Train auto à Lyon

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 743
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Train auto à Lyon

Message non lupar to8d » 27 Août 2009, 22:03:09

Bonsoir,

Il semblerait qu'il n'y ait pas de train auto sur Lyon, est ce exact ?

Des proches seraient intéressés de mettre leur auto sur des wagons pour partir sur de longues distances, mais nous n'avons rien trouvé à Lyon; à quelle gare faire le chargement ?

:)
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
Lyon-St-Clair
Passager
Messages : 1967
Inscription : 14 Jan 2009, 14:32:53
Localisation : Montessuy Calmette - C1 / JD66 / JD140 / JD205
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Lyon-St-Clair » 27 Août 2009, 22:15:07

Perrache  :P
Image
Avatar de l’utilisateur
Métropaul
Passager
Messages : 2827
Inscription : 29 Nov 2007, 23:13:06
Localisation : Là-bas si j'y suis...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Métropaul » 27 Août 2009, 22:19:56

Pour compléter la réponse un chouia lapidaire de Lyon-Saint-Clair, si j'en crois ce document, il existe une relation entre Lyon Perrache et Paris Bercy (p.41), entre Lyon Perrache et Auray (p.55), et entre Lyon Perrache et Nantes (p.56). Le tout de manière plus ou moins épisodique.
Dans "le coin", il y a aussi des départs depuis Avignon, Genève et Briançon...
J'espère avoir répondu à ta question ! :)
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 743
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar to8d » 27 Août 2009, 22:38:50

Oui en effet c'est du rapide en plus  :mdr:
les personnes en questions vont vers Toulon et St Raphael, je vais les orienter vers l'agence de Perrache.
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
cyr698
Passager
Messages : 497
Inscription : 01 Sep 2008, 21:55:33
Localisation : Lyon 4

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar cyr698 » 28 Août 2009, 12:47:10

je complète la réponse de Métropaul:

http://www.voyages-sncf.com/guide/autotrain/destinations-autotrain.html?rfrr=Accueilautotrain_body_D%C3%A9couvrez%20nos%20destinations

Pour tous savoir sur la destination, les tarifs et les horaires. Clique sur ce lien!  ;)
Un pur lyonnais! Fan de transport et du vélo'v.
:MC:  :18:  :41:  :SNCF:  :TER:
Avatar de l’utilisateur
Métro C
Passager
Messages : 906
Inscription : 08 Mars 2009, 18:33:04

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Métro C » 28 Août 2009, 19:10:22

Pour Auray et Nantes, les portes autos ne roulent que l'été, il me semble que c'est comme ça pour toutes les liaisons avec portes autos.
membre d'ATHALY : http://www.athaly.fr
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 840
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Nat » 28 Août 2009, 23:05:05

J'ai entendu dire que toutes les relations Province-Province seront supprimées l'année prochaine.
Seules subsisteraient les relations Paris-Province.
Encore une fois, SNCF, à nous de vous faire préférer la voiture ...
Et merci à notre état centralisé où seul Paris et les TGV comptent.
Bref, je ne vais pas m'étendre sur la question ...
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 743
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar to8d » 29 Août 2009, 19:20:44

Le site web permet de partir de plein de villes mais il n'y a que 2 villes dans la colonne arrivé ?
impossible de faire un Lyon-Fréjus alors ?
bizarre...
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
Métropaul
Passager
Messages : 2827
Inscription : 29 Nov 2007, 23:13:06
Localisation : Là-bas si j'y suis...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Métropaul » 29 Août 2009, 22:23:09

Ah oui, très peu de relations sont proposées, ceci pour les raisons suivantes :
-comme on ne peut pas arrêter le train lors du chargement/déchargement des véhicules sur les wagons, il est nécessaire d'atteler et de dételer les wagons porte-autos au point de départ et d'arrivée, donc il faut (au moins) un wagon par origine-destination... ce qui commence à fractionner sérieusement la clientèle ; pour faire simple, sur une relation Quimper - Genève s'arrêtant à Auray, Nantes et Lyon, on peut avoir les trajets suivants : Quimper - Lyon, Quimper - Genève, Auray - Lyon, Auray - Genève, Nantes - Lyon et Nantes - Genève, avec à chaque fois au moins un wagon pour chaque trajet... une sacrée logistique donc, qui fait qu'on ne peut raisonnablement pas multiplier les points de "montée" et de "descente" ;
-comme il y a peu de trains qui roulent la nuit (hélas), le nombre de relations est par conséquent réduit...
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 743
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar to8d » 29 Août 2009, 23:54:05

les wagons modalhor (orthographe incertaine) pour le transport de poids lourds on un chargement latéral, ça simplifie les choses  ::)
Greg de l'ouest de Lyon
yannick
Passager
Messages : 1515
Inscription : 10 Sep 2008, 22:21:34
Localisation : Ecully

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar yannick » 30 Août 2009, 21:59:56

Par contre ça demande une zone de chargement énorme à côté de la voie qui me semble peu compatible avec une gare urbaine (même en imaginant qu'on adapte le concept aux voitures).


De toutes façons, le train auto c'est un peu cher et il est facile de louer une voiture en vacances si c'est pour une courte durée. Cela pourrait expliquer un attrait limité pour ce genre de liaison.
(\__/)
(='.'=)     Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre
(")_(")     signature pour l'aider à dominer le monde.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 31 Août 2009, 01:45:13

Pour info, une R12 chargée à Lyon pour Nantes en 1972, coutait 30F...

Profitez bien des dernières liaisons en train auto, c'est un style de déplacement en voie d'extinction programmée.
:'(
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
yannick
Passager
Messages : 1515
Inscription : 10 Sep 2008, 22:21:34
Localisation : Ecully

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar yannick » 31 Août 2009, 21:58:19

Si j'en crois le peu d'infos disponible sur le site de la SNCF (signe que le service s'éteint...), c'est devenu assez cher... Paris Marseille varie de 49 (Prem's aller simple), 129 à 270 € pour les tarifs classiques...

Cela ne me choque pas dans l'absolu, le nombre de voitures transportées par sillon étant plus faible que pour des passagers, sans compter le b***l à l'embarquement/débarquement.

Mais pour ce prix là, on peut louer une petite voiture une petite semaine... alors pour des vacances courtes ce n'est pas compétitif, c'est sûr (par contre, ça transporte les bagages).

Et puis louer une voiture sur place, c'est peut être plus écologique que de transporter sa titine à soi.
(\__/)
(='.'=)     Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre
(")_(")     signature pour l'aider à dominer le monde.
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 743
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar to8d » 01 Sep 2009, 23:27:56

yannick a écrit :Et puis louer une voiture sur place, c'est peut être plus écologique que de transporter sa titine à soi.
C'est vrai dans la plupart des cas, sauf pour des véhicules spécialement aménagés (handicap...)
Greg de l'ouest de Lyon
yannick
Passager
Messages : 1515
Inscription : 10 Sep 2008, 22:21:34
Localisation : Ecully

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar yannick » 01 Sep 2009, 23:32:08

c'est vrai.
(\__/)
(='.'=)     Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre
(")_(")     signature pour l'aider à dominer le monde.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 08 Sep 2009, 22:51:56

L'utilité des services autotrain est bien de limiter la fatigue des conducteurs (en particulier des seniors, pas / plus trop à l'aise au volant) sur les long trajets.
O0

Bientôt, les services auto trains vont être "optimisés" et élagués, et plutôt que de charger à proximité des bordures de la France, St Anne d'Auray, Seclin, St Raphael, etc... une grosse incitation sera faite pour aller charger à Paris. C'est mieux.
:-\

Partir de Paris pour aller à la destination choisie... Bon. Après un trajet sur l'autoroute, complété d'une virée dans des lieux ou l'accidentologie et les pratiques routières sont quand même un peu plus hystériques qu'ailleurs, donc peu propice à la sécurité pour des non indigènes peu habitués...
:buck2:

Jusques là, je comprend éventuellement, quoique...
:(

On part de Paris, mais on ne pourra plus aller sur les points de chargement ? St Anne d'Auray, Seclin, St Raphael, etc... puisque ils seront supprimés. .
:-[

Mais comme on va supprimer les points de chargements en question, je m'interroge :

Donc le point d'arrivée ne sera plus ces points de chargement, mais Paris ?
???

On n'irait plus finalement que de Paris à Paris ?
:idiot2:

Rassurez moi, ce sera bien une suppression pure et simple ? Qu'on soit enfin débarassé de ces voitures qui n'ont strictement rien à faire sur un train...

Enfin...

Il faut savoir être raisonnables...

NON ?




Bref :
http://www.20minutes.fr/article/345901/ ... Seclin.php
:buck2: :tickedoff:
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 743
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar to8d » 08 Sep 2009, 23:35:31

BBArchi a écrit :Qu'on soit enfin débarassé de ces voitures qui n'ont strictement rien à faire sur un train...

Pourquoi tant de mépris pour des personnes âgées qui vont de leur cambrousse à la gare de la Ville, font le gros des kms en sécurité puis vont de la Ville au coin de cambrousse qui est leur destination; sans le train auto elles ne se déplaceront tout simplement plus (et j'en connais des gens dans cette situation).
Mais bon si tout le monde habitaient dans une grande métropole et allaient dans une autre grande métropole, le problème ne se poserait pas; il faut donc interdire aux gens d'habiter loin des zones déservies par les TC.
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
ElBricou
Direction des Services Techniques
Messages : 2590
Inscription : 17 Nov 2005, 11:20:03
Localisation : Montévrain
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar ElBricou » 09 Sep 2009, 00:59:03

Faut savoir lire entre les lignes...
Avatar de l’utilisateur
Swisstram
Passager
Messages : 1706
Inscription : 02 Mars 2007, 14:52:55
Localisation : Marne-la-Vallée (Île-de-France)
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Swisstram » 09 Sep 2009, 20:01:01

Ah oui, mais là on ne peut pas, il n'y a qu'une ligne !  :funny:
Ma galerie de photos de Transports en commun : cliquez ici.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 10 Sep 2009, 23:24:49

to8d> ou je suis un incompris, ou tu n'écoutes pas ce que je dis...  ::)

C'est la rentrée, donc contrôle des connaissances !  interrogation écrite surprise :

"Après avoir lu les différents textes produits, classifiez les par ordre d'importance et sujets, déterminez la proportion d'humour (sans porter de jugement) contenue dans les propositions, et faites la synthèse en deux paragraphes pour / contre.

Vous avez vingt minutes."


Correction : bin oui, je suis pour le train auto ! Partout, et pour tous ! Et pas trop cher !
Bin non, je ne suis pas sectaire vis à vis de"ceux" qui pourraient ou non se trouver sur la route avec le droit afférent ou non.  :coolsmiley:

CitaroG>  :funny:
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
to8d
Passager
Messages : 743
Inscription : 16 Fév 2009, 20:33:37
Localisation : Chaponost

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar to8d » 10 Sep 2009, 23:47:05

c'était peut être de l'humour mais ce n'était vraiment pas clair  :o ::)
Greg de l'ouest de Lyon
Avatar de l’utilisateur
Swisstram
Passager
Messages : 1706
Inscription : 02 Mars 2007, 14:52:55
Localisation : Marne-la-Vallée (Île-de-France)
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Swisstram » 10 Sep 2009, 23:52:10

Déjà, quand il y a marqué "BBArchi" sur la gauche du post, il y a de grandes chances pour que ce soit de l'humour.  ;D
Ma galerie de photos de Transports en commun : cliquez ici.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 20 Sep 2012, 22:39:29

Oui, mais pas que.

:)

"pour avancer, considérer sérieusement les petites choses, et paisiblement les choses sérieuses".
;)[br]: Vendredi 11 Septembre 2009 à 12:41:24
... mais pas que.  :'(


Alors voila. On y est presque, ou c'est tout comme...  :-\

http://www.europe1.fr/France/SNCF-le-se ... e-1199603/


Les derniers petits réglages ont été apportés aux fréquences et aux tarifs, la stratégie du répulsif a été peaufinée... les derniers motivés sont aimablement priés d'arrêter de venir emm... chercher une prestation non rentable.

Donc le moteur a été coupé. Le service roule un peu sur l'erre... et va s'arrêter.

Par Pascal Berthelot et Cécile Bouanchaud

La baisse du trafic et l'augmentation des prix font craindre aux syndicats une fermeture.

L'avenir du service Auto-Train que propose la SNCF est-il menacé ? C'est du moins ce que craignent les syndicats de la compagnie ferroviaire. Le service lancé en 1957, qui consiste à transporter sa voiture par le train, rencontre une baisse de la fréquentation qui s'accompagne d'une hausse des prix. La SNCF compte donc réduire le nombre de trajets sur cette ligne. Mais selon les syndicats, cette décision signe l'arrêt de mort d'Auto-Train.

Baisse du trafic

"La SNCF annonce une nouvelle réduction de l'offre de train, à savoir qu'il resterait en septembre, un seul jour de circulation, de Paris au Sud-est et Sud-ouest de la France. Ce qui veut dire que quelqu'un qui part un samedi pourrait l'attendre cinq jours. On craint que le service Auto-Train disparaisse à terme", s'inquiète Emmanuelle Bigot, déléguée syndicale SUD-Rail.

Si l'année 2012 est synonyme de chiffres en baisse, l'année 2011 a été particulièrement bonne. 76.000 véhicules ont en effet transité par Auto-Train, soit une hausse de 7% par rapport à 2010. "Même s'il est trop tôt pour dresser un bilan puisque nous réalisons 70% de notre chiffre d'affaires entre juin et septembre, les chiffre seront moins bons qu'en 2011", reconnaît Georges Maltes, le directeur d'Auto-Train, filiale de la SNCF.

Vers une meilleure communication

C'est pour ces raisons que la SNCF compte réduire le nombre de trajets. "On va réduire un peu la voilure sur le Sud et cet hiver, puisque aujourd'hui on a des trains qui circulent quasi vides. Donc, ce ne serait pas très responsable de continuer", estime Georges Maltes au micro d'Europe 1.

La compagnie ferroviaire se veut toutefois rassurante. "Il n'y aucune intention de nuire au service, de réduire les effectifs pour pouvoir supprimer Auto-Train. La logique dans laquelle on se trouve est une logique de développement et non pas de suppression. Auto-Train n'est pas menacé de fermeture", assure-t-il.

La SNCF souhaite donc augmenter la notoriété du service Auto-Train connu par seulement 16% des Français. "Nous allons faire des opérations de mailing ciblées et intensifier la publicité lors de grands rendez-vous comme le Salon de l'automobile", précise le directeur d'Auto-Train.




Donc, l'organisateur reconnait implicitement qu'il y a du potentiel, mais préfère rouler avec le frein à main serré plutôt que de se montrer inventif !

Chers amis, mettez donc le prix de la place pour la voiture seulement à la moitié de l'actuel ! Z'allez voir ! De toutes façon, on est bien d'accord, le train circule, qu'il soit plein à 80% ou à 10%... et les remorques à bagages porte autos, elles sont bien accrochées également ? Pleines ou vides ?

Foutus pour foutus, que risquez vous à faire un essai, plutôt que de sortir encore une fois une tambouille de communicants plus vraiment dans l'axe de leur clientèle ?

>:(
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
mathieu.38
Passager
Messages : 5131
Inscription : 22 Mai 2006, 09:59:39
Localisation : Vaulx

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar mathieu.38 » 21 Sep 2012, 09:36:35

Je pense aussi qu'il existe un marché pour mais que l'offre de la SNCF est complètement inadaptée. Il faut arrêter de ne faire que du Paris - Province et faire voyager la voiture avec le passager. Je ne parle même pas d'ouvrir les réservation plus d'un mois à l'avance... (à priori des trains ont été ouvert à la réservation au dernier moment, d'où une faible occupation...).
Tomtom
Passager
Messages : 88
Inscription : 02 Déc 2008, 20:36:54

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Tomtom » 21 Sep 2012, 10:49:07

Le train-auto n'existe pas, ou sporadiquement, dans les pays qui sont parmi les plus consommateurs de transport public. On ne peut pas vraiment dire que ce soit un promoteur de transport public. En Suisse, il n'existe que pour certains tunnels ferroviaire en navette. A part ce cas spécifique, par rapport à la location... je ne vois pas vraiment l'intérêt. Ou bien comme solution ponctuelle de déménagement de sa voiture.
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar phili_b » 21 Sep 2012, 13:29:11

Tomtom a écrit :Le train-auto n'existe pas, ou sporadiquement, dans les pays qui sont parmi les plus consommateurs de transport public. On ne peut pas vraiment dire que ce soit un promoteur de transport public. En Suisse, il n'existe que pour certains tunnels ferroviaire en navette. A part ce cas spécifique, par rapport à la location... je ne vois pas vraiment l'intérêt. Ou bien comme solution ponctuelle de déménagement de sa voiture.


Les personnes âgées, mais pas seulement elles, veulent pouvoir ne pas se fatiguer à faire des centaines de kilomètres et pour ce faire utiliser les transports collectifs, mais elles ont besoin de leur voiture si leur habitation est loin du centre ville.

Il faut arrêter de voir tout sous l'angle de la promotion des transports publics. Il y a un besoin, même maigre, et pour le coup relevant du service public. Le train-auto est plus promoteur de transport public collectif que l'autoroute tout de même ! Reste à savoir s'il est vraiment trop déficitaire, mais c'est sûr qu'en nuisant à son attractivité (comme ce que dit mathieu.38) on fait tout pour qu'il soit déficitaire. S'il était plus souple il n'y aurait pas que des personnes âgées.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 21 Sep 2012, 15:39:03

Effectivement, on n'est pas obligé de plier la vie entière au seul fonctionnement des vieux...  >:D  ;D

Je ne suis pas forcément un adepte de la voiture sur de longues distances. Donc bouffer du kilomètre pendant une nuit entière pour arriver le matin au rdv en petit morceaux, non merci.
Et je n'ai pas forcément envie de me fatiguer à transférer d'éventuels bagages (au dela de 2 valises par personne, on fait comment ?  >:D ) du tgv et consorts dans une voiture de location...  :crazy2:

Et comme je ne pense pas être un cas isolé...

I y a donc un gisement à explorer.


Que le commerçant a toute liberté d'exploiter, intelligemment, rationnellement... et rentablement. Sauf s'il s'invente tout un tas de prétextes pour, au fond, la jouer couardise.


Enfin quoi, bretelles de merle, le matériel existe !
Voitures lit, porte autos ; les locs, aussi : même en couplage fret, leur vitesse max est compatible avec les vitesses en ligne adaptées à l'autotrain !
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
mathieu.38
Passager
Messages : 5131
Inscription : 22 Mai 2006, 09:59:39
Localisation : Vaulx

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar mathieu.38 » 21 Sep 2012, 16:23:45

Tomtom a écrit :Le train-auto n'existe pas, ou sporadiquement, dans les pays qui sont parmi les plus consommateurs de transport public. On ne peut pas vraiment dire que ce soit un promoteur de transport public. En Suisse, il n'existe que pour certains tunnels ferroviaire en navette. A part ce cas spécifique, par rapport à la location... je ne vois pas vraiment l'intérêt. Ou bien comme solution ponctuelle de déménagement de sa voiture.


Faire Lyon - Nantes ? Comme BBArchi, bouffer de l'autoroute est loin d'être passionnant.... Pour les vacances, quand on a besoin d'une voiture sur place...
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar phili_b » 21 Sep 2012, 16:52:08

mathieu.38 a écrit :Faire Lyon - Nantes ?


En fait j'avais le même exemple en tête :) Je le fais chaque été.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4450
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar amaury » 22 Sep 2012, 12:39:37

Un autre exemple : une voiture électrique rendue nécessaire pour le boulot (pour les ronchons : imaginons qu'elle soit rechargée en heures creuses sur un abonnement auprès d'un fournisseur d'électricité d'origine 100% renouvelable, histoire de ne pas polluer le débat) qu'on doit amener avec soi parce qu'on a trouvé du boulot ailleurs et qu'on en a toujours besoin...  :laugh:
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 22 Sep 2012, 12:43:42

:D

Moui...


je ne suis pas sûr que le nombre de mutations de personnes équipées d'une voiture électrique et souhaitant la conserver à son nouveau poste...


...


constitue un trafic de 15 véhicules au minimum par train auto.


>:D


Mais c'est le cas aujourd'hui. Cela pourrait arriver dans un futur proche (peut-être plus vite que prévu aujourd'hui)...
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Tomtom
Passager
Messages : 88
Inscription : 02 Déc 2008, 20:36:54

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Tomtom » 22 Sep 2012, 18:43:04

Le problème est que cela constitue un service qui s'adresse aux dépendants de la voiture. Pas ceux qui pourraient en avoir besoin sur place: le coût de location est faible par rapport à l'entretien d'un véhicule à l'année. Mais ceux qui en sont déjà dépendants tous les jours et qui veulent exporter cette dépendance en vacances.

Et je ne crois pas que ce soit le rôle du service public de répondre à n'importe quel besoin. Ni de jeter de l'argent par les fenêtres dans des prestations déficitaires qui ne font qu'entretenir les externalités négatives liées à l'usage du véhicule individuel. Rendre le véhicule individuel non seulement coûteux (c'est à dire intégrer le coût de ces externalités) mais également pénible à utiliser (si tu dois te taper toute la route dans les bouchons ou de nuit pour arriver à destination) est aussi une politique publique pour orienter les choix des gens. Pas seulement dans l'utilisation de la voiture ou des transports publics sur un trajet donné, mais sur leurs choix de vie.

Je n'ai aucune objection à ce qu'un opérateur privé prenne en charge ce service et le fasse payer au coût réel, et cela demande beaucoup d'infrastructure et de ressources humaines. Mais le subventionner, non.

Le problème de la voiture, ce n'est pas la pollution. Ou pas seulement. La voiture électrique ne rendra pas plus acceptable la dépense, supportée par tous, en infrastructures et en espaces qu'elle nécessite, ni la ségrégation qu'elle induit.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 22 Sep 2012, 19:51:36

Tomtom a écrit :Le problème est que cela constitue un service qui s'adresse aux dépendants de la voiture. Pas ceux qui pourraient en avoir besoin sur place: le coût de location est faible par rapport à l'entretien d'un véhicule à l'année. Mais ceux qui en sont déjà dépendants tous les jours et qui veulent exporter cette dépendance en vacances.


Tu as une vision un peu manichéenne des proprios de voiture, non ?  ???

Si tu es en déplacement les mains dans les poches, bien évidemment conserver sa caisse y compris en la mettant sur le train est un poil "snob".
Ceux qui en sont déjà dépendant tous les jours : honte à eux ?  :o
Ho.

Jusqu'à preuve du contraire, on n'est pas encore rendu dans un monde merveilleux où les transports collectifs assurent, en dehors des agglos, un service équivalent à celui de la voiture aujourd'hui.


Donc oui, l'autotrain est une idée intéressante, mais dont on peut dire qu'aujourd'hui, elle est soigneusement méprisée par deux parties en présence : à la fois les inconditionnels de la voiture, et à la fois les anti bagnoles. Il y a une convergence d'intérêts et d'état d'esprit pour dézinguer un truc hybride, essayant de concilier les 2 en apportant de bonnes réponses à une clientèle qui existe... et donc "devenu non rentable" et "inadapté" par suite de regrettables concours de circonstances.

Perso, rien que dans mon cercle de connaissances et d'amis, j'en connais plusieurs qui regrettent fortement devoir se taper maintenant du Lyon <> Océan en voiture pour aller dans la famille en Bretagne. Et qui auparavant, profitaient de 10/15 jours pleins sur place en passant les nuits des 2 trajets dans le train, sans la fatigue, sans les chiards s'entretuant derrière, sans l'autoradio tombant désespérément sur des stations de m..... , sans l'hôtel et le restau obligatoire en cours de route pour couper le trajet, et pour qui la préparation du voyage, l'embarquement, et le trajet faisaient déjà partie du plaisir des vacances.

C'est ballot, mais c'est un paramètre qui a été un peu mis de coté...  :(

Et aujourd'hui, on a quand même de plus en plus de gens pour qui la voiture, ça va bien 5 minutes, mais ça reste un outil. Rien d'autre.  :coolsmiley:
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4450
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar amaury » 23 Sep 2012, 10:54:02

@tomtom : Qui a parlé de le subventionner ?  :o Pas moi. Pour de multiples raisons, on n'est pas aujourd'hui dans un système de concurrence "libre et non faussée" où il suffirait qu'une offre réponde à des besoins pour qu'on la mette en place. On est dans une situation intermédiaire où une entreprise publique qui avait un monopole a été séparée en plusieurs entités sans qu'apparaissent pour l'instant, sur le sol français, des offres alternatives viables sur l'ensemble des créneaux. Celui-ci en fait partie.

Personnellement, je n'attends pas que la SNCF plus qu'un autre opérateur mette en place ce système. Et si c'est la SNCF parce que la concurrence sur ce créneau est loin des visions idéologiques, je n'attends pas qu'elle le fasse en-dessous du prix réel. Mais, parfois, on ne développe pas des offres, non pas parce qu'on perd de l'argent mais parce que ce sont des petits volumes et qu'on préfère se recentrer sur des missions, soit plus rentables, soit prioritaires (je verrais la SNCF plutôt sur ce créneau, ça reste une entreprise publique).

Pour le modèle que tu évoques (location), ça ne me choque pas. Je n'ai pas de voiture et pas l'intention d'en acheter une. Mais prends l'exemple de celui qui en a déjà une. Imaginons qu'il y soit réellement contraint (utilisation dans un cadre pro, par ex.). Vu les frais fixes, il vaut mieux pour lui prendre son véhicule qu'en louer un. Quel que soit le motif de déplacement longue distance, la collectivité a plus intérêt qu'il mette sa voiture sur un train. Et, qui sait, à force de mettre sa voiture sur un train, celui qui n'est pas obligé de posséder une voiture va peut-être arriver à comprendre que l'équation "multimodalité pour le quotidien dont autopartage lorsque besoin" + "train passager" + "location de véhicule sur place si besoin" est bien moins coûteuse...  et, collectivement, bien plus soutenable ! O0
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Maldec
Passager
Messages : 451
Inscription : 09 Jan 2005, 18:11:39
Localisation : LA TOURETTE-LÈS-CRAPONNE (hors Métropole de Lyon endettée par les emprunts toxiques)
Contact :

Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Maldec » 27 Sep 2012, 08:43:56

De toutes manières, l'échéance de mai 2013 arrive à grands pas pour le terminal de Lyon-Perrache...
Métro Ligne G : terminus "GARE ALAÏ" puis Train-Tram FOL : station "LA TOURETTE" :D
Image Image
Tomtom
Passager
Messages : 88
Inscription : 02 Déc 2008, 20:36:54

Re : Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Tomtom » 27 Sep 2012, 14:37:00

BBArchi a écrit :Si tu es en déplacement les mains dans les poches, bien évidemment conserver sa caisse y compris en la mettant sur le train est un poil "snob".
Ceux qui en sont déjà dépendant tous les jours : honte à eux ?  :o
Ho.

Jusqu'à preuve du contraire, on n'est pas encore rendu dans un monde merveilleux où les transports collectifs assurent, en dehors des agglos, un service équivalent à celui de la voiture aujourd'hui.



Ce monde n'arrivera jamais, et ce ne serait pas un monde merveilleux. C'est prendre le problème à l'envers que de vouloir séparer transport et mode de vie. Or, pour réorienter les gens vers des modes de vie, et d'habitat, qui sont compatibles avec les transports publics, il faut rendre moins attractif. Le mode de vie en habitat dispersé et peu dense n'est pas favorable à la voiture, il faudrait que toute la société subissent les conséquences en externalités de ce que le choix de ceux qui veulent y vivre produisent? Non, si ils doivent en assumer les conséquences, cela créer des incitations fortes à choisir un mode de vie moins dépendant de la voiture. C'est comme cela que ça marche dans les villes qui battent des records en terme de part de marché du transport public. A Berne, c'est l'enfer si tu veux n'utiliser que ta voiture.

Ceux qui en sont dépendants tous les jours? Si l'on part du principe qu'on peut tout faire avec une bagnole, alors on ne sortira jamais du modèle où l'automobile est ultra-dominante. Tout simplement parce que rendre un mode de vie tout-automobile facile le rend attractif face au choix d'un mode de vie orienté vers le transport public.

"Ah oui, mais je voudrais un vrai jardin, de grandes chambres pour les enfants..." Oui, c'est bien cela ce choix. Si quelqu'un est prêt à payer le vrai coût de la voiture pour avoir un jardin, très bien, mais pour l'instant c'est la société qui le subventionne.

Adopter un mode de vie contraire à l'intérêt public, c'est un choix, dans une société démocratique. Mais c'est un choix dont on doit assumer les conséquences, donc le vrai coût.

En prenant en compte tous les coûts, en terme de manutention pour gérer des OD multiples, les infrastructures nécessaires, les sillons... Je suis très loin d'être convaincu que l'on peut proposer le train auto à un prix attractif. Et évidemment, un coût élevé contribue à en faire un marché de niche, donc à augmenter encore les coûts...

amaury a écrit :Pour le modèle que tu évoques (location), ça ne me choque pas. Je n'ai pas de voiture et pas l'intention d'en acheter une. Mais prends l'exemple de celui qui en a déjà une. Imaginons qu'il y soit réellement contraint (utilisation dans un cadre pro, par ex.). Vu les frais fixes, il vaut mieux pour lui prendre son véhicule qu'en louer un. Quel que soit le motif de déplacement longue distance, la collectivité a plus intérêt qu'il mette sa voiture sur un train. Et, qui sait, à force de mettre sa voiture sur un train, celui qui n'est pas obligé de posséder une voiture va peut-être arriver à comprendre que l'équation "multimodalité pour le quotidien dont autopartage lorsque besoin" + "train passager" + "location de véhicule sur place si besoin" est bien moins coûteuse...  et, collectivement, bien plus soutenable ! O0


Une politique d'incitation qui consiste à taper sur l'épaule de quelqu'un en lui disant "regarde, sans voiture c'est pas si mal", ce n'est pas efficace. Ce qui marche, c'est de gêner effectivement, voire de rende impossible ou très pénible l'utilisation de la voiture dans des situations incontournables de la vie courante. C'est, encore une fois, ce que font les villes qui arrivent à une part de marché TP élevée.
phili_b
Passager
Messages : 1153
Inscription : 04 Déc 2009, 13:45:14
Localisation : Lyon

Re : Re : Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar phili_b » 27 Sep 2012, 16:17:15

Tomtom a écrit :..[plein de Hors-Sujet]..


Oui regroupons tout dans des villes invivables avec des tours de 40 étages et des problèmes démentiels de logistique pour nourrir ce petit monde.

Alors qu'en fait il faudrait simplement remettre les rails qui ont été supprimées tout autour de Lyon et ne pas centraliser toutes les entreprises au même points.

Mais bon on ne parle que du train-auto. Vouloir supprimer les trains-auto car il y a une bagnole dessus alors que ça pourrait limiter certains déplacements en voiture.

Tomtom a écrit :Ce qui marche, c'est de gêner effectivement, voire de rende impossible ou très pénible l'utilisation de la voiture dans des situations incontournables de la vie courante. C'est, encore une fois, ce que font les villes qui arrivent à une part de marché TP élevée.


Bonjour la démagogie. Moi je ne signe que si effectivement les transports collectifs sont efficaces, non centralisées, non sous-capacitaires et ne s'arrêtant pas à 19h30. A Lyon on a une marge de progression, à Paris c'est complétement embolisé.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re : Re : Re : Re : Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 27 Sep 2012, 21:48:01

Tomtom a écrit :Ce monde n'arrivera jamais, et ce ne serait pas un monde merveilleux. C'est prendre le problème à l'envers que de vouloir séparer transport et mode de vie. Or, pour réorienter les gens vers des modes de vie, et d'habitat, qui sont compatibles avec les transports publics, il faut rendre moins attractif. Le mode de vie en habitat dispersé et peu dense n'est pas favorable à la voiture, il faudrait que toute la société subissent les conséquences en externalités de ce que le choix de ceux qui veulent y vivre produisent? Non, si ils doivent en assumer les conséquences, cela créer des incitations fortes à choisir un mode de vie moins dépendant de la voiture. C'est comme cela que ça marche dans les villes qui battent des records en terme de part de marché du transport public. A Berne, c'est l'enfer si tu veux n'utiliser que ta voiture.



C'est dommage, je n'ai pas beaucoup de temps ce soir pour te suivre dans un débat. plus tard, peut-être ?  :(  Mais ta première phrase, quand même, j'ai du mal avec. J'ai du relire d'ailleurs tout le paragraphe avant de deviner le sens de ton propos...

Pourquoi ce monde n'arrivera jamais ? Plus exactement, pourquoi n'arriverait-il jamais ? La seule piste valable (et la moins fatiguante sur le plan intellectuel) consisterait à barder l'ensemble des agglos d'interdits, de restrictions, et de contraintes en tout genre pour arriver à dégouter les gens de la voiture en ville ? Ben, non, pas d'accord. Du tout.

Très justement, comme tu le fais remarquer, Berne est l'enfer si tu veux n'utiliser que ta voiture. Quel que soit le motif de l'utilisation de la voiture "justifié" (ou un peu moins "justifié" selon les termes de l'intégrisme écologique mal compris et mal assumé, qui fait un tort considérable aux initiatives). Et donc, c'est effectivement l'enfer pour les livreurs, les artisans, et d'une manière générale tous ceux qui ont "à faire" dans la ville sans pour autant avoir d'alternative à "la bagnole". Et une particularité de Berne, c'est entre autres la conséquence en terme de coûts sur chaque prestation payée par les habitants. Un "détail". Berne est une ville aisée, dont la plupart des résidents peut se payer ces surcoûts. Pour les autres, les pauvres, circulez, il n'y a rien à voir.

Ce n'est pas ma conception d'une ville équilibrée et à peu près acceptable en terme de vivre ensemble.


Tomtom a écrit :Ceux qui en sont dépendants tous les jours? Si l'on part du principe qu'on peut tout faire avec une bagnole, alors on ne sortira jamais du modèle où l'automobile est ultra-dominante. Tout simplement parce que rendre un mode de vie tout-automobile facile le rend attractif face au choix d'un mode de vie orienté vers le transport public.

"Ah oui, mais je voudrais un vrai jardin, de grandes chambres pour les enfants..." Oui, c'est bien cela ce choix. Si quelqu'un est prêt à payer le vrai coût de la voiture pour avoir un jardin, très bien, mais pour l'instant c'est la société qui le subventionne.

Adopter un mode de vie contraire à l'intérêt public, c'est un choix, dans une société démocratique. Mais c'est un choix dont on doit assumer les conséquences, donc le vrai coût.


C'est méconnaitre gravement qu'une société doit comporter des variantes d'individualités pour pouvoir avancer. On reviendra la dessus plus tard, pour développer. Gn'ya pas que des bagnolards avec Tdi 200cv ou 4x4 3.5l ; à coté, il y a surtout des citoyens lambda désireux de mieux et bien faire, très loin des caricatures. 'vec un tout petit budget. Je préfère cogiter pour ceux ci, qui sont légions et peuvent faire avancer les choses, si seulement on répond à leurs attentes autrement qu'en tapant sur leur porte monnaie ou sur la tête.

Juste en passant : tu fais comment pour revenir sur le modèle qui a pourrit la totalité des périphéries des villes ? On rase tout, on désertifie, et on empile tout le monde dans des hyperagglos ? (avec les détails connexes évoqués par Phili_b !)


Tomtom a écrit :En prenant en compte tous les coûts, en terme de manutention pour gérer des OD multiples, les infrastructures nécessaires, les sillons... Je suis très loin d'être convaincu que l'on peut proposer le train auto à un prix attractif. Et évidemment, un coût élevé contribue à en faire un marché de niche, donc à augmenter encore les coûts...


Juste un exemple par l'absurde : le trafic transmanche, consistant à mettre des voitures sur les trains, est donc en réalité un non sens économique ? Mis à part l'échelle et l'importance des flux qui dégage des marges de rentabilité "évidentes", il y a une logique industrielle de composition des rames, des manoeuvres automatisées au maxi, et un matériel adapté qui font que la rentabilité est une évidence pour tout le monde... Et alors, pourquoi n'applique t-on pas ces recettes ailleurs ?

Pour l'instant, le train+auto à la sauce classique proposée ne peut pas être viable : c'est même étudié pour, puisque la fin du service est non seulement inéluctable, mais provoquée.
Mais j'aimerais bien qu'une expérimentation se fasse à bonne échelle, pourquoi pas avec le privé qui pourrait racheter symboliquement d'occasion, puisque le matériel qui ne peut pas servir à autre chose (les porte autos, les locs s'il en reste >:D ) et les infras peuvent encore faire du taf. Ne manque que l'ambition industrielle, et un consortium de volontés pour "sortir le truc". Et comme les banques font tout sauf leur métier en ce moment...  >:(


Enfin bref, comme l'a fait remarquer Phil_b, on parle du train + auto. Pour les grandes distances qui sont parfois effectuées... en avion. ::)

Pas des Bus + autos ou trams + autos, qui pourraient toutefois constituer un sujet de fin d'études épastrouillant pour un master en transports.
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Tomtom
Passager
Messages : 88
Inscription : 02 Déc 2008, 20:36:54

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar Tomtom » 28 Sep 2012, 10:04:07

Pourquoi ce monde n'arrivera jamais ? Plus exactement, pourquoi n'arriverait-il jamais ? La seule piste valable (et la moins fatiguante sur le plan intellectuel) consisterait à barder l'ensemble des agglos d'interdits, de restrictions, et de contraintes en tout genre pour arriver à dégouter les gens de la voiture en ville ? Ben, non, pas d'accord. Du tout.


Nous ne sommes donc pas d'accord. Après tout... Mais la facilité de circuler en voiture créé un effet d'opportunité qui fait que les capacités dégagées vont être utilisées de toute façon, jusqu'à saturation.

Je ne raconte pas ça en l'air, je me base sur des travaux comparatifs dans des agglos françaises et suisses qui montrent bien que le facteur déterminant, c'est le fait de rendre incontournable l'utilisation des TP pour certaines activités. Cela veut dire: concentrer des activités en zone urbaine quasi-inaccessibles en automobile. Parce qu'aujourd'hui, c'est l'inverse dans pas mal de cas: beaucoup d'activités sont inaccessible en TP. Et ils le sont pour une bonne raison: le manque de densité qui ne rend pas viable une desserte de qualité attractive. C'est en cela que le monde où il est possible d'aller partout en TP n'arrivera jamais. Assurer un service minimal est sûrement possible, comme avec les Cars Postaux, encore une fois en Suisse. Mais assurer un service attractif pour n'importe quel hameau, j'aimerais bien avoir la recette. Une fois qu'on est obligé de laisser tomber sa voiture pour certains maillons de sa chaîne de déplacements quotidiens, on peut commencer à réfléchir si, finalement, s'organiser plus directement autour des TP ne serait pas une bonne idée.

C'est facile de juger moralement en brocardant les intégristes écolos (dont je suis très loin d'être), ou de se baser sur des grands principes sans s'interroge sur ce qu'ils impliquent en terme de politique publique. Mais concrètement, si on regarde ce qui marche et ce qui ne marche pas, augmenter la part des TP sans gêner la voiture n'a jamais fonctionné. Si tu as une recette miracle, merci de m'en faire part, j'ai des amis qui seraient intéressés, ça rendrait leur boulot bien plus facile. Ce qui m'intéresse, c'est d'augmenter la part de TP, je ne suis même pas anti-bagnole. Je contaste très stupidement que sans gêner son utilisation, on n'y arrive pas.

Juste un exemple par l'absurde : le trafic transmanche, consistant à mettre des voitures sur les trains, est donc en réalité un non sens économique ? Mis à part l'échelle et l'importance des flux qui dégage des marges de rentabilité "évidentes", il y a une logique industrielle de composition des rames, des manoeuvres automatisées au maxi, et un matériel adapté qui font que la rentabilité est une évidence pour tout le monde... Et alors, pourquoi n'applique t-on pas ces recettes ailleurs ?


Oui, j'ai évoqué ce cas auparavant, c'est un cas spécifique: le passage d'une infra ferroviaire de courte distance. Je n'ai rien à redire là dessus. Seulement c'est un service relativement facile à organiser: une seule origine-destination, un service en navette fréquent et simple, pas de problème de gestion du personnel ou du matériel, puisqu'il reste quasiment au même endroit, une clientèle captive... Les infra à déployer sont relativement simple, avec un terminal de chaque côté, à comparer à un terminal à mettre en place, avec son personnel, pour chaque destination du train-auto.

C'est à discuter, mais je ne vois pas comment le train-auto peut être autre chose qu'un marché de niche, et donc cher si on le facture à son vrai coût.
large
Passager
Messages : 638
Inscription : 03 Mai 2006, 15:53:35

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar large » 28 Sep 2012, 10:59:42

La relation Lyon Nantes Lyon était très rentable et fonctionnait  toute l'année avec un trafic de suisse visitant la bretagne. Le prix du voyage auto correspondait à celui de l'essence (100 euros). Mais la SNCF a fermé cette relation (éffectuée de nuit).

Il est clair que pour la SNCF, faire rouler un train qui transporte des clients sur une ligne non TGV est une chose à éviter, sauf si une région peut le financer.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4450
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re : Train auto à Lyon

Message non lupar amaury » 28 Sep 2012, 17:48:00

@PhiliB : On n'a pas besoin de passer d'une caricature à l'autre... ;) La "ville sans voitures", ce n'est pas forcément des tours de 40 étages. Bien loin de là ! Malheureusement, chaque fois qu'on parle de "densité", c'est ce à quoi les gens pensent. Arrêtons de parler de "densité" ! Parlons juste d'une ville pensée pour se déplacer autrement qu'en voiture... ça existe ? A l'échelle d'une ville, je ne crois pas. Mais à l'échelle de quartiers complets, oui. On en trouve dans les pays nordiques et germaniques au sens large : Norvège, Pays-Bas, Allemagne...

ça nous amène à ce que soulève BBarchi : qu'on considère ou pas que le développement urbain initié grâce à la voiture et fait petit à petit autour d'elle est un non-sens, on doit bien faire avec. On n'a pas les moyens de tout raser et tout reconstruire. Ce qui me gêne aujourd'hui, c'est qu'on ne tourne pas la page et qu'on soit incapable de se dire "on arrête le massacre : l'imperméabilisation des sols, la banalisation des territoires, l'inefficacité énergétique, "l'obligation" de se déplacer avec un véhicule individuel motorisé, etc. et on passe à une organisation urbaine avec de la Nature qui nous permette de marcher un maximum, de prendre le vélo ou le bus le reste du temps parce que, de toute façon, le coût de l'énergie va augmenter et on va pas bien aimer voir notre pouvoir d'achat diminuer sans rien pouvoir faire !". J'aimerais bien qu'on arrive à se dire ça. Mais on en est très loin. Et la situation va poser prochainement de gros problèmes. Mais, en attendant, on a un contexte. Et même si on changeait du jour au lendemain, on aurait toujours ce contexte !

On est donc bien amené à séparer ce qui se situe dans des espaces où les alternatives sont pertinentes, voire même, sont d'ores et déjà plus pertinentes que la voiture (zones congestionnées). Faire de ces secteurs des zones protégées ne me gêne pas. Mais il reste des activités économiques (livraisons), des secours, des services publics... Il y aura quand même quelques voitures. Les ZTL, péages urbains ou ZAPA ne me choquent pas. La liberté de circuler en voiture dans des zones où les alternatives existent, sont pertinentes et plus économiques n'est pour moi pas un droit constitutionnel ! ;) Ou alors on considère qu'on a un droit polluer inversement proportionnel à ses capacités financières... Ce qui me sidère, c'est cette capacité à penser les choses de façon monomodale : "ce sont les pauvres qui ont de très vieilles voitures très polluantes donc faire des ZAPA va leur fermer l'accès alors que les riches vont pouvoir y aller en achetant des véhicules moins polluants". Si on se souciait vraiment du porte-monnaie des pauvres, on mettrait en place les ZAPA... :funny: Et si on veut adopter une vision égalitaire, je propose qu'on n'interdise pas les OGM ou toute autre piste qui pourraient faire espérer des réductions sur les coûts finaux au détriment de la santé ou l'environnement... Bon, je m'égare...

Tout ça pour dire qu'à mon avis, on est dans un faux débat. Qu'on veuille ou pas la voiture en ville, il y en aura encore pendant très longtemps. Probablement de moins en moins, ne serait-ce que parce que l'intérêt d'en posséder une (et donc de l'utiliser tout le temps) est remis en question par les jeunes générations et parce que ça deviendra un objet de luxe avec des coûts toujours plus importants pour la sécurité, la pollution et l'énergie à mettre dedans. Probablement de moins en moins mais encore pendant très longtemps ! Donc prévoir de faire passer des voitures sur des trains, ça ouvre la porte à un questionnement sur l'intérêt de prendre la voiture. Et donc ça va dans le bon sens. Est-ce que la collectivité doit le financer ? Je ne pense pas. En tout cas pas sur "fonds propres". Pourquoi pas en prenant l'argent des taxes sur l'essence. Là, ça serait cohérent.
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 13 Sep 2015, 01:10:13

Dernières nouvelles du système révolutionnaire, consistant à embarquer des voitures sur des wagons pour leur faire traverser le pays...

Une pub / page d'info sur un site de "tendances" : http://www.lexpress.fr/tendances/voyage ... 13355.html



L'auto-train, une solution économique?

Les longs trajets en voiture peuvent être épuisants. Avec l'auto-train, votre véhicule voyage de nuit et vous le récupérez sur votre lieu de vacances.
Comment ça marche?

Le principe de l'auto-train est simple: vous n'avez qu'à déposer votre voiture à la gare. Cette dernière voyage de nuit jusqu'à la destination de votre choix et vous la récupérez ou la faites récupérer dès le lendemain. Notez qu'il est impossible de voyager avec votre voiture, vous devez prendre un autre train ou un moyen de transport différent. Par ailleurs, les gares de dépôt et de retrait ne sont pas les mêmes que celles destinées aux voyageurs. Ainsi, à Paris, c'est à la gare de Bercy que ça se passe. Vous évitez ainsi la fatigue d'un trajet trop long en voiture. Cette solution permet également d'éviter la case location de voiture durant vos vacances. Il est possible de remplir au maximum votre voiture, pour voyager très léger de votre côté. Toutes les gares desservies par le service auto-train sont répertoriées sur le site de la SNCF.
Combien ça coûte?

Pour un trajet aller-retour dans le courant du mois de septembre entre Paris et Avignon, il faut compter 200 euros environ. Notez que nous avons opté pour une voiture de taille moyenne et assez récente. Il faut prévoir d'ajouter à ce prix celui de votre propre billet de train, soit une bonne centaine d'euros pour la période choisie. Si le tarif est plus élevé que si vous preniez la route -surtout à plusieurs-, l'avantage est non négligeable, car vous n'avez pas à louer un véhicule sur place. Pour une semaine en septembre, le prix de la location peut s'élever à 200 euros tout de même. Au final, si vous avez besoin d'une voiture sur votre lieu de vacances et que vous vous rendez à l'autre bout de la France, les quelques euros de plus de l'auto-train sont largement justifiés.


J'aime beaucoup le visuel d'illustration : regardez attentivement l'état de la caténaire... ::)

Image
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
turbotrain
Passager
Messages : 544
Inscription : 19 Août 2010, 19:52:32

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar turbotrain » 13 Sep 2015, 04:14:41

Oh du biberonage dernier cri ! :D

Ou surtout un oubli dans l'édition Photoshop... :funny:

Ou alors un arrachage de caténaire ? Un vol de cuivre ? :P
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5422
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar Billy » 14 Sep 2015, 08:34:07

Je pense tout simplement qu'elle n'a pas fini d'être posée ! ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 28 Avr 2016, 00:56:03

Remontée du topic, avec des nouvelles pas très glorieuses.
Dans les faits, on a une équipe de liquidateurs à l'oeuvre, mais en plus elle se surpasse ! Doivent être payés à la pièce, c'est pas possible autrement... :o

Donc non seulement on nous explique que le train n'est pas rentable, mais on s'emploie à bousiller l'outil, à vider les placards, à balancer des infos bancales et incomplètes, mais surtout on demande aux éventuels repreneurs de produire, tranquillou, une offre de reprise en moins de 2 mois.

Donc on pratique la politique de la terre brûlée, avec un comportement totalement inadmissible d'enfants gâtés et capricieux, qui cassent rageusement le jouet quand ils sont incapables d'en comprendre le fonctionnement et d'en prendre soin.

Je n'ose pas imaginer, penser, envisager, l'option d'un lobbying routier tellement actif que les relais se motivent tous seuls. Mais l'actualité laisse très peu de place à l'interprétation... >:(

http://www.capital.fr/bourse/actualites ... at-1115033
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 13 Avr 2019, 20:27:58

Remontée de topic. J'ai relu la totalité de nos échanges, je redécouvre leur qualité ! Merci encore :pouce:

Ce post est au choix un avis de faire part, un coup de mou monstrueux, la perception d'une sorte de capitulation en rase campagne.
Le service auto train, comme pressenti en 2009, 2012 et suivant ici même, s'arrêtera en décembre.
http://www.lefigaro.fr/conso/l-autotrai ... i-20190411

Faute de rentabilité, le service de transport de voitures par les voies ferroviaires de la SNCF s’arrêtera fin décembre, selon Le Parisien. Le groupe propose déjà des alternatives.

Une page se tourne. La SNCF s’apprêterait à supprimer son service de transport de voiture en train en décembre 2019, avance Le Parisien . Les voitures juchées sur les plateformes des wagons circuleront pour la dernière fois le 14 décembre, après soixante ans de bons et loyaux services. De son côté, la SNCF confirme au Parisien réfléchir à l’arrêt du service sans être affirmatif sur cette prise de décision.

«AutoTrain n’est plus le meilleur moyen de satisfaire la clientèle de ce marché de niche: il faudrait atteindre un taux de remplissage de l’ordre de 85 % tout en menant simultanément une forte hausse tarifaire pour justifier la pertinence d’un train. Or, les deux tiers des clients actuels considèrent déjà le service comme cher, alors qu’il est très déficitaire», peut-on lire dans un document dévoilé par le quotidien. Par exemple pour un trajet Paris-Frejus, le service AutoTrain est facturé 266 euros.

Le service avait déjà été grandement restreint il y a deux ans. Ainsi, le nombre de gares desservies était passé de treize à six gares desservies à Avignon (Vaucluse), Marseille (Bouches du Rhône), Toulon (Var), Fréjus (Var), Nice (Alpes-Maritimes) et Paris-Bercy. Le nombre de voitures transportées a été divisé par deux, passant de 62 000 en 2016 à 33 500 en 2018.


«Un non-sens écologique»

Le portrait-robot des clients de ce service est bien connu. Il s’agit d’habitants de Paris ou des Hauts-de-Seine âgés de plus de 60 ans et très majoritairement issus des catégories socioprofessionnelles supérieures qui regagnent leur résidence secondaire pendant l’été.

Le syndicat Sud-Rail dénonce la fin de ce service «en plein débat sur la transition écologique, c’est un non-sens», confie au Parisien Fabien Villedieu, du syndicat Sud-Rail. Les associations des usagers des transports en commun s’indignent de ce nouveau choix de la SNCF. Après l’arrêt des trains de nuit ou des lignes transversales et maintenant des AutoTrain, ils se demandent quel est le prochain service sur la liste. Les intercités? interrogent certains. «Les voitures aujourd’hui acheminées par train de nuit seraient conduites par un chauffeur ou transportées par camion. Certaines villes nouvelles pourraient être desservies mais les nouveaux acheminements seraient plus lents ou beaucoup plus chers que par le train», avait récemment alerté la Fnaut, association d’usagers.

Le site de la SNCF a en effet déjà pris les devants et propose des services alternatifs aux clients qui souhaitent faire acheminer leur véhicule. Ainsi, sur le site Oui SNCF, le groupe propose de faire expédier sa voiture via un chauffeur particulier, par camion, par transporteurs professionnels ou, sur quelques destinations, par Autotrain. Et les tarifs ne sont pas les mêmes. Par exemple, pour faire voyager une Clio de Paris à Nice, il en coûtera 98 euros si elle est conduite par un chauffeur particulier, le prix monte à 504 euros en camion et même à 884 euros si elle transite via un chauffeur professionnel. Par AutoTrain, le service est facturé 243 euros, ce qui reste bien en deçà des coûts de transports via des professionnels.


Les commentaires sont de très bon niveau aussi sur cet article. Sauf un indécrottable troufignole qui s'en prend encore aux facilités de circulation, comme si c'était la raison de la cata. Y'en a qu'un, mais il a fallu qu'il pose sa prose.

Pour revenir sur l'article, j'hésite sur la position à avoir, et sur quoi penser ?
Est-ce l'achèvement d'un processus initié par des blaireaux 'commerciaux' à courte vue, couplé à l'inertie de la sncf et aux très longs délais de réaction interne, allors que le retournement de tendance et de volonté de la grande masse est déjà en train de se faire ?
Faut-il y voir le terme d'une action insidieuse et pernicieuse de lobbying particulièrement mal venue et court termiste, couplant la privatisation très rentable des autoroutes et les subventions incroyablement apportées aux transport aérien avec la désorganisation et le détricotage administratif de l'outil ferroviaire (y compris en s'appuyant sur nombre d'actions et mouvements sociaux pour appuyer et mettre en évidence l'absence de fiabilité...), en évitant soigneusement toute logique d'entretien et de gestion 'en bon père de famille' ?

Dans tous les cas : est ce qu'il ne serait pas enfin temps de se réveiller, les gens ?
C'est l'IdF qui vous anesthésie, mesdames et messieurs les décideurs, décidément payés à décider à tort et à travers, ou à ne surtout pas décider avec volontarisme et efficacité ?

L'article original, celui du Parisien : http://www.leparisien.fr/economie/sncf- ... 050518.php
D'autres articles :
https://www.nicematin.com/info-trafic/i ... 019-374740
https://www.gares-sncf.com/fr/gare/frpb ... auto-train
https://www.ville-rail-transports.com/l ... tinations/

Mais ce qui est le plus fou, c'est que le constat serait une population / clientèle vieillissante plus vraiment intéressée et de moins en moins fortunée (?) alors que la réalité semble tout autre ; l'article ci après, visible en même temps que l'article sur la fin du service auto train, est assez clair sur ce qu'il se passe en matière de demande de mobilité ! Il y a du gisement, qu'il serait urgent d'explorer et de satisfaire !
http://www.lefigaro.fr/conso/ces-franca ... e-20190413
Il y a donc des gens, en France, qui ont réfléchi à la vie qu'on leur 'impose' et qui trouvent qu'avoir un bilan carbone perso de 285g/km, c'est très nettement moins classe et glamour que 14g/km. Ça alors. Çà en bouche une surface.

Bon, allez, je la remets. Elle est toujours d'actualité !
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Auron
Passager
Messages : 1293
Inscription : 18 Juil 2007, 18:01:51
Localisation : Lyon 5
Contact :

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar Auron » 14 Avr 2019, 02:58:52

Pour te dire, avant de bosser à Perrache, je ne savais meme pas que ce service existait encore (il a été supprimé fin 2017 à Lyon je crois)
Forcément, sans aucune pub, tu ne risque pas d'attirer de nouveaux clients.
Conducteur de train à Lyon Perrache...
Et heureusement, je ne traîne plus à Chambéry... :uglystupid2:
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12618
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar BBArchi » 14 Avr 2019, 18:40:18

Tu confirmes le processus mis en place avant 2009. Pile 10 ans. :buck2:
Alors qu'il est encore possible de se réveiller, hein. Faut juste vouloir.
Le matos est toujours là :
Les porte autos aptes à 160 sont tous neufs ou presque.
Reste à réviser progressivement 8/10 voitures couchettes Corail à 4 places + 1 optionnelle par compartiment privatisable, pour constituer un train (1 dans chaque sens, plus une réserve de 8 voitures pour 6 trains, pour la maintenance et l'entretien, mutualisable avec d'autres lignes). 20 à 25 lignes minima, soit 800 voitures max, dont la réno et l'entretien donnerait du travail à un tissu industriel vital pour l'économie locale...
Reste aussi à décoincer les mentalités qui rendent impossible le transfert des locs frets modernes qui ne servent à rien faute de fret (et aux bilan carbone + consos nettement plus glamour par rapport aux 72000 et aux paires de 67400) et leur performance bridées en vitesse (120km/h)
Avec 2 accompagnateurs / contrôleurs / chefs de train + 1 steward / stewardess pour la logistique, on doit être capable de faire tourner tout ceci intelligemment.

On pourrait même imaginer que ce service soit organisé autour d'un hub disposant d'un peu de place, qui ne serait pas Paris ou Lyon (encore que >:D ) avec des points de contact en pleine nuit pour découpler / raccorder des rames. On doit bien trouver quelques triages désaffectés à revitaliser en gare d'échanges, non ?
Montluçon ?
Clermont ?
:laugh: >:D :crazy2:

En fait, la clientèle potentielle, celle qui se manifeste, qu'on interroge désormais dans les médias et dit que l'avion ça pèse, elle s'en fout du 160, ce n'est plus un impératif.
La clientèle qui est pressée et qui n'a pas envie de garder sa voiture pour des raisons parfois légitimes, elle prend l'avion.
Le 120 suffit largement pour des questions de temps total de trajet (et de confort !) permettant de dormir au lieu de rouler, et la plupart des lignes utilisables ne sont pas vaillantes au dessus du 140 !
Moi perso, j'aimerais bien aller de Lyon à Brest / Morlaix, ou vers Bordeaux, bref loin mais en France pour des raisons pros ou familiales, en partant le soir, passer la journée sur place correctement le lendemain sans être obligé de calculer location de voiture, autocars et/ou taxis, et revenir le soir même, avec mon barda dans la voiture, pour être le lendemain au taf à 9h.
Bien réveillé, bien cool.
En sécurité, quoi.

Et je suis encore actif, pas retraité.
Et pour eux, les anciens le concept est encore plus vrai, crucial, et sympa... parce que la route avec ses multiples contraintes règlementaires et son niveau de dangerosité et de fatigue, n'est tout simplement pas / plus une bonne idée. Or il se trouve qu'en plus, ils auraient plus de pouvoir d'achat que les plus jeunes...

C'est pour ça que j'ai du mal avec les chiffres annoncés, surtout en matière de clientèle comptabilisée, et de clientèle potentielle.
Le prix ne fait certainement pas tout, et s'arrêter à ce critère pour justifier la désaffection (?) est une erreur qui relève de la faute lourde, surtout pour un gestionnaire.

La méthodologie est strictement la même que pour le fret. Pour le fret, on aurait pu penser à une erreur d'appréciation, quoique. Partout ailleurs, ça se passe semble t-il mieux, avec de la rentabilité. Pas chez nous.
L'enchaînement de décisions mises en application a conduit au résultat bien visible, avec la découpe des wagons et des machines à Sotteville au bout de la chaîne.
C'est exactement la même méthode qui a été appliquée pour l'autotrain : destructuration de l'offre, réduction des dessertes et des possibilités de trajets, application de la logique tgv de grande masse alors que le produit n'est pas exactement de la grande masse, plutôt proche du wagon isolé. Pour agrémenter le tableau et rassurer la clientèle, le professionnalisme a voulu l'introduction de l'incertitude horaire et de la fiabilité, de la variabilité (?) des jours de circulation, de la mise en production tardive (re ?) dans des délais incompatibles avec la planification minimale du voyage, etc.

Encore une fois, la sncf a fait le coup de l'arbre, du gestionnaire, et de la scierie.
On vend le tronc, les racines et les feuilles ça sert à rien, faut couper, élaguer et arracher.
Et après on a une escadrille de comptables et de commerciaux qui s'étaient probablement improvisés gestionnaires, qui font doctement la morale.
Et qui viennent chouiner que le tronc ne grossit pas, doit être malade, faut le brûler.
Au final, il n'y a même plus de tronc à usiner pour vendre le bois !
:crazy2: :uglystupid2:

Et après les mêmes s'étonnent que des voix aux motivations très diverses poussent à la privatisation ? ???
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Auron
Passager
Messages : 1293
Inscription : 18 Juil 2007, 18:01:51
Localisation : Lyon 5
Contact :

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar Auron » 15 Avr 2019, 21:20:07

Tu mélange des portes-autos avec des voitures voyageurs? :D
Pas sur que ça fonctionne bien longtemps :crazy2:
Conducteur de train à Lyon Perrache...
Et heureusement, je ne traîne plus à Chambéry... :uglystupid2:
Avatar de l’utilisateur
Doktor Villamos
Passager
Messages : 331
Inscription : 14 Sep 2006, 17:16:13

Re: Train auto à Lyon

Message non lupar Doktor Villamos » 16 Avr 2019, 10:04:27

Auron a écrit :Tu mélange des portes-autos avec des voitures voyageurs? :D
Pas sur que ça fonctionne bien longtemps :crazy2:

Je ne comprends pas ta remarque, les porte autos ne sont pas des wagons, mais des fourgons, c'est à dire du matériel spécialement prévu pour être incorporé dans des trains de voyageurs (câblots de chauffage, CP, CG, Electro pneu)

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : alkihis, Exabot [Bot], Momox de Morteau, nanar et 38 invités