 Sep 2013, 19:44:41

Pour info, pour répondre à Billy, des contrôles ont parfois lieu à bord des rames des lignes A/B (j'en ai eu un il y a 2 semaines). Cela nécessite toutefois une immobilisation de la rame en station, assez délicat aux heures de pointe. Ce qui explique la préférence pour les contrôles filtrants à certaines sorties ou couloirs de correspondances.
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5415
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Billy » 15 Sep 2013, 20:33:38

Je me souviens il y a quelques années qu'il y avait des contrôles à bord des rames sans perturber le bon déroulement du trafic. Ils faisaient ça sur le coup des 13h sur la A et effectuaient le contrôle entre deux stations.

Mais cela fait un bon moment que je n'en ai plus vu ...
Image
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 742
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar to8d » 16 Sep 2013, 19:20:55

Dans le temps, les contrôleurs montaient à bord du véhicule (tram, bus) et contrôlaient tout le monde pendant le trajet entre deux arrêts, personne n'y coupait ; maintenant ils ne semblent plus autorisés à monter à bord ?
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1291
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar man-x86 » 16 Sep 2013, 21:19:12

Il me semble que si, mais assez souvent ils arrêtent le bus pour quelques minutes le temps de contrôler tout le monde, pour redescendre au même arrêt (ils sont souvent en voiture).
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 17 Sep 2013, 17:20:05

...maintenant ils ne semblent plus autorisés à monter à bord ?


Tu as peut-être mis le doigt sur un problème d'ordre budgétaire, si ça se trouve... Imagines : toutes ces cartes d'abonnement à leur fournir pour qu'ils puissent effectuer leur travail dans les règles ? :o Madoué... atomisée, la tirelire !

Et puis, quelle perte de temps avec la validation obligatoire, pour donner l'exemple (sinon de gros malin auraient beau jeu d'ironiser sur leur absence de validation... ;D )

Non, c'est plus simple d'attendre le bus à un endroit, et de le coincer juste le temps nécessaire pour rater une correspondance tendue. >:(
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
enzol
Passager
Messages : 134
Inscription : 16 Nov 2004, 15:08:39

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar enzol » 27 Sep 2013, 21:51:39

Bonsoir

Une info très intéressante...


http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... -8-en-2012
Avatar de l’utilisateur
Auron
Passager
Messages : 1292
Inscription : 18 Juil 2007, 18:01:51
Localisation : Lyon 5
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Auron » 27 Sep 2013, 22:46:36

En somme...
Les portillons du Metro n'aident pas (la quantité de fraudeurs qui sautent par dessus)
La MPA est un échec cuisant (mais qui s’imaginait le contraire?)

De l'argent dépensé comme il (ne) faut (pas)
Conducteur de train à Lyon Perrache...
Enfin vite fait quoi...
Et parfois je traîne à Chambéry... :-X
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 28 Sep 2013, 09:19:52

La MPA?

Ho bah si, les portillons sa aident énormément pour la gestion des flux et la place disponible dans le métro. Ils sont toujours installé de façon parfaite avec un intégration idéale à l'architecture des stations de métro. (vous remarquerez mon ton ironique)
FORET
Passager
Messages : 492
Inscription : 16 Nov 2012, 22:35:54

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar FORET » 28 Sep 2013, 11:25:58

Chaque fois que j'ai pris le T4 j'ai eu l'impression d'etre dans une navette gratuite ...........
Avatar de l’utilisateur
Le Rail
Passager
Messages : 1390
Inscription : 20 Oct 2012, 18:17:11
Localisation : Lyon 7e

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Le Rail » 28 Sep 2013, 13:57:02

C'est pareil sur le T1 les après-midi de semaine...
Avatar de l’utilisateur
Auron
Passager
Messages : 1292
Inscription : 18 Juil 2007, 18:01:51
Localisation : Lyon 5
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Auron » 28 Sep 2013, 15:01:02

dedale a écrit :La MPA?

Montée Porte Avant (ou Montée Par l'Avant)

dedale a écrit :Ho bah si, les portillons sa aident énormément pour la gestion des flux et la place disponible dans le métro. Ils sont toujours installé de façon parfaite avec un intégration idéale à l'architecture des stations de métro. (vous remarquerez mon ton ironique)

Pour l'avoir vu tous les jours cette semaine, mention spéciale pour Gorge de Loup coté gare où malgré l'espace disponible, seuls 2 portillons entrée (et 2 sorties) ont été installés, et lorsque une marée humaine descend du train pour aller dans le métro, c'est assez affligeant de voir comment ça bouchonne...
Conducteur de train à Lyon Perrache...
Enfin vite fait quoi...
Et parfois je traîne à Chambéry... :-X
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 28 Sep 2013, 18:20:13

Grange blanche, c'est pas mal aussi, tout le monde se croise, se recroise et se rerecroise, et sa bouchonne pareil. Mais bon, si c'est sensé gagner de l'argent...
FORET
Passager
Messages : 492
Inscription : 16 Nov 2012, 22:35:54

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar FORET » 28 Sep 2013, 18:57:00

C'est peut etre hors sujet mais il est vrai que la station Grange Blanche de T2 est particulierement mal concue.... bousculade assurée !!!
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Didier 74 » 12 Oct 2013, 12:36:34

busetcar.com, 8 octobre
Fraude : le Sytral met la pression sur Keolis

Avec un taux de fraude actuel de 11%, l’objectif assigné par le Sytral de 8% n’est pas atteint. D’où le lancement d’une campagne et de nouveaux moyens pour y parvenir.

La fraude sur le réseau lyonnais représente un manque à gagner de 11 millions d'euros par an, "une somme qui correspond à plus de 100 millions d'euros d’investissement qui ne pourront se réaliser ", selon Bernard Rivalta, président du Sytral. Dans un contexte où certains n’hésitent pas à revendiquer la gratuité des transports en commun, Keolis et le Sytral combinent leur force pour que les usagers valident leurs titres de transport préalablement achetés. Après avoir fait passer le niveau de fraude dans le métro de 14 à 6,5%, grâce à l’installation des accès contrôlés, les deux partenaires souhaitent aller plus loin. En particulier grâce à l’utilisation d’un logiciel permettant de calculer le taux d’accolement, c’est-à-dire la différence entre le taux de passage et le taux de validation.

Les conducteurs impliqués
Ils souhaitent aussi obtenir de meilleurs résultats dans les autres modes. Car le taux de fraude est aujourd’hui de 13% sur les tramways et de 15% sur les bus. Outre une campagne de communication déclinée sous le mode humoristique, les mesures consistent en l’annonce sonore de contrôle dans les bus quelques arrêts plus loin. Vont également être mis en place des contrôleurs en civil à bord des véhicules et des journées de mobilisation générale de l’entreprise. Déjà, entre août 2012 et août 2013, le nombre de passagers contrôlés a augmenté de 15%. Ces contrôleurs proposent notamment aux conducteurs du réseau de travailler en alternance à la conduite et au contrôle. Sous la forme du volontariat, les intéressés passent des entretiens et suivent une formation interne de dix jours pour obtenir l’attestation d’assermentation, validée par le Tribunal de Grande Instance. L’ensemble de ces mesures est censé accélérer la conquête de l’objectif des 8% de fraude au global.

Source http://www.busetcar.com/actualites/actu ... sur+Keolis
Avatar de l’utilisateur
Auron
Passager
Messages : 1292
Inscription : 18 Juil 2007, 18:01:51
Localisation : Lyon 5
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Auron » 12 Oct 2013, 15:49:32

Est ce une bonne idée qu'un CR fasse aussi "controleur" à ces heures perdues?
Les controleurs se déplacent en brigage alors que le CR est seul

Je prend l'exemple d'un fraudeur controlé par une brigade de controleurs et celui qui lui dresse le PV est le CR/controleur.
Ce même CR se retrouve la semaine suivante, un soir, au volant de ce bus et le fraudeur le reconnait et rameute sa bande...
Vous vous imaginez le résultat. ::)
Conducteur de train à Lyon Perrache...
Enfin vite fait quoi...
Et parfois je traîne à Chambéry... :-X
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5415
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Billy » 12 Oct 2013, 16:42:12

Encore une idée venue de je-ne-sais-où, j'ai déjà aperçu plusieurs bus circulant avec la girouette "Attention, contrôles sur votre ligne" en alternance avec la destination.

Vu la semaine dernière sur la 33 ... Quel intérêt ? Avoir un taux de fraude zéro en cas de contrôle clairement mentionné, et quand le chat n'est pas là les souris dansent ?
Image
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 12 Oct 2013, 17:49:47

Nouvelle mesure (incompréhensibles) du sytral, qui à choisi d'informer délibérément les fraudeurs pour qu'ils évitent le contrôle.
yanns040586
Passager
Messages : 1316
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar yanns040586 » 12 Oct 2013, 18:00:46

dedale a écrit :Nouvelle mesure (incompréhensibles) du sytral, qui à choisi d'informer délibérément les fraudeurs pour qu'ils évitent le contrôle.

... ou de keolis, parce que, si les fraudeurs ne montent pas, le taux de fraude diminue, et du coup, les objectifs sont plus proches !

Ce matin, pour la première fois*, les contrôleurs ont opéré sur les C6 et C14... vers 6h du matin quand les bus sont vide.
Mais sur un des passages, ça a donné ça : 1 passager = 1 fraudeur -> taux de fraude 100% !

*exagération à peine poussée
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12591
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar BBArchi » 12 Oct 2013, 18:34:54

Décidément, l'abus de référentiel est dangereux pour la santé. Mentale. Et pourquoi pas une distribution de caramels au beurre salé, pendant qu'on y est ? Mais uniquement aux fraudeurs pris en faute. Comme ça, l'honneur sera sauf, ils auront pris un truc salé.

:p+r:

Et un bête calcul mathématique ne serait t-il pas plus simple ? Pour passer d'un taux de 8% à 11%, la perte est de X. Suffit de prendre le total d'amende distribuées, de faire une simple règle de 3, et d'augmenter en conséquence le montant des amendes. Le taux de recouvrement est en gros le même (ceux qui peuvent payer, payent, les autres de toutes façon ne sont pas plus solvables).

Perso , ça me troue que le montant de l'amende ne soit que de quelques dizaines d'euros. On pourrait multiplier par 3 ou 4... ;D que ce soit réellement dissuasif. Et que les fraudeurs que je croise, qui ont très (trop ?) souvent de belles sapes et un smartphone plutôt cossu, participent un peu mieux à l'effort commun...
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
dedale
Passager
Messages : 331
Inscription : 02 Mai 2013, 09:24:38
Localisation : lyon, garibaldi

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar dedale » 12 Oct 2013, 19:07:09

Je confirme qu'augmenter le montant de l'amende aurait au moins l'avantage d'éviter des phrases du genre : de toute façon, même si je me fais choper sa me revient moins cher que payer un abonnement tout les mois.
Avatar de l’utilisateur
L48
Passager
Messages : 878
Inscription : 24 Avr 2008, 22:22:45

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar L48 » 12 Oct 2013, 19:07:19

Pas bête la nouveauté des contrôleurs en civil j'admets.

Cependant, pour l'histoire du signalement des fraudeurs avec les caméras de vidéo-surveillance aux entrées des métros, j'aimerais vraiment voir l'efficacité de cette opération, sachant qu'ils n'arrivent même pas à empêcher les nombreux mendiants de demander de l’argent dans les rames.

Je leurs souhaitent bon courage pour repérer et signaler chaque fraudeurs aux contrôleurs faut croire qu'ils s'ennuient derrière les écrans.
Didier 74
Passager
Messages : 2386
Inscription : 30 Sep 2009, 10:39:16

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar Didier 74 » 16 Oct 2013, 18:39:25

lyoncapitale.fr, 16 octobre
Logiciel et vidéosurveillance contre la fraude dans les TCL

En plus de contrôleurs qui patrouillent désormais en civil, les TCL s'appuient sur un logiciel et sur la vidéosurveillance pour appréhender les resquilleurs. Explications.

Ils sont déjà là. Depuis plusieurs jours, les 280 contrôleurs TCL patrouillent parfois en civil dans le réseau lyonnais, notamment les bus et les tramways qui accusent un taux de fraude importante, - respectivement 15 et 13% selon l'exploitant Keolis. Les métros, eux, bénéficient des portiques de sécurité (taux de fraude : 6,5%). Ce système, à lui seul ne suffit cependant pas : les resquilleurs ont su s'adapter, pratiquant le "petit train" qui consiste à coller le voyageur précédent pour passer avec lui avant que les portes automatiques se referment.

L'heure est à un plan de communication contre la fraude, et Keolis a à cœur de dévoiler ses méthodes. Contre le petit train, les TCL disposent d'un logiciel qui calcule précisément le nombre de passages à chaque validation. Les contrôleurs sont informés en temps réel de l'entrée de fraudeurs dans les stations. Ils peuvent, s'ils se situent à proximité, intervenir et verbaliser. Le logiciel permet aussi de savoir dans quelles stations ces pratiques sont les plus importantes, et donc de concentrer les moyens humains là où les besoins se font jour. Ils en font de même avec la vidéosurveillance : depuis cette année, les images sont visionnées en direct, pour alerter les contrôleurs de l'entrée de fraudeurs.

D'après Keolis, la fraude est responsable d'un manque à gagner de 11 millions d'euros par an. Soit l'équivalent de 10 trolleybus, de cinq rames de tram ou encore de deux rames de métro.

Source http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon ... ns-les-TCL
Avatar de l’utilisateur
ElBricou
Direction des Services Techniques
Messages : 2590
Inscription : 17 Nov 2005, 11:20:03
Localisation : Montévrain
Contact :

Re: Fraude sur le réseau

Message non lupar ElBricou » 05 Nov 2013, 21:30:42

Ce cher Rivalta envisage de changer tout les portiques du metro pour endiguer la fraude : http://www.lyonmag.com/article/59209/fr ... o-lyonnais

Sauf que... Conserver le ticket alors qu'il est valable 1h ?

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 55 invités