Concertation métro 2021

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4796
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Concertation métro 2021

Message non lupar amaury » 09 Juin 2021, 18:31:05

Je propose de rassembler ici l'ensemble des informations et réflexions liées à la concertation métro prévue cette année par le SYTRAL : http://www.sytral.fr/624-presentation.htm
Extrait du site du SYTRAL a écrit :Le SYTRAL organisera à l’automne 2021 une grande consultation publique à l’échelle métropolitaine. Elle permettra de débattre de manière objective en amont de la décision d’engager de nouveaux projets, des finalités et des priorités attendues en matière de développement du réseau de métro.
Réalisée de manière volontaire, cette consultation est de nature différente des concertations règlementaires qui se tiennent pour les autres projets de transport.

Dès à présent, une première phase d’échanges s’engage avec les élus du SYTRAL et de la Métropole, les 59 maires du territoire métropolitain et les acteurs socio-économiques et de la société civile.

En parallèle, des études sont menées en préparation de la consultation afin d’esquisser les quatre projets de métro en termes d’infrastructures, de desserte, de fréquentation, de coût et de financement, en lien avec les besoins de mobilité identifiés à l’échelle métropolitaine et tenant compte du développement urbain engagé et futur.

Une consultation sur 4 projets structurants et identifiés comme les plus pertinents d’ici 2030 :
  • prolongement de la ligne A de Vaulx-en-Velin / La Soie à Meyzieu,
  • prolongement de la ligne B de Villeurbanne / Charpennes à Rillieux-la-Pape,
  • prolongement de la ligne D de Lyon / Vaise à Lyon 9 / La Duchère,
  • création d’une ligne E entre Tassin-la-Demi-Lune /centre ou Alaï et Lyon / Bellecour ou Part-Dieu
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Linkinito
Passager
Messages : 40
Inscription : 08 Mars 2019, 12:26:26

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar Linkinito » 10 Juin 2021, 12:05:07

Je ne peux m'empêcher de penser que cette nouvelle concertation est là pour essayer, une nouvelle fois, de chasser le métro E "collombien" jugé impertinent par les écologistes, surdimensionné pour certains mais qui a été approuvé et validé par les populations et élus concernés en 2019.

De mon côté, j'ai toujours du mal à juger pertinent le MA jusqu'à Meyzieu qui est un doublon du T3 mais qui est réclamé à corps et à cris par l'Olympique Lyonnais.
Le MB vers Rillieux sera vraisemblablement tout aussi coûteux que le projet ME car il subit les mêmes problématiques : montée sur un plateau après une traversée sous-fluviale et un point de jonction extrêmement complexe (Charpennes).
Le MC ? Quel MC ?
Le MD est un mini projet, un seul arrêt supplémentaire (même le prolongement sud du MB en a apporté 2...), et je pense que beaucoup d'intervenants vont souligner l'anomalie de ce projet peu ambitieux et mécaniquement moins coûteux, et n'hésiteront pas à demander à le pousser jusqu'à Techlid.
Enfin le ME, dont la pertinence peut certes être remise en cause, mais qui reste à l'heure actuelle le projet le plus avancé, le plus approuvé et qui peut, à défaut de tenir une date à 2030, au moins proposer un horizon 2031-2032 "tenable" pour être ouvert sur le prochain mandat.
nanar
Passager
Messages : 10128
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar nanar » 10 Juin 2021, 12:50:10

Salut

La sagesse serait que la consultation de l'automne prochain dépasse le stade de simple "concours de bite" entre les 4 "projets métro" et devienne une réflexion approfondie sur ce que doit être le transport et son évolution dans le prochain quart de siècle.
Ce n'est pas gagné, car les élus précédents n'ont pas habitué les citoyens à ce travail.

EELV souhaite maîtriser la croissance de l'agglomération (qui s'est faite en affaiblissant les pôles secondaires de la région) et entend diminuer la circulation automobile (c'est un vrai changement de paradigme, parce qu'il faut assumer toutes les actions que cela implique) :
Ils ne vont pas se lancer dans la construction de lignes TC souterraines.

Dans le détail, passer 30 mètres (ou plus) sous le fleuve alors qu'il faut remonter pour desservir les quartiers de collines derrière est une ineptie. Si un "métro" est réalisé vers le plateau nord il doit sortir du sol au pire entre les boulevards du 11 novembre 1918 et Laurent Bonnevay pour franchir par dessus ce dernier, le Rhône, le TEO, les voies ferrées et le square Brosset.
Au mieux il serait non souterrain dès le départ de Charpennes.

Idem vers l'ouest.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
Avatar de l’utilisateur
xouxo
Passager
Messages : 605
Inscription : 10 Nov 2006, 19:26:30
Localisation : Paris

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar xouxo » 10 Juin 2021, 13:17:50

On a bien lu les commentaire des supporter du métro E, qui dénonce le fait de "mettre en concurrence" les différents quartier pour savoir qui mériterait le plus un métro.

Mais en même temps le budget est limité non ? et on ne peut pas nier que d'autre secteurs pourrait aussi légitimement prétendre à une desserte métro.
On fait comment du coup ? on construit une demi-station à chacun pour 2030? Ou bien on attend 2070 pour desservir décemment les coins qui le justifient ? (en espérant d'avoir maitrisé l'urbanisation d'ici là, parce que sinon).
nanar
Passager
Messages : 10128
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar nanar » 10 Juin 2021, 20:36:22

Salut

Quand j'évoquais le risque d'un "concours de b...." ::) :
https://www.lyoncapitale.fr/actualite/l ... sultation/ (lisez jusqu'au bout de l'article)

Dans le long article de la Tribune de Lyon, notez la question posée à JC Kohlhaas et sa réponse ;
Q : Pourquoi ne pas avoir mis plusieurs lignes (de télécabines) en concertation comme pour le métro à l’automne ?

R. Ce n’est pas le même enjeu. La consultation sur le plan métro à venir est un sujet métropolitain et même au-delà. A-t-on encore besoin de faire du métro ? Combien ? C’est un vrai enjeu. On sait pertinemment que si l’on en fait un dans les 15 ans qui viennent, on en fera un autre dans les 15 ans qui suivent. Le câble, si on en fait un premier vite et qu’il rentre dans la culture des gens, on pourra en faire plusieurs autres derrière.


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
pluton
Passager
Messages : 167
Inscription : 04 Avr 2007, 12:01:18
Localisation : Gare "le tupinier" sur le FOL

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar pluton » 11 Juin 2021, 15:05:19

Cette concertation ne peut rien donner à mon sens. On compare des choux et des carottes Le seul point commun est le mode "Métro" :

Ligne D : mini prolongation d'une ligne Métro existante (Nord Ouest)
Ligne A : longue prolongation sans grande contraintes technique en doublon d'un tram (Est)
Ligne B : longue prolongation avec contraintes technique XXL (terminus actuel / Rhône / dénivelé) (Nord)
Ligne M : nouvel ligne (Ouest)

C'est comme challenger la construction du contournement autoroutier Ouest avec la mise en sens unique d'une rue de Saint Priest... pas la même problématique, pas le même besoin et pas le même coût !

La conclusion sera que chacun réclamera le projet devant sa porte et que les politiques aux commandes dirons que faute d'accord ils feront comme ils veulent ! Franchement que les élus assument sans chercher de pseudo-caution.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4796
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar amaury » 11 Juin 2021, 19:52:43

Je rejoins évidemment les commentaires sur la problématique des financements ! Tout raisonnement qui consisterait à se demander "qu'est-ce qui serait idéal pour moi ?" sans se poser la question "de combien je peux disposer dans le meilleur des cas ?" ne pourra pas aboutir à des projets sérieux. Pourtant, c'est exactement ce à quoi on assiste depuis 2 ans. :-\ Du coup, je comprends qu'on essaie de prioriser les projets. Mais, comme ce que Nanar a évoqué, j'espère que la concertation amènera à une prise de conscience que ce tout-métro ambiant est contreproductif et qu'on pourrait avoir des solutions techniques réalistes pour moins cher...

D'où sort cette tendance récente de retour du "tout-métro" ?
Dans le mandat précédent, le SYTRAL s'était engagé à étudier le métro E. Sans surprise, les territoires concernés se sont enthousiasmés pour ce projet. Sans surprise puisque le métro est un mode de déplacement rapide, pratique et efficace pour les usagers, la fréquence offerte est généralement très élevée, l'amplitude horaire s'étend de plus en plus et à Lyon, on le fait en souterrain et sans expropriation donc avec pour seules nuisances les périodes de travaux (et uniquement autour des stations à venir). Un rejet du projet par les personnes concernées aurait donc été étonnant... De plus, pendant la concertation, de nombreuses voix - dont associatives - se sont fait entendre pour demander son prolongement de Bellecour (ou Hôtel de ville puisque les deux variantes étaient proposées) à Part-Dieu. Cette proposition tombait à point nommé : le niveau de fréquentation attendu ridicule au regard du coût du projet entre Bellecour et Alaï devenait, dès lors, secondaire puisque, comme on pouvait s'y attendre, une liaison métro directe entre Bellecour et Part-Dieu attirerait, elle, un flot de passagers significatif. Le projet est donc devenu officiellement Alaï - Bellecour - Part-Dieu avec une réalisation annoncée en 2030. 

En parallèle et dans la perspective des élections de 2020, le SYTRAL avait lancé une concertation avec les territoires voisins pour étudier des solutions de desserte. Là aussi, sans surprise, le métro était plébiscité. Tout le monde voulait le sien. Tant qu'on parlait de prolongement de métro avec les avantages listés ci-dessus mais sans évoquer, en parallèle, de densification forte et sans impact non plus sur les impôts locaux, là encore, c'est sans surprise qu'on découvrait le métro était plébiscité. La campagne de 2020 a donc été une débauche de projets dans toutes les directions sans aucune considération sur les priorités et les délais de mise en œuvre. 

Aujourd'hui, dans l'héritage de cette campagne, les opposants de la majorité métropolitaine / SYTRAL (qui peuvent être des maires de commune, du fait des règles électorales !) défendent pour la plupart LEUR projet de métro (voir les vidéos sur Youtube des Comités syndicaux du SYTRAL).
Comme rappelé plus haut, en principe, tout le monde sait que quelles que soient les décisions prises par l'équipe élue en 2020, on ne pourrait faire qu'un seul projet de métro pour 2030 au plus tôt (métro E ou autre). Par définition, les autres projets évoqués pendant la campagne, s'ils étaient décidés, ne pourraient arriver qu'après. En lançant des études tous azimuts dès ce mandat et sans rien faire d'autre en matière de tram ou BHNS, on aurait ainsi pu imaginer, dans l'absolu, un autre tronçon dans le mandat suivant (disons 2035 / 2038). On notera donc, d'ores et déjà, qu'à cet horizon, on serait proche de 2035 / 40 qui est l'échéance évoquée de désaturation du Nœud ferroviaire lyonnais. Et un premier constat s'impose : d'une part, le premier projet de métro était, quoi qu'il arrive, prévu pour dans 10 ans au minimum et, d'autre part, le suivant allait prendre au moins 6 à 8 ans de plus (sous réserve de ne rien faire d'autre à côté en matière de TCSP) ! ça veut donc dire que le troisième territoire servi allait l'être, au minimum dans 20 ans ! 

C'est dans ce cadre que la nouvelle équipe lance cette concertation.

La politique actuelle serait-elle "anti-métro" ?
On entend parfois dire que l'équipe actuelle du SYTRAL serait anti-métros. Ils répondent que sur les 2 550 M€ du plan de mandat, 683 M€ sont alloués au métro (cf. sytral.fr/615-reseau-metro-performant.htm) ! Pour le dire autrement, un quart du budget du plan de mandat va au métro (prolongement HLS, renouvellement des rames et des PAI...).

On entend alors dire parfois qu'ils privilégieraient le tram (ou le BHNS) au métro... voire la télécabine... et que si les projets qui ont été lancés ne l'avaient pas été, on ne serait pas en train de repousser à 2035 environ le premier tronçon de métro supplémentaire (qu'il s'agisse du E ou d'un autre). Lorsque les propos viennent d'opposants à la télécabine, ils n'hésitent pas à mettre en parallèle télécabine versus métro E. Pourtant, cette fameuse télécabine est estimée à 160 M€, ce qui représente moins de 7% du plan de mandat... Rien à voir avec le projet de métro E dont le dernier chiffrage que j'ai entendu pour Alaï - Part-Dieu était à 1500 M€ ! Du coup, si la non-réalisation de la télécabine ne faisait économiser que 7% du budget du plan de mandat, où trouver l'argent pour faire plus de métro ? Les autres projets se répartissent entre des renouvellements de matériel nécessaires soit du fait de l'âge, soit du manque de capacité. Il faut donc abandonner cette piste. Les seules économies envisageables se situeraient alors sur les autres projets de TCSP prévus dans le mandat.

Si on regarde les autres projets prévus dans le présent plan de mandat hors télécabine, on note qu'ils sont inscrits au PDU, parfois depuis très longtemps ! On retrouve en effet essentiellement :
  • La réalisation de la partie nord de l'axe A7 (tram T6) qui était un "coup parti" => depuis au moins le PDU de 1997
  • La réalisation des parties nord et sud de l'axe A8 => idem
  • L'étude (et début travaux ?) de la partie centrale de cet axe A8 => idem
    Idem pour l'axe A4 nord (actuelle ligne C6/C6E) => idem
  • L'axe LCE => apparu dans le PDU en cours (2017)
Pour faire un métro en 2030 plutôt qu'en 2035 quels projets aurait-il fallu sacrifier ?
(pour plus de détails, voir viewtopic.php?f=1&t=13280&start=150#p217893)

Et si on se rappelait que le métro, c'est très cher ?!
On est donc toujours dans le cœur du problème : le métro (ou autre souterrain), c'est très cher. On ne peut pas en faire partout ! Les questions sont donc les mêmes depuis au moins 15 ans que ce forum existe : y a-t-il des axes sur lesquels on est obligé de faire du souterrain ? Y a-t-il des axes où on est obligé de faire du métro ou équivalent type RER parisien ? Si la réponse est "oui" trop souvent, on sera bien embêté puisqu'on n'a pas les moyens d'en faire beaucoup...  :(

C'est là que le sujet dérive ! En effet, si on creuse le sujet, on voit bien que les projets de métro défendus à droite à gauche ne relèvent pas de l'obligation technique mais d'orientations stratégiques souhaitées. Les arguments peuvent être :
  • Dans un quartier lyonnais ou villeurbannais : "Y'a du métro ailleurs, y'a pas de raison qu'il n'y en ait pas ici !"
  • Dans un secteur de 1ère périphérie / banlieue : "Y'a du métro dans le centre et dans certaines banlieues, y'a pas de raison que la nôtre en soit exclue !"
  • Dans une couronne un peu plus éloigné : "C'est le seul mode de transport compétitif par rapport à la voiture."
Déjà, à ce stade, on voit que ces "orientations stratégiques" sont affirmées sans jamais regarder les capacités d'investissement. C'est problématique. :-\

... et pas forcément la bonne solution pour desservir les secteurs en dehors des hypercentres (actuels ou projetés) ?!
Passons maintenant à la question de fond : le métro, c'est si bien que ça ?! Dans les secteurs hyperdenses, la réponse est oui. Mais ailleurs, qu'est-ce que ça apporte ? Là, on se rend compte rapidement que s'il y a autant de projets, c'est surtout parce qu'on aimerait tous être "surclassés". Si je paie mon train en seconde classe, ça me fait plaisir qu'on m'offre la 1ère sans supplément. Pourtant j'arrive à rentrer dans un siège de classe de seconde classe tant pour la longueur que la largeur. ;-) Par analogie, il est donc évidemment plus confortable d'imaginer un métro aux 7-Chemins ou à Rillieux qu'un bus express disposant d'une voie réservée sur autoroute ou un train plus fréquent grâce à la désaturation du Nœud Ferroviaire lyonnais. Certes. Mais lesquels peuvent être financés ? Pire, on voit bien que tant qu'un parc relais est situé dans un espace non congestionné et qu'il n'est pas saturé (ou qu'on peut se garer en vrac à proximité sans risque de partir en fourrière...), il est plus confortable de venir en voiture. Dans un autre sujet, j'avais fait la comparaison pour les gens du secteur de Mornant qui auront le choix entre le tram-train à Brignais et le métro à HLS. Qui se rabattra autrement qu'en voiture ? Et même en cas d'intégration tarifaire, quelle part choisira MB et quelle part le tram-train ?

Certains diront peut-être que le métro va précéder une densification "naturelle" ou qu'il pourrait être l'investissement initial pour une extension de l'hypercentre. Aujourd'hui, si j'ai bien lu les programmes des élections de l'année dernière, il me semble qu'on n'y est pas du tout ! La tendance est plutôt à l'arrêt des constructions nouvelles et de la densification. Etant donné les besoins en logements sociaux, d'ailleurs, la raréfaction du foncier risque de continuer à s'étendre pour atteindre, progressivement, tout le périmètre de la Métropole... Dans ces conditions, ce que prévoient aujourd'hui et prévoiront demain les documents d'urbanisme ne transformera pas des secteurs comme ceux cités plus haut (y compris le Plateau du 5e ou Ménival...) comme des secteurs à densité légitimant qu'on fasse un investissement aussi important à cet endroit-là au détriment des autres.

Bref, je tire deux conclusions essentielles (de mon point de vue) de cette réflexion :
  • On n'a pas les moyens de faire des métros dans tous les secteurs qui sont évoqués. Il est donc contreproductif de rêver à des choses qu'on ne peut pas financer...
  • Envoyer des métros en périphérie est une fausse bonne idée car en plus du coût important, on crée des aspirateurs à voiture, au détriment, notamment, de l'usage des TER pour lesquels, dans tous les cas, des investissements énormes seront nécessaires.
N'y aurait-il pas également une question d'échelle géographique de réflexion ?
A ce stade, je crois qu'on commence à toucher du doigt un sujet de fond : comme on le sait, l'échelle de la mobilité est aujourd'hui bien plus large que le périmètre de la Métropole. Pourtant, c'est à l'échelle des intercommunalités que se passent les élections. Du fait de l'héritage et de cette échelle électorale, les projets qui sont présentés au grand public se font à une échelle qui est peu ou prou celle de la Métropole. Et dès qu'on passe au-dessus, on arrive à l'échelon régional. Je ne dis pas qu'il faudrait inviter les électeurs à une élection intermédiaire (déjà qu'ils se déplacent de moins en moins aux autres...) mais si l'échelle de projet ne correspond à aucune des échelles électorales, il n'y a jamais de débat politique sur un échelon géographique intermédiaire. Du coup, soit on est très large (pour les régionales), soit on est centrés (municipales / métropolitaines / intercommunalités). 

Si devais synthétiser les débats autour du métro, je dirais qu'on est dans une période où la périphérie veut ses métros comme le centre... alors même que les besoins de transport "lyonnais" vont largement au-delà de cette périphérie. Le vrai sujet, ça serait plutôt, à mon sens, comment on rabat vers les TC les gens du reste du périmètre... A cette échelle plus étendue, le TER, ça marche. ça marche parce que le temps de trajet est compétitif avec la voiture (pour accéder au centre) et parce qu'on a accès directement au centre. A la nouvelle échelle, les TC qui fonctionneront vraiment permettront de rejoindre le centre sans correspondance et avec une vitesse commerciale soutenue. Je réinvente pas le RER... Il existe déjà ! A-t-on les moyens de se le payer ? Si on pense "RER à la parisienne", la réponse est évidemment non ! Mais autrement ?

Quelles alternatives efficaces, à la bonne échelle et finançables ?
L'avantage des TC, c'est que c'est presque universel. Si on étend le regard au-delà de la France, on a un paquet d'exemples intéressants. Qu'est-ce qu'on aurait les moyens de se payer ? Sans aucun doute, des RER légers avec des souterrains là où on perdrait beaucoup de temps si on n'en faisait pas (cœur de métropole, secteurs accidentés...) et des trajets en extérieurs pour le reste.

Du coup, au lieu de ces 4 projets de métro, pour ma part, j'aurais préféré une concertation qui proposerait de choisir parmi ces réalisations celle qu'on souhaiterait faire en premier entre :
  • un souterrain entre Gorge-de-Loup - Saint-Paul et Part-Dieu visant à permettre d'accéder au quartier d'affaires depuis les 3 branches de l'Ouest Lyonnais (puisque le doublement de la portion commune et la réalisation de la branche de Lozanne sont évoquées par ailleurs)
  • une mise en souterrain des portions de T3 / T7 / REx qui le nécessitent pour en faire un tronçon central avec les branches aéroport et Nord-Isère (puisque l'hypothèse de tram-train sur le reste du CFEL semble avoir la cote)
  • la réalisation d'un tronçon permettant de relier Part-Dieu au Plateau nord et permettant de faire une branche principale vers Rillieux et une autre, éventuellement à plus long terme, sur la voie de Trévoux
  • La réalisation d'un tram avec une portion en souterrain pour accéder au Plateau du Point-du-Jour (en alternative au métro E / cette alternative concernant les usagers du 5e puisque pour les autres plus à l'ouest, l'alternative, ce serait plutôt le tram-train transformé en vrai RER léger)

Les ordres de grandeur seraient les mêmes... tout en desservant un territoire largement plus étendu et évitant l'effet "aspirateur à voitures" au profit d'un rabattement au plus proche de son domicile... et donc avec un véritable attrait pour les secteurs à côté des stations périphériques. Bilan global : une part TC certainement plus importante au global en km TC parcourus / km VP évités...  

Mais ce n'est que mon avis...

(et désolé pour le pavé... félicitations à ceux qui seront arrivés au bout...)
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
nim
Passager
Messages : 85
Inscription : 30 Jan 2021, 13:28:09

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar nim » 11 Juin 2021, 20:39:51

Bonjour Amaury,

Je vais essayer de faire court, je pense qu’on est d’accord sur beaucoup de choses, mais je n’ai pas le temps d’écrire quelque chose du même niveau et de la même qualité que toi.

Sur le retour du métro, il y a l’effet conjugué du prolongement de la B (qui s’est beaucoup mieux passé que le percement de la D, à la surprise générale) et le début de la mise en œuvre de la SNBC, qui entraîne une révision générale des modes de transport. Or, quand on ne peut plus argumenter pour l’automobile, on argumente pour l’alternative qui gène le moins les automobiles, aujourd’hui le métro.

Indépendamment de ces facteurs conjoncturels, le métro est un bel outil, efficace et agréable, surtout (comme nanar aime à nous le rappeler) quand on reste en mode ferré.

Mais, le métro est efficace et agréable quand il est associé à une politique d’urbanisation cohérente, pas quand on le met dans un secteur peu urbanisé en espérant que les choses se passent.

Par conséquent, le gros reproche que je ferais à la consultation telle qu’elle est annoncée, ce n’est pas l’asymétrie des projets (le réel est peu régulier), ou son focus métro (qui peut se comprendre vu les enjeux budgétaires), c’est de ne pas dire d’office à la population que si on fait un métro à l’endroit X, ça veut dire tant de nouveaux logements, tant de nouveaux bureaux, etc. Indépendamment des facteurs géologiques, si la prolongation du métro B se passe bien c’est parce qu’il est couplé à des opérations comme celle de la Saulaie.

Maintenant qu’on a une métropole intégrée ce type de consultation est possible, ce qui n’était pas le cas par le passé. Et, ça mettrait tout le monde devant ses responsabilités, élus comme électeurs.

Et oui on pourrait faire la même remarque pour d’autres modes de transport, mais la mise est moins importante, on peut se permettre d’être moins rigoureux.

Je suis pour ma part favorable à des prolongations courtes couplées à des opérations de densification sur chacune des nouvelles stations, tel qu’on le vit sur le sud de la B (très en retard avec la construction initiale il est vrai). C’est le seul moyen d’imposer à tous les acteurs une croissance équilibrée. Le transport lourd longue distance sans contrepartie, en mode TER ou le RER favorise, au contraire, un zonage agressif et une croissance déséquilibrée.

Et oui ça correspond pas aux besoins à l’instant t mais si c’est pour reproduire avec du métro les déséquilibres de l’automobile je vois pas l’intérêt.

Quand on pose un tram, on refait la rue et ça marche. Quand on pose un métro, beaucoup plus cher, on doit refaire tout le quartier.
nanar
Passager
Messages : 10128
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar nanar » 13 Juin 2021, 00:42:35

Salut

- Doublement de longueur des rames et quais du T3 au lieu du prolongement du métro A vers Décines,
- Tramway rapide ("Stadtbahn") Part Dieu - Charpennes - Caluire - Sathonay - Rillieux au lieu du métro B,
- "Bus Rapid Transit" en site propre sur la M6 au lieu du métro D prolongé à La Duchère,
- Tramway Jean Macé - Perrache - Point du Jour - Alaï - Craponne ouest au lieu du métro E

Le tout égale 1,5 milliard euros. Finançable et faisable dans les 15 ans à venir... sans se passer de T8, T9, T10.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
citelis12
Passager
Messages : 308
Inscription : 18 Sep 2016, 12:48:10

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar citelis12 » 13 Juin 2021, 09:32:27

@Nanar : Oui, mais est ce que la population et les élus vont-ils accepter cette proposition que tu fait ?
La ligne :BUS: :11: et :12: mes préférées. :smitten:
nanar
Passager
Messages : 10128
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Concertation métro 2021

Message non lupar nanar » 14 Juin 2021, 16:48:27

C'est tout le problème :
chacun des intéressés par l'un des 4 projets espère décrocher ce qu'il considère "le gros lot" et m.rde pour les autres.
Ma proposition est de répartir les lots de façon que chacun en ait au moins un peu. Comme dans les familles nombreuses et pas très riches : en offrant à Noël un jeu de cartes ou de société, on pouvait satisfaire tous les enfants ensemble.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : edingen, Google [Bot] et 66 invités