RER de Lyon

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
ocelot40
Passager
Messages : 4
Inscription : 07 Déc 2018, 00:07:05

RER de Lyon

Message non lupar ocelot40 » 12 Fév 2019, 22:44:55

Bonjour à tous !

Étant un parisien fraîchement débarqué à Lyon, j'ai remarqué que l'agglo ne dispose pas vraiment d'un RER :/
Je me suis amusé à créé un plan (en m'inspirant de celui du STIF)
J'aimerais beaucoup avoir l'avis des pros, c'est pourquoi j'ai décidé de partager mon travail d'amateur avec vous :)
Il doit y avoir de nombreuses erreurs (excusez le petit parigo qui débarque ahah) même si j'ai essayé d'être le plus fidèle au réseau existant à l'aide de quelques plans TCL, SNCF, Cars du Rhône etc...
Vous remarquerez également qu'il y a quelques petites initiatives personnelles ^^ (en tenant compte des projets du SYTRAL)

Le Lien ! https://www.cjoint.com/c/IBmvJAzxO22
Avatar de l’utilisateur
Auron
Passager
Messages : 1421
Inscription : 18 Juil 2007, 18:01:51
Localisation : Lyon 5
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar Auron » 12 Fév 2019, 23:41:40

Whoaaaa :o :o :o
Conducteur de train à Lyon Perrache...
Et heureusement, je ne traîne plus à Chambéry... :uglystupid2:
nanar
Passager
Messages : 9629
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar nanar » 12 Fév 2019, 23:59:56

Salut

A quoi servent les "rondelles" grises et blanches concentriques ?

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
Patafix
Passager
Messages : 3930
Inscription : 08 Oct 2006, 19:34:33
Localisation : Europe

Re: RER de Lyon

Message non lupar Patafix » 13 Fév 2019, 07:10:23

Salut,

Beau travail :pouce:

Les cercles concentriques ressemblent a des zones de tarification
Ma Toyota mon Karosa est fantastique !
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5537
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar Billy » 13 Fév 2019, 10:13:48

nanar a écrit :A quoi servent les "rondelles" grises et blanches concentriques ?


Faut lire la légende mon cher Nanar :P

Beau travail ! On reconnait certaines formes franciliennes notamment avec le TER Roanne/St É qui ressemble étrangement au T2 et la ligne 2 à la N mais c'est bluffant, beau résultat ! :bravo:
Image
valentin
Passager
Messages : 75
Inscription : 20 Mars 2013, 14:28:36

Re: RER de Lyon

Message non lupar valentin » 13 Fév 2019, 11:24:31

Des partis pris, une grosse rigueur. Franchement, je suis bluffé par ton travail ! Si tu n'es pas contre, poste la sur Twitter, ou bien, transmets là au Sytral. Un tel travail ne doit pas rester sur ton simple ordinateur ;)
maxc19
Passager
Messages : 100
Inscription : 18 Déc 2013, 21:54:27

Re: RER de Lyon

Message non lupar maxc19 » 13 Fév 2019, 11:28:02

Le :mA: à Francheville ? Je signe tout de suite ! :D :D :D :smitten:
ocelot40
Passager
Messages : 4
Inscription : 07 Déc 2018, 00:07:05

Re: RER de Lyon

Message non lupar ocelot40 » 13 Fév 2019, 12:12:11

Les cercles blancs et gris sont en effet des zones de tarifications pour le train ça me semble être un bon système
Dans la zone 1 j'ai inclus Villeurbanne étant doné que c'est à l'intérieur du péripph
Je suis content de voir des retours positifs, pour info j'ai utilisé le logiciel Adobe XD
Pour le métro A :mA: jusqu'à Francheville ça m'a paru vraiment naturel ce petit prolongement ! Sur Google Maps c'est vraiment flagrant, c'est une suite logique je trouve ^^
Avatar de l’utilisateur
Ous03
Passager
Messages : 72
Inscription : 08 Jan 2018, 21:04:34
Localisation : Lyon 3e

Re: RER de Lyon

Message non lupar Ous03 » 13 Fév 2019, 12:41:26

Et bien vraiment félicitations :bravo:
Le RER 1 jusqu'à Belleville ce serait vraiment parfait pour moi haha ;D et j'aime vraiment les autres projets qui apparaissent :)
Je suis d'accord sur le fait que ton travail mérite vraiment d'être partagé, mais la décision te revient
nanar
Passager
Messages : 9629
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar nanar » 13 Fév 2019, 12:42:28

Billy a écrit :Faut lire la légende mon cher Nanar :P

Eh non, Billy, la légende sur les "zones tarifaires" ne suffit pas :
Si on pense "zones", il ne faut pas juste copier/coller les ronds de l' I-de-F mais avoir un minimum de rigueur. ::)

par exemple, le trajet Lyon-Givors traverse 3 zones. Or la limite de validité du billet commun TCL/RER représentée par un "S" est après Givors Ville (fin de zone 3) si on passe par la rive droite (Oullins) mais avant Sérézin (fin de zone 2, et donc bien avant Givors) par la rive gauche.

Quincieux qui est dans la Métropole est mise hors limite de validation des billets TCL. Tout comme Brignais qui va adhérer au Sytral.

Pourquoi Vaulx-en-Velin La Soie en zone 2 et Meyzieu ZI en zone 3, si le billet TCL standard reste valide d'un bout à l'autre ?

Pourquoi Miribel, St Maurice de Beynost et les Echets (hors zone validité TCL) sont placées dans le même rond tarifaire que Crépieux et Sathonay-Rillieux (qui sont dans la zone de validité TCL) ?

Les 80 km séparant Roanne de St Etienne sont dans une seule et même zone, tandis que les 60 km entre Lyon et St Etienne en traversent cinq.

Etc, etc ....

Désolé de faire mon "chieur", hein. Le dessin est joli, mais ... yapak'ça qui compte.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5537
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar Billy » 13 Fév 2019, 16:52:22

En m'y penchant de plus près j'ai relevé quelques incohérences. La station de métro A "Sully" c'est Décines Esplanade... Il n'y a pas de pertinence à faire une station aussi proche de Décines Grand Large et/ou Décines Grand Stade. D'ailleurs le débranchement de T3 vers le stade se fait entre Décines Grand Large et Meyzieu Centre, pas après ;)

Pour le T5, j'ai vu une station à Elysée Reclus... à part le Formule 1 il n'y a rien à desservir :-\ Et pour Décines Sud il faut voir l'emplacement de la station, car il n'y a pas une densité de population très élevée :(

Il y a également une incohérence dans les zones, Décines Grand Large et Décines Stade sont à 500m d'écart, elles doivent être dans la même zone ;)

Ah oui, et pour l'arrêt du 4Ex etc, c'est Crémieu sans X :P
Image
ocelot40
Passager
Messages : 4
Inscription : 07 Déc 2018, 00:07:05

Re: RER de Lyon

Message non lupar ocelot40 » 13 Fév 2019, 18:29:16

Ah merci pour vos remarques constructives !
C'est vrai que niveau zones et densité de population je ne m'y connais pas encore très bien dans la région ahah
Les zones m'ont été utiles pour construire le plan
Désolé pour les habitants de Crémieu :angel:
ocelot40
Passager
Messages : 4
Inscription : 07 Déc 2018, 00:07:05

Re: RER de Lyon

Message non lupar ocelot40 » 13 Fév 2019, 18:33:37

Je n'ai pas de compte Twitter, je ne sais pas où je pourrais partager ça... c'est pour ça que j'ai choisi votre forum ça me paraissait intéressant d'avoir vos avis !
Sinon par rapport aux branches du RER j'ai fais ça sans tenir compte des contraintes d'exploitation... J'ai surtout voulu privilégier des axes nord-sud et est-ouest pour une meilleure mobilité
Avatar de l’utilisateur
Adritcl
Passager
Messages : 475
Inscription : 27 Oct 2011, 00:04:10
Localisation : Saint-Priest
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar Adritcl » 13 Fév 2019, 21:16:19

Excellent travail ocelot40 ! :pouce:
nanar
Passager
Messages : 9629
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar nanar » 13 Fév 2019, 22:28:59

ocelot40 a écrit :Les zones m'ont été utiles pour construire le plan

Maintenant que le plan est fait, si tu peux enlever ces zones, ce sera mieux. ;)

Dans 4 ou 5 ans , il y aura peut être une tarification à la distance, mais sans aucune zone :
Les gens passeront leur carte sur un lecteur en montant dans le premier moyen de transport, et le repasseront devant un autre lecteur en descendant du dernier moyen de transport. (peut être même exigera t-on de faire lire la carte à chaque changement)
comme avec la Oyster Card de Londres https://trucslondres.com/oyster-card-londres/

Tous les lecteurs seront repérés par GPS et le prix de la distance entre les deux coordonnées GPS sera facturé / défalqué de la carte.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
flo
Passager
Messages : 88
Inscription : 24 Fév 2016, 15:51:10

Re: RER de Lyon

Message non lupar flo » 13 Fév 2019, 23:39:52

Salut !

Beau travail bravo ! C'est magnifique !

J'aurais quelques remarques moi aussi, sur la forme d'abord quelques détails : les lignes de métro devraient être légèrement plus épaisses, on voit mal la différence métro/tram.
Tu devrais indiquer à coté des terminus des cars la ligne qui y fait terminus, ça faciliterai la compréhension. Les limites de tarification TCL ne sont pas toujours bien placées et les zones ne devraient pas être utiles comme l'a rappelé nanar.

Sur le fond maintenant, il y a beaucoup à dire !

Concernant ta vision des choses :
T1 à vaulx c'est bien mais tu as mis peu de stations, quant à la desserte de miribel je ne suis pas sûr qu'elle justifie le tram
T5 desservant eurexpo en antenne et les sept chemins de l'autre coté c'est bien
T6 le tracé entre hopitaux Est et la doua n'est pas le bon, et il devrait y avoir plus de stations. Attention au nom des stations de la phase 1 : Desgenettes-Vinatier (correspondance T2-T5) puis Vinatier (sans correspondances modes lourds) puis Hopitaux Est - Pinel (ME)
MA : a l'ouest, bonne idée mais manque de stations. A l'est on peut se limiter à une extension au boulevard urbain Est et éventuellement bifurquer vers les sept chemins, quitte à faire s'arrêter le RER 5 à Décines grand large pour compenser. La desserte du stade est largement suffisante telle quelle.
MD : le prolongement au perrolier par la duchère serait extrèmement compliqué, si ce n'est impossible. Les voies sont orientées plein nord après la gare de vaise
ME : le tracé privilégié semble être celui par Bellecour, de plus tu as mis toutes les variantes de stations. Le choix n'est pas encore fait, mais ça sera Trion ou Sainte irénée, et Constallation ou Ménival + libération. Il faudrait peut être une ou deux stations de plus à l'Est de Part Dieu mais j'aime bien le tracé !
RER 1 : bien mais il manquerai une gare à Challemel Lacour (pour RER 3 aussi)
RER 2 : complexe en l'état, il faudrait le simplifier
RER 3 : c'est pas bête de vouloir relier l'Ouest et l'Est, mais les lignes de Roanne et Lamure sont diesel tandis que St André le gaz est électrifiée
RER 4 : pas mal à condition bien sûr d'électrifier la branche Lozanne
RER 5 : manquerai une ou deux gares après Meyzieu, pas sûr de l'utilité du tracé jusqu'à Montalieu

Ce que je changerai (mais c'est tout à fait subjectif) :
T2 : séparer la partie Montrochet - Porte des Alpes et la partie Grange Blanche - St Priest (T7), les deux se superposant entre GB et Porte des alpes
T5 : après les sept chemins, desservir Chassieu plutot que Décines
MC : pourquoi ne pas l'envoyer à la gare de Sathonay ?
MD : un terminus Rochecardon le connecte au périphérique, aux bus des monts d'or et desservirait le quartier de l'industrie; tout en étant dans l'axe des voies existantes
RER 2 : Firminy - Part Dieu direct par la rive gauche, et St Etienne - Ambérieu omnibus par la rive droite et Perrache
RER 3 : partie ouest fusionnée avec la branche Bourg de la ligne 2 pour former un axe diesel Bourg - Part Dieu - Perrache - Vaise - Roanne ou Lamure. Dans un second temps on peut imaginer que la branche Lamure soit électrifiée et intégrée à la branche Lozanne de la 4 (et encore plus tard on peut imaginer un prolongement à Paray le monial)
La partie Est (St André le gaz) peut soit rester seule jusqu'à Perrache, soit fusionner avec la branche St Bel de la 4 (nouveau raccordement à Gorge de loup)
RER 4 : outre ce que je viens d'écrire, le prolongement de la branche Brignais jusqu'à Givors serait utile, et celle de St Bel pourrait (moyennant plus de travaux) rejoindre Montrond les bains
RER 5 : plutot que de traverser la montagne pour rejoindre Montalieu, peut-être qu'il faudrait rejoindre Crémieu puis Aoste sur l'ancienne ligne de l'Est

En tout cas félicitations c'est un excellent travail ;)
nanar
Passager
Messages : 9629
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar nanar » 14 Fév 2019, 01:44:42

Billy a écrit :Il y a également une incohérence dans les zones, Décines Grand Large et Décines Stade sont à 500m d'écart, elles doivent être dans la même zone ;)

Ah, pour ce cas précis, je ne sais pas : JM Aulas nous a cassé les co.illes à réclamer un débranchement tram qui a coûté 57 M€ (si, si !) pour desservir son stade et son OL Land, et recommence maintenant en demandant le métro. ça mérite bien la zone suivante et une surfacturation. :knuppel2:

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Carry
Passager
Messages : 219
Inscription : 04 Août 2015, 09:25:22

Re: RER de Lyon

Message non lupar Carry » 14 Fév 2019, 07:24:15

Bonjour,

Mon système m'empêche de télécharger le fichier en me disant qu'il y a un logiciel malveillant ou un virus dans le fichier :( Est ce que quelqu'un peut l'afficher en .jpg dans la conversation ? Merci
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4661
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar amaury » 14 Fév 2019, 09:50:32

@Nanar : Pour la suppression des zones dans les 4 à 5 ans, j'ai un gros doute. A l'échelle de ce plan, je ne suis vraiment pas certain qu'en dehors du SYTRAL (qui renouvelle sa billettique TCL en 2022) et potentiellement de Saint-Etienne métropole / STAS, les autres soient équipés de façon à permettre le fonctionnement que tu évoques.
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
nanar
Passager
Messages : 9629
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar nanar » 14 Fév 2019, 14:05:37

Salut Amaury

Les autres (que Sytral / TCL) n'ont pas non plus de vraies zones aujourd'hui (elles ne seraient donc pas "à supprimer")

Libellule à Villefranche et sur la CAVBS vend le billet tout réseau 1,30 € (et moins chers si achetés en carnets)
Les Cars du Rhône sont (pour l'instant) forfaitisés à 2,10 euros pour les non abonnés (et moins chers en carnets)
Les Cars des Transports Interurbains de la Loire sont forfaitisés à 2 euros (et moins chers en carnets)
La STAS vend le billet 1,40 € (et moins chers en carnets)
Les Cars de l'Ain sont forfaitisés à 2 euros (et moins chers en carnets)

La Sncf facture plus ou moins au km, mais sans zones.

Transisère pratique effectivement une tarification zonale. https://www.transisere.fr/fr/titres-et- ... nsisere/14

Je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres exploitants de la région ?

Question technique : Si équiper les très nombreux points d'arrêts d'autocars avec un lecteur GPS est sans doute inenvisageable, ne pourrait-on pas avoir des lecteurs embarqués sur les véhicules ?

On peut aussi dans un premier temps maintenir le prix forfaitaire là où il existe : le voyageur qui monte à bord d'un car n'importe où dans le Nouveau Rhône passe sa carte sur un lecteur embarqué et celle-ci est débitée de 2,10 €. Il la passe ensuite sur les lecteurs du réseau TCL, ou SNCF, en entrée et en sortie de chaque véhicule.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème.
mx69ol
Passager
Messages : 16
Inscription : 07 Oct 2014, 18:18:03

Re: RER de Lyon

Message non lupar mx69ol » 14 Fév 2019, 15:33:56

Bonjour ocelot40 et bienvenue à Lyon !

Ton plan est très bien, c'est super ! :bravo:
Avec la branche de Sain Bel du RER 4 prolongée après Sain Bel jusqu'à Sainte-Foy-l'Argentière en passant par La Brévenne et La Giraudière, ce serait parfait ! :pouce:
nanar
Passager
Messages : 9629
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar nanar » 15 Fév 2019, 01:24:00

flo a écrit :Ce que je changerai (mais c'est tout à fait subjectif) :
...
RER 2 : Firminy - Part Dieu direct par la rive gauche, et St Etienne - Ambérieu omnibus par la rive droite et Perrache

Niet, Tovaritch, pas possible, ça (en gras).
Sauf si tes RER 2 font rebroussement sur le pont de la Quarantaine (pont entre Perrache et Fourvière). :buck2:

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
flo
Passager
Messages : 88
Inscription : 24 Fév 2016, 15:51:10

Re: RER de Lyon

Message non lupar flo » 15 Fév 2019, 07:56:51

Oui c'est ce à quoi je pensais. J'aurais bien proposé un raccordement direct Sud <-> Est mais faute de place, on devra se contenter du rebroussement sur le pont de la quarantaine.
Ce n'est pas déjà ce que font les Ambérieu - St Étienne ?
yanns040586
Passager
Messages : 1458
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar yanns040586 » 15 Fév 2019, 09:54:02

Les Ambérieu-St-Étienne passent sur l'autre rive du Rhône, par contre il y a des Saint-Étienne-Lyon qui font terminus à Perrache et qui rebroussent sur le pont de la Quarantaine.
Rémi
Passager
Messages : 5633
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: RER de Lyon

Message non lupar Rémi » 15 Fév 2019, 10:41:24

Salut

Ah non, les missions Perrache font terminus depuis belle lurette sur les voies JK de la rive droite sans avoir besoin de rebrousser. Si on peut arrêter avec ce genre de montage qui oublie les fondamentaux de l'exploitation...

Rémi
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4661
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar amaury » 28 Juin 2019, 18:28:53

La LOM dans sa version adoptée par l'Assemblée Nationale est consultable sur Internet. A la fin, sont listées des priorités pour l'Etat en matière de transport. Voici la priorité 2 consacrée au ferroviaire. Je poste ici car hormis le passage sur les TET (dont trains de nuit), ça parle surtout des RER hors Paris. On voit que l'objectif est d'investir dans les moyens permettant de gagner des capacités sans nécessairement se lancer dans des infrastructures. Dans l'absolu, ça semble plutôt réaliste.

Extrait de la LOM - http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/ta/ta0286.pdf a écrit :Priorité n° 2 – Remédier à la saturation des grands nœuds ferroviaires pour doubler la part du transport ferroviaire dans les grands pôles urbains

La France est justement reconnue pour l’excellence de ses trains à grande vitesse, produits de 40 années d’investissement de la Nation dans le TGV. À l’inverse, la performance et l’usage du transport ferroviaire dans les déplacements quotidiens demeurent trop faibles en France, alors même que la congestion dans les métropoles et la demande d’alternatives aux déplacements individuels augmentent. Aujourd’hui, la priorité donnée à l’amélioration des déplacements du quotidien passe par un renforcement et un développement des transports ferroviaires dans les grands pôles urbains, dans les liaisons avec les villes moyennes et la desserte des territoires périurbains. Pour ce faire, d’ici au 30 juin 2020, l’État étudie également le développement de nouvelles lignes de TET, en veillant à son articulation avec le programme de régénération et de modernisation du réseau ferroviaire et en précisant, en particulier, les conditions d’une amélioration de l’offre des trains de nuit au regard de leur intérêt pour répondre aux besoins de désenclavement des territoires les plus éloignés des grands axes de circulation ainsi que de liaisons nationales et intraeuropéennes et pour réduire l’empreinte écologique. Cette étude est transmise au Parlement.

Après la construction progressive du réseau et de l’offre TGV depuis quatre décennies, il est désormais nécessaire d’orienter les investissements de développement dans le transport ferroviaire en priorité vers les déplacements du quotidien et, pour cela, vers la création de capacités supplémentaires dans les principaux nœuds ferroviaires. Il faut faire dans nos grandes métropoles l’équivalent de ce que la construction du réseau express régional a permis en Île-de-France, en transformant des lignes radiales en des liaisons transversales rapides, fréquentes et interconnectées.

Il s’agit d’un changement de paradigme, en grande partie anticipé par certaines régions et métropoles qui se dotent d’une vision ferroviaire à moyen terme. L’objectif doit être ambitieux : doubler la part modale du transport ferroviaire dans les déplacements du quotidien autour des grands pôles urbains.

Il faut donc à la fois construire un projet commun à l’ensemble des acteurs concernés, et notamment aux autorités organisatrices régionales, aux autorités organisatrices de la mobilité locales et à SNCF Réseau, et enclencher rapidement des premières opérations dans les principales métropoles, notamment afin de favoriser la réalisation de projets de « RER métropolitains ».

Ces opérations viseront par exemple, selon les cas, à créer de nouvelles voies en gare, à élargir certains quais et à en augmenter le nombre, à simplifier la gestion de l’infrastructure et à moderniser les systèmes de gestion des circulations et de signalisation sur les axes et les nœuds à plus fort trafic, afin de gagner des capacités en évitant les investissements lourds en infrastructures.

Les opérations prioritaires à engager dans les cinq premières années concernent, outre l’Île-de-France, la plupart des grands pôles urbains et métropolitains dont les gares et leurs accès ferroviaires restent trop exigus et encombrés.

L’Île-de-France, dont le rayonnement international est un atout majeur pour la France, connaît des niveaux élevés de congestion et de dégradation des conditions d’usage des transports collectifs. Le Grand Paris Express sera réalisé dans son intégralité entre 2024 et 2030, avec un calendrier de mises en service plus étalé, mais crédible et réaliste. Par ailleurs, la modernisation, le développement et le maillage du réseau ferré seront poursuivis. Sont notamment concernés les accès des gares concentrant déjà de nombreux usages (RER, TER, TET, TGV, Transilien) et qui doivent être en capacité d’accueillir les circulations supplémentaires liées aux nouveaux projets.

En complément de ces projets spécifiques, des ruptures technologiques dans l’exploitation ferroviaire doivent être engagées au plus vite, pour accroître tant le débit des lignes ferroviaires que leur fiabilité : nouvelle signalisation ERTMS (système européen de gestion du trafic ferroviaire), gestion des circulations, conduite automatisée… Avant le 1er janvier 2020, SNCF Réseau présentera à l’approbation du Gouvernement un plan d’ensemble explicitant les objectifs poursuivis (en particulier les gains de capacité des zones les plus circulées, de fiabilité des circulations, de qualité des infrastructures modernisées, de productivité de l’exploitation), les zones du réseau concernées par ce plan, les délais et les principales étapes de réalisation.

Au global ce plan de traitement des nœuds urbains saturés représente un montant prévisionnel d’engagement global de 2,6 Md€ dans les dix années à venir (hors Île-de-France), associant État, collectivités locales ou SNCF. L’État prévoit d’y contribuer à hauteur de 1,3 Md€.
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
nanar
Passager
Messages : 9629
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: RER de Lyon

Message non lupar nanar » 23 Déc 2019, 19:02:30

Un texte, communiqué par la FNAUT, plein de choses intéressantes, non signé, (quoique rappelant les thèses soutenues par une connaissance) et auquel je souscris volontiers.


RER: ON NE PEUT PLUS ATTENDRE

À l'heure où Paris fête les 50 ans des premières stations de son RER, on ne peut que faire un constat amer : les autres grandes métropoles françaises manquent cruellement de dessertes ferroviaires de banlieue dignes de ce nom.
Ce constat est d'autant plus dur que chez nos voisins, les dessertes de banlieue sont maintenant assurées toute la journée y compris en soirée : elles s'adressent à tous et non pas seulement aux domicile-travail, domicile-école... La récente mise en service du Léman Express illustre l'ampleur du décalage entre nos grandes métropoles et la banlieue de Genève! On pourrait citer bien d' autres cas. Il existe parfois même des dessertes rurales cadencées à l'heure voire à la demi-heure avec services en soirée.

Il y a 50 ans, l'offre était d'une nullité abyssale : c' est la règle des 3 AR quotidiens y compris autour de grandes villes qui régnait en maître (c'était notamment le cas des gares situées entre Marseille-Blancarde et Aubagne). Même si avec les régions d'énormes progrès on été observés depuis, il reste un travail plus ou moins important de mise à niveau et, pour cela, il est grand temps de rompre avec le modèle totalement archaïque du train qui dort une partie de la journée et des blancs travaux. Il s'agit d'assurer la continuité du service public comme c'est le cas avec les réseaux urbains et le réseau ferré francilien : être moins dépendant des horaires, fluidifier les correspondances...

Pour briser le plafond de verre, il faudra obtenir de l'exploitant et des décideurs politiques une modification de leur logiciel : non pas mettre la seule priorité sur la consistance d'une desserte aux seules heures de pointe, mais définir également la fréquence minimale garantie tout au long de la journée en précisant le cas échéant les renforts aux heures de pointe. Les usagers méritent bien une offre vraiment étalée sur toute la journée, c' est à dire sans interruption et ceci au nom de la continuité du service public.

Il ne faut surtout pas tomber dans le piège de plans pharaoniques dont la réalisation risque d' être reportée aux calendes grecques, mais faire des propositions réalisables à court terme à partir de l' existant sans attendre la réalisation de travaux déjà programmés. Par exemple, la S-Bahn (RER) de Salzbourg a été mise en service en 2004 pour être achevée en 2014.

Les propositions consistent à compléter des grilles périurbaines existantes (au moins dans une première phase, il faudra inclure des trains ayant des missions plus larges, comme les Nantes-Châteaubriant qui induisent une partie de la desserte de banlieue entre Nantes et Nort /Erdre) en restant cohérent avec la fréquence des heures de pointe, qui, par exemple pourra être étendue au reste de la journée et en soirée. Avec la méthode proposée, le matériel roulant nécessaire sera disponible: en heure creuse, il roulera au lieu de dormir. Ces propositions sont la seule façon d' obtenir des RER ou des embryons de RER à court terme et au moindre coût. Dans le même temps, il faudra améliorer l'articulation entre ce nouveau dispositif et l'offre des transports urbains. Un jour viendra où il faudra renouveler le matériel roulant : l'existence d' un certain nombre de réseaux permettra de faire des commande groupées de rames qui seront adaptées à des missions omnibus sur de courtes distances.

L'essentiel est d'initier rapidement un processus facile et rapide à réaliser. Le sigle RER est utilisé par commodité. Il est parfait en Île de France où il y a une adéquation entre le périmètre desservi par le RER et la région elle-même, ce qui n'est pas la cas ailleurs: il faudra sans doute trouver un autre sigle qui devrait être commun à tous les futurs réseaux.

UN RAPIDE TOUR DE FRANCE :

Bordeaux :
Il existe un projet reposant sur deux lignes diamétrales Libourne-Arcachon et Langon-St Mariens. Même si l'inadéquation du plan de voies pose pour le moment des problèmes pour des diamétralisations fluides, ne peut-on pas décider dès maintenant la création de nouveaux trains pour aller dans le sens d'un vrai cadencement ? Pourquoi attendre 2024 pour commencer la première phase du RER? Au sujet de ce projet, on peut citer cet extrait d'une intervention de Gérard Chausset, président de la commission transports de Bordeaux Métropole : «Il est important de noter que ce scénario, s' il est retenu, pourrait s' appuyer sur les infrastructures et le matériel existants, sans moyens supplémentaires. Pas de ligne budgétaire à ouvrir ce qui est un atout de poids. Il faudra bien évidemment prendre en compte les coûts d'exploitation, or ceux-ci pourraient être compensés par davantage de recettes, générées par des voyageurs supplémentaires»

Lille :
L'idée (abandonnée aujourd'hui) d'une ligne nouvelle reliant Lille à l'ex Bassin minier pour lancer un RER est l'exemple même de ce qu' il ne faut pas faire. Ici aussi, il faut progresser à partir de l'existant, c'est à dire à partir d'une offre TER omnibus assez étoffée, ce qui est le cas notamment vers Valenciennes, Douai, Lens, Béthune et Hazebrouck. Cette offre devrait être complétée pour arriver à la demi-heure toute la journée et à une desserte de soirée. Les deux lignes vers la Belgique pourraient s'intégrer dans un grand RER transfrontalier.

Lyon :
La desserte de sa banlieue reste très nettement insuffisante et il faut pourtant agir vite dans le cadre de l'état actuel des infrastructures sans attendre la désaturation du nœud ferroviaire de la deuxième agglomération française. Les missions omnibus Villefranche/Saône-Perrache-Vienne, Perrache-Bougoin Jallieu et Perrache-Givors devraient voir leur fréquence passer à la demi-heure (c' est le cas aux heures de pointe) tout au long de la journée avec quelques compléments en soirée. L' écart entre l'offre sur ces lignes et celle de la banlieue de Genève est saisissant. L'exploitation de la ligne de Givors devra retrouver la séparation entre la mission omnibus limitée à Givors et la mission Perrache-St Étienne-Firminy directe entre Lyon et Givors. Ces lignes de banlieue sont en contact avec cinq stations de métro réparties sur trois lignes A,B et D et si les trains Lyon-Givors étaient amorcés à Vaise, chaque ligne ferroviaire serait en contact avec trois stations de métro. Sur l' ouest lyonnais, les exceptions dans les plages 9h-10h59 dans un sens et 10h-11h59 sont un non-sens et il y aura lieu de créer quelques services de soirée au moins sur la branche de Sain Bel. Peut-on espérer le retour du train entre St Paul et Lozanne ? Bien entendu, il y aura lieu de s'intéresser également aux lignes de banlieue desservant la Part-Dieu.

Marseille :
Dans cette cité où règnent embouteillages, stationnement sauvage et pollution, il est urgentissime d'agir. Dans certaines tranches d'une heure en pleine journée, moins de 10 trains quittent la deuxième ville de France! Faut-il attendre la réalisation d'une gare souterraine? Bien évidemment non. Deux lignes devraient bénéficier d'une vraie desserte cadencée au minimum à la demi-heure: Marseille-Aix en Provence et Marseille-Aubagne. Marseille-Miramas via Rognac devrait être étoffée notamment en soirée et la ligne de la Côte Bleue desservie au moins toutes les heures. Que sont devenus les arrêts des quartiers nord (qui n' ont ni tram ni métro) entre St Charles et l'Estaque ? Quand cesseront les incohérences que sont les doublons trains-autocars ?

Nantes :
Le périmètre de sa banlieue est défini par Clisson, Ancenis, Nort/Erdre, Savenay et Sainte Pazanne. Les quatre premières gares sont déjà desservies à partir de Nantes par des missions périurbaines et les fréquences pourraient passer à la demi-heure toute la journée. Il serait intéressant de relier les branches d' Ancenis et de Savenay pour constituer une diamétrale. On pourrait décider dès maintenant - sans que ce soit un préalable à la création du RER - la construction d'une station très centrale (Nantes-Baco) permettant une correspondance facile avec les lignes 2 et 3 du tramway. De son côté, la relation Nantes - Sainte Pazanne est principalement induite par des TER dont les mission sont plus larges (St Gilles Croix de Vie et Pornic) et une vraie ligne de banlieue est possible moyennant des investissements non négligeables a fortiori dans l'hypothèse d' une desserte ferroviaire de l' aéroport.

Nice :
Sur la ligne côtière, on se rapproche d'une offre idéale en dépit d'une interruption quotidienne d'une heure dans chaque sens et d'une absence de circulations vraiment tardives. Souhaitons qu'avec l'amélioration prévue, on n'ait plus ce genre de d'objection à formuler. La liaison Nice-Drap Cantaron devrait être desservie au moins toutes les heures sans interruption. Ce sera peut-être plus facile avec un autre opérateur.

Strasbourg :
Il existe un cas singulier avec la relation Strasbourg-Entzheim (aéroport)-Molsheim : on a au moins trois trains par heure et dans chaque sens tout au long de la journée. Un bémol : il n'y a pas de service ferroviaire en soirée. Par ailleurs, l'offre en relation avec Haguenau et Obernai (ou Barr) pourrait être un bon point de départ pour une ligne diamétrale. Les missions omnibus vers Saverne et Sélestat pourraient également être étoffées pour être intégrées au RER. Notons que le service régional en relation avec la ville allemande d'Offenburg offre des départs à 22h50 et 0h55

Toulon :
Il y a une demande pour une troisième voie en vue de la future desserte est-ouest. Il ne faut absolument pas tomber dans ce piège si on ne veut pas que le projet reste dans les cartons pendant des décennies. Comme toujours, il faut faire le maximum à partir de l'existant en envisageant au besoin des investissements importants pour la suite. Pour que le projet soit crédible, la fréquence devra être au moins de deux trains par heure toute la journée.

Toulouse :
Il y a une forte attente de transport public dans le périmètre périurbain. C'est donc une forme de RER qui doit constituer une priorité par rapport au métro. Il y a des améliorations faciles à apporter très rapidement en supprimant les blancs travaux et en créant des trains de soirée vers Brax Leguevin, Foix, Muret...En revanche, il sera plus long d'obtenir un service de type RER entre Bazièges et Castelnau d'Estrefonds, car l'existant ne remplit pas pour le moment les conditions optimales.

On pourrait mentionner d'autres villes comme Clermont -Ferrand, Dijon, Grenoble, Le Mans, Metz, Monpellier, Nancy, Rennes, Tours, Rouen...la liste n'est pas exhaustive.
[fin de citation]

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Rémi
Passager
Messages : 5633
Inscription : 21 Nov 2004, 20:38:16
Localisation : Nanterre

Re: RER de Lyon

Message non lupar Rémi » 23 Déc 2019, 22:04:42

Salut

A propos des 2,6 MM€, dont 1,3 MM€ de l'Etat, il faut être lucide : c'est une aumône qui frise l'indécence. Si on considère que l'objectif est une cadence au quart d'heure en première couronne et à la demi-heure au-delà, il faudra investir cette somme dans chaque grande Métropole. Ce point a été glissé en début d'année à une colloque organisé par SNCF Réseau à Bordeaux et a quelque peu glacé les représentants de l'Etat, fiers comme Artaban, avec cette enveloppe rachitique.

Rémi
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13451
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: RER de Lyon

Message non lupar BBArchi » 23 Déc 2019, 22:49:36

Les sommes en jeu paraissent tellement colossales que l'échelle de travail échappe certainement aux intéressés. C'est peut être l'explication du coup de froid ? :angel:
On aura du mal à obtenir ne serait ce qu'un dixième de cette somme, vu les discours de circonstance pour expliquer qu'il n'y a plus de sous, :( et qu'il faudra ratisser les noisettes des retraités pour s'en sortir. Un comble. >:(
Comment arbitrer sur l'ensemble des métropoles de façon équilibrée, sans déshabiller Pierrot pour fringuer Paulo ?


Ceci étant, Artaban avait de l'allure, folklorique certes, mais du panache. J'aurais plutôt employé l'expression : fier comme s'il avaient un bar-tabac...
>:D
Coups de coeur / coups de vapeur :
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
_________________________Image____________________________________________________________________________

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 152 invités