Vélo, vélo, vélo

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
nanar
Passager
Messages : 11175
Inscription : 15 nov. 2004, 10:07
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 10 janv. 2024, 15:45

Salut,

https://www.lemonde.fr/blog/transports/ ... e-du-velo/
(Blog de 2022) Olivier Razemon : Elisabeth Borne était (entre autres, certes) la "Première ministre du vélo".
Gabriel Attal semble pas s'être jamais soucié de ce sujet, pas plus que de la mobilité en général.

Publié le 17 mai 2022 par Olivier Razemon
La « Première ministre du vélo ».

« Alors, t’es content de notre nouvelle Première ministre? » Le lundi 16 mai en fin de journée, alors que l’Élysée vient d’annoncer la nomination d’Élisabeth Borne à Matignon, les téléphones chauffent dans la « cyclosphère ». Dans le monde professionnel du vélo, constitué de militants associatifs, consultants, élus, entrepreneurs, industriels, même les opposants les plus résolus à la politique du président Macron ne peuvent oublier qu’Élisabeth Borne fut la première « ministre du vélo ».

C’est à elle que l’on doit la fameuse phrase, prononcée lors des Assises de la mobilité en décembre 2017, alors que les professionnels et usagers de la mobilité discutaient de l’avenir des « transports du quotidien », dans le cadre de ce qui deviendra la Loi d’orientation des mobilités. Pendant quelques semaines, les ateliers avaient planché sur les trains du quotidien, la voiture autonome, le covoiturage, les applications pour smartphone, la « mobilité inclusive », la desserte des « territoires peu denses ». Et, en conclusion de cet exercice, la ministre des transports n’oubliait pas un autre mode de déplacement, sous-utilisé: « il faut arrêter de regarder le vélo avec condescendance, en considérant que c’est un sujet mineur ».

On leur riait au nez. A l’époque, les praticiens du vélo expliquaient, contre vents et marées, qu’il est parfaitement possible de pédaler quelques kilomètres chaque jour, que le vélo pourrait convenir à un grand nombre de trajets, voire la majorité d’entre eux, puisque 60% des déplacements domicile-travail de moins de 5 km se font en voiture. Mais jusque-là, malgré les bénéfices pour la santé, contre la pollution et la congestion, on leur riait au nez, jusque dans les cabinets ministériels.

« Un tournant dans l’histoire des mobilités ». Avec Élisabeth Borne, en décembre 2017, le vélo devient légitime.
« C’était un message fort, marquant un tournant dans l’histoire des mobilités modernes », assure Fabien Bagnon, alors co-président de l’association lyonnaise La ville à vélo et aujourd’hui vice-président (EELV) en charge de voirie et de la mobilité active de la métropole de Lyon. « Elle était attentive et précise », se souvient Jean-Baptiste Gernet, ancien élu (PS) de Strasbourg, qui avait remis à la ministre un rapport sur les usages du vélo, et qui occupe désormais un poste d’expert à l’Académie des mobilités actives (Adma), une structure créée en 2020 par… Élisabeth Borne.

Ministre des transports (de mai 2017 à juillet 2019), puis de la transition écologique (jusqu’en juillet 2020), Élisabeth Borne n’a jamais dévié de cette conviction forgée au cours d’une carrière prestigieuse dans les transports publics, à la SNCF, au cabinet de la ministre de l’écologie Ségolène Royal, puis à la RATP. Car les compétences de la nouvelle locataire de Matignon s’étendent à toutes les mobilités alternatives à la voiture individuelle. A titre d’exemple, l’association d’usagers franciliens Plus de trains a réagi à la nomination en rappelant que la cheffe du futur gouvernement « connaît particulièrement bien les enjeux des transports publics en Ile-de-France ».

« Ne laissez pas la voiture ». Ainsi, fin mai 2020, au sortir du premier confinement, alors que les premières pistes cyclables temporaires étaient aménagées à la hâte par des collectivités territoriales qui s’étaient résolues à envisager l’avenir de la mobilité avec simplicité, la ministre insistait: « Ne laissez pas la voiture reprendre la place ».

Alors, forcément, à la Fédération des usagers de la bicyclette, qui rassemble 500 associations locales et des millions d’utilisateurs, on a du mal à cacher son enthousiasme. « On ne va pas dire que c’est un mauvais choix », réagit Annie-Claude Thiolat, vice-président de la fédération. Elle n’ignore pas que d’autres secteurs, y compris dans le monde des transports, reprochent à l’ancienne ministre sa réforme de la SNCF ou ses décrets décidant de la construction d’autoroutes. « On est peut-être égoïstes, mais dans les arbitrages gouvernementaux, la moindre journée compte. Nous n’aurons pas à passer un temps fou à convaincre la Première ministre de la légitimité du vélo », comme cela fut le cas par le passé.

La réticence de la préfecture. Les associations d’usagers et d’élus espèrent un « nouveau plan vélo dès le mois de septembre », comme l’imaginait dès le mois de mars le député LRM Guillaume Gouffier-Cha, auteur d’un rapport sur l’économie du vélo. Mais, même avec l’avis favorable de la « Première ministre du vélo », les blocages peuvent persister. Jean-Baptiste Gernet avait invité, en 2017, la ministre des transports à pédaler quelques centaines de mètres dans les rues de Strasbourg. « Son cabinet était plutôt chaud, mais la préfecture s’était montrée très réticente. Il avait fallu reconnaître le trajet plusieurs jours avant », raconte-t-il. Pour quelques centaines de mètres! Quand il s’agit de monter sur un vélo, étrangement, il y a toujours quelqu’un quelque part qui trouve cela curieux, dangereux ou inconvenant. Comme si c’était un sujet mineur.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 11175
Inscription : 15 nov. 2004, 10:07
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 31 janv. 2024, 14:45

Le 29 janvier 2024 la Métropole vote un plan Vélo de 500 M€ pour l'horizon 2030 :
(écouter à partir de 2h 22 mn) https://met.grandlyon.com/conseil-de-la ... vier-2024/


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 11175
Inscription : 15 nov. 2004, 10:07
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 05 févr. 2024, 00:25

Les Mobilités évoluent à Vaise :
https://jeparticipe.grandlyon.com/proje ... e-minforme

Je poste sous la rubrique "vélo, vélo, vélo" mais les bus vont en profiter aussi :

Dans cette section entre le Théâtre Nouvelle Génération et le pont sous la voie ferrée, https://www.google.com/maps/@45.7774232 ... ?entry=ttu (qui embouteille de façon récurrente),
la rue de Bourgogne recevra un couloir bus+vélos en allant vers le pont-rail,
(les VP arrivant par la rue de la Corderie en face du théâtre devront virer à droite pour prendre la rue Chinard),

et la circulation VP venant du pont-rail devra tourner vers SA droite, vers la rue Laure Diébold (et retour vers les VF) :
elle ne pourra plus descendre vers la place Valmy, ce qui devrait entraîner sa diminution.
Par contre bus et vélos pourront, sur une voie qui devrait être désencombrée.

Le plan est là :
https://jeparticipe.grandlyon.com/media ... 3a3392.pdf


A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
alecjcclyon
Passager
Messages : 1634
Inscription : 27 juin 2016, 12:13

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar alecjcclyon » 05 févr. 2024, 07:04

Ce plan a intégré le passage de la ligne centre ouest, j'ai l'impression.Première étape mise en sens unique de la rue de Bourgogne, deuxième étape suppression du stationnement rue de Bourgogne pour élargir ?
La mise en sens unique VP pourra elle être conservée si le tramway passe par Marietton - Bourgogne ?
Le tracé des VL2, 4 et 7 au niveau du parc de la tête d'or - Dusquene et de la Montée des Soldats reste encore à déterminer en fonction des tracés des tramways LCO et LCN.
Pour suivre l'évolution des VL : https://cyclopolis.fr/carte-interactive
Proposition réseau tramway Lyon 2030 : https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 00005&z=11
nanar
Passager
Messages : 11175
Inscription : 15 nov. 2004, 10:07
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 05 févr. 2024, 11:18

Sur d'autres plans du dossier, la LCO (en bus ou en tram) est représentée comme passant plutôt sur la rue Roger Salengro. Voir la présentation faite en réunion, page 18 : https://jeparticipe.grandlyon.com/media ... 5e40db.pdf

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
alecjcclyon
Passager
Messages : 1634
Inscription : 27 juin 2016, 12:13

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar alecjcclyon » 05 févr. 2024, 13:32

Intéressant à savoir petite acquisition foncière au niveau de la Place de Paris vers le bâtiment de la gare de Vaise.
Proposition réseau tramway Lyon 2030 : https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 00005&z=11
Avatar de l’utilisateur
Patafix
Passager
Messages : 3999
Inscription : 08 oct. 2006, 19:34
Localisation : Europe

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar Patafix » 05 févr. 2024, 14:47

... et la circulation VP venant du pont-rail devra tourner vers SA droite, vers la rue Laure Diébold (et retour vers les VF) :
elle ne pourra plus descendre vers la place Valmy, ce qui devrait entraîner sa diminution.
Par contre bus et vélos pourront, sur une voie qui devrait être désencombrée.
Salut,

C'était impensable il y a quelques années (nous en avions parlé ici - de limiter la rue de Bourgogne partiellement ou totalement aux seuls bus) et la plupart d'entre nous voyiait cela comme difficilement acceptable. On parle quand meme d'un axe situé à la sortie d'une porte du périphérique Nord (Porte de Vaise), c'est déjà très compliqué en temps normal, je n'ose imaginer avec ces restrictions.

Un accès plus aisé au P+R depuis cette porte de Vaise serait une bonne chose, pour inciter davantage au repli sur le métro (en amont lorsqu'on vient de l'Ouest le P+R de Gorge de Loup, ou du moins la partie qui n'est pas encore tombée :angel: est saturée dès les premières heures).

Peut être prévoir un aménagement de la rue Saint Simon aussi, les bus d'UTV vont avoir de plus en plus de mal à sortir avec le report que cela va générer.
Ma Toyota mon Karosa est fantastique !
alecjcclyon
Passager
Messages : 1634
Inscription : 27 juin 2016, 12:13

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar alecjcclyon » 19 févr. 2024, 08:02

La VL4 à Champagne c'est quelque chose : https://www.lyonpeople.com/actualites-l ... 02-19.html
Les commerçants sont contre le tracé proposé par la Métropole.
Proposition réseau tramway Lyon 2030 : https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 00005&z=11
Rémi
Passager
Messages : 5993
Inscription : 21 nov. 2004, 20:38
Localisation : Nanterre

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar Rémi » 19 févr. 2024, 09:31

Salut

Il y a un élément très pertinent : on ne peut pas concevoir des politiques d'aménagement urbain au travers du seul prisme de l'intérêt pour les cyclistes, qui sont et resteront un mode de déplacement minoritaire par rapport aux piétons, aux transports en commun et à la voiture. Rendre attractif le vélo en pénalisant les autres, ce n'est pas une politique d'utilité publique.

Rémi
Avatar de l’utilisateur
xouxo
Passager
Messages : 805
Inscription : 10 nov. 2006, 19:26
Localisation : Paris

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar xouxo » 19 févr. 2024, 11:33

Les commerçants sont contre le tracé proposé par la Métropole.
Le choc ! Rappelez-moi la dernière fois que des commerçant ont été "pour" quelque chose ? ;)

les cyclistes (...) resteront un mode de déplacement minoritaire par rapport aux piétons, aux transports en commun et à la voiture.
Ca me semble beaucoup s'avancer que d'affirmer ça. Autant le T.C. garderons surement l'avantage du transport de masse qu'il sont, autant la voiture est déjà minoritaire dans l'hypercentre...

Rendre attractif le vélo en pénalisant les autres, ce n'est pas une politique d'utilité publique.
Je vais me permettre de ne pas être d'accord.

Augmenter la part modale du vélo au détriment de l'auto individuelle est bien d'utilité publique mais,
  • il faut éviter de pénaliser les TC par la même occasion
  • il faut réflechir intelligement à un plan de circulation. Vu la largeur des rues à Vaise, les mise à sens uniques semblent vraiment la base. Les places en étoile type "Valmy" sont aussi catastrophique en terme d'écoulement routier. Le plus difficile de mon point de vue semble l'accès au tunnel de la croix-Rousse qui reste un énorme et intarissable aspirateur de trafic.
alecjcclyon
Passager
Messages : 1634
Inscription : 27 juin 2016, 12:13

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar alecjcclyon » 19 févr. 2024, 13:14

Les commerçants sont souvent opposés à l'arrivée d'un mode lourd ou projet d'aménagement, ce n'est en effet pas une surprise. Le plus marquant étant T1/T2 à Confluence, T6N à Gratte Ciel ou encore T9 à Vaulx Centre qui va interdire le passage des VP. Ces zones devenant des espaces dédiés aux piétons, devraient attirer plus monde pour "flâner".

Par contre l'idée de faire passer la VL4 sur des espaces verts (proposition des commerçants) n'est pas si bête, les espaces sont moins contraints qu'en ville.
Si ça impacte les couloirs bus, qui ont été faits récemment entre La Duchère et Champagne il y a aucun intérêt.
Proposition réseau tramway Lyon 2030 : https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 00005&z=11
alecjcclyon
Passager
Messages : 1634
Inscription : 27 juin 2016, 12:13

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar alecjcclyon » 23 févr. 2024, 14:19

Changement de cap sur la VL12 : https://www.leprogres.fr/economie/2024/ ... x-voitures
Elle ne passerai plus par la rue de Trion.
Proposition réseau tramway Lyon 2030 : https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 00005&z=11
nanar
Passager
Messages : 11175
Inscription : 15 nov. 2004, 10:07
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 24 févr. 2024, 12:36

Attention alecjcclyon : le fait d'emprunter la montée du Chemin neuf (et réserver celle-ci aux vélos) ne retirerait pas la circulation (des vélos) sur la rue de Trion, puisque Trion est la suite des Farges et du Chemn Neuf.

On peut évidemment décider d'enlever les vélos de Trion et les dévier par la rue des Macchabées et le haut du Chemin de Choulans, mais ça n'a pas grand chose à voir avec le Chemin Neuf.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"
nanar
Passager
Messages : 11175
Inscription : 15 nov. 2004, 10:07
Localisation : lyon 6è - www.darly.org & www.lyonmetro.org
Contact :

Re: Vélo, vélo, vélo

Message non lupar nanar » 24 févr. 2024, 22:04

Du coup, j'y verrais bien un funiculaire, sur le Chemin Neuf, du virage en bas jusqu'à la place de l'Abbé Larue.toristique.
En extérieur (ce serait davantage touristique, on verrait le paysage pendant le trajet),
et avec un truck pour mettre les vélos qui n'ont pas l'assistance électrique.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème"

Revenir à « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Ahrefs [Bot], Amazon [Bot], Bing [Bot], Semrush [Bot] et 13 invités