Transport par câble à Lyon

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 29 Mars 2021, 17:47:23

Oui, et les trams ne peuvent pas circuler les soirs de pleine lune si elle tombe un dimanche…
:o

?


Quelle page du référentiel ? :coolsmiley:
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 29 Mars 2021, 18:13:03

Ce n'est pas du pipeau mais c'est dans le même registre que :
"lorsqu'il y a des manifs près de la préfecture le T1 ne passe plus"
"lorsqu'il neige >3 cm les bus ne descendent plus Choulans"
"quand il fait plus de 40 degrés les clims des bus tombent en panne"
"lorsque les banlieues s'enflamment, les bus ne vont plus dans les quartiers difficiles"
etc...

le vent fort est une contrainte identifiée et qu'on sait surmonter, avec le système 3S par exemple

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5609
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Billy » 29 Mars 2021, 22:08:52

Il me semble pourtant que le vent avait causé pas mal de problèmes à Brest, et ça avait expliqué leurs nombreux couacs au début ???
Image
Avatar de l’utilisateur
TubeSurf
Passager
Messages : 1298
Inscription : 28 Sep 2005, 16:07:38
Localisation : TAS

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar TubeSurf » 29 Mars 2021, 23:39:21

Salut,

Le vent est effectivement une contrainte. Au même titre que les feuilles mortes pour les trams, le givre pour le tram et les trolleys, la neige pour les bus... A chaque problème identifié il y a des solutions possibles, raisonnables ou pas (aussi bien au niveau technique que financier).
Dans le cas du vent, c'est clairement un faux problème, certaines installations peuvent résister sans problème à des vents de plus de 100km/h:
https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=11982&view=findpost&p=235234

D'ailleurs, les éléments de la ligne aérienne du tram ne sont certifiés 'que' jusqu'à un vent de 120km/h... :)

X.
Avoue travailler pour le réseau TCL.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 30 Mars 2021, 11:15:45

A Brest, le problème est "un peu" le vent.
Mais surtout la pluie. Et la pluie, à Brest, c'est quelque chose... ^-^
Le téléphérique est dans une zone "un peu protégée", le port, la Penfeld, et le vent saute par dessus du fait de la géographie locale.
Mais la pluie à Brest... argh. :crazy2: :buck2:
Donc le téléphérique, qui n'est pas breton, ébin il est tout mouillé.
Et ça, il aime pas. :'(

Pour rester sur le débat, il est normal que les anti fassent feu de tout argument. Mais je préfèrerais qu'on réponde par de la qualité architecturale et effectivement, pas comme à Toulouse, avec des boites à chagrin de périphéries commerciales justaposées à des éléments dont l'esthétique technique est, elle, assez chouette et belle en soi.

La Paz est un bon exemple de ce qu'il est possible de faire avec une économie de moyens.
Je pourrais même affirmer que ce devrait être l'étalon de la prestation minimale, histoire que l'infrastructure se donne à voir, au lieu d'en avoir vaguement honte après avoir rabioté sur la mise en forme avec esprit grisouille.
:coolsmiley:
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
NP73
Passager
Messages : 463
Inscription : 24 Juin 2008, 14:28:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar NP73 » 30 Mars 2021, 17:54:31

Salut
Le vent est un problème pour les remontées mécaniques.
Un télésiege doit être arrêté au dessus de 10m/s de vent (risque de déraillement au passage des pilonnes - le siége tangue un peu, je l'ai déja vécu en ce n'est pas agréable). Les télésièges débrayables et le télécabines sont au même régime. Mais, il y a un mais, les constructeurs ont lesté les sièges et les cabines pour atténuer ce phénomène de tanguage. Je n'ai plus les vitesses maximun de vent à laquelle ils peuvent fonctionner.
Ce qui peut fonctionner avec des vitesses de vent encore supérieur, il y a les téléphériques et les téléphériques débrayables (3S), et encore au dessus nous passons au funitel.
Pour revenir au sujet, je pense que le choix du 3S comme à toulouse n'est pas judicieux. Il côute beaucoup plus chère qu'un télécabine et sa prise au sol pour les gares 2 à 3 fois plus important qu'un télécabine pour un débit quasiment identique.
Le choix d'un télécabine lesté serait logique. Je rejoins BBarchi sur l'exemple de la Paz.
@+
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 30 Mars 2021, 18:35:44

A une époque, il me semble qu'un constructeur (lequel ?) s'était penché sur l'utilisation de la technologie du gyroscope, pouvant être embarqué dans les cabines / nacelles pour contrebalancer les effets de roulis et tangage en cas de vent. Le poids constitue un lest, qui s'ajoute à l'action du volant d'inertie. Mais je n'ai aucune idée des suites et surtout, du coût système rapporté au nombre de fois où il devrait être mis en oeuvre...

Si on craint la survenance de plus en plus forte de typhons, cyclones et tornades à Lyon, ce pourrait être une solution. :coolsmiley:
Et youpidou.


Pour ceux qui auraient du mal avec le concept, hop, un peu de culture : https://www.alphaver.com/actualites/sta ... oscopique/ :)
Bon, leur modèle est adapté à l'environnement maritime, tourne très vite, doit être refroidi, l'arrêt complet longtemps après immobilisation n'est pas forcément compatible directement avec la techno du 3S, mais idée à creuser ?
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 30 Mars 2021, 18:48:56

Salut

Notez juste un truc : le vent n'est apparemment jamais très fort à La Paz :
https://www.partir.com/Bolivie/La+Paz/3 ... artir.html

et encore moins à Medellin (la ville du Metrôcable) : https://www.partir.com/Colombie/Medell% ... artir.html

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Linkinito
Passager
Messages : 40
Inscription : 08 Mars 2019, 12:26:26

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Linkinito » 01 Avr 2021, 16:43:07

Image

Sainte-Foy continue sa campagne en ce 1er avril. :D
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 1238
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Airbus » 02 Avr 2021, 20:23:13

Heureusement que le ridicule ne tue pas car il y aurait beaucoup de victimes à Sainte Foy, et en plus, ce n'est même pas drôle !
yanns040586
Passager
Messages : 1490
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar yanns040586 » 02 Avr 2021, 20:49:22

C'est peut-être du second degré... à force d'être une opposition ridicule, ça donnera envie aux gens d'être contre cette opposition...
Et si ça se trouve, c'est très malin en fait !
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 02 Avr 2021, 23:20:59

C'est vrai que le 01 avril, il y a une accidentologie particulière avec une explosion du nombre de morts... :-X :funny:
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 02 Avr 2021, 23:48:58

On leur dit, à ces Fidésiens humoristes de 1er avril, que pour construire un téléski, il faut tailler une tranchée dans les arbres alors que les télécabines avec pylônes de 50 mètres passent au dessus des arbres ?

https://cdn-s-www.vosgesmatin.fr/images ... 647178.jpg

Image

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
JFS
Passager
Messages : 70
Inscription : 09 Déc 2007, 13:47:04
Localisation : L HAY LES ROSES

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar JFS » 03 Avr 2021, 17:59:14

Un télésiège a bien existé (pour de vrai) à la Sarra!
https://stationsfantomes.wordpress.com/ ... -la-sarra/
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 03 Avr 2021, 18:54:38

Et quasi au même endroit, il y a aujourd'hui des "télé-harnais"

Image

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 04 Avr 2021, 01:14:04

J'imagine bien la ménagère de 60 ans avec son caddie de retour du marché... ::)
Ou la nounou avec les 3 gosses accrochés à la poussette ... >:D
Et comment on fait pour rester scotché à la prothèse communicationnelle ? :angel:
Epi quand il pleut ?

C'est pas mal les cabines, finalement .... ;)
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
Linkinito
Passager
Messages : 40
Inscription : 08 Mars 2019, 12:26:26

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Linkinito » 05 Avr 2021, 00:55:12

Je pense que vous prenez cette blagounette trop au sérieux !

Après en effet il est évident que Sainte-Foy ne veut pas du téléphérique, mais il faut dire aussi que personne ne cherche à les convaincre des "bienfaits" de ce mode de transport. Remarque, on est sur un électoral qui aime bien camper sur ses positions. On risque d'avoir une belle ZAD si le projet passe en force au SYTRAL.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 05 Avr 2021, 17:35:38

Blagounette ? Pas sérieux ? :coolsmiley:
Euh, si, c'est sérieux... Mais il y a la place pour deux façons d'aborder le problème... :banane:

Par exemple, j'imagine tout à fait bien qu'on puisse laisser l'approche sérieuse à la corporation des gens sérieux qui causent sérieux et qui font sérieusement les choses (parfois pour nous imposer inviter à un niveau d'acceptation des projets ou des stratégies présentées comme sans alternative), pendant qu'ici on réfléchit (autrement) et sur des aspects collatéraux (mais pas uniquement), des aspects qui pourraient être négligés alors qu'ils sont parfois centraux...
:angel:

Dans la série "pour donner envie sans trop contraindre", on pourrait utilement rappeler qu'à la différence d'un métro, une ligne aérienne se démonte et se réutilise parfaitement ailleurs (on a de bons exemples pas très loin, en Isère...) pour un prix très modéré, ce qui n'est absolument pas rentré dans l'équation actuelle, alors que c'est une donnée probablement centrale. Donc si le volume de trafic se révèle à la longue supérieur à ce que peut encaisser cette installation, cela laisse de temps de construire tram ou métro, puis de débarrasser la vue malencontreusement bouchée par un équipement public et de restituer une emprise propre.

L'échelle est différente, mais personne n'a pleuré lorsque la plupart des câbles électriques et les forêts de poteaux ont disparu de la ville avec l'enterrement des réseaux...

Entretemps, on a eu la lumière dans toutes les pièces... :funny:
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
maxc19
Passager
Messages : 130
Inscription : 18 Déc 2013, 21:54:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar maxc19 » 19 Avr 2021, 21:03:22

Vu hier dans le Progrès et aujourd'hui dans LyonMag :

Francheville : ils affichent une pancarte anti-téléphérique, le maire les menace d'une amende de 200 euros par jour

Jusqu'à la décision finale, le projet de téléphérique ne cessera sans doute jamais de semer la discorde dans l'Ouest lyonnais.

Depuis quelque temps, les propriétaires d'un lotissement de Francheville affichent leur mécontentement face à ce projet de transport aérien voulu par la nouvelle majorité écologiste de la Métropole de Lyon. Ils ont récemment décidé de placarder une grande pancarte sur laquelle est inscrit le slogan "Non au téléphérique". Le sujet de cet affichage est d'autant plus brûlant que ces mots sont visibles par beaucoup de monde : le panneau donne directement sur une grande enseigne "Carrefour" très fréquentée.

Mais voilà que la copropriété a reçu vendredi dernier une lettre aussi étonnante qu'attendue. Il s'agit d'une mise en demeure du maire LR Michel Rantonnet, favorable au projet de téléphérique. En s'appuyant sur l'article L. 581-3 du Code de l'environnement, l'élu ordonne le retrait de la pancarte en imposant un ultimatum de 24h. Il menace par ailleurs de facturer 200 euros à la copropriété par jour de retard.

Les habitants, regroupés derrière le collectif "Touche pas à mon Ciel", dénoncent une liberté d'expression "bafouée sans vergogne" et une action "contraire au droit constitutionnel". En effet, l'article du Code cité par le maire ne concerne que l'affichage publicitaire. Pour l'association, l'inscription "Non au téléphérique" rentre dans le cadre d'une "primauté de la liberté d'expression" définie par la jurisprudence FEMEN.

L'association se dit prête à "saisir des associations attachées aux droits de l'Homme". Joint par notre rédaction, le bureau de "Touche pas à mon Ciel" assure que si le maire mettait ses menaces à exécution, l'opposition au projet ne serait que renforcée.

https://www.lyonmag.com/article/114922/ ... ORJvZUk_oQ

Heureusement que le ridicule ne tue pas pour Michel Rantonnet ;D :banane:

De son côté l'association Touche pas à mon ciel a répondu par ce communiqué :

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 20 Avr 2021, 22:58:20

Finalement, à partir d'un sujet un peu aride, peut-être qu'il y aura moyen de se marrer un peu, compte tenu du fait que nous autres, petit peuple, on ne pourra strictement rien faire contre le déroulé des décisions diverses...

J'espère que l'étripage en règle sera limité aux salons, et que des décisions responsables seront quand même prises malgré la tentation de faire un feu d'artifice de promesses électorales.

On a même des réactions plutôt inattendues, dans le personnel politique. :banane:
Mais j'avoue que c'est avec un plaisir de fin gourmet que j'ai apprécié l'article suivant : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/lyon ... s-20210420
Une ... concertation ? :o
A priori, si une liste électorale est dégagée des manettes, ce n'est pas pour que les successeurs poursuivent sans sourciller les options envisagées. ^-^
la tradition est assez claire sur ce sujet. Tss tss tss... Ça ne se fait pas, même dans nos républiques modernes. :laugh:
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 22 Mai 2021, 18:14:39

J'ai trouvé une pépite assez éloignée du sujet, mais qui constitue un documentaire assez attachant sur les arguments employés pour mettre en place du transport par câble en vue de satisfaire une demande, sur les conditions de travail démentielles des ouvriers de cette époque (du genre à faire tomber en PLS un coordinateur sécurité vivant aujourd'hui. On mesure le chemin parcouru ...)

https://www.rts.ch/archives/tv/informat ... rojet.html
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 28 Mai 2021, 19:22:21

Salut

Webinaire du Cerema sur les transports par câble

Les supports de présentation du WEBINAIRE sur "Le transport par câble aérien en milieu urbain" du 20 mai 2021 sont en ligne !

Retrouvez-les sur le site internet du Cerema :

https://www.cerema.fr/fr/actualites/tra ... esentation

https://www.cerema.fr/fr/actualites/tra ... -webinaire

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 30 Mai 2021, 16:14:17

Salut,

Si le funiculaire rue Terme (dénivelé total = environ 70 mètres) était reconstruit, on pourrait le réaliser avec deux stations intermédiaires situées au premier et deuxième tiers du parcours, pour assurer une desserte fine des Pentes. :)

Le premier tiers depuis le bas est sous la maison que traverse le trolley 6, le profil est proche de la surface, et il y a même un accès possible vraiment pas loin, rue des Tables Claudiennes : https://www.google.fr/maps/@45.7710971, ... a=!3m1!1e3

Le deuxième tiers est sous ce bâtiment, 45 rue du Bon Pasteur, et le dénivelé sol/ plan de roulement dans le tunnel est de l'ordre de 15/20 mètres : https://www.google.fr/maps/@45.7726367, ... a=!3m1!1e3

Mmmmh ? ::)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 31 Mai 2021, 12:23:36

:pouce:

Il est possible de réouvrir l'accès existant à la zone d'évitement centrale de la ficelle de la rue Terme, muré il y a quelques années... Ce serait probablement suffisant pour obtenir un équilibre entre complexité technique et distances à parcourir pour y accéder (si cette ficelle était réouverte, ce qui me paraît désormais plus pertinent que de conserver l'utilisation routière actuelle, compte tenu de l'évolution des modes de déplacement...)

Il est particulièrement visible durant la montée, avec un grand volume en raccord des 2 tunnels couvert par la dalle du parking où stationnent les véhicules ; l'accès se situe en gros au bout de la flèche, et l'escalier était encore présent il y a quelques années, sur la gauche en montant. Repérage sur la photo ci dessous :
Image

L'ouverture et le début de l'escalier se situent au fond, après la grille blanche, dans l'axe de l'allée :
https://www.google.fr/maps/@45.7713602, ... 384!8i8192

Dans les principaux points à traiter, avec finalement peu d'infrastructures, l'aspect foncier serait probablement le plus compliqué : le retour de cet allée et de l'accès depuis la rue Neyret dans le giron de l'espace public pourrait prendre un temps certain ; il me semble qu'il avait été privatisé à l'occasion de l'abandon de la ficelle... :-\
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
nim
Passager
Messages : 92
Inscription : 30 Jan 2021, 13:28:09

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nim » 02 Juin 2021, 18:07:16

Et voilà les fameux tracés alternatifs de M Kohlhaas qui laissent les Fidésiens dans leur splendide isolement

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/t ... -sont-ils/

En fait ça passe quand même à Sainte Foy … mais jamais au même endroit.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 13938
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest...

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar BBArchi » 02 Juin 2021, 19:49:36

qui laissent les Fidésiens dans leur splendide isolement


???

Pas compris... Quel isolement ?
Pas plus, pas moins qu'avec le métro E, en fait ?

En implantant très sommairement les fuseaux sur une carte, c'est le jeu du chat et de la souris : les partisans du NIMBY vont pouvoir s'activer à plein...
https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Quand nous autres on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben mes belins, y'a pas pire pays au monde pour s'en voir autant qu'dessus cette pov' Terre !
nim
Passager
Messages : 92
Inscription : 30 Jan 2021, 13:28:09

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nim » 02 Juin 2021, 20:45:14

Épisode précédent (pour ceux qui l’ont oublié)

Il y a plusieurs solutions de rechange. Soit pour continuer de desservir Francheville mais de ne pas desservir Sainte-Foy-lès-Lyon, si Sainte-Foy s’y oppose.


https://www.lyoncapitale.fr/actualite/t ... -les-lyon/
Linkinito
Passager
Messages : 40
Inscription : 08 Mars 2019, 12:26:26

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Linkinito » 04 Juin 2021, 16:41:16

BBArchi a écrit :
qui laissent les Fidésiens dans leur splendide isolement


???

Pas compris... Quel isolement ?
Pas plus, pas moins qu'avec le métro E, en fait ?

En implantant très sommairement les fuseaux sur une carte, c'est le jeu du chat et de la souris : les partisans du NIMBY vont pouvoir s'activer à plein...

Il y a tout de même une solidarité sur l'ensemble des territoires concernés, que ce soit le nord, le centre ou le sud de Sainte-Foy, y compris la Mulatière. Quel que soit le tracé, les habitants ne voudront pas que leur ville, dans son ensemble, soit survolée. Ceux qui sont contre le tracé central vont logiquement se joindre à ceux survolés par les tracés nord et sud... Et avec le soutien des maires de Sainte-Foy, de la Mulatière, et maintenant du maire du 2ème, autant dire que leur poids d'opposition est considérable.

Concernant le métro E, pour rappel, le métro est le mode qui est le plus attractif sur la distance par rapport à la station. Sa fiabilité, sa rapidité et son efficacité font en sorte qu'il paraît plus pratique aux usagers, quand bien même un bus pourrait permettre de rejoindre leur destination plus rapidement. Mais les bus n'ont pas non plus l'attrait du confort que peut offrir le métro ou même un tramway. Et puis bon, il a été promis par la précédente mandature. Il faut savoir qu'on est dans un secteur clairement ancré à droite, que les votants subissent une politique qu'ils n'ont pas votée (la circo Ouest concernée par le téléphérique a été nettement remportée par LR et Lônes et Coteaux a été remportée de justesse par EELV) - et que de plus, certains votants EELV ont pu (naïvement) penser que les nouveaux élus écologistes ne pourraient que soutenir un grand projet de transport en commun que représentait la ligne E.

Encore, si le téléphérique s'était simplement arrêté au Parc du Brûlet ou à Marius Bourrat, il n'y aurait eu guère que quelques habitants fortunés du quartier Fontanières qui se seraient manifestés. Et sincèrement, faire Brûlet/Bourrat → Confluence → Jean Jaurès aurait quand même une sacrée gueule. Traverser les deux cours d'eau lyonnais avec une vue superbe sur Lyon, et survoler des immeubles dans des zones fortement urbanisées est moins dérangeant pour les habitants qui ont moins de chances d'avoir un jardin survolé puisqu'ils ont déjà un appartement au-dessus de leurs têtes. Efficace, court (2,5 km), desservant le métro B, le T1/T2, le tracé nord aurait tout pour plaire dans d'autres circonstances.

Mais avoir voulu tirer jusqu'à Francheville, et survoler toutes les zones pavillonnaires du plateau aura été clairement une déclaration de guerre. Et ce n'est pas comparable avec des téléphériques comme Brest, Grenoble et bientôt Toulouse, qui ne survolent pas ou peu d'habitations. Concernant La Paz et Medellin, portés en exemples, ce sont d'autres cultures de vie, avec une urbanisation radicalement différente, et où les stations de téléphérique desservent également des zones relativement pauvres, que même les bus ne parviennent pas à desservir convenablement.

De façon similaire, les tracés centre/sud permettraient enfin à Oullins et La Mulatière de traverser le Rhône en modes doux (sous réserve qu'on puisse monter à vélo dans un téléphérique) sans passer par l'immonde pont de la Mulatière. Mais passé le technicentre où l'Aquarium, naviguer entre les grands immeubles de la Mulatière, et trouver un point d'ancrage "terminal" à Sainte-Foy sans trop survoler le cœur historique, a tout d'une gageure. Pas infaisable, mais propose déjà de monter sur le plateau avec bien moins d'opposition. Mon choix se porterait sur un itinéraire Stade de Gerland → Aquarium ou Technicentre → La Mulatière Grand Cèdre → Sainte-Foy Narcel qui ne survole pas trop de pavillons, passe surtout au dessus de forêts et d'espaces verts, mais passe tout de même pas loin des immeubles de la Mulatière. Et on s'arrête là. Aller plus loin serait le suicide du projet.
Avatar de l’utilisateur
turbotrain
Passager
Messages : 617
Inscription : 19 Août 2010, 19:52:32

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar turbotrain » 04 Juin 2021, 21:22:16

L'accident récent en Italie ne va sûrement pas aider les riverains survolés à accepter le projet et un risque dont on vient de voir une concrétisation.
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 04 Juin 2021, 22:53:33

L'argument sera sûrement utilisé, tandis qu'on taira les accidents mortels de métro ou plus largement de trains dans des tunnels, qui ont aussi fait de nombreux morts.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Nonopoly
Passager
Messages : 192
Inscription : 21 Juin 2005, 12:55:15
Localisation : Lyon 1 Terreaux

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Nonopoly » 08 Juin 2021, 11:36:19

Le tramway tue aussi entre 2 et 8 personnes par an en France... https://www.lemonde.fr/blog/transports/ ... es-par-an/ et donc ?
maxc19
Passager
Messages : 130
Inscription : 18 Déc 2013, 21:54:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar maxc19 » 08 Juin 2021, 12:04:06

Pour info l’association Touche pas à mon ciel qui s’oppose au téléphérique organise une "opération vérité" le samedi 19 juin de 14h à 17h sur la Place Bellecour.
Linkinito
Passager
Messages : 40
Inscription : 08 Mars 2019, 12:26:26

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Linkinito » 08 Juin 2021, 12:35:04

Nonopoly a écrit :Le tramway tue aussi entre 2 et 8 personnes par an en France... https://www.lemonde.fr/blog/transports/ ... es-par-an/ et donc ?

Il ne faut pas confondre les morts "extérieurs" au transport et les morts "intérieurs". Les morts liés au tramway sont tous extérieurs, notamment des piétons imprudents. A l'inverse les 14 morts du téléphérique italien étaient tous dans le téléphérique. Après l'accident en Italie est une succession de facteurs aggravants notamment un possible sabotage de l'exploitant. N'oublions pas aussi, en 1999, la catastrophe du téléphérique du Plateau de Bure, mis en service en 1981 : 20 passagers tous tués sur le coup après que la cabine se soit décrochée et fait une chute de 80 mètres (2 fois plus haut que le survol urbain prévu à Lyon).

Après il faut savoir faire la part des choses, des déraillements en métro qui causent des morts, il y en a environ tous les 5 à 10 ans dans le monde, avec cependant un trafic bien plus soutenu que celui des téléphériques.

Sinon je pense qu'il serait intéressant de discuter avec ces riverains qui prévoient cette manifestation le 19, qui je pense, tiennent plus à leur vie privée et à la valeur de leur patrimoine immobilier. De plus, je ne pense pas qu'ils seraient usagers de cette ligne, et préféreront toujours la voiture. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un des rares projets de téléphériques qui survole des lotissements, juste pour faire plaisir au maire de Francheville pour que le téléphérique desserve sa commune. Je maintiens que l'idée du téléphérique pour monter sur le plateau est bonne, mais que tirer jusqu'à Francheville est simplement suicidaire.

Je pense que si on leur proposait soit un téléphérique, soit un statu quo ad vitam aeternam avec des bus et rien que des bus jusqu'à leur décès, les habitants du plateau choisiraient sans hésiter la deuxième solution... On ne peut pas vraiment les considérer comme NIMBYistes, simplement parce qu'ils ne veulent pas "profiter" des avantages du téléphérique en premier lieu. Pour eux, c'est une nuisance permanente.
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 08 Juin 2021, 12:39:44

Salut

Nonopoly a écrit :Le tramway tue aussi entre 2 et 8 personnes par an en France... https://www.lemonde.fr/blog/transports/ ... es-par-an/ et donc ?

J'ai noté dans les programmes TV une émission qui passait sur TMC le samedi 5 juin (je ne l'ai pas regardée)
Je cite :
90' ENQUETES
Pourquoi nos routes sont elles de plus en plus dangereuses ?
Depuis le début de l'année 2015, plus de 20 000 personnes ont été hospitalisées à la suite d'une accident de voiture et 2515 sont décédées. L'équipe de l'émission a enquêté sur les raisons de cette hécatombe

En dehors du fait que le chiffre de l'année 2015 semble faux (cela ferait très peu de morts et blessés sur 6 ans et quelques, et c'est cette erreur manifeste qui a attiré mon attention), il y avait eu plus de 16000 tués par accident de la route en 1972 en France, ce qui donna l'idée de la fameuse émission télévisée "Mazamet ville morte"
https://www.cairn.info/revue-hypotheses ... ge-391.htm

Les façons de mourir les plus courantes sont celles qu'on évoque le moins.
[fin du HS]



A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
maxc19
Passager
Messages : 130
Inscription : 18 Déc 2013, 21:54:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar maxc19 » 08 Juin 2021, 19:11:42

Linkinito a écrit :
Nonopoly a écrit :Le tramway tue aussi entre 2 et 8 personnes par an en France... https://www.lemonde.fr/blog/transports/ ... es-par-an/ et donc ?


Sinon je pense qu'il serait intéressant de discuter avec ces riverains qui prévoient cette manifestation le 19, qui je pense, tiennent plus à leur vie privée et à la valeur de leur patrimoine immobilier. De plus, je ne pense pas qu'ils seraient usagers de cette ligne, et préféreront toujours la voiture. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un des rares projets de téléphériques qui survole des lotissements, juste pour faire plaisir au maire de Francheville pour que le téléphérique desserve sa commune. Je maintiens que l'idée du téléphérique pour monter sur le plateau est bonne, mais que tirer jusqu'à Francheville est simplement suicidaire.

Je pense que si on leur proposait soit un téléphérique, soit un statu quo ad vitam aeternam avec des bus et rien que des bus jusqu'à leur décès, les habitants du plateau choisiraient sans hésiter la deuxième solution... On ne peut pas vraiment les considérer comme NIMBYistes, simplement parce qu'ils ne veulent pas "profiter" des avantages du téléphérique en premier lieu. Pour eux, c'est une nuisance permanente.


Pour habiter dans un coin où environ 50% des maisons présentent une affiche "Non au téléphérique" (ceux qui n'ont pas l'affiche n'en pensent pas moins), je peux te confirmer que les riverains ont exactement à l'esprit ce que tu cites (mais le débat est quand même parfois assez virulent sur le groupe whatsapp de mon lotissement ;D ).
Le problème c'est que l'opposition dit "on veut pas du téléphérique, on veut le métro E" alors que ce sont 2 problématiques trop différentes.
Quant au terminus à Francheville je ne comprends pas l'intérêt, les habitants de Francheville-le-haut qui veulent aller en centre-ville (je suppose qu'il y en a plus que ceux qui veulent aller à Gerland) continueront de prendre le C20E quitte à perdre 10min mais pour éviter des correspondances.
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 09 Juin 2021, 11:40:26

Salut

Un long article de la Tribune de Lyon : https://tribunedelyon.fr/2021/06/09/dos ... nent-tant/

Transports

DOSSIER. Téléphérique à Lyon : pourquoi les Verts y tiennent tant



Vilipendés depuis fin 2020 et leur annonce en faveur d’un téléphérique entre Francheville et Gerland, les Verts tentent aujourd’hui de reprendre la main sur un débat en passe de leur échapper. Marqueur politique écolo, gadget ou vraie solution d’urgence pour les déplacements dans l’Ouest lyonnais ? Devant les freins qui se dressent sur leur chemin, c’est à se demander pourquoi les Verts tiennent tant à faire passer des cabines au-dessus de Lyon.

Dossier réalisé par David Gossart, Rodolphe Koller et Lilian Renard.

Le ciel ne leur est pas encore tombé sur la tête, les pluies de critiques si. « On ne s’attendait pas à autant de critiques, au côté instrumentalisation politicienne. Ni à ce que les élus de Sainte-Foy alimentent l’opposition, alors qu’ils étaient demandeurs et que l’on pensait répondre à leur désir… Le pire c’est presque La Mulatière, où la maire est encore plus remontée que Véronique Sarselli (maire de Sainte-Foy-lès-Lyon, NDRL) alors qu’il y a beaucoup moins de ses habitants qui sont opposés au projet qu’à Sainte-Foy… On a peut-être été un peu naïfs là-dessus. » Le vice-président écologiste du Sytral Jean-Charles Kohlhaas bat sa coulpe, mercredi 2 juin. Au 32e étage du Crayon, il tient un point presse au côté de son président Bruno Bernard pour tenter de dégonfler le soufflé anti téléphérique. Ils sortent à peine d’un comité de pilotage sur le transport par câble avec les élus des secteurs concernés.

En bas de la tour, une poignée de manifestants. Dans les boîtes mail, un communiqué de Clotilde Pouzergue, maire d’Oullins, délicatement pince-sans-rire : « Invitée pour la première fois ce jour au comité de pilotage relatif au projet de transport par câble, j’ai appris dans le même temps qu’un fuseau passant par Oullins avait été étudié par le Sytral, mais qu’il ne serait finalement pas retenu parmi les trois soumis à la concertation au mois de novembre prochain… Au-delà du soulagement que représente cette décision — le fuseau oullinois impactant directement la vallée de l’Yzeron et La Saulaie —, j’apporte tout mon soutien aux maires des villes de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière. »

Naïveté

Les Verts, encore pris dans les feux d’une certaine candeur, ne s’imaginaient pas que l’étiquette « verte » collée dans leur dos les exposait un peu plus encore aux procès en « boboïtude », « gadgetologie » et en tentative d’enterrement vivant du métro E. Après l’épisode des cantines, des déplacements en avion, du Tour de France, on aurait pu les imaginer « vaccinés ».

« À notre arrivée, nous avons trouvé un courrier de plusieurs maires de l’Ouest lyonnais demandant, en 2017, au Sytral d’inscrire une étude pour une liaison par câble. Les élus ont le droit de changer d’avis. Mais vu l’attente, et vu qu’à chaque comité de pilotage des documents étaient diffusés, y compris des pré-études qui ne devaient pas sortir sans explications et qui ont été mises en ligne sur le site de la Ville de Sainte-Foy, on a souhaité faire en sorte de pouvoir débattre sans tomber dans la caricature », a regretté Bruno Bernard pour expliquer ce point d’étape public plutôt chiche en détails techniques.

© Sytral

Pour cela, il faudra attendre fin juillet, et surtout la concertation de trois mois qui débutera mi-novembre. Mais un creux s’étirant entre l’annonce du projet de téléphérique fin 2020 et l’automne suivant, c’est long. Dès juillet 2020, Gérard Collomb, en conseiller municipal du 9e arrondissement mais habitant du 5e, avait d’ailleurs menacé de monter dans les arbres pour y installer sa propre ZAD, une zone à défendre…

La double mobilisation publique de l’équipe de Yann Cucherat et des maires de l’Ouest lyonnais, il y a 15 jours, a dû achever de convaincre Bruno Bernard qu’il était temps de débrayer la polémique. Les élections régionales approchant y sont sans doute aussi pour quelque chose, comme la nécessité de faire « démonstration » que l’écologie au pouvoir sait avancer concrètement.

« Projet très mal embarqué »

Ce retard à l’allumage est-il déjà rédhibitoire ? La mise en ligne par la Mairie de Sainte-Foy — la plus touchée par le projet — des documents de la pré-étude du Sytral datant d’octobre 2020 « a effrayé les gens », regrette amèrement Yvette Lathuilière, tête de la liste d’opposition majoritairement écolo de Sainte-Foy. «  Ce que l’on reproche, c’est d’avoir dit qu’il n’y aurait pas de concertation et d’avoir mis le feu. Alors qu’une concertation est obligatoire. Il y en aura une, forcément. C’est dommageable, car maintenant on est sur un blocage très politicien, et ce projet est quelque chose de très mal embarqué, avec de nombreux recours qui se dessinent, et qui ne pourra pas se faire sauf si la Métropole, avec le garant du débat public la CNDP (Commission nationale du débat public, NDLR), arrive à redresser les choses. »

Laurence Boffet, vice-présidente (Lyon en commun) à la Participation et aux initiatives citoyennes, insiste pour que la Métropole participe au dialogue avec la population au côté du Sytral pour aller dégonfler peurs et fantasmes. « Il y a toujours des gens qui font monter la mayonnaise, et de vraies inquiétudes, c’est normal. Il faut qu’on informe. À la rentrée, il y aura la consultation pour l’avenir du métro. Et ce que je demande au Sytral, c’est de consulter au-delà du cadre des transports, de discuter du lieu de vie. Et même là où il n’y aura pas de métro, de discuter des alternatives. »

Alors aujourd’hui, l’exécutif met en avant une consultation transparente où le premier des sujets sera l’opportunité, ou non, de faire ce téléphérique. Au final, ce seront quand même les Verts qui tiendront les ciseaux. Or, c’est bien ça qui pose problème. Alors que le métro E aura droit à une deuxième concertation à l’automne pour choisir entre son lancement ou le prolongement d’autres lignes, le téléphérique est lui arrivé comme un projet à prendre ou à… prendre. Ce qui fait s’étrangler la maire de Sainte-Foy, Véronique Sarselli, qui n’a de cesse de vilipender une concertation minimum, malgré l’appel du Sytral à la CNDP pour appuyer le processus.
Louis Pelaez, du groupe Pour Lyon, se montre aussi très, très dubitatif sur les trois branches proposées : un atterrissage à Gerland, Perrache ou Jean-Jaurès. « Personne ne comprend quelle est leur nouvelle stratégie. C’est à se demander s’ils ne se rendent pas compte qu’ils se sont précipités au départ, et s’ils ne cherchent pas à enterrer le projet. Perrache est une zone très urbanisée, et ils y arriveraient, alors que ce sera déjà difficile dans des zones moins denses ? Est-ce une stratégie pour finir par abandonner le projet en grands seigneurs, en grands démocrates ? En tout cas, il n’y a même pas de communication positive sur le projet. »

C’est à se demander s’ils ne se rendent pas compte qu’ils se sont précipités au départ, et s’ils ne cherchent pas à enterrer le projet. 

Le maire de Tassin Pascal Charmot n’est guère plus encourageant. « Les besoins ne seront pas couverts par ce type de réalisation. Il y a une volonté manifeste de l’exécutif écologiste et d’extrême gauche, surtout des écologistes, de mener ce projet en laissant penser que comme par miracle il pourrait aboutir en un temps record. À eux de démontrer que ce qu’ils disent est vrai et de convaincre la population, ce qui à ce jour, n’est pas le cas. »

Pourtant l’idée elle-même, perçue comme une lubie des Verts pour marquer le terrain d’une empreinte ineffaçable écolo-bobo, ou tirée par l’appât égotique de pouvoir couper un ruban avant la fin du mandat, ne date pas d’hier. Outre ce premier examen en date de 2017, en 2013 déjà, le maire de Décines Jérôme Sturla avait porté un dossier de transport par câble sur le bureau du Sytral, pour relier principalement l’entrée nord du parc de Miribel Jonage au centre-ville de Décines et au tramway T3. Cela permettait de desservir le site touristique en s’affranchissant des bouchons. Mais le dossier avait avorté, faute de soutien politique. « Il avait l’avantage de ne survoler aucune habitation. Cela aurait peut-être été plus pertinent de réétudier cette ligne de l’Est lyonnais, qui est toujours réactivable aujourd’hui… », glisse Jérôme Sturla.

« C’est un projet hyper vieux »


Chez les Verts, l’idée du câble infuse en fait au niveau national depuis 15 ans « au sein de la commission déplacements. C’est ancré depuis longtemps, mais il n’y avait pas eu de maire écolo jusqu’ici pour le faire. Il est donc logique que Bruno Bernard en ait fait un axe de campagne », pointe un cadre écolo auralpin. D’autant que Jean-Charles Kohlhaas fait partie de ceux qui portaient le sujet déjà quand il était élu à la Région. « C’est hyper vieux, j’en entends parler depuis les années 2000 », confirme la première vice-présidente de la Métropole, Émeline Baume. Pas surprenant, dès lors, que pendant la campagne, le projet ressorte de lui-même des ateliers de concertation citoyens, et que les « petites mains » à la rédaction du programme transports, Jimmy Ribeiro, Pierre Hémon ou Jean-Charles Kohlhaas, remettent les cabines en vitrine des envies vertes.
Même si chez certains, on considère que la solution technique, certes moins chère et plus rapide qu’un métro (mais équivalente à l’investissement d’un tramway), manque du caractère structurant de l’urbanisme que parvient à produire un métro ou un tram. « On ne structure pas la vie des commerces autour d’un pylône comme on le fait autour d’un arrêt de tram », glisse un observateur de la place lyonnaise écologiste.

Reste que déjà en 2019, le Sytral de Fouziya Bouzerda avait annoncé avoir étudié dix tracés de transport par câble pour en garder trois : Caluire – Industrie – Vaise, Plateau nord Rillieux – Grand parc – Grand Montout, et Francheville – Confluence – Gerland. Celui qui ressortait comme le plus pertinent selon la présidente de l’époque : justement celui du Grand parc.




L’Ouest lyonnais : pari casse-gueule

À ce titre, choisir d’aller dans l’Ouest lyonnais avait donc tout d’un pari casse-gueule pour les Verts : des élus LR à foison, de nombreuses problématiques de survol de propriétés cossues avec piscines, ou d’espaces verts… Pourquoi diable aller se fourrer dans une telle galère ?
La réponse se concentre sur l’aspect technique : il s’agit surtout d’agir au plus vite dans un Ouest lyonnais engorgé, alors que les modes de transport lourd sont longs à mettre en chantier, et ne s’adapteraient pas au territoire. Pas assez de voiries au bon gabarit, trop de dénivelés pour envisager des trams, un métro, voire un bus à haut niveau de service. Or, pointe Bruno Bernard, « 65% des déplacements dans l’Ouest lyonnais se font en voiture, davantage encore qu’ailleurs. Peu de solutions en site propre sont envisageables. Le téléphérique est rapide, avec une vitesse commerciale équivalente au tramway », plaide le président du Sytral qui décorrèle complètement le choix du câble de celui d’un métro. Les deux ne desservent pas le même territoire à l’ouest, et ne sont pas en concurrence.
« Selon les résultats de la consultation, nous ferons ou non le métro E. Les différents projets dans l’Ouest lyonnais répondent à des besoins différents, nous pourrons les faire tous, ou aucun », prolonge Jean-Charles Kohlhaas.

Point de non-retour

Les Verts devront-ils lâcher leur télécabine devant la fronde ? « Non, il n’y a pas de doute en interne là-dessus, renoncer n’est pas une option », glisse un proche de l’exécutif pour qui « la levée de boucliers dans la population n’est pas aussi importante que ce qu’on pense, c’est avant tout une opposition politique ». En public, Kohlhaas et Bernard sont plus prudents, laissant entendre que la concertation pourra déboucher sur un abandon. Le vice-président, dans un soupir, « espère quand même qu’on va arriver à convaincre, comme pour le tram en 1998–1999, que c’est un bon projet ».
Des études plus avancées et plus précises sont attendues pour fin juillet, et un colloque avec les ingénieurs spécialistes du Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), établi à Bron, est aussi prévu pour fin juin.
La mission est aujourd’hui claire : rassurer pour éviter que le téléphérique ne soit accueilli en novembre à coups de fourche, avec Gérard Collomb planté dans un hamac en résistance sur son toit, coupe-boulon en main.


Ce que l’on sait des différents tracés

· Les arrivées

À Perrache, Gerland, Jean-Jaurès… Ce ne sont pas des tracés qui ont été présentés lors du point d’étape, mais des fuseaux larges de 500 mètres. La prudence est de mise…


· Les choix techniques

Capacité : 4 000 personnes par heure, 20 000 à 25 000 voyages attendus par jour.
Vitesse : entre 15 et 25 km/h, l’équivalent du tramway.
Monocâble ou technologie 3S :la 3S est plus performante, plus résistante au vent, demandant moins de pylônes (mais plus gros…). Mais elle coûte 80 millions d’euros de plus.
Nombre de stations :entre six et huit.
La date de réalisation est espérée en 2025, « mais cela peut être en 2027 ou 2028, cela n’est pas lié à un calendrier électoral », promet Bruno Bernard, à qui Yann Cucherat prête des velléités de couper le ruban le plus vite possible.


· Les fuseaux

Tous les départs se font de Francheville et passent ensuite soit par Le Châtelard, soit par Francheville-Le-Haut avant d’atteindre la gare de Francheville.
L’arrivée peut se faire soit au métro Jean-Jaurès en passant par la darse de la Confluence, soit à Perrache, soit à Gerland. Jean-Charles Kohlhaas ne cache pas une petite préférence pour une arrivée en passant par la Confluence. « L’image de la ville et de la métropole en serait changée. »
La ligne nord apporterait 25 % à 35 % de voyages supplémentaires que la ligne centrale « de référence ».
La ligne sud, c’est plutôt 25 % de moins. La ligne nord serait celle qui survolerait le moins de propriétés, mais davantage d’espaces naturels.


· Le coût

Le Sytral a prévu 160 millions d’euros dans le plan de mandat, là où la préétude tablait sur 200 à 210 millions d’euros d’investissement simplement pour les travaux. Selon le Cerema, le coût d’investissement au kilomètre s’étale : pour un bus à haut niveau de service, de deux à dix millions d’euros ; pour un tram, de 13 à 22 millions d’euros ; pour un métro léger, de 60 à 80 millions d’euros ; et pour un métro lourd, de 90 à 120 millions d’euros.
Pour cette ligne, le coût au kilomètre reviendrait, en prenant l’hypothèse d’un tracé de six kilomètres et le scénario bas de 160 millions, à 26,5 millions d’euros. Pour le scénario à 210 millions, ce serait 35 millions d’euros/km. Mais Bruno Bernard ne semble pas traumatisé, sur un plan d’investissement sur le mandat à 2,55 milliards d’euros, de voir passer la note de 160 à 250 millions.


· La concertation

Elle aura lieu de mi-novembre à février 2022, avec l’appui de la CNDP, Commission nationale du débat public. Elle étudiera les différents fuseaux, mais aussi l’opportunité même du projet. Elle pourrait donc sur le papier s’achever par la conclusion que le téléphérique n’est pas pertinent et qu’il ne doit pas être réalisé. Dans cette perspective, des solutions alternatives seront proposées… Et elles sont limitées, selon le Sytral : métro et tram trop contraints par le dénivelé ou l’étroitesse des voiries ; reste le bus à haut niveau de service en site propre, ou inséré dans la circulation. Le choix de tracé sera déterminé par une analyse multicritère : impacts environnementaux, sociaux, nombre de propriétés impactées… Avec une final cut pour le Sytral.

Du côté des riverains, la grande incompréhension

© Theo Bouix

Pendant que le projet de transport par câble est étudié et mûri par le Sytral, la résistance s’organise loin des regards lyonnais, derrière la balme de La Mulatière. « Nous en sommes à 750 membres à jour de cotisation », se félicite Alain Bavozet, coordinateur du collectif Touche pas à mon ciel, hostile au projet. Parmi les quelque 5 500 signataires de la pétition lancée quelques jours seulement après la présentation du plan de mandat du Sytral, le 17 décembre 2020, « une large majorité de Fidésiens, et plus de 20 % de Lyonnais qui craignent notamment que le métro E ne se fasse pas ».

De la supposée station « Francheville Bourg » à celle du « Roule » à La Mulatière, préfigurées par l’étude commandée auprès d’Egis en novembre 2020, les riverains partagent leur inquiétude et plusieurs autres traits : majoritairement quinquagénaires voire retraités, résidant pour l’essentiel en pavillon, et surtout abondamment renseignés sur le projet. Emplacement prévisionnel des stations, hauteur des pylônes, type de câble utilisé, intervalle entre le passage de deux cabines… Ils connaissent tout des enjeux.
L’essentiel de ces données n’est qu’indicatif, fruit de préétudes soumises à concertation, enquête publique, tractations politiques voire contentieux. Des documents que la Mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon a opportunément fait fuiter auprès des opposants, Alain Bavozet ayant fait le lien en tant qu’ancien adjoint de la maire LR Véronique Sarselli. Reste que la possibilité de voir un pylône implanté dans son jardin ou un câble passer devant sa fenêtre ne pousse pas à la prise de recul et à l’attente bien sage de la prochaine étape du calendrier prévisionnel, à savoir une concertation annoncée en septembre. « Tout a été fait à l’envers », souffle l’ex-élu fidésien.

« On est très bien desservis par les TCL »


Les riverains du « trajet médian » esquissé par le Sytral n’ont ainsi pas de peine à pointer ce qu’ils considèrent comme des incohérences. Autour de l’hypermarché Carrefour de Francheville, on s’interroge ainsi sur l’utilité du transport par câble. « Ici on a le C19, le C20, le 14, on est très bien desservis par les TCL, assure Daniel Cœurdray. On a seulement une heure de bouchon matin et soir, c’est tout. » « Et puis, on ne travaille pas tous à Gerland », abonde Philippe Bonnet.
« On n’est pas à 45 minutes de Gerland, ce n’est pas vrai », glisse-t-on derrière lui, remettant en cause les estimations du Sytral donnant un avantage de vitesse au téléphérique. Autour, on s’étonne également que les alternatives ne soient pas davantage développées, à l’image du tram-train de l’Ouest lyonnais. « Il a coûté 300 millions d’euros et il est très clairement sous-utilisé, pointe Alain Bavozet. Il y a un problème de fréquence, il n’y en a qu’un toutes les demi-heures. Il n’est pas connecté au réseau TCL, et il n’existe pas de tarification unique. »

Interpeller les gens en leur rappelant que l’Ouest lyonnais, c’est une partie du poumon vert de la métropole.

La circulation automobile autour du centre commercial est pourtant dense, mais ce que les riverains redoutent, c’est le « clic » produit par les cabines à leur franchissement d’un pylône. « Le bruit des voitures est continu, là, on aurait des crêtes », redoute Bernard Delserieys, quant à lui résident de Sainte-Foy-lès-Lyon. « On atteint les 110 décibels en haut du pylône, et ce sera ça toutes les 11 secondes », s’alarme Élie Khoury, qui s’imagine déjà avec un mât de 35 mètres face à sa terrasse, et dont la compagne menace de se lancer dans une grève de la faim. « Les gens se sont installés ici pour être au vert. Le matin, je me réveille avec le gazouillis des oiseaux. C’est rare de trouver un environnement aussi calme aussi proche d’une grande ville. » Le Plan du Loup ne se situe en effet qu’à quatre kilomètres à vol d’oiseau de la place Bellecour.
Daniel Cœurdray décrit lui aussi son quartier franchevillois comme « un petit village paisible », avec « des petites maisons tranquilles », dont 38 des 44 résidents se sont déclarés contre le projet de transport par câble, les six autres… n’ayant pas répondu. La crainte est également de voir le bois dominant le lotissement raboté, voire rasé. « Les cabines doivent passer au moins 30 mètres au-dessus en cas d’incendie », avancent les riverains.
L’argument sécuritaire revient également avec insistance : « En tant que femme, je ne prends pas le risque de partager la cabine seule avec un mec tordu pendant 20 minutes », grimace la Franchevilloise Claudette Eckenspieller.


« Pas un truc de bourgeois »

À mesure que le tracé se rapproche de Lyon, un autre élément émerge : « Nous sommes traversés mais pas desservis, estime ainsi Élie Khoury. Je me trouve à 18 minutes de Perrache avec un bus toutes les dix minutes. Pas besoin de téléphérique. » Argument renforcé selon de nombreux riverains par l’absence de parc relais autour des différentes stations.
Danièlle Jarrosson dispose depuis le 5e étage de son immeuble de La Mulatière d’un panorama sur le Rhône et le sud de la métropole. « Je m’étais dit que ma vue, personne ne pourrait me la prendre. Je n’avais pas pensé aux Verts », soupire-t-elle, s’imaginant déjà survolée par les télécabines.
Les relations de voisinage se sont d’ailleurs rafraîchies depuis l’apparition du projet dans le paysage, entre pro et anti.
« Il ne faut pas résumer l’opposition à un truc de bourgeois, met en garde Alain Bavozet. Autant il y en a à Sainte-Foy, mais pas que, mais on ne peut pas dire ça de La Mulatière. » Le problème n’est pas là pour Danièlle Jarrosson : « Ils peuvent déplacer le tracé de 100 ou 200 mètres, ça ne changera rien puisque ce sont d’autres qui subiront les inconvénients. Le problème, c’est de vouloir le faire passer dans une zone aussi dense. » Touche pas à mon ciel estime à 1 300 le nombre de « familles concernées par l’avant-projet ».
Si les panneaux hostiles au projet sont légion dans les jardins, sur les fenêtres ou sur les voitures jouxtant le tracé prévisionnel, les riverains veulent maintenant sensibiliser à plus large échelle. Un rassemblement est ainsi dans les cartons et aura lieu le 19 juin place Bellecour « afin d’interpeller les gens en leur rappelant que l’Ouest lyonnais, c’est une partie du poumon vert de la métropole ».

Ce qui peut freiner les cabines

Les Bâtiments de France
. Non seulement les tracés survolent le poumon vert de la métropole au risque de défigurer le paysage, mais ils risquent de survoler pour certains des sites remarquables, comme la tour du Télégraphe et l’aqueduc du Gier.

Les recours. À Sainte-Foy-lès-Lyon notamment, un passage au-dessus du chemin du Plan du Loup, du centre-ville, de maisons individuelles, va constituer un point de blocage fort. Déplacer au sud ou au nord présente d’autres inconvénients et peut nécessiter des pylônes supplémentaires. Des recours administratifs sont susceptibles de retarder le projet de plusieurs années.

Si les coûts s’envolent : expropriation, choix de la solution « 3S » plus performante… La note peut vite s’envoler.


3 questions à…

…Jean-Charles Kohlhaas, vice-président du Sytral : « Historiquement, le Sytral a été opposé au transport par câble »



Sous le mandat précédent, le Sytral avait étudié dix tracés de téléphérique et en avait retenu trois, le plus favorable étant, selon Fouziya Bouzerda, celui autour du Grand parc de Miribel Jonage. Pourquoi ne pas avoir choisi celui-là qui aurait été plus « facile » à envisager ?

Non, je n’ai pas eu les mêmes éléments. Moi, j’ai vu huit études et pas dix ; et parmi les quatre « premières », la numéro un était celle de l’Ouest, et la deuxième, celle de Rillieux – Grand parc. Cela aurait été plus fluide peut-être, mais comme celle de l’Ouest était numéro un et que les élus locaux nous la demandaient, on est partis pour elle…

Vous êtes donc en désaccord avec Fouziya Bouzerda sur l’intérêt du tracé, et même sur certains chiffres, comme ceux du nombre de voyageurs concernés…

Fondamentalement, historiquement, le Sytral a été opposé au transport par câble et aux navettes fluviales. Je ne suis pas surpris qu’après les premières études à grosses mailles, Fouziya Bouzerda ait dit : « Non, ce n’est pas rentable. » C’est clair que ces études ne donnaient pas des chiffres nécessitant un tel investissement. Nous, on y croit, on a demandé des études plus fines qui nous parlent de 15 000 à 25 000 voyages par jour. Là, ça devient intéressant.

Pourquoi ne pas avoir mis plusieurs lignes en concertation comme pour le métro à l’automne ?

Ce n’est pas le même enjeu. La consultation sur le plan métro à venir est un sujet métropolitain et même au-delà. A-t-on encore besoin de faire du métro ? Combien ? C’est un vrai enjeu. On sait pertinemment que si l’on en fait un dans les 15 ans qui viennent, on en fera un autre dans les 15 ans qui suivent. Le câble, si on en fait un premier vite et qu’il rentre dans la culture des gens, on pourra en faire plusieurs autres derrière. Regardez le tram, il a fait son retour en 2001 et on en est au 9e ou au 10e. J’espère que dans 20 ans, on sera capables de faire quatre ou cinq transports par câble. Il y a des besoins, comme sur le plateau du 5e aussi, si l’on n’arrive pas à faire du tram.



…Fouziya Bouzerda, ancienne présidente du Sytral : « La question, ce n’est pas le téléphérique, mais le métro E »

L’ancienne présidente du Sytral sous les mandats de Gérard Collomb et David Kimelfeld, Fouziya Bouzerda, avait fait réaliser des études sur une dizaine de fuseaux de téléphériques. Elle en avait conclu que le projet Francheville n’était pas pertinent. Selon elle, pour l’Ouest, un seul projet s’impose : le métro E.

Que disaient les études que vous aviez fait réaliser sur des projets de téléphériques à l’époque ?

Dans le cadre des études sur le métro E (entre Alaï et Bellecour, voire Part-Dieu NDLR), nous avions souhaité avoir une vision plus globale et intégrant tous les modes de transport, y compris le fluvial et le téléphérique. Une dizaine de lignes avaient été mises à l’étude. Celle que nous avions retenue comme potentiellement la plus pertinente permettait la liaison Rillieux, Miribel, Décines, Meyzieu. Cette ligne avait l’avantage de desservir le parc, de permettre la connexion des usagers arrivant de l’Ain et un branchement à l’est avec le T3. En survolant des zones peu habitées qui plus est. Quant à la ligne aujourd’hui mise en avant, depuis Francheville, elle n’a jamais semblé vraiment nécessaire, d’abord car son point de départ n’est pas une grande zone d’affluence, ensuite car son insertion compliquée et son coût interrogent. Il ressortait de nos études que cela coûterait quelque 200 millions d’euros, qu’il fallait 25 pylônes pour 2 000 passagers par jour en cas d’arrivée à la Confluence, 4 000 à Gerland. Le C3, c’est 60 000 personnes par jour, et je ne vous parle pas du métro.

Un transport par câble ne saurait donc être qu’un complément ?

La question, ce n’est pas le téléphérique. C’est métro E ou pas. Le téléphérique est un moyen complémentaire, ça ne peut pas être le cœur d’une politique de transport. J’ai bien peur en fait qu’il serve à compenser et à habiller le refus de faire le métro E, ainsi qu’à vouloir se distinguer en réalisant un ouvrage pendant le mandat. C’est pourtant d’un projet à long terme dont le territoire a besoin. Où en serait-on s’il y a 50 ans n’avait pas été prise la décision de lancer le plan métro ? Or, on arrive au bout du plan, il n’y a plus rien sur la table. Dès à présent, on pouvait financer et organiser le lancement de la ligne E du métro. Le câble ne remplacera jamais le métro.

Le métro E demeure pourtant une hypothèse, comme les prolongements des lignes A, B et D. Une consultation est lancée pour choisir entre ces options…

Il ne faut pas opposer les territoires entre eux. Si vous ne faites pas le métro E, vous tournez le dos à l’ouest, alors privé de desserte efficace. Et je parle d’un grand Ouest lyonnais, vers les zones périurbaines qui se sentent parfois délaissées, où par exemple s’est développé le mouvement des Gilets jaunes. C’est cynique et faux de considérer que, sur le sujet du téléphérique ou du métro dans ce secteur, on ne parle que des beaux quartiers. On lance un téléphérique sans concertation préalable et sans études, c’est logique que des oppositions s’expriment vivement. Jamais on n’avait inscrit dans un plan de mandat une desserte aussi peu instruite. Sur le métro E, la concertation était faite, les études étaient faites, le projet est prêt. Mais là, on va vers mandat blanc, on prend beaucoup de retard.



A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4809
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar amaury » 09 Juin 2021, 18:27:01

Article transmis par nanar a écrit :Autour, on s’étonne également que les alternatives ne soient pas davantage développées, à l’image du tram-train de l’Ouest lyonnais. « Il a coûté 300 millions d’euros et il est très clairement sous-utilisé, pointe Alain Bavozet. Il y a un problème de fréquence, il n’y en a qu’un toutes les demi-heures. Il n’est pas connecté au réseau TCL, et il n’existe pas de tarification unique. »

Réalise-t-il que dans sa volonté de lutter contre la télécabine, il vient de souligner le défaut de fond du projet de métro E ? :angel:

Propos de Jean-Charles KOHLHAAS rapportés par l'article a écrit :La consultation sur le plan métro à venir est un sujet métropolitain et même au-delà. A-t-on encore besoin de faire du métro ? Combien ? C’est un vrai enjeu. On sait pertinemment que si l’on en fait un dans les 15 ans qui viennent, on en fera un autre dans les 15 ans qui suivent.

Si la concertation est aussi ouverte, c'est bon signe ! :pouce: J'y reviens dans un autre sujet.
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
maxc19
Passager
Messages : 130
Inscription : 18 Déc 2013, 21:54:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar maxc19 » 24 Juin 2021, 13:23:38

Aujourd'hui dans LyonMag : https://www.lyonmag.com/article/116439/telepherique-les-emplacements-des-stations-de-sainte-foy-les-lyon-sont-connus-la-maire-furieuse#comment

Téléphérique : les emplacements des stations de Sainte-Foy-lès-Lyon sont connus, la maire furieuse

Sur quoi aboutira la concertation autour du projet de transport par câble souhaité par les écologistes de la Métropole de Lyon et du Sytral ?

A l'automne, les avis des élus et des habitants seront recueillis, et on saura ensuite si le téléphérique se fera ou non sur les tracés retenus entre Francheville et Lyon.

Véronique Sarselli, maire LR de Sainte-Foy-lès-Lyon est une farouche opposante au projet. Déjà circonspecte sur la sincérité de la concertation à venir, l'élue s'étonne d'avoir reçu en mairie les premières déclarations de projet de travaux de l'assistant à maîtrise d'ouvrage SETEC du Sytral. Il s'agit de "demandes d'urbanisme relatives à la construction de plusieurs 'stations de téléphérique' pour un début des travaux en 2023".

Concrètement, ces déclarations sont un premier pas logique dans la réalisation du projet puisqu'elles sondent les exploitants des réseaux type Enedis, GRDF pour "vérifier la compatibilité du projet (...) ou prévoir des claudes techniques et financières".

Et elles permettent donc d'en savoir davantage sur le parcours du téléphérique à Sainte-Foy-lès-Lyon puisqu'elles indiquent précisement où se situeraient les stations.

La première, la station Chemin des Prés, verrait le jour dans un secteur ultra-résidentiel, au niveau du chemin des Prés et du chemin des Fonds.

La deuxième, station Parc du Brulet et la troisième station Montray se feraient sur le parc éponyme et le conservatoire de mûriers et un terrain agricole (les vignes de Montraÿ).

Tandis que la 4e, station Paul Fabre, arriverait au pied des tours avenue Maréchal Foch.

"Les habitants, les associations, les élus, le maire sont-ils prévenus ? Non, comme toujours", se plaint Véronique Sarselli dans un communiqué de presse.

"La 'large concertation' proposée par le SYTRAL n’est qu’une plaisanterie. C’est la preuve que l’opportunité du projet n’est pas questionnée et ne sera jamais proposée à la population. Je re-demande l’arrêt immédiat de ce projet à marche forcée et de toutes les démarches administratives de travaux", poursuit l'édile fidésienne.

Véronique Sarselli promet de "mettre toutes les compétences de notre ville pour poursuivre notre travail de transparence et soutenir la lutte citoyenne grandissante. La défaillance du SYTRAL est majeure. Bruno Bernard et le SYTRAL enchainent les provocations avec un amateurisme déconcertant".
Linkinito
Passager
Messages : 40
Inscription : 08 Mars 2019, 12:26:26

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Linkinito » 24 Juin 2021, 14:02:16

Ne mettons pas tout dans le même panier : il s'agit, très probablement, des DICT nécessaires pour les études des deux autres fuseaux. Chemin des Prés, Paul Fabre et Parc du Brûlet seraient les stations du tracé nord (direction Perrache), tandis que Montray quant à lui s'inscrit sur le tracé sud. Il y aurait également deux autres DICT sur la Mulatière.
Nonopoly
Passager
Messages : 192
Inscription : 21 Juin 2005, 12:55:15
Localisation : Lyon 1 Terreaux

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Nonopoly » 24 Juin 2021, 17:58:17

On ne touche PAS au conservatoire de mûriers. Unique en Europe, patrimoine génétique de 60 variétés de mûriers pour nourrir les vers à soie. C'est un patrimoine végétal à conserver IMPERATIVEMENT. Quelle foutaise. On va dégommer le haut de la parcelle pour planter une daube à pylônes ? saccager la moitié du parc du Brulet en plus ? Non mais Bruno Bernard, juste, c'est un gag, là, hein ?????????????????
maxc19
Passager
Messages : 130
Inscription : 18 Déc 2013, 21:54:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar maxc19 » 24 Juin 2021, 18:48:30

Le communiqué de la mairie de Ste-Foy avec les emplacements étudiés pour les stations (qui ne sont pas toutes sur le même tracé comme le rappelle Linkinito) :

Image
Image
Image
Image
Image
Linkinito
Passager
Messages : 40
Inscription : 08 Mars 2019, 12:26:26

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar Linkinito » 02 Juil 2021, 13:09:05

https://tribunedelyon.fr/2021/06/30/tel ... du-sytral/
https://c.leprogres.fr/politique/2021/0 ... -du-projet

Il y a eu un colloque mardi dernier sur le transport par câble au Sytral. Le première article est en lecture libre (via la navigation privée), le second réservé aux abonnés du Progrès. Je mets le premier dans mon commentaire.

Téléphérique lyonnais. Bruit, vent… Ce qu’on a appris du colloque du Sytral
DAVID GOSSART - 30 JUIN 2021, 11H43
Le Sytral devait être un brin agaçé de voir son projet de téléphérique attaqué de toutes parts. Et parfois de son point de vue, à mauvais escient ou de mauvaise foi. Armé de l’envie de dissiper, aussi, certaines craintes légitimes, le Sytral a donc organisé ce mardi un colloque en ligne à pure visée pédagogique.

Les intervenants : les ingénieurs du Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) de Bron, les exploitants du seul transport par câble en usage en France, à Brest, ainsi que ceux qui ont quelques pylônes d’avance dans la mise en oeuvre, d’ici quelques mois, de la même solution, à savoir Toulouse et l’Île de la Réunion.

En prise de parole liminaire, Bruno Bernard a rappelé que « tout était sur la table, y compris l’opportunité même de ce projet ». Mais ça, ce sera pour la concertation cet automne. D’ici-là, quelques points intéressants ont été abordés.

Le vent : le faux épouvantail du câble
Depuis que Gérard Collomb a agité l’épouvantail du vent et de cabines tout le temps à l’arrêt, les réticents au projet utilisent régulièrement cet argument. A tort, si l’on en croit par exemple Victor Antonio, directeur de mobilités Brest Métropole. « Il n’y a pas de problème avec le vent, c’est une idée que l’on se fait. On arrête l’exploitation seulement quelques heures, quatre à cinq fois par an, même à Brest ». A savoir quand le vent dépasse les 108 km/heure. Et au-delà de 70 km/h, les cabines sont ralenties.

Même retour à Toulouse, où les études sont plus avancées qu’à Lyon, avec une ouverture en fin d’année : « Nous prévoyons moins de dix indisponibilités par an, tout compris », estime Patrick Vial, chef du projet Tisseo. Remarque à moduler toutefois : Toulouse a fait le choix de la technologie 3S, plus chère mais plus stable. Lyon n’a pas encore tranché cette question.

Pour Nicolas Mallot, directeur général adjoint du Sytral, « le vent est effectivement la première question qui se pose, mais ce que j’ai entendu confirme nos premières études, à savoir la faible contrainte que le vent fait peser sur le transport par câble. Sur 7 200 heures d’exploitation, notre première estimation de l’indisponibilité liée au vent ne monterait qu’à quelques heures ». Soit une indisponibilité meilleure que le bus ou le tramway. Seul problème : quand les cabines s’arrêtent, tout s’arrête. Un bus peut lui toujours être remplacé…

Le bruit : gare aux surprises
À Brest, « le bruit n’est pas venu de là où on l’attendait », reconnait Victor Antonio. À savoir, non pas de la station, mais des pylônes eux-mêmes. À peine le système mis en place, les plaintes ont afflué : le frottement du câble sur 130 galets au passage du pylône provoquait un bruit à basse fréquence qui passait à travers les double-vitrages dans les appartements des immeubles. « Mais le bruit ambiant était filtré, lui, donc si le bruit de fonds n’émergeait pas à l’extérieur, dans les appartements, on n’entendait plus que lui ! » Brest Métropole a du changer ce câble fait de creux et de bosses pour une version lisse plastique, baissant illico le bruit de cinq décibels.

Pour info, la technologie utilisée à Brest est proche du 3S.
NP73
Passager
Messages : 463
Inscription : 24 Juin 2008, 14:28:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar NP73 » 22 Août 2021, 08:00:29

Salut
Voila un reportage sur une télécabine de transport urbain à México.
https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-tcd10-linea-1-doppelmayr-7760.html
Si vous regardez sur ce site vous pourrez touver d'autre reportage sur México et sur d'autres villes.
https://www.remontees-mecaniques.net/bdd/groupement-mexico-df-39.html

@+
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 22 Août 2021, 09:30:32

Merci :pouce:

Doppelmayr est en train de truster les marchés de câble urbain en Amérique latine. On voit que la technique est mature.
Par contre, des interstations de l'ordre de 2 km, je dirais que c'est une limite à ne pas dépasser.
En outre le tracé de la ligne principale est quasiment plat (une colline sur le trajet, franchie sans station), et un système au sol (tramway) aurait peut être été possible ?

Sinon, Mexico est sacrément colorée. :)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
NP73
Passager
Messages : 463
Inscription : 24 Juin 2008, 14:28:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar NP73 » 22 Août 2021, 15:01:04

Salut
La technique est mature depuis quelques années dans les domaines skiables.
Il y a deux grosses différences entre México et le projet Lyonnais.
- A méxico, c'est une télécabine qui sert de métro aérien, à Lyon cela sera un téléphérique.
- A méxico, le projet survol des favela, ...
>:D
@+
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 22 Août 2021, 16:58:24

Ah non, tu as mal lu tout ce qui a été publié par le Sytral :
A Lyon, ce serait aussi une télécabine, équipée de 123 cabines de 10/12 places, se succédant toutes les 22 secondes.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
TubeSurf
Passager
Messages : 1298
Inscription : 28 Sep 2005, 16:07:38
Localisation : TAS

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar TubeSurf » 23 Août 2021, 08:24:21

Le choix entre télécabine et téléphérique aurait déjà été fait? Dommage, le téléphérique débrayable offre pas mal d'avantages par rapport au télécabine, même si le coût est plus élevé (meilleur débit horaire, moins de pylônes, hauteur de survol plus élevée, meilleure résistance au vent, moins bruyant...) C'est ce système qui est en cours d'installation à Toulouse.

X.
Avoue travailler pour le réseau TCL.
nanar
Passager
Messages : 10190
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar nanar » 23 Août 2021, 18:26:35

Non, on ne s'est peut être pas compris :
j'ai tendance à opposer téléphérique (2 grandes cabines en va-et-vient) à télécabine (débrayable, monocâble ou 3 S avec plusieurs cabines)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
NP73
Passager
Messages : 463
Inscription : 24 Juin 2008, 14:28:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar NP73 » 23 Août 2021, 19:32:12

nanar a écrit :Non, on ne s'est peut être pas compris :
j'ai tendance à opposer téléphérique (2 grandes cabines en va-et-vient) à télécabine (débrayable, monocâble ou 3 S avec plusieurs cabines)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"

Salut

Un 3S est un téléphérique. C'est un téléphérique débrayable.
La différence entre les deux est que pour une télécabine, il y a un cable porteur-tracteur et sur un téléphérique, il y a un ou plusieurs cables porteur et un cable tracteur.
Le Funitel est encore différent. Il y a 2cables porteur-tracteurs pour les cabines.
https://www.remontees-mecaniques.net/fonctionnement_rm/tcd_1.php
https://www.remontees-mecaniques.net/fonctionnement_rm/tph_1.php
https://www.remontees-mecaniques.net/fonctionnement_rm/tph_2.php
Au vu du budjet, 250 millons €, je pencherai pour que le projet soit un 3S comme à Toulouse.

@+
maxc19
Passager
Messages : 130
Inscription : 18 Déc 2013, 21:54:27

Re: Transport par câble à Lyon

Message non lupar maxc19 » 02 Sep 2021, 13:48:01

[tweet]https://www.twitter.com/sytral_rhone/status/1433368602674188288?s=21[/tweet]

L’enquête préalable à la concertation, initialement prévue pour se terminer demain (3/09), est prolongée jusqu’au 30 septembre.

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 185 invités