Gratuité du réseau

Pour participer aux discussions du forum, il faut tout d'abord créer un compte en vous enregistrant
Avatar de l’utilisateur
bus64
Régulateur
Messages : 2590
Inscription : 12 Nov 2004, 09:30:27
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar bus64 » 20 Juil 2015, 17:41:55

Salut

Le pire dans tout çà c'est que le réseau est presque gratuit!! Le ticket est à 50 cts! Les dix trajets à 3 euro!

@+
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 20 Juil 2015, 18:34:30

Alors je comprends encore moins le chiffre avancé pour la perte, compte tenu de la date de mise en service de ces navettes, et du nombre de voyageurs / jour du réseau... :o

Plus personne ne monte dans les bus officiels ? ???
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
sebac22
Passager
Messages : 513
Inscription : 20 Avr 2015, 11:15:29

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar sebac22 » 21 Juil 2015, 11:02:30

Dans ce genre de ville tout le monde a une voiture de mémoire ::)
Avatar de l’utilisateur
Billy
Régulateur
Messages : 5442
Inscription : 22 Mars 2007, 21:49:54
Localisation : 75
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Billy » 21 Juil 2015, 12:31:51

Dur dur effectivement d'être un réseau attractif dans le sud où les habitants sont très souvent pro-bagnoles... Il n'y a qu'à regarder l'exemple de Bayonne, où le ticket unité est à 1€ et le ticket journée à 2€ !
Certains maires bloquent le développement du réseau en refusant de faire des sites propres là bas, ce qui empêche de créer une ligne BHNS efficace :(
Image
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 01 Août 2015, 23:26:15

Bonsoir.

Petit calcul et bon coup de gueule... >:( pourtant, vous me connaissez, ce n'est pas du tout mon genre... :angel:

Il y a 4 ans, le budget transport collectif étant un point de passage obligé pour les déplacements de mes gamins, un coût mensuel de quasiment 25€ pour l'abo étudiant me paraissait déjà un chouïa excessif. :-\

Cette année, le Campus mensuel sera à 30,20€ par mois, et par gamin... J'ai clairement entendu le déchirement brutal des tissus ligamentaires de la région du portefeuille. :o

Soit sur la durée, une augmentation de 1,217741935483870967741935483871.
Faut être précis, ho. ^-^

En gros, 21,774% de variation en 4 ans, et hélas, pas en bien. :o :buck2:

On est clairement dans le non admissible, quels que soient les « éclaircissements » apportés sur la qualité de l'offre, ou sur l'épaisseur de moquette sur le siège, ou sur la quadrichromie des panneaux sérigraphiés posés sur les parois de la station Hotel de Ville, ou sur la réduction de l'offre pour la 25 (au hasard). :-X

Et pendant ce temps, à Toulouse, ville et réseau réputés pour être financièrement dans une position pas tenable ni durable (de lapin), "on en est à une politique tarifaire dramatiquement incohérente et suicidaire, pas moins" :idiot2: .

Jugez plutôt :
Tarifs des abonnements étudiants (moins de 26 ans) pour le réseau Tisséo : 10€





Vous avez bien lu : DIX EUROS.

:crazy2:




En correspondance stricte avec le Campus de par ici... et avec un coût du mazout qui est largement inférieur aux prix pratiqués il y a 4 ans...

Donc.

Comment répondre, et surtout argumenter, quand quelqu'un vous dit posément et calmement : Foutage de gueule ?
:tickedoff:
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Crefan
Passager
Messages : 68
Inscription : 21 Mars 2015, 17:47:03
Localisation : Lamothe - Madeleine

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Crefan » 02 Août 2015, 08:16:34

Les compensations pour service public sont pas diminuées chaque année? Faut bien qu'ils se retrouvent quelque part.
Enfin ils feraient mieux d'augmenter les amendes de façon un peu plus prononcée, parce que là c'est de la rigolade.

T'façon l'abonnement l'année prochaine je le paie en une fois (302€ ce qui me fait à peu près 26€/mois ce qui me semble à peu près raisonnable.) Et puis t'façon j'en aurais profité en faisant toutes les lignes (347 trajets en juin, oui, oui j'ai compté).
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 25 Avr 2018, 00:10:57

Tiens, bilan des courses trois ans après les derniers posts...
Lyon : Pass partout Jeune = 44.50€ / mois
No comment.

Pendant ce temps, à Clermont-Ferrand...
https://www.lamontagne.fr/clermont-ferr ... ml#refresh

Le débat n'est pas tranché entre les supporters de la gratuité et ses opposants. Une étude doit permettre d'en mesurer les effets.

C'était l'une des vingt-deux préconisations des Rencontres citoyennes de la mobilité, en 2016. Un engagement même, pris par la communauté d'agglomération Clermont Communauté et maintenant repris par Clermont Auvergne Métropole.

Faute d'un accord sur la mise en place de la gratuité totale des transports en commun, il avait été décidé de mener une étude d'impact. Chez les élus, c'est une revendication des communistes à la mairie de Clermont, en particulier portée par Cyril Cineux, adjoint au maire chargé des transports. A plusieurs reprises, le maire, Olivier Bianchi, a dit qu'il n'était guère favorable à cette idée.


A partir de septembre

L'étude devrait être lancée en septembre, la métropole venant de lancer un appel d'offres pour réaliser ce travail sous l'intitulé suivant : « Gratuité des transports en commun sur le périmètre métropolitain : étude des impacts socio-économiques, opérationnels, organisationnels et financiers ».

Elle devrait durer dix mois et sera donc à disposition des élus un an avant les municipales de 2020.

Financièrement, on sait déjà que le coût serait de 15 millions d'euros, soit moins de 10 % du budget global des transports publics dans la métropole.

Le sujet arrive juste après la mise en place de la gratuité pour l'abonnement C.Vélo (qui était aussi dans les 22 engagements de 2016), alors que d'autres villes, dont Paris, s'intéressent à cette question.


Donc à Clermont, les recettes de la billetique incluant le coût des contrôles, la maintenance des appareils divers, l'énergie consommée pour les faire tourner, l'édition des titres, l'encre et les nombreux arbres abattus... la mise à jour des systèmes informatiques, etc... sont en dessous de 10% des recettes dans le budget global ?
Ho. ???

J'avais compris, parole distribuée doctement par de grands techniciens sachants, que les recettes billetiques entraient habituellement pour 30% environ dans les recettes globales de réseaux ? Ils ont un taux de fraude stratosphérique, ou bien ?
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Nat
Passager
Messages : 847
Inscription : 14 Nov 2004, 23:49:06
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Nat » 25 Avr 2018, 09:44:58

Il ne faut pas confondre:
* le taux de participation de l'usager au coût réel (globalement de 30% en France)
* le coût de la billetique (distributeur, valideurs, contrôleurs) dans le budget de fonctionnement total, très variable ...
--> dans les petites villes, il peut atteindre 40 ou 50%: donc là, la gratuité peut se comprendre (Gap)
--> A Grenoble, elle n'est que de 6 ou 7%. Si on rend le réseau gratuit, il faut compenser (30-7) 23% du prix du billet.
--> A Clermont si je comprend bien, il faudrait financer (30-10) 20%
Avatar de l’utilisateur
Matthusalem
Passager
Messages : 195
Inscription : 28 Avr 2005, 12:43:08
Localisation : Lyon

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Matthusalem » 25 Avr 2018, 10:56:32

Il ne faut pas oublier le système OùRA! existant qui pourrait s'élargir sur le nouveau périmètre régional.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 25 Avr 2018, 14:27:17

BBArchi a écrit :J'avais compris, parole distribuée doctement par de grands techniciens sachants, que les recettes billetiques entraient habituellement pour 30% environ dans les recettes globales de réseaux ? Ils ont un taux de fraude stratosphérique, ou bien ?

Apparemment, la source n'est ni un organe technique, ni un organe financier mais un journal local. Pour avoir les vrais chiffres, il faudrait remonter à la source. ???

Je n'ai pas grand chose à ajouter à ce que Nat a dit. Le débat pour la gratuité des bus est faussé parce qu'il repose souvent sur le schéma suivant :
  • "On est convaincu que la gratuité est une bonne chose pour le report modal" (ce qui est aussi vrai que "l'effet structurant" des TC... autrement dit ce n'est pas un élément déclencheur mais un amplificateur et uniquement quand d'autres paramètres sont présents)
  • "On remarque que le taux de couverture est faible dans certains réseaux" (et on part du principe que le taux de couverture, par ex., du Cantal serait similaire à celui de Lyon)
  • "On se doute bien qu'il y a des dépenses pour la billettique et les contrôles" (et on part du principe que suppression de la tarification entraînerait suppression de l'ensemble des dépenses liées, sans prendre en compte les services associés : ex. les équipes de "sécurité" et de contrôle sont généralement les mêmes. Si on ne fait plus de contrôle, on ne supprimera certainement pas pour autant l'ensemble des effectifs de "sécurité")
Bref, au lieu d'analyser un OUTIL au service d'un OBJECTIF, on transforme l'OUTIL en objectif.

Je schématise avec deux extrêmes :
  • Dans le département du Cantal, le taux de couverture est certainement très faible. La gratuité peut probablement s'envisager sans conséquences notables sur le plan économique (à supposer d'avoir quand même la marge suffisante au regard des baisses de dotations de l'Etat et des transferts de compétence sans ressources...). En revanche, son impact sur le report modal sera négligeable (puisque ce n'est pas le tarif qui amène les gens à préférer la voiture à l'autocar...).
  • Dans Lyon, la perte de recettes est significative. Malgré les économies sur la billettique et les systèmes de contrôle, malgré une petite diminution des effectifs (et encore !), une explosion de la part des TC sur les trajets courts a lieu (en lieu et place de la marche et du vélo), ainsi qu'un report modal correct partout où les TC sont concurrentiels par rapport à la voiture en terme de temps de trajet.

Dans un cas comme Lyon, il y a donc du report modal VP vers TC (avec un bilan environnemental qui s'améliore) mais la peine est multiple :
  • Aucune recette d'exploitation
  • Augmentation des dépenses pour des déplacements qui ne coûtaient presque rien pour la collectivité (marche / vélo)
  • Augmentation des coûts liés au report modal VP -> TC...
  • ... et toujours aucune recette en face pour compenser (un peu) ces nouveaux usages
  • Diminution moyenne de l'activité physique (pour le report des modes actifs vers les TC)
Pour Lyon, il y a une dizaine d'années, on avait évalué l'équation à 100 M€ par an. Pour prendre un exemple récent, la dernière équipe issue des élections locales à Niort a souhaité mettre en place la gratuité. Pour absorber le coût à moyens constants, une seule solution : diminuer l'offre (couverture et fréquence selon cette source - comme toujours, attention à la source des chiffres - ). En cas de succès de la fréquentation (succès quantitatif mais pas forcément qualitatif, cf. plus haut), hors augmentation VT et/ou impôts locaux, il faudra déshabiller Pierre...

Enfin, si on choisit le financement local, cela signifie qu'on fait porter aux ménages et/ou employeurs locaux le coût des services publics qui ne sont pas utilisés que par eux. Je ne fais même pas allusion à ceux qui vivent en dehors du périmètre de perception desdits impôts (encore que...), je pense au tourisme. Dans un territoire comme La Rochelle, c'est un sujet central.

La gratuité n'est qu'un outil. Cet outil est pertinent quand le taux de couverture est ridicule et/ou pour les populations qui sont sous-mobiles. La généraliser au-delà de ces cas/besoins ne remplit pas forcément les objectifs escomptés (report modal depuis les modes actifs). Pour moi, c'est l'exemple typique d'un OUTIL qui est défendu à la place d'un objectif (comme le métro dans le 5e). Si on cherche du report modal depuis les modes les plus polluants vers les TC, à Lyon, pour 100 M€ par an, je pense qu'on peut être plus efficace qu'avec la gratuité...
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Micka69
Passager
Messages : 203
Inscription : 24 Déc 2010, 17:41:32
Localisation : Lyon

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Micka69 » 25 Avr 2018, 18:45:51

Bonjour à tous,

Je suis parfaîtement d'accord avec BBArchi sur plusieurs points. Je constate en effet que lorsqu'on passé au réseau gratuit le principal mode qui en souffre ce n'est pas la voiture mais la marche (ou le velo).

Quelques exemples issus de mon expérience.

À Chateaudun le réseau est gratuit, néanmoins je ne l'ai jamais pris malgré le temps passé dans cette ville où j'ai travaillé (stage) . Le réseau est composé de lignes circulaires à sens unique il est donc bien souvent plus rapide de rallier sa destination à pieds ou en vélo. Les seuls personnes qu'on pouvait voir prendre le bus était les personnes âgées ou à mobilité réduite qui préféraient attendre le bus et faire tout le tour de la ligne pour d'éviter une marché délicate. Effet sur les VP 0 (jamais personne à m'a connaissance à hésité entre voiture ou bus, tout au plus entre pieds et bus) tant la voiture y est le seul moyen de transport pratique et rapide.

À Lyon où je passe l'essentiel de mon temps, il fut un temps où j'étais abonné pour mes trajets domicile-etudes me retrouvant un peu dans la situation des TC "gratuits". Je me suis pris plusieurs fois à faire des trajets que j'aurai fait à pieds dans n'importe quelle autre situation (Renaudel- Part-Dieu ou Brotteaux - Part-Dieu). Par contre jamais mon abonnement ne m'a fait renoncer à la voiture (obligatoire dès la zone dense quittée).

À Lyon toujours, maintenant je travaille en un lieu peu desservi. Je ne suis donc plus abonné. Néanmoins habitant en centre ville il m'arrive régulièrement d'effectuer divers déplacements dans Lyon-Villeurbanne. Il l'arrivé souvent de renoncer aux TC dans ces cas pour des raisons de coût. Néanmoins jamais au profit de la voiture, toujours au profit du vélo ou de la marche.

Ces exemples ne sont que quelques illustrations des biais de la gratuité qu'il convient d'appréhender.
À mon sens les bonnes questions à se poser ne son pas pour ou contre la gratuité mais pourquoi les gens ne prennent pas/prennent les TC? Le prix? Le temps de parcours? La souplesse des horaires? L'amplitude? La sécurité? Comment influent ces critères?

Un dernière question à méditer: que font les gens qui ne prennent pas les TC? Prennent-ils vraiment leur voiture? En effet dans le cas de la marche ou du velo leur solution n'est elle pas plus écologique et économique pour eux comme pour la collectivité?
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1304
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar man-x86 » 25 Avr 2018, 21:01:19

D'un autre côté, la comparaison est difficile avec les coûts pour l'utilisateur d'une voiture "moyenne" (TCO: Total Cost of Ownership), autour de 6'000EUR/an en Rhône-Alpes pour 8'469km. À 0.71EUR/km, je ne pense pas qu'on puisse se plaindre du prix des transports en commun...

https://www.automobile-club.org/espace- ... liste-2017
http://www.lefigaro.fr/conso/2017/03/30 ... e-plus.php

Mais j'ai quelques doutes en ayant calculé celui de ma bétaillère (perte de valeur, taxes, assurance, essence, maintenance), je suis un peu en dessous des 3'500EUR/an ou 0.30EUR/km (les ~3'000km/an à vélo doivent y être pour quelque chose :crazy2:).

J'avais entendu une réflexion amusante d'un automobiliste: "ma voiture coûte même sans l'utiliser, alors autant rouler". C'est vrai qu'il y a des frais fixes (maintenance, perte de valeur, assurance), mais les frais qui viennent de l'utilisation ne sont pas forcément moins chers qu'un ticket de bus.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 927
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Airbus » 30 Avr 2018, 14:51:19

La gratuité comporte en outre de tout ce qui a été dit plus haut un autre effet pervers : En effet, la gratuité, ça ne coûte rien (à l'usager, bien sûr !)
On passe très vite, dans les mentalités de ce qui ne coûte rien, à ce qui ne vaut rien, simple glissement sémantique .. !

Et ce dernier point se révèle assez désastreux car il entraîne tout une série de comportements relatifs : Ca ne vaut rien, donc je ne respecte rien, etc.

En plus, à partir du moment où l'accès aux véhicules est gratuit, certains individus élisent domicile à bord et il est très difficile de les déloger au terminus.
Les réseaux qui ont pratiqué la gratuité ont tous connu ce genre de phénomène, et c'est très dommageable aussi en termes d'image du transport public par rapport à d'autres personnes automobilistes qui, du coup, vont avoir une réticence supplémentaire à prendre un service qui ne vaut rien !
Je vous assure que ce n'est pas un mauvais jeu de mots, c'est du "vécu".
yanns040586
Passager
Messages : 1357
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar yanns040586 » 30 Avr 2018, 18:06:06

Je vois les choses différemment, tout en étant contre la gratuité... à Lyon en tout cas...

À Lyon, de nombreuses personnes ont un abonnement. Mais pas les touristes, qui participent donc proportionnellement parlant plus que les locaux pour chaque trajet effectué...
Or, si les transports sont gratuits, ils ne participent plus, puisque les reports de paiements seront faits, et certainement vers des impôts locaux. Si les touristes ne participent plus, la part des "locaux" augmente donc logiquement, mais les "non-locaux" ont tout le bénéfice de transports gratuits, sauf à instaurer une taxe sur les séjours. Sans faire du racolage pôlitique "pro-local et anti-étrangers", il me semble qu'une participation équitable est meilleure pour tous.

C'est ma seule objection à la gratuité. Cet argument ne vaut cependant que pour les agglomérations très fréquentées par des touristes du coup :crazy2:

Par ailleurs, on entend souvent dans les petits réseaux que pour limiter l'impact de la gratuité, il suffit de relever le versement transport, or à Lyon, c'est impossible...
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 01 Mai 2018, 12:37:45

Si je ne dis pas de bêtises, il est théoriquement possible d'augmenter le VT. Est-ce que c'est souhaitable ? Je ne juge pas. C'est un choix politique. Mais il ne concerne pas que les secteurs économiques. Il faut se rappeler que le VT est aussi payé par les hôpitaux ou les collectivités territoriales...

En tout cas, pour en revenir plus généralement aux modes de financement de la gratuité, yanns040586, je me rapproche de ce que tu évoques : lorsqu'on a atteint le seuil de VT qu'on ne peut/veut plus dépasser, il n'y a plus d'autre marge de manœuvre que d'augmenter les impôts locaux...
... en se rappelant qu'après avoir limité les dotations aux collectivités territoriales, après leur avoir transféré des compétences sans les ressources qui vont derrière, l’État impose à ces mêmes collectivités de ne pas augmenter leur budget de fonctionnement de plus de 1,2%. Dit autrement, hors VT, les marges de manœuvre consisteraient surtout à limiter les dépenses. Puisqu'on ne va pas faire trop d'économies côté personnel (on a supprimé des jours de congés, on ne remplace pas des gens qui partent, etc.), il faudrait probablement supprimer des dépenses existantes.... mais, encore une fois, sans moyens de répondre à une augmentation des besoins !

Ma conclusion demeure :
  • dans les réseaux où le taux de couverture est ridicule, choisir entre la gratuité et la tarification symbolique, OK
  • dans les réseaux urbains de taille moyenne (agglos à partir de 100.000 hab., grosso modo et jusque vers 300.000 hab.), la gratuité est un leurre qui ne provoque pas de report modal significatif depuis les VP et en provoque depuis la marche ou le vélo (cf. Châteauroux) et aboutit à réduire l'offre (cf. Niort)
  • dans les réseaux urbains des métropoles, elle possède un potentiel de report modal depuis la VP intéressant mais elle n'est pas finançable
Sur d'autres sites, je vois des partisans de la gratuité parmi les "décroissants". L'assertion "pas de croissance infinie dans un monde fini" ne s'appliquerait pas aux déplacements motorisés, fussent-ils collectifs ? ???
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
yanns040586
Passager
Messages : 1357
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar yanns040586 » 01 Mai 2018, 13:42:44

D'après https://www.urssaf.fr/portail/home/taux ... sport.html et https://www.urssaf.fr/portail/home/empl ... -taux.html :

Le versement transports à Lyon est à 1,85 % et pourrait monter maximum à 2 %... Donc la marge est effectivement réduite, dans tous les cas...

* 1,75 % maxi pour une population de plus de 100 000 habitants avec infrastructure de transport collectif en mode routier ou guidé
Majoration supplémentaires possibles :
* 0,05 % pour les communautés de communes, les communautés d’agglomération, les communautés urbaines, les métropoles et les autorités organisatrices auxquelles ont adhéré une communauté urbaine, une communauté d’agglomération, une métropole ou une communauté de communes
* 0,20 % pour les communes touristiques et établissements publics comprenant une ou plusieurs communes touristiques de plus de 10 000 habitants.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 01 Mai 2018, 14:39:51

Tiens, pour alimenter le débat et rebondir sur l'info qui m'avait fait sortir de mes gonds le 1er Aout 2015 :

Abonnement étudiant Toulouse / Tisséo :

10 € mensuel.

Ça n'a pas bougé d'un centime.

https://www.tisseo.fr/les-tarifs/la-gam ... u_value=28


On en dit quoi, à Lyon ?

31,50 € / moi
Le passeport étudiant !

2011 : 25€ / mois

...
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
nanar
Passager
Messages : 8969
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar nanar » 01 Mai 2018, 14:56:33

Et pourtant, malgré ce tarif, à Toulouse la part modale des TC reste ... famélique.

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
Agora
Passager
Messages : 324
Inscription : 18 Nov 2004, 21:45:45
Localisation : Saint-Etienne et Toulouse
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Agora » 02 Mai 2018, 08:19:01

De plus la tarification jeune étudiant à changé maintenant c'est en fonction des ressources de l étudiant ainsi que de ces parents. Donc pour certains l abonnement à 10 euro n existe plus.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 18 Mai 2018, 15:23:47

nanar a écrit :Et pourtant, malgré ce tarif, à Toulouse la part modale des TC reste ... famélique.


Oui, non, peut être... je manque de chiffres. :-\


Sinon, un nouvel article de La Montagne sur l'expérimentation envisagée à Clermont-Ferrand ; peut-être que l'échelle plus grande de l'agglo que celles qui pratiquent la gratuité jusqu'à présent pourrait permettre d'y voir plus clair ?

https://www.lamontagne.fr/clermont-ferr ... 53091.html


CONTRE LA GRATUITÉ

« Rien n’est gratuit, il y a toujours quelqu’un qui paye. »
À Clermont-Ferrand, on connaît déjà le montant de la facture : 15 millions d’euros par an si l'on supprime les billets.
C’est en gros le montant des recettes commerciales du transport public, sur 100 millions de recettes totales en 2017. Les subventions publiques ont été de 16,7 millions et le versement transport de 63,3 millions. « Aujourd’hui, nous avons un équilibre sur trois pieds, cela fonctionne bien ainsi », estime François Rage, président du syndicat mixte des transports de l’agglo clermontoise (SMTC).
C’est simple : si on supprime « le pied » billetterie, il faut que les deux autres – ou l’un des deux – contribuent pour 15 millions. Le versement transport, c’est une cotisation payée par les entreprises privées (70 % du montant) et les établissements publics, sur la base d’un taux, pour l’instant fixé à 1,8 % (le maximum est à 2 %).


POUR LA GRATUITÉ

Est-ce que 15 millions dépensés en moins dans le transport public, c’est autant d’euros lâchés dans l’économie locale ? « Il y aura un dynamisme supplémentaire, notamment dans le commerce de proximité, assure Cyril Cineux, adjoint au maire PCF à la mairie, et principal défenseur de ce choix politique. Avec la gratuité, Clermont serait la ville de France la moins chère pour les étudiants : c’est aussi un élément de distinction de notre territoire. »
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 25 Avr 2019, 17:31:31

Une mission parlementaire sur la gratuité des transports collectifs a été lancée. Il y a un beau questionnaire (https://senat.limequery.org/547944?lang=fr) où on demande "Êtes-vous favorable à la gratuité totale des transports collectifs ?" ou encore "Utiliseriez-vous davantage les transports collectifs s’ils étaient gratuits ?".

Soit on est dans le degré zéro de la sociologie et je demande, dans ce cas, qu'on ajoute les questions "êtes-vous pour la paix dans le monde ?" et "seriez-vous plus heureux si tout le monde vous aimait ?", soit on est dans le très subtil (mesurer le fossé abyssal qui existe entre ce que les gens disent qu'ils feraient, ce qu'ils croient qu'ils feraient et ce qu'ils font dans la réalité) et dans ce cas, il est un peu dangereux de donner du grain à moudre à ceux qui s’appuient bêtement sur le déclaratif des gens pour croire à la solution miracle. Pourtant, le retour d'expérience est là, de même que les analyses. Pourtant, l’intérêt et les impacts de la gratuité n'ont rien à voir selon qu'on parle d'un réseau urbain de petite agglo ou de métropole, d'un réseau départemental rural ou encore d'un réseau TER, sans même parler des profils entre la personne exclue de la mobilité qui gère quelques euros au quotidien (sous curatelle) et la personne qui travaille et se fait rembourser la moitié par son, employeur.

Vu les orientations affichés sur cette mission parlementaire, j'avais bonne espoir mais ce sondage me laisse rêveur... :-\
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
yanns040586
Passager
Messages : 1357
Inscription : 13 Nov 2009, 01:38:49
Localisation : 69009 - Lyon Gorge de Loup
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar yanns040586 » 25 Avr 2019, 18:39:11

"Utiliseriez-vous davantage les transports collectifs s’ils étaient gratuits ?"
Non !
"Pourquoi ?"
Parce que j'ai pas le permis et que je fais déjà tous mes trajets à pieds ou en TC pardi !

mais le même "non" renverrai aussi à un autre message : "je ne prendrai jamais les TC même s'ils étaient gratuits"

Gaffe à l'interprétation ;)
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 25 Avr 2019, 19:06:41

Il est toujours intéressant de regarder dans le rétro avant de sortir du stationnement...

Aujourd'hui,le 'campus' TCL est à 31.80€/mois.
A Toulouse, je ne sais pas s'ils ont remplumé leur part modale... mais le pass easy 31 jours... 10,20€.
Voila voila...
::)

Et le débat sur la gratuité semble un peu mis de coté, semble t-il. La faute à qui ?
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 25 Avr 2019, 21:33:03

A Lyon, on est parmi les meilleurs pour la part modale des TC, on a une des offres les plus fournies et l'usage du réseau explose... tout ça alors que le réseau est un des plus chers de France et que le prix de l'usage augmente plus que le coût de la vie (il me semble) ! Et dans le même temps, le débat sur la gratuité est quasi inexistant parmi les hommes et femmes politiques susceptibles d'arriver aux manettes. Pour moi, c'est un signe que la plupart ont déjà entendu que quand on mène des études poussées sur les usages et les freins aux TC, on voit qu'il n'y a quasiment aucun vivier de report modal avec la gratuité. Pourquoi mettre un service public moins cher ou gratuit pour tous alors qu'il est manifeste que ce n'est pas du tout un levier efficace ? ???
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
nanar
Passager
Messages : 8969
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar nanar » 25 Avr 2019, 23:21:47

amaury a écrit :Une mission parlementaire sur la gratuité des transports collectifs a été lancée. Il y a un beau questionnaire (https://senat.limequery.org/547944?lang=fr) où on demande "Êtes-vous favorable à la gratuité totale des transports collectifs ?" ou encore "Utiliseriez-vous davantage les transports collectifs s’ils étaient gratuits ?".
.....
Vu les orientations affichés sur cette mission parlementaire, j'avais bon espoir mais ce sondage me laisse rêveur... :-\

Pas tout à fait d'accord, Amaury : tu isoles les deux premières questions parmi huit, mais l'énoncé des suivantes montre que c'est finalement une démarche moins ... schématisée, et ces autres questions poussent les contributeurs à ne pas rester que dans des positions confortables ... et démagogiques.

J'ai pu un peu discuter de cette mission avec sa présidente Mme Michelle Vullien avant la dernière réunion du Sytral : elle a accepté (en fait un peu demandé) de présider pour mieux défendre le TC payant, dans la continuité de son opinion habituelle sur le sujet. (un peu aussi pour "combattre" le point de vue des sénateurs communistes, gauches et FI, je dirais)

Mais en ce qui me concerne, je réponds non à la 1ère question ci-dessus, et oui à la 2ème.
si la gratuité doit être payée par plus d'impôts - dont les miens - je récupérerai mes thunes en prenant plus souvent les TCL. Pas bon pour ma santé, de moins marcher :( ...

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
nanar
Passager
Messages : 8969
Inscription : 15 Nov 2004, 10:07:16
Localisation : lyon 6è - http://www.darly.org & http://lyonmetro.org
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar nanar » 25 Avr 2019, 23:29:38

yanns040586 a écrit :"Utiliseriez-vous davantage les transports collectifs s’ils étaient gratuits ?"
Non !
"Pourquoi ?"
Parce que j'ai pas le permis et que je fais déjà tous mes trajets à pieds ou en TC pardi !

mais le même "non" renverrai aussi à un autre message : "je ne prendrai jamais les TC même s'ils étaient gratuits"

Fais moi rire : quand un sondage demande "rouleriez vous moins en voiture si le carburant était à 5 euros le litre ?",
n'ayant pas acheté un litre de carburant ces 12 dernières années, je réponds "NON".
Mais comme tu dis, Gaffe à l'interprétation ;)

A+
nanar
"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution pour l'aménagement des villes, vous êtes une partie du problème."
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 26 Avr 2019, 18:01:06

Je comprends qu'il puisse y avoir une lutte d'influence entre, d'un côté, les dogmatiques qui refusent de regarder le retour d'expérience et préfèrent se baser sur leurs convictions et de l'autre, ceux qui prennent du recul, il n'empêche que je trouve que ces questions sont un moyen d'instrumentaliser le sujet. Je les extrais justement parce que je suis prêt à parier que les réponses à ces deux questions seront, à un moment ou à un autre, sorties de leur contexte par des politiciens ou des journalistes pour appuyer leur argumentation au détriment des réponses aux autres questions et de l'analyse globale qui sera certainement menée par ailleurs. Dans une société des "petites phrases", ça me semble risqué et surtout quand un sujet présente une telle décorrélation entre les représentations et les pratiques observées ! :-\
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 22 Mai 2019, 20:50:49

En attendant la gratuité, il semblerait que le coût élevé à Lyon puisse constituer un élément de risque électoral suffisant pour que les politiques se positionnent sur le sujet... avec une problématique qui rejoint votre échange précédent. ;)

Dernier exemple en date, ce jour :
https://www.lyoncapitale.fr/actualite/l ... ment-53396
Lyon 2020 : Kimelfeld veut baisser le prix de l'abonnement TCL
22 mai 2019 A 12:49 par Florent Deligia

La campagne pour les élections municipales et métropolitaines de 2020 est bien lancée à Lyon, tout comme les promesses. Le candidat David Kimelfeld souhaite ainsi baisser le prix de l'abonnement TCL, dans un contexte où le réseau est de plus en plus saturé et semble parfois ne plus pouvoir répondre à la demande.


On explique encore une fois que les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent ? >:D
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 22 Mai 2019, 22:10:57

C'est marrant.
Alors que les études continuent à montrer que le prix du titre de transport n'est pas un facteur de report modal (logique puisqu'il est plus coûteux de se déplacer en voiture) et donc que s'il faut faire des tarifs moins chers, ce n'est pas pour les usagers "tout public" mais ceux qui sont en difficultés économiques,
alors qu'on voit justement que la clientèle du réseau TCL augmente largement plus vite que le coût du billet/abonnement qui lui-même augmente plus vite que l'inflation (un moyen de plus de voir que les deux ne sont pas corrélés),
alors même que la Présidente du SYTRAL continue à annoncer publiquement, en présence de la Vice-Présidente de la Région, que le SYTRAL a pris contact pour obtenir l'accès aux TER avec un titre TCL (qui ne peut pas se faire sans baisse des recettes pour le SYTRAL puisqu'il y a déjà plus de 20 000 abonnements par an T-libr S qui coûtent 83,80€ et dont il faudrait compenser le manque à gagner),
effectivement, on voit que la campagne électorale est entamée...

P.S. Serait-ce lié au fait que sur Twitter, la Présidente du SYTRAL relaie le lancement du "think tank" de Gérard Collomb ?! ???
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 15 Juin 2019, 18:58:42

Je ne sais pas si la kermesse électorale est bien lancée, avec manèges, confettis, raffut et flonflons divers dans les odeurs de gaufres et de crêpes. A la limite, on s'en fout.

Par contre, je viens de découvrir l'article de Lyon Capitale sur l'évolution de la tarification des TCL, ou plutôt ce qu'il conviendrait de qualifier d'évolution de la doctrine.
Pour résumer : non seulement on ne corrige pas le principe - soigneusement anachronique et qu'on peut considérer comme dépassé en 2019 - du prix à la tranche d'âge au détriment de la réalité économique de l'utilisateur, mais la structuration tarifaire devient le prétexte à tiroirs imbriqués les uns dans les autres, de façon qui devient progressivement aussi limpide que les tarifs SNCF.

C'est contagieux ou quoi ? :coolsmiley:

Voila l'article, faites vous une idée :

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/l ... ment-56549

14 juin 2019 A 17:54 par Florent Deligia 3 Commentaires
L’information est déjà connue depuis 2018, tout comme les tarifs qui seront appliqués en 2019 et 2020, mais on rentre désormais dans le concret pour l’ensemble des clients du réseau TCL. La nouvelle grille tarifaire est désormais basée sur l’âge et non plus le statut. Une refonte majeure avec de bonnes et mauvaises surprises.

"Vous avez passé l’âge de vous justifier", à Lyon, le réseau TCL lance sa grande campagne pour présenter sa nouvelle gamme tarifaire. Le prix de l’abonnement n’est désormais plus basé sur le statut, mais l’âge (sauf exception pour les tarifs sociaux).

Cette refonte majeure avait commencé dès début 2019 avec les abonnés non scolaires et non étudiants, tandis qu’à la rentrée l’ensemble des clients du réseau seront concernés. Grâce à cette initiative, les démarches administratives seront facilitées et dans la très grande majorité des cas, il ne sera plus nécessaire de se rendre en agence pour présenter un justificatif ou sa carte d’étudiant. Selon le Sytral, 95 % des abonnés payeront au maximum 32 euros par mois, en tenant compte des 50 % remboursés par les employeurs. Pour les 5 % restant, ce n’est donc pas cette fois-ci qu’on leur proposera une solution ou offre intermédiaire.

Ainsi, les tranches d’âge et les tarifs seront de :

- 4/10 ans : 18,40 euros en abonnement mensuel ou 92 euros en annuel

- 11/17 ans : 22,80 euros en mensuel, ou 228 euros en annuel

- 18/25 ans : 32 euros en mensuel ou 320 euros en annuel

- 26/64 ans : 64 euros en mensuel

- retraité à partir de 60 ans : 32 euros en mensuel

- 65 ans et plus : 32 euros en mensuel

(hors tarifs sociaux et spéciaux, voire le tableau ci-dessous)

Certains usagers seront les grands gagnants de cette simplification tandis que d’autres risquent d’avoir de très mauvaises surprises, ou les ont déjà vus dès début 2019.


Les jeunes de moins de 18 - 26 ans non étudiants gagnants...

Fini l’offre étudiante et l’obligation d’aller en agence présenter sa carte. En septembre, place à la tranche 18 - 25 ans. Elle sera commercialisée à 32 euros par mois en 2019 puis 32,50 en 2020 (contre 31,80 euros en 2018). À l'année, l'offre étudiante est à 318 euros actuellement, elle sera à 320 euros en 2019 et 325 euros en 2020. Même si le prix augmente pour les étudiants, les jeunes non-étudiants ou lycéens sont les grands gagnants, pouvant bénéficier désormais du tarif réduit en ayant simplement moins de 26 ans. À noter, le carnet de 10 tickets au tarif "étudiant", devient "moins de 26 ans" et pourra être utilisé par les personnes situées dans cette tranche d’âge.


les retraités entre 60 et 65 ans également

L'offre senior devient "65 ans et plus", actuellement à 31,80 euros, passera à 32 euros en 2019, puis 32,50 euros en 2020. Bon point, ce tarif réduit est désormais également disponible pour les "jeunes" retraités à partir de 60 ans. Ils font également partie des grands gagnants de cette simplification.


Le CityPass a perdu une grande partie de son intérêt

On le sait depuis fin 2018, à partir du 1er janvier 2019, les prix des abonnements CityPass et Pass Partout ont été alignés : 64 euros. CityPass, qui oblige d’accepter un prélèvement automatique, était jusqu’à fin 2018 toujours moins cher que Pass Partout, ce n’est plus le cas.

Ceux qui acceptent de s’engager ont toujours le mois d’août offert, pas très utile s’ils sont en vacances durant cette période. En l’état actuel, il peut être préférable de revenir sur une offre sans engagement et de la prendre en fonction des mois, de ses besoins ou habitudes. À noter, l’offre fidélité TCL permet d’obtenir des points en validant et de les échanger contre un mois d’abonnement gratuit (lire ici). À l’heure actuelle, il faut autour d’un an pour avoir assez de points, ce qui permet de choisir quel mois on souhaite profiter de cette offre. Cette possibilité n’est pas proposé aux abonnés CityPass, à croire que TCL ne veut plus rendre cette offre attractive alors qu’elle devrait être majeure dans sa grille tarifaire.


Les lycéens qui auront plus de 18 ans avant la rentrée, grands perdants

C’est LA grande injustice de cette refonte. Certains jeunes encore scolarisés en lycées, mais âgés de 18 ans ne pourront pas bénéficier du tarif 11/17 ans à 22,80 euros. Ils devront payer celui à 32 euros. En effet, comme le statut n’est plus pris en compte, ils basculent automatiquement dans la tranche supérieure. Selon TCL, si un jeune a 18 ans au 1er septembre, il payera le tarif 18/25 sur l’année. 18 ans après le 1er septembre, c’est le tarif 11/17 qui s’appliquera jusqu’à la fin de l’année scolaire. Seuls espoirs pour les plus de 18 ans avant la rentrée : s’ils sont boursiers, ils payeront 9,20 euros par mois (tarif solidaire).

Pour l’instant rien n’est prévu pour eux, mais il semble impératif de trouver une solution. Pour les tarifs sociaux, il faudra toujours présenter un justificatif. Pour les lycéens de plus de 18 ans, TCL aurait tout intérêt à leur permettre de continuer de bénéficier d’un tarif à 22,80 euros, s’ils peuvent prouver qu’ils sont toujours scolarisés. C’est clairement le malus pour les redoublants ou ceux qui ont été un temps en échec scolaire. Dans un contexte où l’on a parfois envie de se sentir aidé pour progresser et s’en sortir vers le haut, la fin du tarif lycéen pourrait apparaître comme une double peine.

Découvrez tous les nouveaux tarifs dans le tableau...


J'ai beaucoup apprécié le statut des "gagnants" de la manip décrits dans l'article. Vous en connaissez beaucoup qui rentrent dans le cadre ? ???

Mais quel est le brêlon qui a imaginé qu'à l'heure d'internet, du paiement par smartphone, de la tarification de la location de vélo / trottinettes à la minute quel que soit l'utilisateur qui monte dessus, ce serait uniquement l'âge qui serait le seul critère déterminant pour le prix, au défi de toute logique ? :o :o :o

Et pourquoi pas en fonction de la taille des chaussures, rapporté au nombre de personnes pouvant poser les pieds par terre dans les bus et métro ?
Et pourquoi pas suivant la couleur des fringues, histoire d'assurer une sélectivité de la clientèle ?

Ces critères à la c.. improvisés à la volée sur le clavier se révèlent tout aussi logiques et profonds !
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Lyonrail
Passager
Messages : 717
Inscription : 22 Nov 2004, 10:31:05
Localisation : Villars Les Dombes
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Lyonrail » 17 Juin 2019, 11:27:35

Et tant qu'à faire et suivre leur logique, il faudrait que la gamme de tickets en vente corresponde aux tranches d'âge non ?...
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 17 Juin 2019, 16:55:25

Très juste, ta remarque ! Parce qu'il y a encore et toujours deux logiques totalement différentes, et pas vraiment en correspondance !

On en arriverait presque à supposer qu'il y a deux équipes ; une équipe 'abo'.
Et une équipe 'ticket' en face.
Et que le coach s'est monté le bourrichon 'avec çui d'en face'.
Et qu'il y a concours d'improvisation épastrouillante, à qui sortira la plus grosse perle pour écraser l'adversaire 8 à 1.
Winner inside, quoi.

Du coup, j'ai peur ; la célébration inévitable qui va s'ensuivre risque d'être gratinée pour la clientèle et pour le mobilier urbain ...
:crazy2: :buck2: :uglystupid2:


Laissons de coté l'ironie grinçante... :(
J'ai une question très sérieuse, qui me taraude : au final, l'histoire de la tranche d'âge, c'est quoi le bout du bout de la fin du raisonnement ?

Quel peut être le rapport entre le tarif et la clientèle ?
Quel est l'intérêt au final ?
Plus de recettes ?
Dégouter le max de gens pour l'instant habitués à prendre les TC ?
Faire une "Opex Epouvantail" pour les éventuels intéressés à dissuader préventivement, et les empêcher d'utiliser les TC ?
???
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
Micka69
Passager
Messages : 203
Inscription : 24 Déc 2010, 17:41:32
Localisation : Lyon

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Micka69 » 17 Juin 2019, 20:19:38

Bonjour,

Faisant partie vraisemblablement des rares (si j'en crois vos contributions ), à être avantagé par cette nouvelle tarification, je tiens à partager mon point de vue sur celle-ci.
Elle a pour moi un avantage clair, c'est qu'elle soulage le budget des jeunes actifs, dans une période de la vie ou les moyens sont pour certains limités, de plus elle permet de favoriser, ou du moins de mettre à égalité, une personne qui a fait des etudes courtes, et qui a commencé à travailler jeune, avec souvent un faible salaire, surtout les premières années face aux "éternels étudiants" qui conservent leurs avantages d'etudiants pendant parfois 9 ans après le bac, alors même qu'ils n'ont parfois aucun projet, naviguant d'une filière sans débouché à une autre, et qu'ils se permettent cela grâce aux moyens de leurs parents. Je ne nie pas qu'elle favorise aussi, injustement diront certains, les jeunes cadres dont le salaire en début carrière est effectivement plus élevé (mais moins longtemps forcément)... Je tiens à rappeler, que pour quelqu'un qui fait "BAC+2" sans redoublement perd son statut en moyenne à 21 ans et que quelqu'un qui fait "BAC+5", ce statut est perdu en moyenne à 23 ans, ce qui laisse tout de même 5 et 3 ans à avoir moins de 26 ans sans pour autant être étudiant.
Nonobstant ce point particulier, je suis tout à fait d'accord avec BBArchi sur le fait qu'une tarification opposant abonnés illimités et voyageurs au ticket est un problème que je constate moi même (Je fais partie de ces usagers qui voyage trop pour le ticket et pas assez pour l'abonnement...). Une tarification offrant un tarif dégressif avec l'augmentation des trajets et le nombre de personnes accompagnant le voyageur serait plus adapté (1 carte rechargeable, le premier trajet du mois à 2€, le 2e à 1,80€, le 3e à 1,75€, ... , le centième à 5 centimes etc... ) , moyennant un affinage de la degressivité pour permettre à l'essentiel des client de s'y retrouver.
2 avantages à cette solution:
-Faire que chaque trajet représente un cout pour l'usager aussi faible soit-il, dechargeant les TC de trajets courts largement faisables à pieds, dont les abonnés sont friands.
-Mieux concurrencer la voiture pour les familles et les petits groupes de 3 ou 4 personnes. En effet le coût des TC est vite rédhibitoire lorsqu'on se déplace en famille de 4 ou 5 personnes (Cette solution est très en vogue en Allemagne, pour 4 voyageurs, si le premier paie plein tarif, les 3 accompagnants voyagent pour un tarif modique ou gratuitement dans de nombreuses villes et Länder).

Bonsoir à tous :)

Mickaël
Avatar de l’utilisateur
Lyon-St-Clair
Passager
Messages : 1978
Inscription : 14 Jan 2009, 14:32:53
Localisation : Montessuy Calmette - C1 / JD66 / JD140 / JD205
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Lyon-St-Clair » 17 Juin 2019, 23:35:10

Je suis aussi avantagé vu que je passe de 60 à 32 € ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
man-x86
Passager
Messages : 1304
Inscription : 29 Jan 2009, 08:33:45
Localisation : München
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar man-x86 » 23 Juin 2019, 12:29:46

BBArchi a écrit :Je ne sais pas si la kermesse électorale est bien lancée, avec manèges, confettis, raffut et flonflons divers dans les odeurs de gaufres et de crêpes. A la limite, on s'en fout.

Par contre, je viens de découvrir l'article de Lyon Capitale sur l'évolution de la tarification des TCL, ou plutôt ce qu'il conviendrait de qualifier d'évolution de la doctrine.
Pour résumer : non seulement on ne corrige pas le principe - soigneusement anachronique et qu'on peut considérer comme dépassé en 2019 - du prix à la tranche d'âge au détriment de la réalité économique de l'utilisateur, mais la structuration tarifaire devient le prétexte à tiroirs imbriqués les uns dans les autres, de façon qui devient progressivement aussi limpide que les tarifs SNCF.


Boaf, ce n'est pas forcément mauvais... D'un côté comme de l'autre, il y aura toujours des gagnants et des lésés.
Ça m'aurait aussi évité un bon moment de queue à faire prendre les certificats de scolarité ou la carte étudiante avec des stickers illisibles chaque année (et puis ça m'aurait peut-être encouragé à ne pas redoubler pour économiser quelques pépettes :crazy2:).
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 24 Juin 2019, 09:27:59

La tarification qui arrive sur critère d'âge n'est pas plus injuste que la précédente. Il y a des étudiants qui n'ont pas de soucis d'argent parce que les parents payent tout et d'autres qui galèrent parce que les parents ne payent rien (qu'ils puissent ou non) et qu'ils doivent bosser à côté. Il y a d'anciens salariés avec des retraites importantes et d'autres qui sont à deux doigts de finir à la rue. Il y a des chômeurs qui ont des allocations énormes parce qu'ils gagnaient des fortunes et d'autres qui sont au minimum ou en fin de droit... La seule tarification équitable possible ne tient donc pas compte du statut de la personne mais uniquement de ses revenus. Or, ce n'est pas le système qui était en place !

A l'inverse, le besoin de justificatifs complique sérieusement le traitement des abonnements (plus long = plus cher pour la collectivité). Et il est mal vécu dès lors que l'absence d'un justificatif (pourtant clairement annoncé) oblige à revenir et à refaire la queue. Conclusion : soit on choisit un système équitable et on assume les contraintes des justificatifs plus précis que ceux demandés jusque là (ce qui, de mon point de vue, serait une bien meilleure option que la gratuité pour tous), soit on peut accepter aussi d'être encore plus au doigt mouillé qu'avant ("jeune = étudiant ou salarié avec peu de ressources", "+ de 65 ans = retraité")... mais finalement pas tant que ça ! La proportion des profils s'écartant du profil-type est peu élevée et particulièrement sur des réseaux plus petits où les usagers sont essentiellement des captifs. Or, l'ensemble des réseaux de l'aire métropolitaine ont fait ce choix qui s'applique aujourd'hui pour STAS, RUBAN, L'VA, TER, Libellule, etc. Afin d'être cohérent sur le bassin de vie et en matière de tarifications multimodales (ex. T-libr), il fallait essayer d'adopter les mêmes règles. C'est fait.
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 927
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Airbus » 24 Juin 2019, 10:26:00

Oui, je suis d'accord, c'est en effet une mesure de simplification et d'harmonisation. Et pour une fois qu'on sort du "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué", il faut saluer cette initiative !
Avatar de l’utilisateur
BBArchi
Passager
Messages : 12733
Inscription : 13 Avr 2007, 21:55:57
Localisation : Complètement à l'Ouest. Mais de moins en moins seul dans ce cas...

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar BBArchi » 24 Juin 2019, 23:44:34

Donc si on résume, moins tu peux payer, plus tu payes.
Parfois, souvent, selon là où tu as été casé.
Mais ce n'est pas grave parce que d'autres personnes y trouvent leur compte...
Et c'est donc très cool.
???

On assume clairement le glissement de l'outil collectif utilisé par tous et payé en fonction des moyens de chacun, à celui de l'outil collectif devant (avant tout impératif) être à l'équilibre économique (normal).

Le problème qui en découle, c'est que cette méthode de tarification 'plus simple' (??!?) tape de façon indifférenciée, sans distingo ni état d'âme et en tout cas, sans modulation selon des critères 'humains', quasi exclusivement selon des critères paraissant 'plus simples' à d'anonymes techniciens oeuvrant à coté de sachants... qui ont peut être tendance à oublier que ce n'est pas le ticket ou un abo qui se déplace dans l'espace collectif, ce sont des gens - beaucoup de gens, et de sensibilité et de profils différents - qui font le choix de se déplacer dans l'espace collectif et d'utiliser les TC !

Faudrait pas faire l'étonné en plus si de plus en plus de monde, de personnes, d'individualités, finit par ne plus supporter cette accumulation de paramètres et de concepts de plus en plus glaçants.
Paramètres et concepts de gestion qui au passage, contribuent partiellement à rendre l'approche de l'IA pas vraiment sexy ...

On se rapproche tranquillement du moment ou il ne fera plus vraiment bon habiter en 'grosses agglomérations', sauf à supporter en permanence une pression techniciste, administrative, psychologique, sociale, terrible et bien croissante et sa conséquence : celle du déclassement qui implique la sortie de la personne (et de sa famille...) de l'organisation sociale.

Ce qui risque de se produire en réaction sera d'une toute autre nature et intensité que le mouvement des Gilets Jaunes (qui par son inédite 'absence' de structuration indique de nouveaux comportements 'réactifs' ...)
Coups de coeur / coups de vapeur ; ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UC99xju ... J1jNp3FLhA
Avatar de l’utilisateur
amaury
Passager
Messages : 4503
Inscription : 12 Nov 2004, 12:19:03
Localisation : Lyon 5e
Contact :

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar amaury » 25 Juin 2019, 16:39:25

Pardon mais où se situent les augmentations ?! ??? Les abonnements qui étaient réservés aux étudiants (jusqu'à 28 ans) sont désormais accessibles en plus à toutes les personnes de moins de 26 ans (et toujours aux étudiants jusqu’à 28 ans). Les tarifs "retraités" qui étaient accessibles uniquement aux retraités sont accessibles désormais en plus à toutes les 65 ans et plus (et aux retraités à partir de 60 ans).

En plus, tous les salariés de moins de 26 ans ou de 65 ans et plus pourront continuer à faire prendre en charge 50% par leur employeur ! En fait, cette méthode tape sans distinction pour apporter des réductions supplémentaires.

Et les tarifs sociaux ne disparaissent pas.

Je ne vois vraiment pas ce que l'usager y perd. ???
A quand le retour des trolleys sur l'axe A2 ?!? Pourquoi attendre le TOP ??? En attendant, RDV sur les traces du FOL: http://folsaintjust.free.fr.
Avatar de l’utilisateur
Airbus
Passager
Messages : 927
Inscription : 16 Août 2011, 10:37:07
Localisation : Lyon 3

Re: Gratuité du réseau

Message non lupar Airbus » 25 Juin 2019, 18:37:29

amaury a écrit :
Et les tarifs sociaux ne disparaissent pas.
Je ne vois vraiment pas ce que l'usager y perd. ???


Entièrement d'accord !

Revenir vers « Le forum de Lyon en Lignes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Adritcl, antounin, Google [Bot], Micka69, Métro C, NP73 et 77 invités